54 min

Pos. Report #102 avec Justine Mettraux et Anne-Claire Le Berre Pos. Report

    • Sports

Ce 102e épisode de Pos. report est une nouvelle fois consacré à The Ocean Race, dont le départ de la première étape entre Alicante et le Cap Vert, a été donné le dimanche 15 janvier, en compagnie de deux navigatrices qui participent à cette 14e édition de la course autour du monde en équipage par étapes, même si elles ne sont pas en mer sur cette étape initiale : Justine Mettraux (11th Hour Racing Team) et Anne-Claire Le Berre (Guyot Environnement-Team Europe). Toutes les deux commencent par décrire comment elles ont suivi le départ, depuis Lorient, après avoir chacune passé plusieurs jours à Alicante.



Anne-Claire Le Berre raconte ensuite comment, après avoir “tapé à la porte” de quasiment toutes les équipes disputant The Ocean Race, elle a fini par recevoir tardivement un coup de fil de Benjamin Dutreux et Sébastien Simon pour intégrer l’équipe franco-allemande en remplacement d’Annie Lush sur la deuxième étape. Elle poursuit en expliquant pourquoi, après huit ans au sein du team Initiatives Coeur de Sam Davies, elle a choisi de céder à l’appel de la course et du large, avec pour objectif d’être au départ en 2026 de la Route du Rhum en Class40. Une transat retour du Brésil en 2019 sur l’ancien Imoca de Sam Davies et une saison en demie en classe Mini (5e de la Mini Transat 2021 en série) l’ont convaincue que c’était le bon moment pour se lancer, Justine Mettraux estimant que les années Transat Jacques Vabre sont souvent propices pour trouver des opportunités de navigation.


Cette dernière explique de son côté que son engagement sur The Ocean Race a un peu changé depuis qu’elle a lancé en juin dernier son propre projet Imoca avec Teamwork, elle va du coup se partager le tour du monde avec l’Italienne Francesca Clapcich, “un bon équilibre” pour la Suissesse qui disputera les étapes 2, 3 et 5. Elle revient ensuite sur la préparation de 11th Hour Racing Team, équipe, qui, contrairement aux quatre autres également focalisées sur le Vendée Globe, d'où leur participation à la Route du Rhum 2022, a fait de The Ocean Race son objectif principal.



Anne-Claire Le Berre raconte ses premiers pas au sein de l’équipe Guyot Environnement-Team Europe à l’occasion d’un convoyage entre Barcelone et Alicante et la découverte d’un bateau que Justine Mettraux connaît bien, puisqu’il appartenait auparavant à 11th Hour Racing Team et qu’elle a pris le départ à son bord de la dernière Transat Jacques Vabre.



Après avoir parlé chacune de leurs objectifs respectifs sur la course autour du monde en équipage, les deux navigatrices évoquent leurs projets personnels respectifs : pour Justine Mettraux, brillante septième de la dernière Route du Rhum sur Teamwork (ex Charal 1), ce sera la poursuite du projet Vendée Globe aux côtés de l’équipe BeYou Racing, avec au programme de 2023 le Fastnet, le Défi Azimut et la Transat Jacques Vabre. Anne-Claire Le Berre, qui a participé l’automne dernier à la sélection Skipper Macif, remportée par Charlotte Yven, se dit de son côté “ouverte à différentes opportunités”, espérant notamment prendre le départ de deux transats en 2023 : la Transat Paprec, mixte, si un co-skipper la contacte, la Jacques Vabre en fin d’année. 



Diffusé le 17 janvier 2023

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Grégoire Levillain

Ce 102e épisode de Pos. report est une nouvelle fois consacré à The Ocean Race, dont le départ de la première étape entre Alicante et le Cap Vert, a été donné le dimanche 15 janvier, en compagnie de deux navigatrices qui participent à cette 14e édition de la course autour du monde en équipage par étapes, même si elles ne sont pas en mer sur cette étape initiale : Justine Mettraux (11th Hour Racing Team) et Anne-Claire Le Berre (Guyot Environnement-Team Europe). Toutes les deux commencent par décrire comment elles ont suivi le départ, depuis Lorient, après avoir chacune passé plusieurs jours à Alicante.



Anne-Claire Le Berre raconte ensuite comment, après avoir “tapé à la porte” de quasiment toutes les équipes disputant The Ocean Race, elle a fini par recevoir tardivement un coup de fil de Benjamin Dutreux et Sébastien Simon pour intégrer l’équipe franco-allemande en remplacement d’Annie Lush sur la deuxième étape. Elle poursuit en expliquant pourquoi, après huit ans au sein du team Initiatives Coeur de Sam Davies, elle a choisi de céder à l’appel de la course et du large, avec pour objectif d’être au départ en 2026 de la Route du Rhum en Class40. Une transat retour du Brésil en 2019 sur l’ancien Imoca de Sam Davies et une saison en demie en classe Mini (5e de la Mini Transat 2021 en série) l’ont convaincue que c’était le bon moment pour se lancer, Justine Mettraux estimant que les années Transat Jacques Vabre sont souvent propices pour trouver des opportunités de navigation.


Cette dernière explique de son côté que son engagement sur The Ocean Race a un peu changé depuis qu’elle a lancé en juin dernier son propre projet Imoca avec Teamwork, elle va du coup se partager le tour du monde avec l’Italienne Francesca Clapcich, “un bon équilibre” pour la Suissesse qui disputera les étapes 2, 3 et 5. Elle revient ensuite sur la préparation de 11th Hour Racing Team, équipe, qui, contrairement aux quatre autres également focalisées sur le Vendée Globe, d'où leur participation à la Route du Rhum 2022, a fait de The Ocean Race son objectif principal.



Anne-Claire Le Berre raconte ses premiers pas au sein de l’équipe Guyot Environnement-Team Europe à l’occasion d’un convoyage entre Barcelone et Alicante et la découverte d’un bateau que Justine Mettraux connaît bien, puisqu’il appartenait auparavant à 11th Hour Racing Team et qu’elle a pris le départ à son bord de la dernière Transat Jacques Vabre.



Après avoir parlé chacune de leurs objectifs respectifs sur la course autour du monde en équipage, les deux navigatrices évoquent leurs projets personnels respectifs : pour Justine Mettraux, brillante septième de la dernière Route du Rhum sur Teamwork (ex Charal 1), ce sera la poursuite du projet Vendée Globe aux côtés de l’équipe BeYou Racing, avec au programme de 2023 le Fastnet, le Défi Azimut et la Transat Jacques Vabre. Anne-Claire Le Berre, qui a participé l’automne dernier à la sélection Skipper Macif, remportée par Charlotte Yven, se dit de son côté “ouverte à différentes opportunités”, espérant notamment prendre le départ de deux transats en 2023 : la Transat Paprec, mixte, si un co-skipper la contacte, la Jacques Vabre en fin d’année. 



Diffusé le 17 janvier 2023

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Grégoire Levillain

54 min

Classement des podcasts dans Sports

RMC
Nolio
RMC
Sunday Night Productions
RMC
La Boucherie Ovalie