52 épisodes

Chaque semaine, Z Interview largue les amarres et va à la rencontre d’un artiste, d’un groupe, d’un univers musical.

Qu’ils soient connus ou inconnus, d’ici ou d’ailleurs, ces néo-troubadours, agitateurs de mots, de notes et de rythmes donnent des clefs, ouvrent la porte de leur monde au micro de Fabrice Bérard.

Une discussion comme ça, où le tutoiement est souvent de mise pour rentrer de plein pied dans leur univers à la découverte de leur styles, de leurs inspirations et de leurs parcours souvent singulier.

Un voyage immobile sans filet  dans les cultures, dans les genres musicaux ou l’imaginaire, la créativité a souvent le beau rôle.

Une rencontre, une discussion intime, complice a battons rompu pour essayer de mieux comprendre le processus de création, ce grand mystère que l’on nome art.

Soutenez-nous !

Z Interview Allo la Planète

    • Musique

Chaque semaine, Z Interview largue les amarres et va à la rencontre d’un artiste, d’un groupe, d’un univers musical.

Qu’ils soient connus ou inconnus, d’ici ou d’ailleurs, ces néo-troubadours, agitateurs de mots, de notes et de rythmes donnent des clefs, ouvrent la porte de leur monde au micro de Fabrice Bérard.

Une discussion comme ça, où le tutoiement est souvent de mise pour rentrer de plein pied dans leur univers à la découverte de leur styles, de leurs inspirations et de leurs parcours souvent singulier.

Un voyage immobile sans filet  dans les cultures, dans les genres musicaux ou l’imaginaire, la créativité a souvent le beau rôle.

Une rencontre, une discussion intime, complice a battons rompu pour essayer de mieux comprendre le processus de création, ce grand mystère que l’on nome art.

Soutenez-nous !

    Karimouche

    Karimouche

    Costumière, danseuse puis comédienne, Carima Amarouche est née dans une famille Berbère.

    Elle fait son entrée dans le monde de la musique en 2006, notamment après sa rencontre avec Mouss et Hakim Amokrane, les frangins de Zebda. Quelques années plus tard, la jeune artiste, qui a quitté Angoulême pour Lyon, signe en  2010, "Emballage d'origine", son  premier album.

    Après avoir écumés sur les scènes des festivals, elle sort un second opus baptisé Action en 2015. Elle y peaufine un peu plus, son univers dans lequel elle invite des chanteurs et auteurs comme Magyd Cherfi (Zebda), Mell, R.wan (Java).

    Comédienne dans l’âme, Karimouche joue aussi dans des séries télés comme Les Sauvages ou Cannabis.

    En 2021 nait un 3e album : "Folies berbères". Produit par Camille Ballon, alias Tom Fire, Karimouche mélange chanson française, musique orientale, trap, electro… Dans ce nouvel opus, les voix de Flavia Coelho et de R.Wan apportent leurs couleurs.

    Interview réalisée par Fabrice Bérard au Loupoulo Festival aux Assions en Ardèche septembre 2021.

    Soutenez-nous !

    • 27 min
    Biga*Ranx

    Biga*Ranx

    Biga*Ranx, de son vrai nom Gabriel Piotrowski, est né le 27 septembre 1988 à Tours. Chanteur, MC, producteur et artiste peintre, il s’est fait connaître au sein de la scène reggae francophone au début des années 2010.

    Autant à l’aise avec le reggae qu’avec le hip-hop, le prodige Gabriel Piotrowski , Biga*Ranx, de son nom de scène, se tourne très tôt vers les sonorités jamaïcaines. Il casse les codes, les frontières musicales, avec en prime une voix unique pour créer sa propre identité. Inspiré des artistes tels que Super Cat, Alton Ellis et Vybz Kartel, c'est en fait Joseph Cotton qui le baptise « Ranx »

    Biga*Ranx compte déjà 5 albums à son actif, des dizaines de millions de streams sur ses titres et plus de 1000 concerts. Il continue sa mue artistique sur son dernier album « Sunset  Cassette » dans son style vapor dub qui mélange électro, dub, Lo-fi et des sonorités plus urbaines.



    Avec Lil’Slow, Biga poursuit son odyssée. Il donne également naissance à un projet plus orienté hip-hop et électro pour lequel il s’entoure de Olo, producteur du collectif dub Ondubground et le MC Adam Paris, du groupe The Evolutioners.

    Interview réalisée par Fabrice Bérard en septembre 2021 dans le cadre du Loupoulo Festival aux Assions en Ardèche.

    Soutenez-nous !

    • 23 min
    La Caravane Passe

    La Caravane Passe

    Lors du Loupoulo Festival aux Assions (sud Ardèche) en septembre 2021, Fabrice Bérard a rencontré deux musiciens du clans de La Caravane Passe, Toma Feterman et Olivier "Llugs" Llugany

    Dans La Caravane Passe, le point de vue est toujours celui du voyageur. Depuis bientôt vingt ans, Toma Feterman entraîne son groupe - et nous tous ensuite - dans un double trajet à travers les musiques des Est et des Sud de l’Europe, puis dans des tournées internationales qui s’arrêtent partout où des spectateurs rêvent de partir.

    Avant de mettre en chantier ce sixième album studio, La Caravane Passe a tourné quatre ans. Quatre années pendant lesquelles le groupe s’est beaucoup inspiré de ce qu’il a entendu lors de nouvelles escales – Turquie, Liban, Corée, Nouvelle-Calédonie, Japon, Egypte… chinant de la musique, des instruments à cordes pour Toma (saz, baglamas, tzouras…), des conques dans l’Océan Pacifique pour Llugs, des flûtes traditionnelles pour Zinzin…

    Une fois de plus, s’emmêlent les frontières, les langues, les formes, les rythmes. Mais on reconnait bien l’art mélodique de Toma Feterman, ses compositions à l’accent parigot de la Mitteleuropa, nourri de hip-hop et parlant couramment le serbo-croate. Justement, dans une de ses nouvelles chansons, il se dit « yougostalgique », c’est-à-dire fasciné par un pays fantasmatique dont les peuples continuent de pratiquer – dans les mariages, les enterrements et les baptêmes – des musiques traditionnelles dont le naturel et l’élan manquent à la France.



    Il s’agit aussi d’« inviter à la fête en ayant conscience du chaos qui nous entoure » – à mi-chemin de Nietzsche et du musicien de village. Parler du point de vue du voyageur, c’est aussi parler du point de vue du migrant, sans grands mots, sans moralisme et avec le désir furieux de danser. Aucun message politique explicite et c’est tant mieux : La Caravane Passe dit, montre et vit le plaisir, le vertige, la transe, la fraternité, la liberté.

    Soutenez-nous !

    • 31 min
    Rodéo Z

    Rodéo Z

    Fabrice Bérard a rencontré Rodio Z au Grand café français à Aubenas en avril 2021.

    Le trio Rodéo Z est né en 2015 entre l'Ardèche et la Drôme. Après la dissolution de leur groupe respectif, (Blurp et Watts Spirit),  Steph (chanteur et guitariste) et  Gill (bassiste) ont été rejoints par le batteur Nanox.

    Le trio distille un punk rock, teinté de rockabilly à la surf-music, voire de ska. Leurs textes sont résolument décalés et très second degrés.

    Les Rodéo Z ont sorti deux albums dont "Elastique Electrique"  en 2017 et "Perdant magnifique" en 2019, où ils défendent, célèbrent un punk-rock enflammé et des textes poético-dérisoires chantés en français aux refrains entêtants.

    Pour le printemps 2022, un troisième album devrait venir compléter la discographie de ces brillant agitateurs, activistes patentés de la scène rock.

    Soutenez-nous !

    • 33 min
    Lhomé

    Lhomé

    Pour la webradio voyage Allô la Planète, Fabrice Bérard a rencontré Lhomé au collège Saint-François d’Assise à Aubenas en juin 2021

    Son style est un rap poétique, doux et puissant. Doux par la voix, le phrasé et puissant dans le choix des mots, le propos. Lhomé écrit ses textes à partir d’un ressenti, d’une émotion…

    Lhomé a grandi avec le rap des années 90. Il en a beaucoup écouté. C'est finalement à la fac qu'il a commencé à rapper. Il a, alors, envie de proposer ses propres opinions. Loin des clichés, il voulait simplement  "faire passer des choses".

    De la France à l’ Inde, en passant par l’Ukraine, Bulgarie, la Colombie, Lhomé compte plus de 300 concerts avec son premier groupe, Slave Farm. En 15 ans, il a ainsi, construit une solide expérience scénique, créant, au passage, de belles collaborations artistiques avec, notamment, Oxmo Puccino, Féfé ou encore Akhenaton (IAM). Avec ce dernier, d'ailleurs, il a écrit titre "L'Architexte", sur l'album Tout est lumière.

    Sur cet album, il a travaillé avec six compositeurs. Le résultat est un rap acoustique avec une vraie invitation au voyage. "C’est plus des compositions de film que de rap" comment l'artiste.

    A la fois rappeur et slameur, Lhomé crée une poésie urbaine enivrante, ou se télescope émotion, douceur et parfois révolte. Sa musique, il la vit, il l‘offre et la traverse comme un chemin d’épanouissement personnel. D’une voix apaisante et qui ne tremble jamais, il bouscule via des messages forts et une plume finement ciselée. Un artiste qui défend son univers sur scène, sur album mais aussi lors de nombreux ateliers d’écritures en milieux scolaires mais aussi en milieu carcérale.

    Soutenez-nous !

    • 23 min
    Francis Gëro

    Francis Gëro

    Francis Gëro a commencé la musique à l'âge de 13 ans avec un copain. Personne, dans son entourage n'était, alors, musiciens.

    C'est en "voulant être Led Zepplin" qu'il a commencé à jouer de la guitare. Se passionnant pour le rock’n roll puis par le jazz, il entre, à 16 ans, au conservatoire de Genève pour y apprendre la guitare classique.

    Plus tard, en 1984, c'est en Ardèche qu'il se produira pour la première fois de façon professionnelle. Il joue alors avec Dominique Dumond, un virtuose de la guitare classique.



    Les églises offrent au duo, la possibilité de faire ses gammes. Mais, Francis Gerö se tourne peu à peu vers les musiques d’Europe de l’est. Et, c’est par le biais des arts de la parole qu’il va s’initier à toutes sortes d’instruments (flûte, cithare vietnamienne, percussions…) . Il aime découvrir d’autres univers. Il crée un spectacle avec la conteuse Guilaine They-Durand dans lequel il apporte des couleurs musicales pour illustrer l’histoire.

    Depuis, cette rencontre avec les sonorités du monde ne le lâche plus !



    Musicien nomade à l’aise avec des rythmes très différents, Francis Gëro s'oriente aussi vers la chanson française réaliste notamment aux côtés de la chanteuse Robinsonne que Francis Gëro poursuit sa belle odyssée en artiste curieux et inspiré.

    Pour sa première expérience pro, c’est en Ardèche que déjà ça se passe, quelques années plus tard avec sa rencontre en 1984

    (Interview produite par la webradio Allô la Planète et réalisée par Fabrice Bérard au Grand café français à Aubenas en Ardèche, 5 mars 2021)

    Soutenez-nous !

    • 30 min

Classement des podcasts dans Musique

France Inter
France Inter
Engle
Skyrock
RTL2
Mouv'