11 épisodes

Bienvenue dans Yogini, le podcast qui jette un oeil féministe sur le yoga ! Je suis Audrey, professeure de yoga et j'ai à coeur de vous proposer une pratique émancipatrice qui vous permettra d'être pleinement vous-même. Dans Yogini, je vous propose qu'on s'interroge sur la pratique du yoga par les femmes. Un podcast qui vous parle d'émancipation, d'empowerment, de féminité, de body positive et de société à travers le prisme du yoga.

Yogini - Un oeil féministe sur le yoga Odreyoga

    • Culture et société
    • 5,0 • 23 notes

Bienvenue dans Yogini, le podcast qui jette un oeil féministe sur le yoga ! Je suis Audrey, professeure de yoga et j'ai à coeur de vous proposer une pratique émancipatrice qui vous permettra d'être pleinement vous-même. Dans Yogini, je vous propose qu'on s'interroge sur la pratique du yoga par les femmes. Un podcast qui vous parle d'émancipation, d'empowerment, de féminité, de body positive et de société à travers le prisme du yoga.

    Ep 11 - Identités trans : que faire du féminin sacré ?

    Ep 11 - Identités trans : que faire du féminin sacré ?

    Que suggère pour vous le terme féminin sacré dans le yoga ? Si vous êtes sensibilisé.e à la théorie du genre, vous vous êtes sans doute déjà interroger là-dessus. Les notions de féminin et masculin sacrés cachent-elles des notions essentialistes ?L'essentialisme c'est l'idée selon laquelle hommes et femmes sont différents par essence. C'est-à-dire que leur nature (féminine ou masculine) déterminerait non seulement leur physiologie, mais aussi l'être et l'agir. Cette pensée va donc à l'encontre des identités trans.C'est mon ami Max, qui pratique le yoga depuis des années et se définit comme trans non-binaire, qui ma proposé qu'on en parle tous les deux. C'est ce qu'on a fait lors de cet échange qui, on l'espère, vous intéressera autant qu'il nous a plu.

    • 27 min
    Ep 10 - S'approprier son projet de naissance grâce au yoga

    Ep 10 - S'approprier son projet de naissance grâce au yoga

    "Tu enfanteras dans la douleur"... Cette phrase issue de la Genèse justifie, depuis des millénaires, les maltraitances faites aux femmes lors de leur accouchement. L'accouchement médicalisé sauve certes des vies, depuis des décennies, mais se trouve également être le champ d'abus physiques et psychologiques.Depuis quelques années, de nombreuses femmes tentent de dénoncer les violences obstétricales qu'elles ont subies. Que ce soit sur les réseaux sociaux, dans la littérature ou dans des documentaires, les langues se délient. D'autres ont tout simplement décidé d'accoucher différemment...L'accouchement physiologique est une alternative qui se rapproche de la conscience du corps que l'on développe dans le yoga. Pour en définir tous les aspects (positifs et négatifs), j'ai fait appel à deux intervenantes de choc : Christelle, professeure de yoga prénatal, et Tiphaine, maman et professeure de yoga.L'une nous fait part de ses connaissances et l'autre de son expérience dans une conversation pleine d'humour et de bienveillance. A ne pas manquer si vous êtes une future maman !Retrouver ces yoginis sur Instagram :Tiphaine : https://www.instagram.com/palmoshanti/Christelle : https://www.instagram.com/loccizen/

    • 37 min
    Ep 9 - Body positive : Faire acte de non-violence envers votre corps

    Ep 9 - Body positive : Faire acte de non-violence envers votre corps

    Avez-vous du mal à vous identifier aux images de corps parfaits que l'on voit sur Instagram ? Les influenceuses du yoga semblent parfois tellement éloignées de nous. Vous avez sans doute déjà complexé en voyant ces images et peut-être même perdu le sens de votre pratique ?Vous n'êtes pas seul.e... Dans l'épisode n°8, je faisais un historique de cette représentation du corps yogique dans les médias. Dans celui-ci, j'ai voulu demander leur ressenti à des yoginis. Chloé, Audrey et Aurane m'ont donc accompagnée, le temps d'une discussion virtuelle, pour parler de body positive.Comment se sentir bien dans sa pratique même lorsque notre corps ne correspond pas aux critères représentés ? Comment, au contraire, utiliser notre pratique pour se sentir encore mieux dans son corps ? Toutes les quatre, nous tentons de répondre à ces questions.Retrouvez ces yoginis sur Instagram :Audrey : https://www.instagram.com/cinnamon_yuj/Chloé : https://www.instagram.com/graines.de.yoga/Aurane : https://www.instagram.com/auranelucas/

    • 42 min
    Ep 8 - Le corps yogique : machine à complexer ?

    Ep 8 - Le corps yogique : machine à complexer ?

    Avez-vous déjà complexé en regardant les feeds Instagram du #yoga ? Personnellement ça m'est souvent arrivé. J'en parle d'ailleurs dans le premier épisode de Yogini que je vous invite à écouter (si ce n'est pas déjà fait). Je suis pourtant plutôt mince mais je complexe souvent en voyant ces corps parfaits sur Instagram.D'où vient ce culte du corps à l'intérieur du yoga ? Dans cet épisode, je fais un rapide historique du yoga moderne. On y verra que cette image du corps yogique existait bien avant Instagram. Elle date, en réalité, de la rencontre de l'Occident avec le yoga.C'est l'occasion pour notre communauté naissante de yoginis de réfléchir à des pratiques dites "body positive". À la fin de cet épisode, je vous invite à participer à ce podcast pour penser un yoga plus inclusif.

    • 15 min
    Ep 7 - Peut-on considérer la pratique des asanas comme une forme de soumission ?

    Ep 7 - Peut-on considérer la pratique des asanas comme une forme de soumission ?

    Pour cet épisode, au titre quelque peu polémique, je me suis entourée de deux merveilleuses yoginis que j'ai rencontrées grâce à l'existence du podcast. Il s'agit de Florence, yogathérapeute spécialisée en anatomie, et Anne, qui nous parle depuis le Québec du Yoga Nidra autrement appelé iRest.Lors d'une discussion croisée que l'on a eu virtuellement cet hiver, on s'interroge sur la manière dont les asanas nous sont enseignés dans le yoga qui nous est parvenu en Occident. Qu'est-ce que cet enseignement vient raconter sur le contrôle que l'on souhaite avoir sur notre corps ? Cet enseignement est-il réellement adapté à l'anatomie féminine ? Cela induit-il une forme de soumission à l'intérieur de notre pratique ?En abordant ces questions, on essaye de créer une réflexion autour d'une pratique qui nous permettrait d'être plus profondément dans l'expérience de notre corps, une pratique qui soit safe anatomiquement et éthiquement pour les femmes...

    • 43 min
    Ep 6 - L'après #metoo dans le yoga : le cas Sivananda

    Ep 6 - L'après #metoo dans le yoga : le cas Sivananda

    Dans le 6ème épisode de Yogini, je reviens sur le phénomène #metoo dans le yoga évoqué dans le premier épisode. Mais cette fois-ci, j'entre en détails sur l'impact de ce phénomène à l'intérieur d'une organisation qui m'était chère auparavant : l'organisation Sivananda.J'y décris le scandale sexuel qui éclata au sein de l'organisation en décembre 2019 et l'impact que cela a eu sur ce repère que constituait pour moi cet enseignement. J'ai donc eu envie d'interroger d'autres yoginis qui fréquentaient auparavant les centres et ashrams de l'organisation.Ensemble, on évoque comment ce scandale a affecté notre pratique et comment nous avons pu reconstruire cette dernière par la suite. L'occasion d'imaginer combien ce phénomène #metoo dans le yoga peut être vu comme une opportunité de réapropriation de sa propre pratique par les yoginis.

    • 36 min

Avis

5,0 sur 5
23 notes

23 notes

ptitelaet ,

Merci.

Merci pour ce podcast vraiment très intéressant... C’est comme si j’avais attendu ça depuis longtemps, comme si cette évidence en moi attendait confirmation. Je suis juste pratiquante régulière de Yoga et j’avoue avoir eu du mal à trouver une satisfaction dans ma pratique tant l’inondation « à la recherche du corps parfait » prédomine chez les pratiquants de yoga aujourd’hui ; et cela à cause de l’abondance de photos et vidéos sur les réseaux. J’ai 53 ans et j’aime mon corps, qui est loin d’être parfait, mais qui répond toujours présent. Il est mon allié et je ne lui demande jamais de m’emmener au delà de ce qu’il peut !! Heureusement j’ai la chance d’avoir trouvé une professeure de Yoga très à l’écoute, très respectueuse du corps et très inspirante dans son enseignement...
A la fin de la pratique nous sommes heureux mon corps et moi et le Tout qui nous unit !!
A très bientôt et merci à toutes les 3 pour ce bel échange.

delphilo ,

Peut on considérer la pratique du yoga comme soumission?

Bonjour Audrey,

Ce podcast m’a beaucoup touchée. Je suis enseignante de Yoga postural depuis une dizaine d’années. Je me suis blessée sévèrement dans toute ma jambe à forcer d’être écartelée contre le mur avec les profs et les élèves qui pressaient mes cuisses avec leurs pieds, qui me tiraient dessus avec des sangles. On m’a dit le bassin est un coffre qu’on doit ouvrir. Pour ma part mon bassin est déjà bien ouvert comme j’ai accouché de deux enfants.

La pratique d’alignement m’a en revanche donné comme l’explique Florence un cadre sécurisant.

Je ne fais jamais ces ajustements que j’ai appris car j’en connais les conséquences. Et je sais combien de professeurs mondialement connus sont blessés par cela et ont subi des remplacements même de hanche.

Je réponds à ton appel de partage pour discuter.

Amicalement

Delphine

lolifromthesea ,

Justesse et simplicité, un rayon de bonheur!

Merci beaucoup Audrey pour tes podcasts que je trouve tellement justes, fluides, qui parlent de sujets dont on a souvent conscience mais qu’on ne verbalise pas assez! Mine de rien ça lève un voile, et remet à sa juste place ce qu’est ou devrait être le yoga. Et en + ta voix passe super bien, music to my hears ✨

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à…