7 episodes

Dis moi quelle langue tu parles, je te dirai qui tu es. Une fois par mois, Laélia Véron, autrice de « Le français est à nous ! », s’interroge sur les langages et leurs usages, sur ce qu’ils disent de nous. Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio, réalisé avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

Parler comme jamais Binge Audio

    • Society & Culture

Dis moi quelle langue tu parles, je te dirai qui tu es. Une fois par mois, Laélia Véron, autrice de « Le français est à nous ! », s’interroge sur les langages et leurs usages, sur ce qu’ils disent de nous. Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio, réalisé avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

    Les langues mortes sont-elles vivantes ?

    Les langues mortes sont-elles vivantes ?

    Latin, grec, mais pas que. Ces langues sont dites « anciennes », voire « mortes ». Elles appartiendraient à un temps ancien, révolu et n’auraient plus grand chose à voir avec nous – si ce n’est une matière enseignée au collège réservée à une certaine élite. Cette perception nie que le latin, le grec et d’autres langues anciennes sont partout : dans notre vocabulaire, nos références culturelles, dans certains discours politiques aussi.


    À quel point les langues anciennes sont-elles présentes dans notre quotidien ? En quoi le latin ou le grec ont-ils inspiré les formules magiques dans Harry Potter, des séries comme Games of Thrones ou Kaamelott, des films comme Troie ou Gladiator ?Qui aujourd’hui apprend le latin et le grec en France ?


    Pour répondre à ces questions, Laélia Véron a reçu Célia Justin, enseignante en latin, grec et française à Bondy (Seine-Saint-Denis), Reine-Marie Bérard, docteure en archéologie, chercheuse au CNRS et à l’université Aix-Marseille et Pierre-Alain Caltot, enseignant-chercheur en langues anciennes à l’université d’Orléans.


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


    LE COUP DE CŒUR DE REINE-MARIE : l’expression (et non l’émission) « Thalassa, thalassa ! » (trad. la mer, la mer)


    LES RECOS DE PIERRE-ALAIN : Jacques Perret, qui a créé la version française du mot « computer » qui a donné le mot « ordinateur » qui fait référence… à « Dieu le grand organisateur du monde » ; et une citation « Homo sum, et nihil humani a me alienum puto » du poète Térence


    LA RECO DE CELIA : un poème d’amour d’Ovide


    LA RECO DE LAELIA : @Hugorodru, le compte Twitter d’Hugo Blanchet, doctorant en lettres classiques


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Rabelais, Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra ?, méthode Ørberg, le site « Antiquipop » (l’Antiquité dans la culture populaire contemporaine), Harry Potter, Latin et grec dans l’enseignement secondaire : une approche historique (Nancy Maury-Lascoux, Revue Anabases, N°23, 2016), Orestie (D’ de Kabal, Arnaud Churin, 2018), Le latin, marqueur de réussite scolaire… et d’origine sociale (Aurélie Collas, lemonde.fr, 2015)


    ARCHIVES
    Tempête dans un bénitier (Georges Brassens, Trompe la mort, 1976), Opinions sur rue : La chasse au latin (Ina, 23 avril 1983), Ah Non c’est Terrible (Guy2Bezbar x Omzo JNR Ft. Niska, Madrane & trafiquinte, 2015), Médine, Les Mots d’Éric et Ramzy, NOUS SOMMES L’ALTERNATIVE À VOTRE MONDE – J.-L. Mélenchon répond à E. Philippe (JEAN-LUC MÉLENCHON, YouTube, 2017), Rosa (Jacques Brel, Les Bourgeois, 1962), Une langue orpheline (Bernard Cerquiglini, éd. Minuit, 2007)


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3 et en soutien avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son : Mathieu Thèvenon. Réalisation : Adel Ittel El Madani . Générique : Thomas Oger. Production et édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 44 min
    Les accents ont toujours tort

    Les accents ont toujours tort

    Soi-disant, les Ch’tis, les Marseillais·e·s, les Québecois·es, les Belges ou les Ivoirien·ne·s ne parleraient pas parfaitement la langue française. En France, on imagine souvent qu’il y a un « bon parler », standard, sans accent, et d’autres parlers, marqués par des accents régionaux, étrangers, qu’on trouve quelquefois sympathiques, quelquefois ridicules, et qu’on juge toujours avec un peu de mépris.


    Qu’est-ce qui se cache derrière cette hiérarchie ? Pourquoi un accent nous fait sourire, un autre nous fait grincer des dents ? Et d’abord est-ce que c’est possible de ne pas avoir d’accent ?


    Pour répondre à ces questions, Laélia Véron a reçu Heather Burnett, qui travaille au CNRS et à l’université Paris Diderot Paris 7, et Médéric Gasquet-Cyrus, maître de conférences à l’université Aix Marseille, auteur du « Marseillais pour les Nuls », et auteur des chroniques radio « Dites-le en marseillais ».


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


    LES RECOS D’HEATHER : « Les Français aussi ont un accent », un article publié dans L’Express en 2002 écrit par Alexie Lorca


    LES RECOS DE MEDERIC : Un poème, une citation et un extrait d’une chanson :


    « De l’accent ! De l’accent ! Mais après tout en-ai-je ? », poème de Miguel Zamacoïs,
    « la question de l’accent n’est pas simplement phonétique ou même sociale, c’est également une question éthique, du fait des jugements de valeur et des stigmatisations qu’elle engage parfois. » (M.-A. Paveau et L. Rosier, La langue française, passions et polémiques, Paris, Vuibert, 2008, p. 297.)


    Le tien c’est le tien et le mien c’est le mien, « L’accent » de Fabulous Trobabors


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION


    « Jouer (de) l’accent marseillais à la télévision, ou l’art de mettre l’accent en boite » écrit par Médéric Gasquet-Cyrus et Gaëlle Planchenault publié en janvier 2019 dans Glottopol, Revue de sociolinguistique de l’Université de Rouen


    « La notion d’“ accent de banlieue ” à l’épreuve du terrain » écrit par Maria Candéa publié en 2017 dans Glottopol, Revue de sociolinguistique de l’Université de Rouen


    Nonlanguage factors affecting undergraduates’ judgments of nonnative English-speaking teaching assistants (Donald Rubin, Research in Higher Education, vol. 33, 1992, p. 511-553)


    « L’intonation des jeunes en région parisienne : aspects phonétiques et sociolinguistiques, implications didactiques », thèse de Roberto Paternostro pour l’Università degli Studi di Brescia et l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, sous la direction de F. Gadet et E. Galazzi, soutenue en 2014


    Discriminations : combattre la glottophobie (Philippe Blanchet, éd. Textuel, 2016)


    Les travaux de Sylvie Wharton


    Glottophobie, façons de parler (Programme B, Binge Audio, 2019)


    ARCHIVES
    L’accent (Fabulous Trobadors, On the Linha Imaginòt, 1998), On n’est pas couché – Lisa Leblanc 14/12/13 (On n’est pas couché, YouTube, 2013), Finkielkraut sur « l’accent des Beurs » & l’électorat musulman (H H, YouTube, 2014), Jean-Luc Mélenchon se moque de l’accent d’une journaliste (LeHuffPost, YouTube, 2018), Bienvenue chez les Ch’tis – extrait n°3 (Hayley3380, YouTube, 2008), L’accent tué (Zbeda, YouTube, 2019)


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3 et en soutien avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Prise de son : Victor Dubin. Réalisation : Mathieu Thévenon. Générique : Thomas Oger. Production et édition :

    • 37 min
    Avoir l’essence de l’humour

    Avoir l’essence de l’humour

    Tout le monde l’aime mais peu le considèrent. L’humour est partout : dans nos échanges, nos publicités, nos films, nos séries, sur les réseaux sociaux, dans une caricature, à un spectacle de stand-up, une page de littérature, dans une chanson ou une discussion privée. Si nous le côtoyons tous les jours, il reste un genre décrié.


    L’humour serait un registre un peu bas, un peu trop facile, une sous-langue qui aurait tout à envier aux autres. Et pourquoi ça ? Pour défaire ce cliché, et comprendre comment se forge cette langue, Laélia Véron a discuté avec Guillaume Meurice, humoriste et chroniqueur radio, de ce qui fait la valeur de l’humour.


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Le mot d’esprit et sa relation à l’inconscient (Sigmund Freud, 1905), Pierre Desproges, Alexandre Astier, Leipzig und Wien, Franz Deuticke, Fary, Copy Comic, François Rolin, Pierre Légaré, Coluche, Didier Super, Nelly Quemener, Le pouvoir de l’humour : Politiques des représentations dans les médias en France (Nelly Quemener, éd. INA , 2014), Le roi s’amuse (Victor Hugo, 1832), Rigoletto (Giuseppe Verdi, 1851), Jamel Comedy Club, Florence Foresti, Shirley Souagnon


    ARCHIVES
    Les Simpsons, La Cité de la peur (Alain Berberian, 1994), Clique x Fary (Clique TV, YouTube, 2019), Les Inconnus, Fadily Camara, Monsieur Fraize, l’ovni de l’humour – C à Vous – 18/04/2019 (C à vous, YouTube, 2019), Inès Reg, #CopyComic – Tomer Sisley Part A (CopyComic Videos, YouTube, 2017), Séparons l’homme de l’artiste ! – Le Moment Meurice (France Inter, YouTube, 2019), J’AIME PAS LES GARÇONS (Florence Foresti, YouTube, 2019), Fadily Camara Jamel Comedy Club Saison 8 (Fadily Camara, YouTube, 2015) et les rires entendus à Binge Audio


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, en soutien avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en novembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e), avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3. Réalisation : Victor Dubin. Générique : Thomas Oger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 33 min
    À qui la faute ?

    À qui la faute ?

    Pas la peine de se mentir, personne ne connaît sur le bout des doigts les accords du participe passé. Reste que les erreurs que nous faisons à l’écrit peuvent nous coûter cher : une mauvaise note, un·e prétendant·e qui ne répond pas à nos messages, voire même un travail. C’est que notre maîtrise de la langue française est souvent résumée, à tort, à notre connaissance (ou non) du code orthographique.


    En quoi certaines règles, censées faciliter les échanges, sont-elles devenues facteur de discrimination ? Pourquoi l’orthographe française est-elle si compliquée par rapport aux autres langues ? Qu’est ce que l’insécurité linguistique ? À quoi sert l'orthographe, une norme construite, en partie, de manière arbitraire ? Et surtout, à qui sert-elle? 


    Pour répondre à ces questions, Laélia Véron a reçu Cécile Mallot, institutrice entre autres dans des écoles spécialisées ainsi qu’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, anciens enseignants, auteurs et interprètes de « La Convivialité », un spectacle sur l’orthographe.


    PS : Nénufar ou nénuphar ?


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR
    LA CITATION D’ARNAUD : « Quand je n'aurai plus qu'une paire de fesses pour penser, j'irai l'asseoir à l’Académie » de Georges Bernanos.
    LA CITATION DE JÉRÔME : « Ce que nous demandons à tous, c’est de nous faire des hommes, pas des grammairiens (…). À l’abus de la dictée, il faut substituer un enseignement plus libre, plus vivant, plus substantiel. » de Jules Ferry.
    LA CITATION DE CÉCILE : l’adage « L’orthographe est la science des ânes », attribué à Napoléon. 


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Le chercheur en neurosciences cognitives Stanislas Dehaene, le linguiste William Labov, « L’Orthographe » de Claire Blanche-Benveniste et André Chervel (1969), le linguiste Bernard Cerquiglini auteur de « L’accent du souvenir » (1995), « La convivialité » de Ivan Illich (1973).


    ARCHIVES
    Médine ft. Booba - KYLL (Clip Officiel) (Medine, YouTube, 2019), extrait de 24h Pujadas avec Eugénie Bastié et Rokhaya Diallo (LCI, 11 février 2019), Pierre Perret - La réforme de l’orthographe (Pierre Perret, YouTube, 2016), « L'accent circonflexe ne disparaît pas », assure Najat Vallaud Belkacem (BFMTV, YouTube, 4 février 2016), extrait de la matinale de Franceinfo du 6 septembre 2018, La faute de l'orthographe | Arnaud Hoedt Jérôme Piron | TEDxRennes (TEDx Talks, YouTube, 2019)


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en octobre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e), avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3. Réalisation : Quentin Bresson, Solène Moulin, Thomas Plé et Victor Dubin. Générique : Thomas Oger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 42 min
    Emoji a dit ¯\_(ツ)_/¯

    Emoji a dit ¯\_(ツ)_/¯

    Que signifie un émoticône aubergine, clin d’œil ou couteau  ? Les justices américaine et française se penchent de plus en plus sur le sens et la portée de ces images qui fourmillent dans nos messages.


    Est-ce qu’envoyer un émoji couteau peut représenter une menace de mort ? Quelle est la place et le rôle des emojis dans notre langage ? Est-ce qu’ils enrichissent ou appauvrissent la langue ?


    Pour répondre à ces questions, Laélia Véron, accompagné de Thomas Rozec du podcast d’actualité Programme B, ont reçu Maria Candéa, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3 et co-autrice de « Le français est à nous ! » (éd. La Découverte, 2019).


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Jean Cocteau, Ubu roi (Alfred Jarry, 1896), Plumons l’oiseau (Hervé Bazin, éd. Grasset, 1967), Alain Damasio


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en 3 octobre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e), avec la collaboration scientifique de Maria Candea, enseignante-chercheuse à l’université de Paris 3. Réalisation : Vincent Hiver. Générique : Thomas Oger. Chargées de production et d’édition : Lorraine Besse et Diane Jean. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 17 min
    Les autres, ces mauvaises langues

    Les autres, ces mauvaises langues

    Le français est en péril, à ce qu’il paraît. Menacé par une apparente profusion de l’anglais, soi-disant envahi par des expressions arabes, le français serait un bastion à défendre. Contre qui ? Contre quoi ?


    Cette impression de voir sa langue se dégrader voire disparaître n’est ni propre à la France, ni propre à notre temps. Elle est partagée par de nombreux pays, depuis de nombreux siècles. Cette peur irrationnelle en cache souvent d’autres : celle des autres, de ce qui est étranger, de ce qui paraît menaçant pour soi, sa culture, son pays.


    D’où vient cette impression que nos langues se meurent ? En quoi cette peur ne date-t-elle pas d’hier ? Qu’est ce qu’elle dit de nous, en tant qu’individu, en tant que société ?


    Pour répondre à ces questions, Laélia Véron a reçu Florent Moncomble, anglophone, maître de conférences en linguistique anglaise à l’université d’Artois, et Rachid Zerrouki, arabophone, ancien enseignant en Segpa et enseignant en détention à Marseille.


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


    L’EXPRESSION DE FLORENT : « Verbing weirds language » (trad., verber, ça bizarre la langue) tirée de la bande-dessinée « Calvin et Hobbes »


    LA CHANSON DE RACHID : « Fine Radi Biya Khouya » chanté par le groupe Nass El Ghiwane


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Daniel Defoe, « La langue arabe est l’une des plus belles de France » écrit par Rachid Zerrouki publié sur slate.fr le 27 février 2018, « Le gouvernement veut-il vraiment faire apprendre l’arabe à l’école ? » publié sur liberation.fr le 12 septembre 2018, Zsuzsanna Fagyal,Abdou Elimam, Accents de banlieue : Aspects prosodiques du français populaire en contact avec les langues de l’immigration (Zsuzsanna Fagyal, éd. L’Harmattan, 2010), « Speak English or Go Home : The Anti-Immigrant Discourse of the American ‘English Only’ Movement » (Critical Approaches to Discourse Analysis across Disciplines Journal. Vol 7, No. 1, 2013)


    ARCHIVES
    Bande-annonce de Snatch : Tu braques ou tu raques (Guy Ritchie, 2000), Emilia Clarke Can Talk Like a Valley Girl (Jimmy Kimmel Live, YouTube, 30 juin 2015), Matthew Engel : An Invasion of Americanisms (Four Thought, BBC, 2011), LA LANGUE ARABE (Yamamoya !, YouTube, 23 nov. 2018), Le voyage des mots d’Orient vers la langue française (TV5Monde, YouTube, 12 juin 2014), Nabyla Maan-Laghzal Fatma نبيلة معن ـ الغزال فاطمة (Nabyla MAAN, YouTube, 6 sept. 2014)


    CRÉDITS
    Parler comme jamais est un podcast de Binge Audio animé par Laélia Véron, avec le soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Cet épisode a été enregistré en juillet et septembre 2019 au studio V. Despentes de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation : Quentin Bresson, Solène Moulin et Vincent Hiver. Générique : Thomas Oger. Chargées de production et d’édition : Diane Jean et Camille Regache. Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 36 min

Customer Reviews

lechatsanstête ,

Encore un super épisode

Épisode super sympa, enrichissant et dynamique ! Longue vie à Parler comme jamais !!!!

Camille Ro. ,

Parfait et indispensable

Ce podcast est d’utilité publique selon moi. Ecoutez-le, partagez-le…
Merci à l’auteure !

AC LEV ,

Une idée ?

Bravo ! Extra ! Formidablifique !
Je voulais vous faire une proposition de thématique : les mots/expressions addictifs jusqu’à l’écœurement... « pas de souci », « injonction » ou l’horrible « au niveau de » il y a 10 ans !! (pourquoi ? Effet de plaisir ? Impression d’être plus... intelligent, branché ou juste pour être sûr d’être mieux entendu.. ? Effet de mode bien sûr qui a sans doute toujours existé mais si « ça craint » ou « épatant » sont restés lesquels ont été enterrés ? )
Merci et à bientôt pour découvrir vos nouveaux épisodes. Hâte !

Top Podcasts In Society & Culture

Listeners Also Subscribed To

More by Binge Audio