16 épisodes

Vous pouvez télécharger votre bonus gratuit : Le plan d'action en 5 étapes pour se rebooster et agir efficacement

https://www.ygocoaching.fr/ygo-coaching-bienvenue/

ygo coaching Yseult Gouvernaire

    • Culture et société
    • 5,0 • 4 notes

Vous pouvez télécharger votre bonus gratuit : Le plan d'action en 5 étapes pour se rebooster et agir efficacement

https://www.ygocoaching.fr/ygo-coaching-bienvenue/

    Lancement de ma première formation Podcast épisode 16

    Lancement de ma première formation Podcast épisode 16

    La confiance en soi, on en parle beaucoup, on en mange à toutes les sauces.







    Et c’est le sujet de ma prochaine formation en ligne pour les personnes qui lancent leur business, ou qui viennent de le lancer, et qui ont besoin de rebooster leur confiance je vous explique tout.







    Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que je travaillais sur la sortie d’une formation et vous avez peut-être même participé au sondage que j’ai proposé pour élaborer cette formation.







    Elle devait sortir à la mi mai, mais vu les évènements et le reconfinement, plus de vacances programmées, donc j’avance la date de la formation.







    Et aujourd’hui je vous propose ce podcast pour partager avec vous la préparation, le challenge que ça peut être pour moi, puisque c’est ma première formation en ligne.







    J’ai déjà créé des formations en présentiel, mais première fois en ligne.







    Donc voilà c’est nouveau pour moi, je suis à la fois super excitée, enthousiaste et j’ai hyper hâte de vivre cette aventure.







    Et bien sûr en même temps je me pose un tas de questions, et surtout j’espère que tout va bien se dérouler.







    Pour revenir au sujet même de la formation, la confiance en soi, est un thème qui revient très souvent.







    Pourquoi ?







    Et bien parce que quand on démarre son business, ou qu’on s’imagine se lancer, en général c’est nouveau, et tout ce qui est nouveau fait peur.







    On a des doutes, des craintes qui même si on est quelqu’un d’assez sur de soi. Ces craintes peuvent grignoter la confiance qu’on a dans ses capacités à réussir un tel projet.







    Si on vient du salariat, c’est normal, finalement que vous soyez inquiets. Le salaire tombe tous les mois et il y a une certaine sécurité de l’emploi. Là en tant qu’entrepreneur, vous avez toutes les casquettes à assumer. Responsable de la com, des ventes, de la compta…







    Et il vous faut sortir de votre zone de confort pour faire avancer les choses. Le travail seul, ne suffit pas.







    Alors si quand ça ne fonctionne pas bien, on commence à stresser, et le mindset s’effondre petit à petit.







    Dans ce programme de formation on va faire en sorte de vous forger une confiance en béton pour pouvoir affronter toutes les aventures que vous avez à vivre dans l’entrepreneuriat.







    Au niveau planning, je termine le challenge de 1 contenu par jour pendant 30 jours, mercredi.







    Du coup pour le reste de la semaine : je vais lever un peu le pied tout en commençant à décortiquer la stratégie de lancement.







    La semaine du 12 avril je bosse à fond le lancement, stratégie, webinaire, publications réseaux sociaux, articles, vidéos ciblées.







    Et dès le 19 avril je pense organiser mon webinaire. Et les inscriptions à la formation.







    Cette formation débutera le mardi 27 avril.







    Pour qui ?







    Cette formation est ouverte aux femmes et aussi aux hommes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. Et celles et ceux qui ont déjà créé leur business mais qui sentent qui ont besoin de prendre confiance.







    On abordera :







    * la crainte de se montrer par exemple pour faire des vidéos youtube, * ou alors la peur de se montrer en live et comment réussir à le faire quand même.* La peur de ne pas être à la hauteur, * le manque de légitimité et le a href="https://www.ygocoaching.

    • 6 min
    Faire un challenge de contenu pendant 30 jours pour démarrer son business. Podcast épisode 15

    Faire un challenge de contenu pendant 30 jours pour démarrer son business. Podcast épisode 15

    Vous êtes infopreneur, web entrepreneur, blogueur. Si vous produisez du contenu régulièrement sur un blog, un podcast, youtube, les 3 à la fois. Vous démarrer votre business et vous avez besoin de visibilité sur internet ? Ce podcast va vous intéresser.







    Aujourd’hui dans ce podcast, on change un peu les règles. J’avais envie de vous partager mon expérience de faire un challenge : produire 1 contenu/jour pendant 30 jours.







    C’est le 15 ème épisode de podcast que je propose. D’habitude je pars du citation motivante, inspirante pour vous proposer une réflexion sur la motivation la confiance ou le mindset.







    Un Challenge, pourquoi pas.







    Aujourd’hui, j’ai envie de changer et de vous partager cette expérience de challenge. C’est un challenge que je fais dans le cadre de ma formation de blogueur pro d’olivier Roland que j’ai commencée il y a un an. Quand il a proposé ce challenge, au début, je me suis dit que ça ferait trop de travail. Que j’allais me perdre à créer autant de contenu pendant un mois. J’avais donc pris la décision de ne pas participer. Et puis, j’aime bien les défis quand même, et j’ai eu peur de regretter. Donc j’ai changé d’avis en me disant que si c’était trop dur, je n’aurais qu’à arrêter. Et bien sûr, plus le temps avance, moins on a envie d’arrêter puisqu’on se dit : roooo c’est quand même dommage d’être arrivée là et d’abandonner.







    Donc. Me voilà au 22 ème jour de ce challenge on est le 29 mars 2021. Pour le faire j’ai décidé d’alterner articles et vidéos youtube, sauf le lundi ou je fais ce podcast.







    On peut se poser la question :







    « est ce que produire beaucoup de contenu ne va pas nuire à la qualité des articles ou vidéos ? » C’est vrai que c’était également ma crainte. Je vous laisse aller faire un tour sur mon blog ou ma chaine youtube pour vous faire une opinion par vous-même. Mais en fait, franchement je n’ai pas l’impression d’avoir négligé la qualité de mes contenus. Après on aime ou pas ce que je propose, mais ça c’est une autre histoire.







    Comment s’organiser quand on fait ce genre de challenge.







    L’idéal est bien sûr d’anticiper, et de s’organiser en amont. Ce qui n’a pas été mon cas. Car j’étais justement en vacances la semaine précédent le début du challenge, et j’avais donc du contenu jusqu’à mon retour de vacances. Mais si vous voulez faire ce défi, franchement, essayez d’avoir au moins les idées avant. Faire quelques plans, voire de commencer à faire du batching, du batch working pour vous avancer.







    Ceci dit, j’ai quand même écrit les scripts des vidéos par lots. Et j’ ai fait le tournage en batching pour gagner du temps. Surtout pour les week-ends, savoir que la vidéo du samedi matin est programmée c’est quand même un plus.







    Donc mon conseil là dessus : organisez vos matinées à écrire plusieurs scripts, les plans de vos articles. Puis essayez dans la mesure du possible de dédier une ½ journée par semaine au tournage de vos vidéos. Pour moi il faut donc que je tourne 3 vidéos par semaine.







    En tout cas, vraiment, ne lésinez pas sur l’organisation en cas de défi dans ce style. Car on est très vite débordés dans ce challenge par tout le contenu à créer.







    Comment trouver des idées pour ce challenge de contenu?







    En général on a toujours quelques idées d’avance, et même quelques projets ou on se dit, tiens un jour je parlerai de ça.







    Bon ben là c’est le moment de sortir tout son attirail et d’arrêter de procrastiner. Par exemple, je voulais faire un article sur l’Etat d’Esprit de développe...

    • 10 min
    N’en faites pas une affaire personnelle | podcast épisode 14

    N’en faites pas une affaire personnelle | podcast épisode 14

    C’est une phrase tirée du livre les 4 accords toltèques, très connu. C’est donc un des 4 accords Toltèques, plein de sagesse.







    A quoi il peut vous servir vous qui créez votre entreprise ou qui avez déjà un business ?







    On va en parler dans ce 14 ème podcast. Vous pouvez également lire la retranscription du podcast ci-dessous .







    D’abord pour commencer je vous conseille vivement la lecture de ce livre, ou sa relecture. Il est plein de sagesse et de conseils de développement personnel et à chaque lecture, on peut en découvrir d’autres selon où on en est. C’est le livre évolutif !







    Alors pourquoi j’avais envie de parler de cette phrase aujourd’hui ? Et bien par rapport à la confiance en soi. Parce que cette phrase parle d’ego, et que quand on est entrepreneurs, qu’on démarre son business, et même après des fois, on a des craintes, on regarde les réseaux sociaux en se disant que untel ou untel réussit super bien, on se compare, on se dévalorise parfois.







    Et on n’ose pas.







    Et une des raisons pour laquelle on n’ose pas c’est qu’on a peur du regard de l’autre, on va se dire mais qu’est ce qui IL va penser si je fais ça, ou si je dis ça, ou si je me montre en live pour vendre mes offre mes produits.







    Vous allez me dire quel rapport avec « n’en faites pas une affaire personnelle ? »







    Le rapport c’est l’EGO.







    A partir du moment où vous pensez que quelqu’un va vous juger, c’est de l’égo. Parce que on peut aussi penser que ce quelqu’un qu’on va appeler Bernard, et ben Bernard il s’en fout comme de ses premières chaussettes de ce que vous allez dire. Bernard, il a certainement d’autres chats à fouetter que d’aller jeter un œil sur ce que vous faites, et le juger !







    Donc finalement si vous vous dites cette petite phrase, vous vous libérez d’un grand poids et vous pouvez enfin faire ce que vous voulez.







    C’est une bonne nouvelle non ?







    Et puis ça règle bien le problème de la susceptibilité. Mettons que vous tournez une vidéo youtube. Ou vous faites un podcast.







    Et vous récoltez un hater. Il vous met un vrai commentaire négatif sur votre vidéo ou votre podcast. Grâce à cette petite phrase n’en faites pas une affaire personnelle.







    Le hater n’aura pas votre peau !







    Il trouve nulle votre vidéo, il a le droit. Mais pas la peine de le prendre contre vous. C’est son problème. En plus il n’est absolument pas obligé de la regarder ni de l’aimer cette vidéo. La bonne nouvelle c’est que vous avez un commentaire de plus sous votre vidéo.







    Si on y réfléchit bien finalement, qu’est ce qui pousse quelqu’un à mettre un commentaire vraiment horrible. Par exemple : quel amateurisme, j’ai regardé ta vidéo jusqu’au bout mais ça a été un calvaire, tu es nulle ce que tu dis est nul. Tu n’es absolument pas pro et tout ce que tu dis n’est que bullshit, ce n’est pas possible d’être nulle à ce point ça ne devrait pas exister …bon bref, ça pourrait être même encore pire.







    Mais c’est le hater qui a un problème ce n’est pas vous. Apparemment il n’aime pas ce que vous avez produit dans votre vidéo. Mais ce n’est pas votre personne qui est touchée. En tout cas c’est ce qu’il faut se dire. Parce que dans la réalité vous allez vous dire que ce que vous faites est nul car il y a cette critique ou alors vous allez douter et ne plus être sûr ...

    • 7 min
    Croire en soi comme on croit au père Noël | Podcast épisode 13

    Croire en soi comme on croit au père Noël | Podcast épisode 13

    Si vous avez cru au père noel pendant 5 ans, vous pouvez croire en vous pendant 5 minutes







    Quel rapport entre un enfant qui croit au père noel et vous , entrepreneurs, ou en phase de le devenir ?







    Dans un monde parfait vous  imaginez votre business votre super idée décoller. Dans la réalité, ca peut prendre un peu de temps. Et la confiance en soi en ses capacités, le fait de croire en soi en son business peut baisser, comme le fait de ne plus croire au père noel.







    Tout l’enjeu est donc en attendant que votre affaire décolle et vous permette de vivre de votre passion, tout l’enjeu est de garder cette confiance cette croyance en soi quoiqu’il arrive. Tel un phare pour un bateau dans la tempête.







    Comment vivre avec le doute, quand les clients ne sont pas au rendez vous par exemple. Comment vous pouvez faire pour continuer à y croire.







    C’est ce qu’on va voir dans ce podcast.







    Je vous souhaite une bonne écoute.

    Fait vaut mieux que parfait PODCAST EPISODE 12

    Fait vaut mieux que parfait PODCAST EPISODE 12

    Pour ce douzième épisode de Podcast qui est basé sur une citation ou une phrase inspirante, je vous propose de parler du perfectionnisme.







    Je vous souhaite une bonne écoute, vous pouvez laisser vos commentaire en bas de cette page ou bien sur votre plateforme d’écoute.







    Merci de votre soutien 😊.

    • 8 min
    Vis comme si tu devais mourir demain : podcast épisode 11

    Vis comme si tu devais mourir demain : podcast épisode 11

    Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours (Gandhi)







    On est toujours pris dans le tourbillon de la vie. Dans tout un tas de croyances et de routines qui nous paraissent indispensables et qu’on n’imaginerait même pas se passer. Et pourtant tellement de choses sont inutiles, ou futiles. Des choses qui ne nous servent même à rien pour vivre sa vie, qui ne nous font pas plaisir, qu’on n’aime pas faire. Et qui n’apportent rien à personne.







    Comme quoi par exemple ?







    La première chose qui me vient à l’idée c’est les courses







    Je ne sais pas de quelle façon vous faites vos courses, mais beaucoup de gens font des achats dans les supermarchés toutes les semaines de façon systématique. Alors que si ce n’était plus possible de faire des courses toutes les semaines, je suis sure qu’on tiendrait au moins 3 semaines avec tout ce qui nous reste.







    Je ne vais pas faire une liste de tout ce qu’on peut enlever dans son organisation, à chacun de. Faire le scan de sa propre vie. vous pouvez aller faire un tour du côté de chez Mylène pour le minimalisme 😉







    Mais si on joue à ce jeu :







    Tu meurs demain, qu’est ce que tu fais aujourd’hui ? Maintenant tout de suite ?







    * Qui tu vas voir ?* A qui tu parles ?







    En écoutant ça, je pense que vous imaginez des choses, peut être donner votre dém’, déménager, quitter quelqu’un ? rejoindre quelqu’un ?







    Appeler sa grand mère ?















    Et du coup pourquoi tu ne le fais pas puisque c’est si important pour toi ?







    Et bien parce qu’on a le temps, le temps d’y rélfechir, de le faire plus tard, parce qu’on a besoin que ce soit un rêve peut être ?







    Ca c’est un point à prendre en considération aussi. Il y a des gens qui ont besoin d’avoir des rêves, mais en fait, ils ne veulent pas vraiment que ces rêves se réalisent. Ca leur sert de refuge. Ils vont visiter leur rêves quand ils en ont marre de leur routine de leur train-train quotidien mais jamais au grand jamais ils ne changeraient. Sauf qu’ils pensent qu’ils aimeraient changer. Mais en fait non.







    Je ne dis pas que c’est facile de changer.







    De tout envoyer bouler. ET surtout parfois il ne vaut mieux pas. Parfois, le fait de changer juste sa vision des choses suffit pour avoir l’impression qu’on vit une vie de rêves. Et puis qui sait, peut-être que l’herbe n’est pas si verte ailleurs…Et si on regrettait la vie d’avant, la vie  qu’on vient de chambouler.







    Les injonctions







    Ou bien parce que on a des injonctions dans la tête : on se dit : sois forte, il faut tenir, ca ne se fait pas. C’est comme ça. Etc etc… Ces injonctions peuvent aider parfois, et d’autres fois, ce sont des freins pour vivre sa vie. Si c’est le cas, le mieux est de s’en débarrasser et de couper les chaines qui vous empêchent d’avancer.







    Vous pouvez retrouver une vidéo sur youtube à ce sujet les croyances limitantes sur ma chaine.







    Mais cette phrase, vis comme si tu devais mourir demain, je trouve qu’elle est follement romantique non ?  Elle donne envie de tout envoyer valser, et surtout de ne pas se retrouver à l’aube de la mort en se disant « Mince&n...

    • 10 min

Avis

5,0 sur 5
4 notes

4 notes

Classement des podcasts dans Culture et société

France Inter
Slate.fr
Agathe Lecaron
France Culture
Thinkerview
France Culture