56 min

Penda Mbow: Une vie de lutte. Contre l'injustice, les castes et l'obscurantisme Conversations Féminines

    • Relations

TW: mutilations génitales
 
Nous avons eu quelques soucis de prise de voix sur les premières minutes, recevez toutes mes excuses
--
Docteur en histoire médiévale (médiéviste), militante pour les droits des femmes et en faveur de la suppression des castes, ministre de la culture du Sénégal en 2001. Laureate en 2011 du prix Jean Paul II pour la paix. Doctor honoris causa de Uppsala en 2005. Penda Mbow est une des figures phare de la société civile sénégalaise, elle crée et dirige le mouvement citoyen qui est un cadre d’action pour des jeunes et des femmes. Actuellement représentante personnelle du Chef de l’Etat auprès de la francophonie
Pour ma part, je découvre Penda Mbow sur une video en 2005, remontant l’allée d’une sorte de grand amphithéâtre, en grand boubou. Evénement très solennel, où elle recevait le titre de docteur honoris causa de l’université d’Uppsala en Suède. Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à remettre la main sur cette vidéo. Youtube venait de naitre et cette mémoire ne semble pas y être stockée. Les années passant j’ai suivi de loin en loin ses sorties, avec toujours ce respect teinté d’admiration, réminiscence de ma première “rencontre” avec elle.
Support the show

TW: mutilations génitales
 
Nous avons eu quelques soucis de prise de voix sur les premières minutes, recevez toutes mes excuses
--
Docteur en histoire médiévale (médiéviste), militante pour les droits des femmes et en faveur de la suppression des castes, ministre de la culture du Sénégal en 2001. Laureate en 2011 du prix Jean Paul II pour la paix. Doctor honoris causa de Uppsala en 2005. Penda Mbow est une des figures phare de la société civile sénégalaise, elle crée et dirige le mouvement citoyen qui est un cadre d’action pour des jeunes et des femmes. Actuellement représentante personnelle du Chef de l’Etat auprès de la francophonie
Pour ma part, je découvre Penda Mbow sur une video en 2005, remontant l’allée d’une sorte de grand amphithéâtre, en grand boubou. Evénement très solennel, où elle recevait le titre de docteur honoris causa de l’université d’Uppsala en Suède. Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à remettre la main sur cette vidéo. Youtube venait de naitre et cette mémoire ne semble pas y être stockée. Les années passant j’ai suivi de loin en loin ses sorties, avec toujours ce respect teinté d’admiration, réminiscence de ma première “rencontre” avec elle.
Support the show

56 min