1h

Pos. Report #87 avec Jean-Christophe Mourniac, Matthieu Salomon et Pierre Picot Pos. Report

    • Sports

Ce 87e épisode de Pos. Report est consacré aux ETF26 Series, circuit de catamarans à foils dont la dernière étape de la saison, le Grand Pavois Foiling Event, a lieu du 27 septembre au 1er octobre dans le cadre du Grand Pavois de La Rochelle. Deux de nos invités y participent, Jean-Christophe Mourniac, grand spécialiste français du multicoque et skipper de Team Pro, qui a remporté toutes les courses de la saison jusqu’ici, et Matthieu Salomon, à la barre d'Entreprises du Morbihan. Et nous recevons également celui qui a repris, en début d'année, toute la partie construction et maintenance des ETF26, Pierre Picot.



Ce dernier, novice dans la voile de compétition, explique pourquoi il a investi dans cet univers et en particulier dans les ETF26 qui représentent pour lui “la voile de nouvelle génération.” Ce que confirme Jean-Christophe Mourniac pour qui ce circuit, qu’il côtoie depuis 2019, a constitué “une énorme bouffée d’oxygène” : un bateau archimédien au-dessous de 8 nœuds, mais capable de dépasser les 30 nœuds au reaching, Matthieu Salomon évoquant de son côté “un bateau volant qui reste accessible”.



Les deux marins détaillent les contours de leurs projets respectifs, dont le dénominateur commun est Jean-Pierre Dick, qui a lancé les bateaux ET le circuit en 2018, tous deux volant désormais de leurs propres ailes. Jean-Christophe Mourniac, qui navigue notamment avec son fils Tim, évoque un budget annuel de 150 000 euros pour un projet entièrement professionnel ; un budget que Matthieu Salomon, “en année de transition”, espère réunir la saison prochaine, lui qui est parvenu à constituer un équipage de spécialistes, avec Valentin Bellet, Gurvan Bontemps et Franck Cammas, arrivé en cours de saison.



Pierre Picot parle ensuite de l’intérêt croissant des étrangers pour le circuit (cinq teams sur neuf cette saison), notamment de la part d’équipes impliquées dans la Coupe de l’America et dans SailGP. Peter Burling et Blair Tuke sont ainsi derrière l’équipe Live Ocean Racing de Liv MacKay, Ben Ainslie et Hannah Mills viennent de lancer le team Athena Pathway qui sera présent à La Rochelle, tandis que les équipes espagnole et canadienne de SailGP pourraient intégrer en 2023 un circuit qui accueillera également des Finlandais.



Les ETF26 Series s'enrichiront par ailleurs dès l’année prochaine d'une V2 du catamaran à foil autorisant le réglage de l’incidence des appendices, tandis que la construction de nouveaux bateaux devrait être rapidement lancée. Désireux de continuer à développer et de faire davantage connaître le circuit, Pierre Picot, qui compte se consacrer à 100% à cette activité l’année prochaine, recherche un partenaire titre à hauteur d’une centaine de milliers d’euros.



Jean-Christophe Mourniac et Matthieu Salomon se réjouissent de voir ce circuit s’internationaliser et s’ouvrir aux femmes : le premier, avec ses partenaires, a lancé cette saison Lady Team Pro, équipage 100% féminin mené par Mathilde Geron et composé notamment de… sa fille Lou. Ils évoquent ensuite la domination cette saison de Team Pro, qui tentera, à La Rochelle, de terminer la saison invaincu.



Les deux marins finissent par parler de leurs autres projets : Jean-Christophe Mourniac est barreur et coach au sein de l’équipe Zoulou d’Erik Maris en GC32, il a également pris beaucoup de plaisir cet été à donner des cours de wing foil en école de voile ; Matthieu Salomon a fait de son côté partie de l’équipage de l’Ocean Fifty Primonial avec Sébastien Rogues. Quant à Pierre Picot, qui a mordu à l’univers de la voile de compétition, il se verrait bien, en plus des ETF26 Series, s’impliquer dans le management d’autres projets.



Diffusé le 20 septembre 2022

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Grégoire Levillain

Ce 87e épisode de Pos. Report est consacré aux ETF26 Series, circuit de catamarans à foils dont la dernière étape de la saison, le Grand Pavois Foiling Event, a lieu du 27 septembre au 1er octobre dans le cadre du Grand Pavois de La Rochelle. Deux de nos invités y participent, Jean-Christophe Mourniac, grand spécialiste français du multicoque et skipper de Team Pro, qui a remporté toutes les courses de la saison jusqu’ici, et Matthieu Salomon, à la barre d'Entreprises du Morbihan. Et nous recevons également celui qui a repris, en début d'année, toute la partie construction et maintenance des ETF26, Pierre Picot.



Ce dernier, novice dans la voile de compétition, explique pourquoi il a investi dans cet univers et en particulier dans les ETF26 qui représentent pour lui “la voile de nouvelle génération.” Ce que confirme Jean-Christophe Mourniac pour qui ce circuit, qu’il côtoie depuis 2019, a constitué “une énorme bouffée d’oxygène” : un bateau archimédien au-dessous de 8 nœuds, mais capable de dépasser les 30 nœuds au reaching, Matthieu Salomon évoquant de son côté “un bateau volant qui reste accessible”.



Les deux marins détaillent les contours de leurs projets respectifs, dont le dénominateur commun est Jean-Pierre Dick, qui a lancé les bateaux ET le circuit en 2018, tous deux volant désormais de leurs propres ailes. Jean-Christophe Mourniac, qui navigue notamment avec son fils Tim, évoque un budget annuel de 150 000 euros pour un projet entièrement professionnel ; un budget que Matthieu Salomon, “en année de transition”, espère réunir la saison prochaine, lui qui est parvenu à constituer un équipage de spécialistes, avec Valentin Bellet, Gurvan Bontemps et Franck Cammas, arrivé en cours de saison.



Pierre Picot parle ensuite de l’intérêt croissant des étrangers pour le circuit (cinq teams sur neuf cette saison), notamment de la part d’équipes impliquées dans la Coupe de l’America et dans SailGP. Peter Burling et Blair Tuke sont ainsi derrière l’équipe Live Ocean Racing de Liv MacKay, Ben Ainslie et Hannah Mills viennent de lancer le team Athena Pathway qui sera présent à La Rochelle, tandis que les équipes espagnole et canadienne de SailGP pourraient intégrer en 2023 un circuit qui accueillera également des Finlandais.



Les ETF26 Series s'enrichiront par ailleurs dès l’année prochaine d'une V2 du catamaran à foil autorisant le réglage de l’incidence des appendices, tandis que la construction de nouveaux bateaux devrait être rapidement lancée. Désireux de continuer à développer et de faire davantage connaître le circuit, Pierre Picot, qui compte se consacrer à 100% à cette activité l’année prochaine, recherche un partenaire titre à hauteur d’une centaine de milliers d’euros.



Jean-Christophe Mourniac et Matthieu Salomon se réjouissent de voir ce circuit s’internationaliser et s’ouvrir aux femmes : le premier, avec ses partenaires, a lancé cette saison Lady Team Pro, équipage 100% féminin mené par Mathilde Geron et composé notamment de… sa fille Lou. Ils évoquent ensuite la domination cette saison de Team Pro, qui tentera, à La Rochelle, de terminer la saison invaincu.



Les deux marins finissent par parler de leurs autres projets : Jean-Christophe Mourniac est barreur et coach au sein de l’équipe Zoulou d’Erik Maris en GC32, il a également pris beaucoup de plaisir cet été à donner des cours de wing foil en école de voile ; Matthieu Salomon a fait de son côté partie de l’équipage de l’Ocean Fifty Primonial avec Sébastien Rogues. Quant à Pierre Picot, qui a mordu à l’univers de la voile de compétition, il se verrait bien, en plus des ETF26 Series, s’impliquer dans le management d’autres projets.



Diffusé le 20 septembre 2022

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Grégoire Levillain

1h

Classement des podcasts dans Sports

RMC
Sunday Night Productions
RMC
RMC
Mathieu Blanchard
RMC