56 episodes

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es. Telle est la promesse de Patate, le podcast gastronomique dans lequel Alice Tuyet convie chaque semaine une personnalité à dévoiler les recettes de son enfance, ses plats préférés et les dessous de son alimentation. Que son invité se nourrisse d’amour et d’eau fraîche ou de plats en sauce et de grands crus, comment la nourriture est-elle constitutive de son identité, culturelle et sociale, mais aussi de son quotidien, de son bien-être et de sa santé ? Vous aurez ces réponses car manger est plus que jamais un acte engageant et engagé qui dépasse largement les rebords d’une assiette.

Patat‪e‬ Alice Tuyet

    • Food
    • 4.9 • 314 Ratings

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es. Telle est la promesse de Patate, le podcast gastronomique dans lequel Alice Tuyet convie chaque semaine une personnalité à dévoiler les recettes de son enfance, ses plats préférés et les dessous de son alimentation. Que son invité se nourrisse d’amour et d’eau fraîche ou de plats en sauce et de grands crus, comment la nourriture est-elle constitutive de son identité, culturelle et sociale, mais aussi de son quotidien, de son bien-être et de sa santé ? Vous aurez ces réponses car manger est plus que jamais un acte engageant et engagé qui dépasse largement les rebords d’une assiette.

    Philippe Conticini | Pâtissier : "Il y a Philippe avec ses problèmes avec l'alimentation et il y a Philippe qui s'exprime par la pâtisserie"

    Philippe Conticini | Pâtissier : "Il y a Philippe avec ses problèmes avec l'alimentation et il y a Philippe qui s'exprime par la pâtisserie"

    Avant de vous présenter mon invité, je tenais à m’excuser auprès de vous qui m’écoutez pour le rythme complètement décousu de mes publications depuis quelques semaines. Le coronavirus chamboule tout. Je ne peux pas vraiment vous donner de la visibilité alors que je n’en ai pas moi-même et il n’est pas simple d’organiser des interviews avec le protocole sanitaire qui me semble être approprié. Aussi, je m’imagine parfois mal interviewer des personnalités qui sont aujourd’hui accaparées par la survie de leur entreprise, je pense à tous ceux qui galèrent dans le monde de la restauration au sens large. Ils ont bien d’autres choses à penser, qu’à mes petites questions. Je publie donc dès que je peux et vous remercie pour votre fidélité. 

    Je reçois aujourd’hui un chef pâtissier, mais qui est aussi chef cuisinier. Il est l’inventeur des desserts en verrine et il est selon Joël Robuchon « l’un des plus doués et les plus modernes de son temps ». J’ai bien sûr nommé Philippe Conticini. L’immense pâtissier revient sur son parcours tout naturellement. Sur la naissance du goût et son histoire de la créativité. Sa carrière est pour le moins semé d’embûches, mais toujours remplie de lumière. Philippe se livre à coeur ouvert sur ses blessures personnelles, son poids ; la résilience enfin, alors qu’il a survécu à un an et demi d’hospitalisation et de soins intensifs. Et puis vous apprendrez que Philippe est l’un des seuls à pouvoir se targuer d’avoir dit non aux plus grands chefs 3 étoiles. Vous saurez pourquoi dans cet épisode. 

    Désolée pour la qualité du son, nous avons enregistré dans le labo du chef. Allez, je vous souhaite une excellente écoute. Merci pour vos notes 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça m’aide énormément à faire connaître le podcast et ça me touche beaucoup. Et n’hésitez pas à le dire au chef sur les réseaux sociaux si l’épisode vous a plu, et même ému. Ça pourrait bien être le cas…

    • 55 min
    Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

    Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

    J’ai l’immense plaisir de vous amener à la rencontre de Sébastien Caron, le fondateur de Mapstr. Si vous êtes passé à côté de Mapstr, mais j’ai du mal à le croire, petite séance de rattrapage. C’est l’application qui nous permet d’enregistrer nos lieux favoris, nos restaurants préférés notamment, et de les partager avec nos amis. Mapstr, c’est 2,5 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions d’adresses enregistrées. Excusez du peu. Sébastien a porté tout cela sur ses épaules et avec une toute petite équipe dont les membres se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains, alors que l’application Mapstr fête à peine six années d’existence. Bref, Mapstr c’est un sacré carton. Sébastien revient sur cette folle aventure et partage avec nous son regard singulier sur l’entrepreneuriat. Un entrepreneuriat qui a du sens, un entrepreneuriat porté par des valeurs fortes, un entrepreneuriat humain. 

    Sa singularité, Sébastien ne la témoigne pas que dans sa vie pro. Vous allez découvrir un homme vraiment pas comme les autres. Touche-à-tout, aussi féru de mode, que de bonnes tables, et profondément animé par l’esthétique, Sébastien n’en est pas moins une grosse tête. Je sais, on aurait tous tendance à entretenir les clichés sur les matheux, les intellos vraiment pas drôles. Pourtant, Sébastien fait voler tous ces clichés en éclats. Il a survolé ses études, de Polytechnique à HEC, suivies d’une première réussite professionnelle dans le monde de la finance, tout en étant ce que je nommerais un jouisseur. Il aime la vie, il aime le beau, il aime bon. 

    Tel un chat qui retombe toujours sur ses pattes, Sébastien nous raconte cet éclectisme et comment sa personnalité s’est forgée dans de multiples directions. Vous savez, Sébastien Caron me rappelle ces grands humanistes de la Renaissance. Ces puits de connaissances pour lesquels la littérature, l’astronomie, le grec, la sculpture, la physique ou encore la peinture n’avait aucun secret. Tout l’opposé de la modernité qui tend à sur-spécialiser les savoirs au point d’en oublier de regarder ce qui se trame en dehors de notre petit domaine. Ces passeurs d’un savoir tout sauf sclérosé, mais au contraire d’une intelligence alerte, en mouvement, protéiforme, d’une intelligence vivante au fond, me fascinent littéralement. 

    Côté alimentation, Sébastien se réjouit aussi des bonnes choses, goûte au luxe tout en se satisfaisant de la simplicité. Il nous confie son goût pour l’ail, les épices et les ingrédients très goûteux. Il nous dit aussi comment faire avec un peu alors qu’il est passé d’un job très bien rémunéré au RSA d’entrepreneur. Cet entretien est enfin une histoire d’hommes et de femmes, l’humain est toujours présent. De sa table de dîner idéal en compagnie d’Elon Musk aux talents sa compagne Ariane dont il ne pourrait pas se passer ni en cuisine, ni ailleurs, Sébastien est un homme nourri par les rencontres. 

    Si vous apprenez des choses qui vous interpellent au cours de cet échange, que vous souriez, que vous êtes inspiré ou que vous passez tout simplement un bon moment en compagnie de Sébastien, vous pouvez le lui dire sur les réseaux sociaux. Ça fait toujours très plaisir à mes invités car ils donnent beaucoup d’eux-mêmes sur le podcast Patate. Et pour moi, si vous pouvez vous abonner au podcast ou surtout laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts, c’est la plus grande aide que vous pouvez m’apporter. Le podcast vit en effet de sa visibilité, et c’est vous qui lui en donnez.

    Je vous remercie et laisse maintenant place à ma conversation avec Sébastien Caron. 

    • 1 hr 27 min
    Sarah Poniatowski | Maison Sarah Lavoine : dans les assiettes d’une icône de la décoration

    Sarah Poniatowski | Maison Sarah Lavoine : dans les assiettes d’une icône de la décoration

    Je vous invite aujourd’hui à découvrir les assiettes et l’univers de Sarah Poniatowski Lavoine, designer et décoratrice d’intérieur. Sarah a réussi le tour de force de faire de son nom une marque : la Maison Sarah Lavoine. De sa voix grave et de son rire sans détour, Sarah vous envoûtera. À l’image des intérieurs qu’elle crée - les plus beaux appartements de Paris à New York, ou encore le restaurant Victoria ou l’hôtel parisien Le Roch pour ne citer qu’eux -, Sarah a l’art d’instaurer tout de suite une atmosphère familière. On se sent bien chez elle. Et avec elle. Descendante d’une illustre famille de la noblesse polonaise, avec un père qui fut longtemps directeur de Vogue et une mère décoratice, Sarah a grandi dans l’amour du goût et au milieu de grandes tablées fréquentées par des personnalités en tout genre.

    Elle revient là-dessus, mais aussi sur les fondues de sa grand-mère et les porridges de son père. En parlant de fromage, vous découvrirez au cours de cet épisode qu’il s’agit de la grande passion de la décoratrice. Mais je n’en dis pas plus. Au fond, Sarah aime les choses simples, mais bonnes. C’est la manière dont elle semble vivre ; en mode, en déco, comme en food, Sarah reçoit pieds nus mais sait sélectionner les belles matières, les produits de qualité, et privilégie l’intemporel. Elle nous parle aussi des tables de copains dans sa maison du Sud-Ouest.

    Cet entretien est l’occasion de revenir sur les restaurants dont elle conçoit la décoration, sur les arts de la table. Sarah s’est enfin confiée sur sa détermination et sur sa soif d’avancer, alors qu’elle multiplie les projets dans toutes les directions. Eh oui, cette femme construit sa vie avec force, à bras le corps, mais en même temps en faisant preuve d’une grâce phénoménale. 

    Comme d’habitude, merci de me laisser une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, abonnez-vous ou parlez-en autour de vous et sur les réseaux sociaux. C’est le meilleur moyen de m’aider, car Patate c’est mon projet des soirs et des week-ends. Alors autant vous dire que ça me fait incroyablement plaisir d’avoir vos retours et de savoir que l’émission vous plaît. 

    • 29 min
    Charlotte Collard | Guide Michelin, Instagram : un mannequin devenue entrepreneuse digitale dans la gastronomie

    Charlotte Collard | Guide Michelin, Instagram : un mannequin devenue entrepreneuse digitale dans la gastronomie

    Entre deux voyages, j’ai réussi à attraper Charlotte Collard au tout début de l’été pour cet épisode avec une femme qui n’est décidément pas comme les autres. Eh oui, vous allez découvrir aujourd’hui une personnalité intense qui mène une vie aussi épicée que ses assiettes. Longtemps mannequin représentée par l’agence Ford, cette Belge d’origine colombienne a par la suite multiplié avec brio les expériences professionnelles. Du e-commerce, jusqu’à l’animation de vidéos pour le Guide Michelin en passant par un traiteur pour les marques de luxe ainsi qu’un Instagram food et mode influent. Elle semble aussi avoir habité partout : Paris, New York, Milan, Zürich, Bruxelles, et j’en passe. 

    Nous avons bien sûr parlé de son alimentation pendant sa carrière dans le mannequinat, du marketing des régimes. Charlotte revient avec une grande transparence sur la discipline drastique qu’elle s’est imposée en la matière. Vous verrez, c’est passionnant d’entendre une femme qui a connu le milieu de l’intérieur. Le rapport au corps, nous l’avons également questionné au travers de la maturité et de la maternité. Charlotte est en effet maman de trois jeunes filles. Elle nous raconte comment elle a su, malgré ce parcours, conserver une relation saine à son alimentation en s’attachant à ne jamais transférer ses émotions dans ses assiettes. 

    Vous qui consommez sûrement du contenu sur Instagram, je suis persuadée que vous apprendrez un tas de choses sur les sources de revenus des fameux Instagrameurs. Charlotte se livre sans filtre sur ses activités, ses sources de revenus et comment elle est aujourd’hui parvenue à pérenniser son business model. J’ai été pour le moins impressionnée par la vision de cette entrepreneuse, et le pas de côté qu’elle sait prendre pour nourrir cette vista et mieux avancer. 

    Vous me savez sensible au beau, alors autant vous dire que j’ai été conquise par la beauté de Charlotte. Vous allez voir, ou plutôt entendre, car je suis convaincue qu’elle transparaîtra au travers de vos écouteurs. Parce que la beauté se lit bien au-delà des yeux. Je termine donc cette intro à ce sujet avec les mots que j’emprunte à Francis Scott Fitzgerald : « Elle était belle, par sa façon de penser. Elle était belle, par les étincelles dans ses yeux quand elle parlait de quelque chose qu’elle aimait. Non, elle n’était pas belle pour quelque chose d’aussi éphémère que son apparence. Elle était belle. »

    Allez, je m’arrête, vous souhaite une très bonne écoute, et vous remercie pour vos derniers commentaires sur Apple Podcasts. Ils m’encouragent tellement, tout comme vos notes 5 étoiles pour l’émission, vous êtes au top. Merci de les avoir laissés, et de continuer à le faire, c’est le meilleur moyen de soutenir Patate. 

    • 1 hr 12 min
    Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

    Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

    On connaît bien son nom, on a tous croqué au moins une fois dans sa vie dans un morceau de l’un de ses pains, l’odeur de ses croissants nous est familière, mais on n’en sait que trop peu sur l’homme. Je reçois aujourd’hui l’un des plus célèbres boulangers qui est à la tête de plus de 300 établissements qui font rayonner la France, dans l’hexagone et dans le monde entier. Je parle bien sûr d’Eric Kayser. Représentant d’une sixième génération de boulangers, Eric m’a fait l’amitié de me recevoir dans ses bureaux de la rive gauche juste avant l’été pour parler de ses petits plaisirs culinaires. Et j’avoue que j’étais pour le moins curieuse de découvrir l’individu derrière la figure de l’incroyable bâtisseur. 

    Eric est profondément chaleureux, vous l’entendrez, et on sent le bourreau de travail qui s’applique à cultiver une hygiène de vie très saine, tant en matière de sport que d’alimentation. Dans l’équilibre bien sûr, puisque ses souvenirs le ramènent aux plats en sauce de sa grand-mère Eugénie et qu’il confesse un penchant certain pour les tablettes de chocolat. Dans un bon pain bien sûr. C’est aussi extrêmement intéressant de comprendre la manière dont s’alimente un boulanger qui a vécu de nombreuses années littéralement en décalé et dont le quotidien est aujourd’hui une vie dans les avions. 

    Si l’aspect business et entrepreneurial vous passionne, vous serez également servi. La maison Eric Kayser, c’est en effet une success story hors-du-commun que nous avons décryptée. Pour être honnête, j’avais quelques aprioris sur ce qu’il restait de savoir-faire, de créativité et d’artisanat dans une telle entreprise, j’imagine que certains d’entre vous aussi. Vous entendrez qu’Eric Kayser y répond sans détour et s’efforce d’allier son exigence à la pérennité de ses établissements dans des contextes toujours mouvants. 

    Si cet entretien vous apprend quelque chose, que vous passez un bon moment, dites-le moi avec un commentaire et une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, si c’est ici que vous m’écoutez. Bien au-delà de m’aider à développer l’émission en lui donnant de la visibilité, c’est aussi le meilleur moyen de me faire signe et de m’encourager. Patate c’est mes soirées et mes weekends à côté de mon job principal, c’est ma passion et beaucoup de boulot, alors c’est vrai que vos retours si positifs mettent vraiment du baume au coeur. Et puis si Apple ce n’est pas votre truc, parlez de Patate autour de vous ou sur les réseaux sociaux, c’est formidable. Merci et très, très bonne écoute en compagnie d’Eric Kayser. 

    • 39 min
    Joël Dupuch | Ostréiculteur : Les Petits Mouchoirs, les huîtres et la gourmandise sans limite d’un bon vivant hors pair

    Joël Dupuch | Ostréiculteur : Les Petits Mouchoirs, les huîtres et la gourmandise sans limite d’un bon vivant hors pair

    Après des épisodes très estivaux, on ne se laisse pas aller et on prend le droit chemin d’un été indien dans le Bassin d’Arcachon en compagnie de Joël Dupuch, septième génération d’ostréiculteurs sur le bassin et star, presque malgré lui, depuis des rôles très remarqués notamment dans Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet. Je suis heureuse comme jamais de partager avec vous cet échange avec un homme dont la stature imposante n’est finalement pas grand chose en comparaison à son immense générosité. Générosité de son temps d’abord ; il nous a accueillis une demi-journée dans son paradis. Générosité dans son approche de l’alimentation vous l’entendrez. Générosité de vivre enfin, pour se créer une existence en toute franchise et dans la joie. 

    Nous avons exploré son parcours si dense, entre l’élevage de l’huître, sa carrière de restaurateur, et les plateaux de cinéma. Joël nous raconte ses doutes, ou plutôt leur absence, ses débuts, les défis de son savoir-faire. Côté assiette, il confie volontiers être plus gourmand que gourmet et ingurgiter des quantités phénoménales de lait concentré glacé. Oui oui, vous aurez la recette au cours de l’épisode. Joël revient aussi sur sa rencontre avec Guillaume Canet et quelques anecdotes, à table parfois, de tournage. 

    Et puis et avant tout cet échange m’émeut car il est au croisement des grandes questions qui rythment l’existence humaine - le plaisir, le désir, l’échec, l’instant, la beauté, la relation à autrui. Tout ça avec une simplicité désarmante puisque Joël Dupuch aborde la vie comme ça. S’il a envie, en cuisine ou ailleurs, il y va, s’il n’a pas envie, il n’y va pas. Pas besoin de grands discours ou de plus d’explications. Comme l’écrivait Heidegger, on s’interroge sur le pourquoi de l’existence de la rose au lieu de s’en tenir à s’émerveiller de sa pure existence. La rose est donc sans pourquoi. En d’autres termes, on manque trop souvent de vivre à s’empêtrer dans des explications sans fin au lieu d’apprécier le mystère et la beauté. 

    Sujet un peu plus terre à terre, encore que, en bonus à cet épisode du podcast, nous avons tourné avec Joël une vidéo que vous pouvez retrouver en IGTV sur mon compte Instagram @alicetuyet. Au programme, une masterclass sur l’huître avec le boss, et bien d’autres choses, mais je ne vous en dis pas plus, et vous invite à visionner ces quelques minutes, avec l’océan en toile de fond. Si ce bonus ou tout simplement l’épisode du podcast vous plaît, dites-le moi avec un avis cinq étoiles sur Apple Podcasts. Ça m’aide beaucoup. Et puis si vous n’êtes pas sur Apple, partagez l’épisode autour de vous, c’est un sacré coup de pouce pour Patate. 

    Je fais maintenant place à ma conversation avec Joël Dupuch et vous souhaite une excellente écoute. 

    • 1 hr 8 min

Customer Reviews

4.9 out of 5
314 Ratings

314 Ratings

VirginieLSG ,

Tellement touchant ♥️

Merci Alice pour ce podcast qui inspire tellement , une vraie thérapie, un compagnon pendant ces temps confiné ! Des invités incroyables approchés avec tellement de bienveillance et intelligence ! Je suis fan !

anauracc ,

Super moment

Mon préféré podcast avec mon préféré chef pâtissier , merci et encoore !
Dommage que j’habite pas à Paris pour pouvoir manger ces pâtisseries :( Tes podscasts sont vraiment géniaux. Les écouter avant de me coucher (oups, je mettais endormis sur celui de phiphi) ou en mangeant aha! Xx

Anna Dupupet ,

Merci !

Merci Alice pour ce cadeau que tu nous fais en préparant chacun de ces épisodes !

C’est toujours un bonheur que de les écouter; tu sais les rendre uniques, à l’image de ton invité et parfaitement équilibrés (approches business/professionnelle et personnelle).

Ce podcast de très grande qualité est une source de découvertes extrêmement riches sur le monde de la gastronomie, de la bonne bouffe, du mieux manger et du partage !

Merci pour tout ce que cela nous apporte !!

Top Podcasts In Food

Listeners Also Subscribed To