5 episodes

Retrouvez des articles tirés de mon expérience nutritionnelle terrain (ou plutôt cuisine sans gluten et sans laitages) pour résoudre mes soucis de santé et reprendre ma santé en main ainsi que celle de mes enfants au travers de mes lectures des recommandations alimentaires de médecins auteurs spécialisés et reconnus.

*Je partage avec vous, pour vous aider,des conseils nutritionnels spécifiquement adaptés à différents soucis de santé que j'ai pu directement expérimenter ou voir expérimenter par des proches.

* Travaillez comme moi votre terrain immunitaire en soignant votre assiette

*Je partage avec vous toutes mes difficultés et mes astuces pour les surmonter et vous permettre de partager ces changements en famille pour la santé de tous.

*Je donne également mes astuces pour aider les mamans comme moi dans l'éducation nutritionnelle de leurs enfants (approches ludiques et gourmandes garanties ;) )

*Mes recettes sont sans gluten et sans produits laitiers, elles conviendront donc aux intolérants aux lactose, aux cœliaques... mais également aux personnes qui connaissent les principes de l'alimentation Seignalet, ou ceux qui recherchent une alimentation hypotoxique où la part belle est faite au cru et aux végétaux notamment.



Parce qu’une alimentation adaptée peut avoir un réel impact positif sur votre santé:

Soigne ton assiette !

Soigne ton assiette Virginie PILLON

    • Forme et santé

Retrouvez des articles tirés de mon expérience nutritionnelle terrain (ou plutôt cuisine sans gluten et sans laitages) pour résoudre mes soucis de santé et reprendre ma santé en main ainsi que celle de mes enfants au travers de mes lectures des recommandations alimentaires de médecins auteurs spécialisés et reconnus.

*Je partage avec vous, pour vous aider,des conseils nutritionnels spécifiquement adaptés à différents soucis de santé que j'ai pu directement expérimenter ou voir expérimenter par des proches.

* Travaillez comme moi votre terrain immunitaire en soignant votre assiette

*Je partage avec vous toutes mes difficultés et mes astuces pour les surmonter et vous permettre de partager ces changements en famille pour la santé de tous.

*Je donne également mes astuces pour aider les mamans comme moi dans l'éducation nutritionnelle de leurs enfants (approches ludiques et gourmandes garanties ;) )

*Mes recettes sont sans gluten et sans produits laitiers, elles conviendront donc aux intolérants aux lactose, aux cœliaques... mais également aux personnes qui connaissent les principes de l'alimentation Seignalet, ou ceux qui recherchent une alimentation hypotoxique où la part belle est faite au cru et aux végétaux notamment.



Parce qu’une alimentation adaptée peut avoir un réel impact positif sur votre santé:

Soigne ton assiette !

    Comment préparer l’ortie séchée pour profiter de ses bienfaits?

    Comment préparer l’ortie séchée pour profiter de ses bienfaits?

    Et si je vous emmenais avec moi en balade, faire de la cueillette?  Je vous propose de vous aujourd’hui comment préparer de l’ortie séchée pour profiter de ses bienfaits tout au long de l’année.

    Sortie de l’hiver, les organismes sont en partie affaiblis par les diverses infections auxquelles ils ont dû faire face.

    Or, Les infections à répétitions sont gourmandes en vitamine C et en fer. Et ce terrain inflammatoire se poursuit pour beaucoup durant le printemps à cause notamment des allergies saisonnières ou de la météo variable…

    Bref, un certain nombre d’entre nous peuvent se retrouver aux beaux jours fatigués et peut être même anémiés.

    Il se trouve que la nature est bien faite et que c’est justement au printemps que la végétation repart pour les bonnes, comme pour les mauvaises herbes.

    Parmi les mauvaises herbes, ma préférée, c’est l’ortie.

    Euh tu es sûre Virginie? Ta préférée? Vraiment?

    Oui c’est bien ma préférée… A condition, d’être équipée de gants, plutôt épais…Car oui c’est urticant!

    Les bienfaits de l’ortie séchée et de l’ortie fraîche

    Derrière sa peau de hérisson, l’ortie possède de nombreux bienfaits pour la santé. L’ortie est une super plante !



    * Pour commencer l’ortie est très riche en fer (environ 41mg pour 100g de feuilles sèches), elle sera une bonne alliée en cas de carence et d’anémie, en complément d’autres aliments! Si vous ne l’avez pas encore lu je vous invite en complément à lire Anémie : comment augmenter naturellement ses apports en fer ?…. Je vous y donne la liste des aliments les plus riches en fer et comment les prendre pour en tirer un maximum de bénéfices

    * Mais l’ortie est également riche en silice. Vous vous dites peut être oui et alors?



    Vous ne le savez peut être pas mais la silice organique est un oligoélément reminéralisant. Très utile en cas de perte de cheveux ou d’ongle mou car elle stimule la production de kératine. Elle participe ainsi à la structuration des tissus et s’est avérée être intéressante dans les affections osseuses et articulaires comme l’arthrose. Elle est aussi utilisée pour traiter les terrains ORL sensibles, en renforçant le système immunitaire. Si vous souhaitez renforcer votre système immunitaire grâce à votre alimentation, je vous invite à lire cet article.



    * Mais l’ortie permet également de diminuer les allergies saisonnières. Donc c’est un très bon complément aux recommandations que je vous ai donné dans l’article sur les allergies saisonnières et comment les combattre.



    Comment consommer l’ortie ?

    Alors bien sur, je ne vous dis pas de manger l’ortie telle quelle, juste cueillie …Je ne m’y amuserai pas…

    En revanche, elle peut être consommée de plusieurs façons différentes:



    * cru oui oui en pesto par exemple avec des noix de cajou, un peu d’ail, de citron et de l’huile d’olive. Ou pourquoi pas un jus…Un bon jus d’ortie bien vert adouci avec une pomme et un filet de citron pour favoriser l’assimilation du fer.

    * en infusion que ce soit l’ortie fraîche ou séchée et là, je vous ai trouvé l’excellente vidéo de la Belle Wivine qui est herboriste ;)…

    * en soupe

    * et en condiment.



    En condiment? C’est à dire?

    Dans ce cas-là, il vous faut de l’ortie séchée. C’est bien beau, mais on va en faire quoi ? Le goût de l’ortie séchée est très neutre. Ainsi, une fois broyée,

    • 11 min
    5 Règles d’Or : Comment prendre des probiotiques pour qu’ils soient efficaces?

    5 Règles d’Or : Comment prendre des probiotiques pour qu’ils soient efficaces?

    Cliquez sur “Play” pour écouter cet article, ou cliquez ici pour le télécharger directement (et par exemple l’écouter sur votre smartphone quand vous en aurez envie).

    Dans mes articles précédents, je vous ai parlé de nombreuses fois de l’importance de notre intestin, de la barrière naturelle qu’il représente et de sa flore intestinale.

    Alors pour prendre soin de notre flore intestinale, il est souvent recommandé de prendre des probiotiques en compléments alimentaires.

    Mais une fois achetés en pharmacie (non remboursés), quand on se retrouve avec la boite à la maison, savons nous réellement bien les prendre, pour que ces probiotiques soient efficaces?

    Déjà certaines pharmacies les conservent au frais et d’autres non. Pourquoi? Comment doit on les conserver? Comment les probiotiques agissent ils sur notre flore intestinale?

    Je dois dire que les premières fois où j’ai acheté des probiotiques, je les ai pris comme si je prenais un Doliprane…Et alors?

    Pourquoi la façon de prendre les probiotiques conditionne leur efficacité?

    Et bien, si on ne fait pas attention aux conditions dans lesquelles on les prend, il y a de fortes chances que ça ne serve à rien et qu’ils arrivent morts dans votre intestin…

    Ah oui, déjà commençons par le commencement: il s’agit de micro-organismes vivants.

    2 grandes familles de probiotiques:



    Il en existe 2 grandes sortes: les levures et les bactéries.

    L’avantage des levures, c’est qu’elles ne craignent pas les antibiotiques. Leur désavantage c’est qu’utiliser trop longtemps elles peuvent favoriser des dysbioses et notamment des mycoses vaginales quand elles sont en excès.

    Les bactéries, elles, ne servent à rien, tant que vous êtes sous antibios…Oui, moi aussi,  j’ai déjà donné du Lactibiane (probiotiques bactériens) à mes filles alors qu’elles étaient encore sous antibios . C’était avant de savoir ce qu’il y avait dans ces probiotiques!

    Donc

    Règle n°1: pour des probiotiques efficaces

    Pas de probiotiques bactériens tant que vous êtes sous antibios par contre dès l’arrêt du traitement, FEU!!!!!!

    Pendant les antibios, vous pouvez prendre des levures (type Ultralevure) pour limiter la diarrhée qui est liée à la destruction de notre flore intestinale (constituée en grande partie de bactéries) par les antibiotiques.

    Ensuite, revenons sur ce que je disais juste avant: les probiotiques sont des micro-organismes vivants…Ce qui va conditionner les 4 règles suivantes pour des probiotiques efficaces.

    Avertissement:

    Certains passages pourraient heurter votre sensibilité – A lire loin des repas !

    Règle n°2: pour des probiotiques vivants

    Regardez sur l’emballage ou demandez à votre pharmacien si vous avez besoin de les conserver au frais. Personnellement, je les mets au frais par défaut….

    Ne jamais les prendre avec de l’eau glacée ou sortie du réfrigérateur: sinon c’est l’hydrocution assurée pour ces pauvres petits surtout quand on réhydrate un sachet…Ni avec une boisson chaude, sinon c’est une cuisson et il n’en restera aucun de vivant dès l’arrivée dans votre bouche…Or, nous avons besoin d’eux vivants dans notre intestin pour qu’ils puissent se multiplier et repeupler notre tube digestif!

    Règle n°3: pour un atterrissage dans l’intestin, vivants

    Ne jamais les prendre au milieu du repas……

    Mais plutôt, à jeun avec un grand verre d’eau à température ambiante.

    Pourquoi?

    Est ce que vous résisteriez à un bain d’acide vous? Et bien, pour nos amis les probiotiques, c’est pareil!

    Or,

    Manger sain…Pas le temps de cuisiner?

    Manger sain…Pas le temps de cuisiner?

     

    Cliquez sur “Play” pour écouter cet article, ou cliquez ici pour le télécharger directement (et par exemple l’écouter sur votre smartphone quand vous en aurez envie).

     

    Vous avez peut être vu passer, il y a quelques semaines, un article un peu spécial appelé Carnaval d’articles… Il s’agit d’un événement interblogueur que j’ai organisé autour de la thématique Ma meilleure astuce pour manger sain quand je n’ai pas le temps de cuisiner…Un article compilant les meilleures astuces des blogueurs ayant participé sera publié très prochainement sur ce blog. Guettez le ou inscrivez vous à la newsletter en téléchargeant mon ebook gratuit pour être averti de sa publication…Il regroupera plusieurs astuces à tester pour vous faciliter le “manger sain”!

    Maman active avec 2 enfants, je pense, en effet, que le temps est l’un des freins principaux aujourd’hui pour manger sain au quotidien!

    Chacun trouve sa propre motivation dans « manger sain »: la santé, se sentir en forme, être performant (sportivement parlant), perdre du poids, transmettre de bonnes habitudes à ses enfants etc… Encore faut-il trouver le temps d’y arriver!

    Donc comme promis voici ma meilleure astuce, ou plutôt celle de mon conjoint, car oui c’est lui qui pour moi, à trouver la meilleure astuce pour manger sain quand on n’ a pas le temps de cuisiner…

    Il faut savoir rendre à César ce qui est à César!

    Mais avant de vous dévoiler cette astuce, je vous invite à réfléchir sur ce qui vous prend le plus de temps quand vous cuisinez?

    Qu’est ce qui vous prend le plus de temps quand vous cuisinez?

    Eh bien, à mon avis, dans le top 3, il y a la préparation des légumes (lavage, épluchage, découpe) mais surtout, le temps de cuisson!

    En effet, même si je ne suis pas une grande fan, de nos jours, on trouve tous les légumes prêts à l’emploi au rayon surgelé y compris en bio…Vous allez me dire, c’est la même chose au rayon conserve et ils sont cuits!

    En fait, je n’aime pas beaucoup les légumes en conserve: ils ont une couleur terne, sont dépourvus de la majorité des vitamines et le goût et la texture ne sont franchement pas appétissants!

    Entre une boite de conserve d’épinard et des épinards surgelés, niveau goût et couleur il n’y a pas photo! Même, si rien n’égale les épinards frais!

    Vous l’avez compris, j’aime les légumes frais, vivants, plein de couleurs et de vitamines!

    Alors quoi, il ne nous reste qu’à les manger crus? C’est ça?

    Alors, le cru, c’est excellent et on adore les crudités…Mais, je dois avouer que j’ai quand même besoin de manger cuit ou chaud surtout l’hiver, pour mon confort intestinal et par goût tout simplement! 

    Manger sain doit rester un plaisir!

    Donc, hormis se faire une salade, il nous reste à gagner du temps sur la cuisson!

    Comment gagner du temps sur la cuisson?



    Une préoccupation trans-générationnelle

    Gagner du temps sur la cuisson, c’est le pilier du concept des Cookéo, Thermomix et compagnie….D’ailleurs, je suis sûre que leur ancêtre, la cocotte minute rend encore bien des services à plus d’un, n’est ce pas Noémie?  

    D’ailleurs, nous sommes aussi les générations micro-ondes!

    Les services marketing l’ont bien compris. Le temps de cuire un bon petit plat est bien trop long de nos jours pour ceux qui rentrent chez eux après 18h30 (je ne parle même pas de ceux qui rentrent encore plus tard ) avec les devoirs des enfants,

    • 10 min
    Podcast: les 3 erreurs que font ceux qui attrapent la grippe

    Podcast: les 3 erreurs que font ceux qui attrapent la grippe

    Ça y est, je me suis lancée…Ainsi, pour ceux qui ne me connaissent pas, ce sera l’occasion pour moi, je l’espère d’apporter par ma voix, un peu de soleil de ma région 😉 , jusqu’à vous.

    Je suis très heureuse de vous présenter un nouveau format à travers ce premier podcast de Soigne ton assiette ! Excusez-moi déjà pour les quelques erreurs, car c’est vraiment une première pour moi…

    Il se trouve que c’est de saison et d’actualité, donc ce premier podcast parle de la grippe et de comment passer au travers!

    Pour cela, j’ai eu envie de vous faire part de ma façon d’y échapper…

    Cliquez sur « Play » pour l’écouter, ou cliquez ici pour le télécharger directement (et par exemple l’écouter sur votre smartphone quand vous en aurez envie).

    Il est vrai qu’ il y a ceux qui attrapent la grippe chaque année et… Ceux qui comme moi y réchappent quasi à chaque fois!    AH! AH! AH!

    Chez nous, c’est mon conjoint qui l’attrapait chaque année, alors plutôt que de le narguer, je me suis dit que pour lui, comme pour moi, ce serait sympa qu’il évite celle de cet hiver. Elle a l’air bien carabinée, en plus du fait que les souches du vaccin ne paraissent pas être très efficaces…

    On s’est donc penché sur ce qui nous différenciait ou plutôt, ce qui le fragilisait par rapport à moi et j’ai identifié ainsi 3 facteurs qui sont très certainement:

    Les 3 principales erreurs de ceux qui attrapent la grippe

    malgré les vaccins et les règles d’hygiène classiques…

    Vous l’avez devinez, il est question d’alimentation dans ce podcast mais pas que….

    Et, comme, soulever un problème n’est pas suffisant pour le résoudre, je vous donne également:

    Les 10,5 nutriments essentiels à mettre dans votre assiette pour booster votre immunité,

    et ainsi préparer votre corps à se défendre au mieux.



    Gardez à l’esprit que le virus de la grippe utilise nos ressources pour se multiplier. Or, le nerf de la guerre réside dans notre capacité à multiplier nos défenses immunitaires plus vite qu’eux pour éviter d’être malade ou du moins trop mal en point!

    Bref, découvrez dans ce podcast, les nutriments et, les aliments qui les contiennent, que nous avons mis au menu depuis l’arrivée du froid:

     



    * Magnésium (en complément, vous pouvez également lire l’article que je mentionne dans le podcast sur comment remonter une carence en magnésium)

    * Vitamines B

    * Oméga 3

    * Polyphénol

    * Coenzyme Q10

    * Zinc

    * Cuivre

    * Vitamine C (en complément, vous pouvez également lire l’article que je mentionne dans le podcast sur les 8 aliments les plus riches en vitamine C pour booster son immunité)

    * Vitamine D

    * Fer (si vous pensez être anémié, pensez à aller voir « anémie: comment augmenter naturellement ses apports en fer)



    10,5   Surprise…! A découvrir dans le podcast 😉 

    Nos Résultats

    Pour l’instant, on croise les doigts…Chez nous, tout le monde est passé au travers. Malgré des cas à l’école et dans l’entourage et, mis à part quelques petits rhumes, rien à signaler!

    Je sais à quel point c’est épuisant d&rsqu...

    • 12 min
    3 moyens de soigner son alimentation en voyage

    3 moyens de soigner son alimentation en voyage

    Soigner son assiette à la maison c’est déjà un défi de tous les jours… Alors quand on sort de sa cuisine, soigner son alimentation en voyage, ça peut paraître impossible: vous n’avez plus vos repères, plus vos ustensiles de cuisine!

    Rassurez vous, en réalité, il faut peu de chose pour préparer des repas: inutile de vous mettre dans la peau des participants de Koh Lanta…

    Avec quelques astuces, c’est tout à fait possible de limiter les écarts et c’est nécessaire pour ne pas saper tous vos efforts et votre moral!

    Et puis, si il y a bien un moment où on a besoin d’être en pleine forme pour en profiter au maximum, c’est bien pendant nos vacances!

    Pourquoi c’est important de continuer à faire attention à son alimentation durant les vacances?

    La réponse est simple: votre microbiote.

    En effet, votre flore intestinale s’est habituée progressivement à votre alimentation et y est adaptée. C’est à dire que vous l’avez sans le savoir progressivement sélectionnée avec votre type d’alimentation et qu’elle est efficace pour digérer ce que vous avez l’habitude de manger. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on ne change jamais toute son alimentation du jour au lendemain et qu’il est préférable d’introduire les changements alimentaires progressivement.

    Donc en vacances, si vous voulez éviter des problèmes intestinaux mêmes bénins mais incommodants, mieux vaut éviter des changements brutaux qui déséquilibreraient les microorganismes qui logent dans votre intestin et travaillent pour vous tous les jours.

    D’ailleurs où que vous mangiez, soyez attentif au niveau d’hygiène, à boire de l’eau potable, afin d’éviter la turista et de préserver votre microbiote!

    Au delà de problèmes intestinaux, en ce qui me concerne, si j’ai un début de rhume ou d’infection ORL, ou même une migraine latente, je suis encore plus vigilante à ne faire aucun écart, au minimum ce jour là, histoire de ne pas favoriser l’inflammation avec mon alimentation: j’évite donc scrupuleusement les produits laitiers, les sucres rapides et le gluten.

    Concrètement, comment se débrouiller pour soigner son alimentation en voyage?

     3 moyens de soigner son alimentation en voyage

    Je viens de partir une semaine avec ma petite tribu à l’étranger et je me suis dit que mon expérience pouvait vous servir à vous aussi ou que vous seriez intéressés de savoir comment j’avais pu m’en sortir avec mes principes nutritionnels en terre inconnue!

    Bon, il ne faut rien exagérer non plus, notre terre inconnue était à Tenerife.

    Alors que vous soyez à l’hôtel et dépendiez des autres pour vos repas ou que vous ayez loué un appartement ou un mobil home où vous pouvez cuisiner, il existe des solutions dans les 2 cas.

    1. A l’hôtel et au restaurant: Comment soigner son alimentation en voyage?

    Si vous êtes à l’hôtel, profitez du buffet du petit déjeuner. En général il y a des fruits et avec un peu de chance des fruits secs. Pour nos amis anglophones, il y a aussi la possibilité de demander un oeuf à la coque ou au plat… C’est du coup, l’occasion idéale pour vous de prendre l’habitude de limiter les sucres au petit déjeuner si vous n’en aviez pas l’habitude le matin.

    Pour le midi et le soir, au restaurant, vous pouvez toujours trouver à la carte, une salade ou des crudités et privilégiez:



    * les tartares et carpaccio de viande ou de poisson (uniquement en Euro...

    • 8 min

Top Podcasts In Forme et santé