14 min

[REDIFFUSION] Simone Veil, une vie de combats - Partie 2 True Story

    • Culture et société

A l'occasion de la Journée mondiale du droit à l'avortement ce mardi 28 septembre, (ré)écoutez l'incroyable histoire de celle qui s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes : Simone Veil.
Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés : la légalisation de l’avortement en France. Porteuse du projet de loi sur l'IVG Après ses études, Simone se lance dans la politique et entre dans la magistrature en 1957. Elle est alors âgée de 30 ans. Elle devient haut fonctionnaire dans l’administration pénitentiaire et se bat pour améliorer le sort des détenus. En 1970, elle devient la première femme secrétaire générale du Conseil Supérieur de la magistrature. Cette ascension politique lui permet de devenir ministre de la Santé sous le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing. C’est ce qui l’amène à être la porteuse au Parlement du projet de la loi sur l’intervention volontaire de grossesse qui dépénalise l’avortement. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison.
Une histoire incroyable à écouter dans ce podcast.
Ecriture et réalisation : Celia Brondeau
Voix : Andréa Brusque

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

A l'occasion de la Journée mondiale du droit à l'avortement ce mardi 28 septembre, (ré)écoutez l'incroyable histoire de celle qui s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes : Simone Veil.
Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés : la légalisation de l’avortement en France. Porteuse du projet de loi sur l'IVG Après ses études, Simone se lance dans la politique et entre dans la magistrature en 1957. Elle est alors âgée de 30 ans. Elle devient haut fonctionnaire dans l’administration pénitentiaire et se bat pour améliorer le sort des détenus. En 1970, elle devient la première femme secrétaire générale du Conseil Supérieur de la magistrature. Cette ascension politique lui permet de devenir ministre de la Santé sous le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing. C’est ce qui l’amène à être la porteuse au Parlement du projet de la loi sur l’intervention volontaire de grossesse qui dépénalise l’avortement. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison.
Une histoire incroyable à écouter dans ce podcast.
Ecriture et réalisation : Celia Brondeau
Voix : Andréa Brusque

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

14 min

Top Podcasts In Culture et société

More by Bababam