149 épisodes

Une conversation générationnelle et intersectionnelle sur la pop culture. Aux commandes : Clémentine Gallot co-créatrice de la newsletter du même nom. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux.

Quoi de Meuf Nouvelles Écoutes

    • Culture et société
    • 4.7 • 1.3 k notes

Une conversation générationnelle et intersectionnelle sur la pop culture. Aux commandes : Clémentine Gallot co-créatrice de la newsletter du même nom. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux.

    #133 - Sororité, utopie ou réalité ?

    #133 - Sororité, utopie ou réalité ?

    « La sororité est un choix où le pouvoir individuel abdique au profit d’une force collective bientôt prête à l’action », expliquait Chloé Delaume dans Sororité. Se réunir pour mieux combattre le patriarcat en mettant de côté nos différences de classes et de races : c’est ce que veut la sororité. D’où vient le terme de “sororité” ? Qui en fait partie ? Comment a-t-il évolué dans le temps en fonction des mouvements sociaux ? Existe-il une condition commune aux femmes, comme le défend la poétesse Robin Morgan ? Clémentine Gallot et Emeline Amétis nous éclairent sur cette notion pour plus de sororité.

    Les références entendues dans l’épisode : 

    Chloé Delaume, Sororité, Points Féminismes (2021)

    Chloé Delaume, Mes bien chères soeurs, Fiction & Cien (2019)

    Laurent Filippi, “Les femmes, «épine dorsale» du Black Panther Party”, Franceinfo (2018)

    Black Cultural Archives, “The Black Women’s Movement”, OWAAD Pamphlet (1978)

    Robin Morgan, Sisterhood is powerful: An Anthology of Writings from the Women's Liberation Movement, Random House USA Inc (1970)

    Emilie Brouze et Rémi Noyon, “Au fait, d'où vient cette "sororité" sans cesse invoquée par Marlène Schiappa ?”, L’OBS (2018)

    Iona Cîrstocea, “La « sororité » à l'épreuve : pratiquer l'internationalisme féministe au lendemain de la guerre froide”, Cairn (2015)

    Bell Hooks, Sisterhood: Political Solidarity between Women, Sage Publications Inc (1986)

    Alice Coffin, Le génie lesbien, Grasset (2020)

    Viviane Albenga et Johanna Dagorn, “Après #MeToo : Réappropriation de la sororité et résistances pratiques d’étudiantes françaises”, Cairn (2019)

    Amanda Michel, “Black Sisterhood Is Helping Women Get Through This Moment in History”, Cosmopolitan (2020)

    Rhaina Cohen, “What If Friendship, Not Marriage, Was at the Center of Life?”, The Atlantic (2020) 

    Aminatou Sow et Ann Friedman, Big Friendship: How We Keep Each Other Close, Simon & Schuster (2020)

    Chloé Delaume, Le coeur synthétique, Seuil (2020)

    La Leçon, le podcast sur l’art d’échouer, épisode 84 - Pénélope Bagieu “Je ne ferai plus jamais passer un mec avant ma pote”, Pauline Grisoni (2021)

    Emma Donada et Anais Condomines, “Pourquoi le «HuffPost» a-t-il dépublié une tribune sur les femmes trans ?”, Libération (2020) 

    Maïlis Rey-Bethbeder, “Marre de la fraternité et de la sororité ? Essayez l’adelphité”, Elle (2021)

    Estelle-Sarah Bulle, Là où les chiens aboient par la queue, Liana Lévi (2018)

    Hélène Guinhut, “Sororité à toutes les sauces : progrès ou overdose ?”, Elle (2021)

    La newsletter Sorocité, “Sororcité au choeur des féminismes”

    Le podcast Sorociné de Pauline Mallet, Amandine Dall’omo et Laura Enjovly 

    Sois belle et tais-toi, de Delphine Seyrig (1977) 

    Le Club des ex, de Hugh Wilson (1996)

    Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma (2019)

    Thelma et Louise, de Ridley Scott (1991)

    Better things, de Louis C.K. et Pamela Adlon (2016)

    Notre petite soeur, de Hirokazu Kore-eda (2014)

    The Wild, de Steve « Spaz » Williams (2006)

    Sister Sister, de Fred Shafferman, Kim Bass et Gary Gilbert (1994)

    Charmed, d' aAron Spelling (1998)

    Les filles du Docteur March, de Greta Gerwig (2019)

    Daughters of The Dust, de Julie Dash (1991)

    L’album de Vitaa, Amel Bent et Camélia Jordana, « Sorore » 

    Audre Lorde, Zami, une autre façon de dire mon nom (1982)

    Audre Lorde, Sister Outsider (2018)

    Marion Zimmer Bradley, Chroniques de Ténébreuse (1981)

    Mourning, march and celebration, de Claire Zaniolo (2020)

    La série Veneno, de Javier Ambrossi et Javier Calvo (2020)

    Why Are You Like This ? de Mark Samual Bonanno, Naomi Higgins, Humyara Mahbub (2020)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, rédaction en chef: Clémentine Gallot .Journalis

    • 41 min
    #132 - QDM de Poche - Le livre "Connexion" de Kae Tempest

    #132 - QDM de Poche - Le livre "Connexion" de Kae Tempest

    « Quand la connexion s’établit, tout est relié et converge vers un moment d’émotion partagée, vers une affinité créatrice qui arrime chaque personne à un présent vécu comme une expérience collective », peut-on lire sur la quatrième de couverture du nouvel ouvrage de Kae Tempest. Alors que le secteur culturel souffre depuis l’arrivée de la crise sanitaire, et que le mot « connexion » est sur toutes les lèvres, l’artiste livre une réflexion personnelle sur la créativité et ce qui la nourrit dans son dernier ouvrage. Anne-Laure et Clémentine l’ont lu, et nous en parlent dans cet épisode court.

    Les références entendues dans l’épisode :

    Kae Tempest, Connexion, L’olivier (2021)

    Dorian Lynksey, « Kate Tempest: ‘I engage with all of myself, which is why it’s dangerous’ », The Guardian (2017)

    Florence Noiville, « Les grandes espérances de Kate Tempest », Le Monde (2018)

    « CARTE BLANCHE - Kae Tempest lit un extrait de « Connexion » son nouveau livre », Boomerang, France Inter (2021) 

    Kae Tempest, Ecoute la ville tomber, traduit en français par Madeleine Nasalik, Rivages (2018)

    Kae Tempest, « Let them eat chaos » (2017) 

    Kae Tempest, Les nouveaux anciens, traduit en français par D’De Kabal et louise Bartlett,  L’Arche (2017)

    Carl Gustav Jung, Le Livre Rouge, L’Iconoclaste (2011)

    Stephen King, Ecritures: mémoires d’un métier, traduit en français par William Olivier Desmond, Le livre de poche (2003) 

    Zadie Smith, Intimations, Penguin Books (2020) 

    Laurie Andersonne est une artiste expérimentale et musicienne américaine. Elle est connue pour ses performances multimédia.

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Thibault Delage à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Lecture, réalisation, montage et coordination Ashley Tola.

    • 19 min
    #131 - La non-mixité pour les nul.les

    #131 - La non-mixité pour les nul.les

    Les débats sur la non-mixité font rage en ce moment, et depuis plusieurs années. Ces événements consistant à retrouver ses pair.e.s dans un espace safe semblent en déranger plus d’un.e. Dans cet épisode, Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi s’intéressent à l’histoire de cette pratique, ses origines et ses bienfaits.  

    Les références entendues dans l’épisode : 

    Mélanie Rostagnat, « Régionales en Île de France: Audrey Pulvar assure avoir « une adversaire », « c’est la droite et Valérie Pécresse », BFMTV (2021)

    Les invités de Médiapart « Organisation féministes, LGBT, syndicales, nous soutenons tous les modes de lutte antiraciste », Médiapart (2021)

    La Poudre, épisode 38 - Anne Hidalgo, Lauren Bastide, Nouvelles Ecoutes (2018)

    Joao Gabriell, « Les comparaisons entre la « non mixité femmes » et la « non mixité racisée » ne sont pas pertinentes », Le blog de Joao (2016)

    Joao Gabriell, « Festival Nyansapo: dépasser le débat sur la non mixité et recentrer la discussion sur le racisme », Le blog de Joao (2017)

    Pauline Verduzier, « Quels sont ces clubs de « gentlemen » qui n’acceptent pas les femmes ? », Madame le figaro (2015)

    « Les béguines, une communauté de femmes féministes au Moyen Âge! », Paris Zig Zag

    Christine Delphy, « La non-mixité: une nécessité politique », LMSI (2017)

    Alban Jacquemart et Camille Masclet « Mixités et non-mixités dans les mouvements des années 1968 en France », Clio (2017)

    Camille Bordenet, « A la Nuit debout, les réunions non mixtes des féministes font débat », Le Monde (2016)

    Association Les Effrontées, co-fondée par Fatima Ben-Omar en 2012.

    Paul-Arthur Jean-Marie, « Non mixité: faut-il parfois exclure les hommes du combat féministe? », Les Inrocks (2017)

    Dear White People, de Justin Simien (depuis 2017)

    I May Destroy you, de Michaela Coel (depuis 2020)

    A Black Lady Sketch Show, de Robin Thede, HBO (2019) 

    Wonder Woman 1984, de Patty Jenkins (2020) 

    Le groupe de musique The Supremes, actif de 1959 à 1977

    Le groupe de musique The Crystals, actif dans les années 1960

    Le groupe de musique Spice girls, formé en 1994

    Le Statement festival est imaginé en 2018 par la féministe suédoise Emma Knyckare. Il s’agit d’un festival de musique exclusivement réservé aux femmes  

    Les soirées « La Bringue », concept imaginé par la Youtubeuse Clarisse Luiz (@Clarification) 

    S.O.S Fantômes, de Paul Feig (2016)

    Ocean’s 8, de Gary Ross (2018)

    Les Flingueuses, de Paul Feig (2013)

    Karim Kattan, Le palais des deux collines, Elyzad (2021)

    Wendy Delorme, Viendra le temps du feu, Cambourakis (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, Montage et coordination Ashley Tola.

    • 49 min
    #130 - QDM de Poche - Le film "Wonder Woman 1984" de Patty Jenkins

    #130 - QDM de Poche - Le film "Wonder Woman 1984" de Patty Jenkins

    Depuis la fermeture des salles de cinéma, l’équipe de Quoi de Meuf attendait impatiemment de pouvoir reparler de 7eme art.. En attendant la réouverture, Clémentine Gallot et Pauline Verduzier se penchent, dans ce nouvel épisode, sur le film Wonder Woman 1984, de Patty Jenkins, disponible en DVD et VOD. 

    Les références entendues dans l’épisode : 

    Wonder Woman, de Patty Jenkins (2017)

    Wonder Woman 1984, de Patty Jenkins (2020)

    Birds of prey, de Harley Quinn (2020)

    Black Widow, de Cate Shortland (2021) 

    Monster, de Patty Jenkins (2003)

    Jill Lepore, The Secret History of Wonder Woman, Scribe Publications (2014)

    Dwight Garner, « Her Past Unchained », The New York Times (2014)

    «  ‘‘My Wonder Women’’ : l’histoire méconnue d’une super-héroïne féministe », Le Point (2018)

    Cédric Dumaine, « William Moulton Marston, le psy féministe à l’origine de Wonder Woman », France Bleu (2021)

    Sara Century, « The queer history of Wonder Woman and the Amazons », Syfy (2021)

    Annabelle Gasquez, « Wonder Woman, et les limites du féminisme marketé », Deuxième page (2017)

    Big, de Penny Marshall (1988)

    Bridgerton (titre français: La Chronique des Bridgerton), de Chris Van Dusen et Shonda Rhimes, Netflix (2020)

    Princess Weekes, « Patty Jenkin’s Disappointing Response to Criticism of Body-Swapping Storyline in Wonder Woman 1984 », The Mary Sue (2021)

    Black Panther, de Ryan Coogler (2018)

    Captain Marvel, de Anna Boden et Ryan Fleck (2019)

    Briana Lawrence, « I’m Sorry I Can’t Even Enjoy Barbara Minerva’s Obvious Girl Crush on Diana Prince in WW84 Because Barbara Deserves Better », The Mary Sue (2020)

    Mad Max : Fury Road, de George Miller (2015)

    Thunder force, de Ben Falcone (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Pauline Verduzier. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, Montage et coordination Ashley Tola.

    • 28 min
    #129 - À qui profite le féminisme washing ?

    #129 - À qui profite le féminisme washing ?

    Le « féminisme-washing » est un processus utilisé par plusieurs entreprises. Leur but ? Mettre en avant une pensée et des messages féministes sans pour autant y adhérer, à des fins mercantiles. Dans cet épisode, Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau s’intéressent aux liens entre publicité, capitalisme, entreprises et féminisme: comment reçoit-on ces messages? Quels en sont leurs effets ? 

    Les références entendues dans l’épisode : 

    Léa Lejeune, Féminisme Washing, Seuil (2021)

    La société VINCI est une multinationale des concessions et de la construction. Le nom de l’action mise en place en 2010: « Pour aux yeux » 

    L’association Breast Cancer Association et son site thinkbeforeyoupink

    Stephan Dahl, « The rise of pride marketing and the curse of ‘pink washing’ », The conversation (2014)

    La campagne Dove, pensée par l’agence Ogivly: “Real beauty”

    La campagne d’Always et de l’agence Publicis: “Like a girl”

    Sara Casaus, « Did Emily Weiss foster a culture of racism at Glossier? », Film daily (2020)

    Margaux Krehl, « Business: Assiste-t-on vraiment à la chute de la « girlboss » ? », Vanityfair (2020)

    L’association Les Chiennes de Garde est fondée le 8 mars 1999. Son site: chiennesdegarde.fr

    « Image de la femme: Il y a toujours du sexisme à vendre », L’humanité 

    L’agence fondée en 2012 par Christelle Delarue: Mad & Women. 

    L’association fondée par Christelle Delarue: Les Lionnes

    La campagne l’Oral sur l’agisme: « The non issue » 

    La newsletter Les Glorieuse est fondée par Rebecca Amselem 

    Le spectacle de Laurent Sciamma: Bonhomme 

    Martin Winckler, C’est mon corps, L’Iconoclaste (2020)

    Le magazine Causette a été fondé en 2009, par Gregory Lassus-Debat et Gilles Bonjour.

    Le magazine Madmoizelle a été fondé en 2005 par Fabrice Florent.

    Le magazine Bitch Media a été fondé en 1996 par Andi Zeisler

    Andi Zeisler, We were Feminists Once: From Riot Grrrl to CoverGirl®, the Buying and Selling of a Political Movement, PublicAffairs (1ère édition, 2016)

    Alexandra Rae Hunt, « Selling Empowerment: A Critical Analysis of Femvertising », Boston College University Libraries (2017)

    La Déferlante est une revue trimestrielle, fondée par Marie Barbier, Lucie Geffroy, Emmanuelle Josse et Marion Pillas. Le premier numéro est sorti en Mars 2021. 

    The bold Type, de Sarah Watson (depuis 2017)

    Morgan Noll « Aisha Dee Is Pushing for More Diversity on ‘The Bold Type’ After Controversial Storyline », HelloGiggles (2020)

    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa, « Blackwashing: pourquoi la diversité dans les séries et les films fait-elle encore débat? », Allociné (2020)

    Sophie Slater, « Don’t blame Beyoncé for the harsh lives of garment makers », The Guardian (2016)

    Buffy the vampire slayer, de Joss Whedon (1997-2003)

    Emily in Paris, de Darren Star, Netflix (depuis 2020) 

    Girlboss, de Kay Cannon (2017)

    « Editorial: Netflix must do more to promote proper feminism », The Charlatan (2020)

    It’s a Sin, de Russell T Davies, Canal+ (2021)

    Mathilde Forget, De mon plein gré, Grasset (2021)

    Madame Claude, de Sylvie Verheyde, Netflix (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, Montage et coordination Ashley Tola.

    • 55 min
    #128 - QDM de Poche - La série "Ethos" de Berkun Oya

    #128 - QDM de Poche - La série "Ethos" de Berkun Oya

    Bir Başkadır (Ethos en Français) est une série turque d’Ali Farkhonde et Berkan Oya diffusée en 2020 sur Netflix. Prenant pour toile de fond la ville d’Istanbul, Bir Başkadır s’ouvre sur Meryem, une employée de maison qui commence un travail thérapeutique pour soigner ses inexplicables évanouissements. A partir de son histoire, la série brosse le portrait de plusieurs personnages féminins contrastés. Clémentine Gallot et Emeline Amétis vous font découvrir cette série Netflix. 

    Les références entendues dans l’épisode :

    Bir Başkadır (Ethos en Français), de Ali Farkhonde et Berkan Oya (2020) 

    Masum, de Berkun Oya (2017)

    Raphaël Boukandoura, « Décryptage. ‘’Ethos’’: la série phénomène qui brosse le tableau d’une Turquie au bord de la crise de nerfs » , Courrier International (2020) 

    Nicolas Cheviron, « Yigit Bener: ‘‘ Si ‘Bir Baskadir’ déchaîne les passions, c’est parce qu’elle touche tous les clivages de la société turque » , Télérama (2021)

    Ariane Bonzon, «  ‘‘ Bir Başkadır ’’, la serie turque de Netflix que les français seraient bien avisés de regarder », slate (2020)

    Ayak, « La Convention d’Istanbul sauve des vies », Hypotheses (2020)

    « Inquiétude. La Turquie se retire de la convention d’Istanbul, « un jour de fête pour les maris violents » », Courrier International (2021)

    « 69 Bir Başkadır avec Solene Poyraz », Histoire en séries, Youtube (2021)

    Nuri Bilge Ceylan est un cinéaste et photographe turc. 

    Orhan Pamuk est un écrivain turc, lauréat, notamment du prix Nobel de littérature en 2006. 

    En Thérapie, de Eric Toledano, Olivier Nakache, Laetitia Gonzalez (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu  et présenté par Clémentine Gallot et Emeline Amétis. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Mixage Laurie Galligani. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, montage et coordination Ashley Tola.

    • 20 min

Avis d’utilisateurs

4.7 sur 5
1.3 k notes

1.3 k notes

zsofiavera ,

Un "must listen" intersectionnel

Belles réflexions qui ouvrent à une exploration sur un sujet précis (merci pour tout les liens dans les descriptifs), j'ai découvert ce podcast par hasard et je binge dessus depuis quelques jours en mode sans retenue!

Maria42 ,

Bravo ! Super podcast 🙌🏼

Excellent contenus, excellentes analyses...

Petite deception pour l'episode de la serie Bridgerton qui selon moi manquait d'analyse sur les scenes de sex, la condition des femmes est-elle suffisamment prise avec le recul post-metoo, scene de viols,.. On aurait aimé une analyse un peu plus approfondie sur ce sujet-ci, mais grea great content, continuez à fond !!!! 👌🏼👌🏼👌🏼

GVFrequence ,

2020 bravos et mercis

Un podcast essentiel réalisé avec profondeur et curiosité, sérieux et humour, appuyé sur des sources nombreuses, variées et solides. Merci à toutes pour votre travail de qualité qui ouvre les oreilles et les yeux. Que ferait-on sans notre dose régulière de QDM ?

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à

Plus par Nouvelles Écoutes