58 min

Pos. Report #44 club de la presse Pos. Report

    • Sports

Ce 44e épisode de Pos. Report, spécial club de la presse, évoque l’actualité de la voile de compétition en compagnie de Camille El Bèze, journaliste indépendante, qui travaille notamment pour le site du Vendée Globe, dont elle est rédactrice en chef, ce qui est également le cas de Frédéric Pelatan, par ailleurs rédacteur en chef du Journal du Nautisme, tandis que notre troisième invitée est Laurène Coroller, journaliste pour Voiles & Voiliers.



Avec cette dernière, qui a suivi le week-end dernier le Spi Ouest-France, nous commençons par parler de la 43e édition de ce traditionnel rendez-vous, décalé, Covid oblige, pour la deuxième année de suite de Pâques à l’automne, et qui aura notamment été marqué par le retour des Figaro, puisque la classe organisait à l’occasion son National équipage, une première sur les Figaro 3. Un National remporté par Pierre Leboucher sur Guyot Environnement, une belle manière pour le skipper de clore un partenariat qui s’achève cette année.



Deuxième sujet du jour, la Mini Transat EuroChef, dont le dénouement de la première étape a eu lieu en fin de semaine dernière en série, avec la victoire du jeune Allemand Melwin Fink qui, contrairement à la quasi-totalité de la flotte, ne s’est pas abrité en Espagne, d’où l’énorme avance à l’arrivée sur ses deux poursuivants, Christian Kargl et Hugo Dhallenne. Pour nos invités, si la question se pose du « gentlemen’s agreement » au sein de la flotte qui a pu être mal compris, ils soulignent tout de même la très belle performance du vainqueur, qui s’élancera sur la deuxième étape avec une marge très importante, mais une étiquette de favori pas forcément facile à assumer, à 19 ans.



Nous évoquons ensuite le circuit SailGP, qui faisait escale le week-end dernier à Cadix ; nos invités commentent notamment le remplacement au sein de l’équipe de France de Billy Besson par Quentin Delapierre, que Frédéric Pelatan confie avoir pressenti lorsqu’il s’était rendu cet été sur le Grand Prix du Danemark à Aaarhus, en raison notamment de « l’ambiance tendue » qui régnait entre le skipper et l’Anglais Leigh McMillan, le régleur d’aile.



Nous terminons par la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné le 7 novembre du Havre, une édition qui enthousiasme nos trois spécialistes en raison de son plateau – « dans chaque classe, c’est quasiment impossible de faire des pronostics », souligne Laurène Coroller – et de son triple parcours qui fait dire à Camille El Bèze : « Stratégiquement, on va se régaler devant la carto. »



Diffusé le 12 octobre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

Ce 44e épisode de Pos. Report, spécial club de la presse, évoque l’actualité de la voile de compétition en compagnie de Camille El Bèze, journaliste indépendante, qui travaille notamment pour le site du Vendée Globe, dont elle est rédactrice en chef, ce qui est également le cas de Frédéric Pelatan, par ailleurs rédacteur en chef du Journal du Nautisme, tandis que notre troisième invitée est Laurène Coroller, journaliste pour Voiles & Voiliers.



Avec cette dernière, qui a suivi le week-end dernier le Spi Ouest-France, nous commençons par parler de la 43e édition de ce traditionnel rendez-vous, décalé, Covid oblige, pour la deuxième année de suite de Pâques à l’automne, et qui aura notamment été marqué par le retour des Figaro, puisque la classe organisait à l’occasion son National équipage, une première sur les Figaro 3. Un National remporté par Pierre Leboucher sur Guyot Environnement, une belle manière pour le skipper de clore un partenariat qui s’achève cette année.



Deuxième sujet du jour, la Mini Transat EuroChef, dont le dénouement de la première étape a eu lieu en fin de semaine dernière en série, avec la victoire du jeune Allemand Melwin Fink qui, contrairement à la quasi-totalité de la flotte, ne s’est pas abrité en Espagne, d’où l’énorme avance à l’arrivée sur ses deux poursuivants, Christian Kargl et Hugo Dhallenne. Pour nos invités, si la question se pose du « gentlemen’s agreement » au sein de la flotte qui a pu être mal compris, ils soulignent tout de même la très belle performance du vainqueur, qui s’élancera sur la deuxième étape avec une marge très importante, mais une étiquette de favori pas forcément facile à assumer, à 19 ans.



Nous évoquons ensuite le circuit SailGP, qui faisait escale le week-end dernier à Cadix ; nos invités commentent notamment le remplacement au sein de l’équipe de France de Billy Besson par Quentin Delapierre, que Frédéric Pelatan confie avoir pressenti lorsqu’il s’était rendu cet été sur le Grand Prix du Danemark à Aaarhus, en raison notamment de « l’ambiance tendue » qui régnait entre le skipper et l’Anglais Leigh McMillan, le régleur d’aile.



Nous terminons par la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné le 7 novembre du Havre, une édition qui enthousiasme nos trois spécialistes en raison de son plateau – « dans chaque classe, c’est quasiment impossible de faire des pronostics », souligne Laurène Coroller – et de son triple parcours qui fait dire à Camille El Bèze : « Stratégiquement, on va se régaler devant la carto. »



Diffusé le 12 octobre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand

58 min

Classement des podcasts dans Sports