132 épisodes

Accédez à un meilleur soi avec "Ultra talk by Arnaud Manzanini". Auteur, coach en motivation, entrepreneur et Athlète ultra-endurance
 
Chaque semaine, Arnaud s'intéresse à tout ce qui touche au dépassement de soi, avec certains des sportifs, des aventuriers les plus brillants et les plus audacieux. Intimes, souvent intenses et profonds, ce ne sont pas des entretiens mais ce sont des conversations hebdomadaires conçues pour vous provoquer, vous éduquer, vous inspirer et vous donner les moyens de découvrir, de dévoiler, et de libérer votre meilleur et plus authentique « moi ». Un véritable moment hors du temps. 

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Ultra Talk by Arnaud Manzanini Arnaud Manzanini

    • Sports
    • 4.9 • 555 notes

Accédez à un meilleur soi avec "Ultra talk by Arnaud Manzanini". Auteur, coach en motivation, entrepreneur et Athlète ultra-endurance
 
Chaque semaine, Arnaud s'intéresse à tout ce qui touche au dépassement de soi, avec certains des sportifs, des aventuriers les plus brillants et les plus audacieux. Intimes, souvent intenses et profonds, ce ne sont pas des entretiens mais ce sont des conversations hebdomadaires conçues pour vous provoquer, vous éduquer, vous inspirer et vous donner les moyens de découvrir, de dévoiler, et de libérer votre meilleur et plus authentique « moi ». Un véritable moment hors du temps. 

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Paul Bonhomme - "La montagne lui a pris son frère alors il a baptisé une voie en son nom !"

    Paul Bonhomme - "La montagne lui a pris son frère alors il a baptisé une voie en son nom !"

    Paul est un sportif outdoor multidisciplinaire puisque à la fois guide de haute montagne, alpinisme, ultra trailer et skieur de pente raide. 
    Sensations garanties dans cet épisode, vous l’aurez compris, et vous allez l’entendre, Paul, malgré son statut et les exploits réalisés, est une homme d’une grande humilité et simplicité. Sans vouloir vous spoiler, l’homme ouvre des voies comme d’autres des portes ouvertes. 
    Pourtant, vous verrez que la relation avec la montagne est faite d’un grand respect alors qu’elle lui a pourtant pris son grand frère disparu en 1998, tombé dans une crevasse lors d’une expédition au Pakistan. Depuis, après avoir demandé l’autorisation à ses parents de retourner en montagne, il a baptisé une voie qu’il venait d’ouvrir "Nico" en hommage à son frère qui rêvait de se rendre au sommet de celle-ci culminant à plus de 4000m, et qu’ils observaient ensemble de la vallée quand ils étaient gamin. 
    On va parler de son parcours bien évidemment mais aussi de la limite à ne pas franchir pour ne pas partir avec les dauphins pour reprendre son expression mais aussi de son livre "Raide vivant", que je vous recommande. 
    Paul est un ultra montagnard, il escalade la montagne et la dévale avec des skis, tout en la respectant et en y emmenant ses clients pour leur faire découvrir. 
    Père de 4 enfants, Paul mène aujourd’hui de front sa vie de famille, son métier et ses nombreux projets de skieur de pente raide et d’"ultra-montagnard".
    Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invité du jour : Paul Bonhomme . 
    Tous les épisodes sur :
    Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/
    Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082
    Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDs
    Deezer  : https://www.deezer.com/en/show/470662

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 2 min
    Bénédicte Perron - Au nom du père, de l’Ironman et du Norseman !

    Bénédicte Perron - Au nom du père, de l’Ironman et du Norseman !

    L’histoire de Bénédicte Perron est faite de haut de bas, de très haut et de très bas même. Benedicte fait du sport de manière assidue et son potentiel attire les recruteurs, à tel point qu’à 16 ans, elle quitte sa Bretagne natale et sa famille pour Montpellier, où elle va alors être confrontée à l’exigence du très haut niveau. 
    Un an plus tard, elle est de nouveau en Bretagne et vit comme une étudiante lambda. Le triathlon et les rêves de podium ne sont plus d'actualité. Bénédicte met alors toute son énergie non plus dans les entraînements mais dans ses études. 
    Et puis un jour, trois ans après avoir renoncé à une carrière, elle annonce son retour à son père toujours dans ses pas et se présente à Nice juste pour le plaisir. Le plaisir de finir. Le plaisir mène parfois à la performance puisque c’est Kona qu’elle se fixe comme objectif à peine revenu. 
    Une année 2018 impressionnante l’attend : championne d’Europe de sa catégorie, 4e à Kona, le tout suivi par la chaîne Ironman. Vous entendez la difficulté qui a été la sienne pour gérer émotionnellement cette saison, faite de réussite. 
    Et le sommet est peut être pour cette année 2021 puisque Bénédicte sait se donner les moyens de réussir et surtout elle sait désormais ce qui lui convient pour être au top physiquement et mentalement. 
    A travers notre conversation, Bénédicte nous détaille son parcours et les émotions que peuvent entraîner le sport de haut niveau mais aussi ses échecs et ses réussites. 
    Bénédicte Perron est venue à bout de la course réputée la plus dure au monde, le Norseman, en Norvège et avec Hawaï, ce sont les deux courses mythiques pour les triathlètes. 
    Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour, Bénédicte Perron. 
    Arnaud 
     
    Tous les épisodes sur :
    Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/
    Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082
    Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDs
    Deezer : https://www.deezer.com/en/show/470662

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 8 min
    Éric Leblacher - « Avoir la jambe en 5 morceaux, ça fait mal, très mal ! »

    Éric Leblacher - « Avoir la jambe en 5 morceaux, ça fait mal, très mal ! »

    Eric Leblacher est authentique dans chacune de ses rencontres à toute heure du jour ou de la nuit, vous allez l'entendre. 
    Coureur professionnel pendant cinq ans, il a même levé les bras chez les professionnels. Il est même le seul, se vante encore Marc Madiot, à lui avoir refusé un renouvellement de contrat ne trouvant plus de sens dans ce qu’il faisait. 
    Eric parle dans cet épisode ouvertement dopage et pour l'anecdote il a terminé 33e d'un Tour d'Espagne et si on enlève tout ceux qui on été confondu dans une affaire de dopage quelques mois années plus tard, il aurait été 14e ! Sa vision du dopage va en surprendre plus d’un. 
    Et puis il a continué sa vie de sportif mais aussi et sa vie de famille. La famille c’est son socle. L’accident arrive et les médecins lui annoncent que s'il remarche normalement un jour, il sera chanceux. 15 mois plus tard, il s’impose sur les 24 h du Mans vélo et s’oriente vers le long, tous sports confondus, puisqu’il devient finisher de l’UTMB et gagne le Tour du Mont-Blanc cycliste. 
    Son temps de référence sur le marathon est de 2h41. Il réalise le premier record de l'ascension de l'Alpe-d'Huez en moins de 24 heures sans assistance. Il compte 14 ascensions en 22 heures et 11 minutes. Il devient aussi Champion de France de duathlon grande distance, finisher du Marathon des Sables. En 2020, il participe à La Race Across France, épreuve cycliste de 2 500 km sans assistance, de Mandelieu au Touquet. Après 6 jours 6 heures 24 minutes et 53 secondes, il prend la 6e place. 
    Son parcours est, vous l’aurez compris, ultra ordinaire et je ne vous fais pas attendre plus longtemps et laisse place à mon invité du jour : Eric Leblacher.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 43 min
    Sarah Marquis : "Chaque expédition change une partie de moi"

    Sarah Marquis : "Chaque expédition change une partie de moi"

    Sarah Marquis ! Je n’en reviens toujours pas. Dix-huit mois après ma première prise de contact, j’ai passé du temps avec Sarah. Certes juste une heure, certes par visio mais passer du temps avec celle qui a été élue aventurière de l’année en 2013, nominée "Aventurière" au National Geographic en 2014, et dont The New York Times Magazine a publié son portrait l’année suivante et qui est aussi une des 30 femmes les plus influentes du monde, est une heure que vaut de l’or.
    En fait c'est exactement ce que l'on attend d’un coach quand on fait appel à lui, quelqu'un qui sait trouver les clés pour qu’à la sortie du rendez-vous, vous soyez au top, aligné avec vous même. 
    C’est certainement l’état dans lequel vous serez dans une heure ! 
    Et si la vérité était en fait la simplicité d’être soi, le courage d’assumer qui l’on est, d’oser écouter l’animal qui dort en nous ? 
    Avec Sarah nos routes se sont déjà croisées mais à 13 ans d’intervalle. Elle était à pied lors d'une traversée de l'Amérique du nord au sud, et moi à vélo lors de la traversée du continent nord américain d’ouest en est. C’était sa première grande aventure et moi ma première épreuve ultra. 
    Ce point de rencontre virtuelle était le tout début de l'aventure pour moi mais pour elle, le sprint final du mythique Pacific Crest Trail, consistant à traverser les États-Unis de la frontière canadienne à la frontière mexicaine : 4260 km en 4 mois et 6 jours. Cette expédition l’a ensuite propulsé au rang d'aventurière, d’exploratrice avec, entre autres, une aventure qui l'a fait dormir dehors pendant 3 ans, 1000 jours et 1000 nuits pour relier la Sibérie à l'Australie. Comme les navigateurs, comme les alpinistes, là ou l’être humain ne peut survivre, vous pouvez croiser Sarah. 
    Sa dernière aventure l’a amené là où l'être humain n’était jamais aller, sur la côte ouest de la Tasmanie, où il n'y a aucun signe de civilisation mais une forêt primaire dense sans accès, sans échappatoire. Là où elle a découvert des buissons horizontaux et où elle a terminé son parcours l’épaule fracturée, un sac de 35 kg malgré tout sur le dos. 
    Elle a été frappée par la dengue au milieu de la jungle au Laos, puis attaquée la nuit par des trafiquants de drogue armés de fusils... Des anecdotes, elle en a plusieurs pour chacune de ses aventures. 
    Vous allez voyager avec nous, mais surtout avec Sarah tellement ses mots vont vous transporter en Sibérie, en Australie, au Chili.
    Sur son site vous pourrez lire les phrases suivantes :
    "Sarah nous dévoile ses clefs mentales et la philosophie requise pour accéder à la 'résilience'. Elle vous racontera ses épreuves et ses victoires. Mais avant tout ses techniques pour se régénérer et être capable de faire 'le pas de plus'. Le monde de demain demande une vision nouvelle avec un ajustement au 'développement durable'. Sarah qui a pour mission de créer le lien entre les Hommes et la Nature vous l’apportera un pas après l’autre." 
    Vous retrouvez en quelques instant tout cela aussi dans cet épisode ainsi que nos échanges sur le pourquoi, le fameux pourquoi, la force de l’intuition qui est pour elle une force redoutable et bien évidemment le rôle des partenaires et les relations qu’elle a su entretenir et faire évoluer. 
    Je sais que vous êtes très impatient d’écouter cet épisode alors je ne vous laisse pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour : madame Sarah Marquis. 
    Arnaud 
     
    Photo © Krystle Wright 
    Tous les épisodes sur :
    Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/
    Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082
    Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5ot

    • 1h 3 min
    Stéphane Brogniart : 72 jours seul en mer !

    Stéphane Brogniart : 72 jours seul en mer !

    Le projet de Stéphane Brogniart se nomme Etarcos. C'est un ensemble de plusieurs aventures qui vont se dérouler sur une décennie voire plus, la pandémie étant passée par là ! Avant toute chose et vous le comprendrez rapidement, tout par de l’amour que Stéphane porte pour sa région, les Vosges. 
     
    Et puis il pratiquait le trail, avant de se lancer dans l’ultra trail pour avoir une révélation. Le plaisir avant la performance, l’envie d'aventure prenant la place de la pression des résultats. Le projet Etarcos voit alors le jour qui, comme apothéose, devrait le voir traverser l’océan Pacifique en bateau. 
     
    Depuis la TransVosges - la grande traversée des Vosges en courant sur un parcours long de 210 kilomètres - a été réalisée, tout comme la traversée du Mercantour et du Jura ainsi qu’un tour des Vosges en ski-roues, un périple d'une traite sur 479 kilomètres qu’il boucle en 45 heures.
     
    Puis le Vosgien Stéphane Brogniart traverse la Méditerranée en kayak pour prendre des repères en mer avant de se lancer dans une traversée de l'océan Atlantique à la rame. Il comptait mettre une cinquantaine de jours, les galères météorologiques rallongent interminablement son exploit pour le porter à 72 jours. 
     
    A travers cet épisode, il nous parle de son projet avec passion, mais surtout de la liberté que cela lui procure dans ses grands espaces. 
     
    En 2021, Il aurait dû rallier Paris à Dakar à vélo en mai. Sauf que franchir les frontières n‘est pas chose facile en pleine crise sanitaire. Aussi, le sportif multicarte s’est rabattu sur l’Hexagone tout comme je l'ai fait un an plus tôt. C’est donc le 3 mai qu’il va s’élancer pour 5300 km à travers la France. 
     
    Et puis peut-être comme vous qui écoutez cet épisode, que ce soit à travers vos projet sportifs ou professionnels, même personnels, il s’est adapté. Et plutôt que de renoncer à se déplacer, il a peaufiné son projet : traverser l’océan Pacifique. 
     
    Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invité du jour : Stéphane Brogniart.
     
    Arnaud 
     
    Tous les épisodes sur :
    Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/
    Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082
    Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDs
    Deezer : https://www.deezer.com/en/show/470662

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 17 min
    Charlotte Morel : "L'impact de 4h de home trainer par rapport à 4h de vélo en extérieur, c'est pas du tout le même"

    Charlotte Morel : "L'impact de 4h de home trainer par rapport à 4h de vélo en extérieur, c'est pas du tout le même"

    Pour Charlotte Morel, si les sélections en équipe de France et les titres de championne de France s'enchainent, elle ne se laisse pas griser par ses performances. Charlotte voit loin, anticipe, cherche à sécuriser son parcours et surtout son potentiel physique et mental. Elle passe pro jeune en faisant le choix de s’engager dans l’armée en tant que triathlète. 
     
    Ce qui assez impressionnant chez Charlotte, c’est qu’elle a toujours été au rendez-vous. Le jour J, elle se surpasse mais ne sait pas vraiment l’expliquer. Pour préparer l’avenir, elle passe un Master en nutrition, activité physique et santé ainsi qu'une licence en entraînement sportif.
     
    Puis, en 2012/2013, c'est le grand saut ! Dans sa carrière sportive mais aussi dans sa carrière pro puisqu'elle quitte l’armée et crée sa structure accompagnée de son époux. Charlotte bascule alors vers la longue distance et, à nouveau, les victoires et les titres s'enchaînent. Allons-nous la voir un jour gravir la plus haute marche du podium à Hawaï pour une victoire mondiale ? 
     
    Nous allons parler de l’aimantation également pour celle qui prône une alimentation saine, naturelle et non modifiée à la fois dans son quotidien mais également pour les athlètes qui viennent en stage à Saint-Raphaël. Charlotte va nous partager l’épuisement qui a été le sien à la sortie du confinement. 
     
    Un échange de qualité avec une athlète et une championne. Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invité du jour, Charlotte Morel. 
     
    Arnaud 
     
    Tous les épisodes sur :
    Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/
    Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082
    Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDs
    Deezer : https://www.deezer.com/en/show/470662

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 2 min

Avis d’utilisateurs

4.9 sur 5
555 notes

555 notes

Flyninnin ,

Quel régal

Merci Arnaud , je prends un réel plaisir à écouter tes podcasts pendant mes déplacements pro .
Je suis un jeune cycliste de 60 ans et j´ai hâte de me préparer pour une premiere expérience ultra en vélo .j’aime beaucoup ton approche , ta simplicité et en plus ta voix apaisante pour ce type d’exercice vocal .
Bravo , J’attend les nouveaux épisodes avec gourmandises
Gilles

Camille.B.Franchi ,

Merci Arnaud

Un Podcast plein de bienveillance et de dépassement de soi. Merci Arnaud pour ces supers épisodes qui me permettent de découvrir une nouvelle facette du vélo! Bonne route,
Camille.

Canet682 ,

présentateur BOBO fatiguant

Présentateur sans interêt et énervant.. pourrait il arrêter de parler de sa course de vélo au USA !!!

Classement des podcasts dans Sports

D’autres se sont aussi abonnés à