22 episodes

LifeLongLearning@UNIGE est le podcast du Centre pour la Formation Continue et à Distance de l’Université de Genève. Nous abordons les liens entre formation continue et marché du travail, les grands enjeux sociétaux de la transformation numérique, de l'impact de l'intelligence artificielle et des défis liés au changement climatique et aux objectifs de développement durable, ainsi que ce que pourront être les compétences et les jobs du futur. Notre capacité à apprendre et à nous adapter est centrale à la notion de lifelonglearning. Elle nous permet de prendre notre destin professionnel en main.

LifeLongLearning@UNIGE Centre pour la formation continue et à distance (CFCD)

    • Education

LifeLongLearning@UNIGE est le podcast du Centre pour la Formation Continue et à Distance de l’Université de Genève. Nous abordons les liens entre formation continue et marché du travail, les grands enjeux sociétaux de la transformation numérique, de l'impact de l'intelligence artificielle et des défis liés au changement climatique et aux objectifs de développement durable, ainsi que ce que pourront être les compétences et les jobs du futur. Notre capacité à apprendre et à nous adapter est centrale à la notion de lifelonglearning. Elle nous permet de prendre notre destin professionnel en main.

    21. Why Learn about International Security in 2024 and how?

    21. Why Learn about International Security in 2024 and how?

    In an era defined by conflict and rapid change, making sense of international security issues seems more difficult than ever. People feel overwhelmed by the daily news cycle chronicling global tensions and violence. With information sources plentiful but verification scarce, many no longer know what to believe about threats facing the world.

    As a result, some are left wondering: in a time when long-held geopolitical norms appear to be breaking down and protracted fighting dominates headlines, is it still even possible to teach international security and build understanding? This episode will explore that very question. We'll discuss how educational institutions are adjusting curriculums and learning approaches to help navigate this climate of uncertainty and disruption. An interdisciplinary, skills-focused approach aims to give students the tools to cut through complexity.

    By considering new security challenges alongside traditional state-based analysis, effective learning can and must continue in this field, as training well-informed, solutions-driven citizens remains critical amid the uncertainty. Join us as we shed light on contemporary efforts promoting expertise - and hope - for tomorrow's leaders.

    I’ll be discussing this timely topic with Dr Stephan Davidshofer, Senior Lecturer at the University of Geneva’s Global Studies Institute and Dr Siobhán Martin, Deputy Director of Executive Education and Head of Advanced Course Development at the Geneva Centre for Security Policy. Stephan and Siobhan are both involved in the leadership and teaching of the Master of Advanced Studies in International Security, a programme jointly run by the University of Geneva and the Geneva Centre for Security Policy.

    Dr Stephan Davidshofer is a Scientific Collaborator II at the Global Studies Institute. Holding a PhD in International Relations from Sciences Po Paris, he is responsible for the scientific coordination of SiDlab, a joint research center on science diplomacy between the UNIGE and the Swiss Federal Institute of Technology Zurich (ETHZ) launched in 2021. In addition to his activities at GSI, he is also a course director and coordinator of the Master of Advanced Studies in International Security at the Geneva Center for Security Policy (GCSP). His research and teaching activities focus on critical approaches to security, international relations theory, and globalization.

    Dr Siobhán Martin is Deputy Director of Executive Education and Head of Advanced Course Development. Dr Siobhán Martin joined the GCSP in 2006, and her primary focus is on curriculum design, course development and delivery, in addition to outreach and research activities. She is currently the Director of the 8-month Leadership in International Security Course (LISC) and Co-Director of the Master of Advanced Studies in International Security (MAS), jointly run by the GCSP and the Global Studies Institute of the University of Geneva. She is also responsible for the development of GCSP’s Advanced Course series including the LISC, the European Security Course (ESC) and the New Issues in Security Course (NISC) as well as acting as Deputy to the GCSP’s Head of Executive Education. Siobhán has a PhD in International Relations/Political Science from the Graduate Institute of International and Development Studies, Geneva. Her research interests focus on strategic intelligence, international cooperation, ethics, leadership issues, and transnational threats.


    References:
    David Graeber and David Wengrow, The Dawn of Everything: A New History of Humanity (London: Penguin/Allen Lane, 2021) ;
    Pankaj Mishra, "The Globalization of Rage: Why Today’s Extremism Looks Familiar" by (Foreign Affairs, November/December 2016).

    • 38 min
    20. Au cœur des biobanques: maillons clés de la recherche médicale - Prof. J. Villard & Dre. C. Currat

    20. Au cœur des biobanques: maillons clés de la recherche médicale - Prof. J. Villard & Dre. C. Currat

    Dans cet épisode clôturant la seconde saison de LLL@UNIGE, nous explorons les différentes facettes du biobanking, y compris son rôle dans la recherche médicale, les défis de gestion de l'échantillon et de confidentialité des données, et les perspectives d'avenir pour les biobanques.

    Les biobanques sont des centres de stockage d'échantillons biologiques, tels que le sang, le tissu ou l'ADN, qui sont utilisés pour la recherche médicale et le développement de nouveaux traitements. Au cours des dernières années, les biobanques sont devenues de plus en plus importantes dans le domaine de la recherche biomédicale. Elles offrent une source précieuse de matériel biologique pour les chercheurs et chercheuses qui étudient les maladies, les traitements et les thérapies personnalisées.  

    Nous discuterons également du nouveau CAS en biobanking, et comment cette formation arrive à point nommé étant donné l’essort des biobanques et le besoin grandissant en compétences pour les professionnel-les de la santé et de la recherche impliqué-es dans ce domaine de pointe. 

    Nous avons eu le plaisir de recevoir Jean Villard, professeur ordinaire à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève ainsi que la Dre Christine Currat, Directrice Executive depuis 2015 de la Swiss biobanking platefrm, l’infrastructure nationale de coordination des activités de biobanking en Suisse. Nos invités sont respectivement Directeur, et membre du Comité directeur du nouveau CAS en Biobanking, une formation continue de l’Université de Genève en partenariat avec l’Institut Pasteur, la Swiss Biobanking Platform, et la Fondation HSET. 

     

    Présentation des expert-es 

    Après une formation clinique en médecine interne et une spécialisation en pneumologie, Jean Villard effectue, entre 1995 et 1999, un MD/PhD. En 2000, il est nommé médecin associé à l’Unité d’immunologie de transplantation et au Laboratoire national de référence pour l’histocompatibilité des HUG, dont il prendra la direction en 2002. En parallèle, il se spécialise en immunologie et allergologie, et parfait sa formation au Massachusetts General Hospital and Harvard Medical School. Au bénéfice de plusieurs fonds de recherche, Jean Villard étudie en particulier l’immunologie de la trans­plantation, tant sur un plan fondamental que clinique. Vice-Président du Comité médical de la fondation Swisstransplant, Jean Villard s’est également engagé au niveau national dans la réforme du système suisse d’allocation des greffes rénales. Il est le directeur du nouveau CAS en biobanking de l’Université de Genève. 

     

    Christine Currat a une expérience d’une vingtaine d’années dans les biobanques. En 2004, elle a construit pour le département d’oncologie du CHUV, une biobanque spécialisée en oncologie avant d’être mandatée par l’hôpital pour conseiller les biobanques et développer une biobanque institutionnelle au service des investigateurs locaux. En parallèle, elle a dirigé le Centre de recherche clinique d’oncologie du CHUV lui permettant d’élargir son expertise dans le soutien à la recherche clinique. Titulaire d’un Doctorat en Sciences de la Vie et d’un master en économie de la santé de l’Université de Lausanne, elle a complété sa formation avec un CAS en protection des données en 2023. Elle fait partie du Comité Directeur du CAS en biobanking. 

    Références: "Bienvenue à Gattaca" (1997) (titre original: Gattaca), film dirigé par Andrew Niccol); "L'œuvre de Dieu, la part du Diable" (1985) (titre original: The Cider House Rules), de John Irving.

    • 28 min
    19. Prospective et futur(s) de l'université: tendances et défis - Dre Sophie Huber & Dr Pablo Achard

    19. Prospective et futur(s) de l'université: tendances et défis - Dre Sophie Huber & Dr Pablo Achard

    Dans cet épisode spécial de notre podcast, nous explorerons le passionnant domaine de la prospective. La prospective est une pratique qui vise à appréhender l'avenir. Et j’insiste sur le fait qu’il s’agit bien d’« appréhender » et non pas de « prédire » l’avenir. En effet, les méthodes utilisées en prospective consistent principalement à analyser les tendances actuelles et à imaginer différents scénarios futurs envisageables. Cette démarche nous pousse à sortir du court terme et à prendre du recul, ce qui peut aider les entreprises et les collectivités à élaborer leur vision stratégique et leurs plans d'action de manière plus sereine. Bien que le terme « prospective » ait été inventé par le philosophe Gaston Berger dans les années 1950, il est encore peu connu du grand public. En Suisse, certaines communes et cantons ont intégré la prospective dans leurs réflexions. Le Canton de Vaud, par exemple, a créé en 2015 un bureau de prospective rattaché à son office de statistique. Du côté Genevois, le Conseil d’État a lancé en 2018 sa démarche « Genève 2050 ».  Et certaines universités, elles-aussi, commencent à voir la prospective comme une approche pertinente pour anticiper les défis auxquels elles seront confrontées.  

    Nous avons le plaisir d’aborder cette thématique avec deux experts du domaine : la Dre Sophie Huber, Directrice du Centre pour la formation continue de l'Université de Genève, et le Dr Pablo Achard, responsable de la Cellule Stratégie et Prospective de l'UNIGE. Ensemble, nous explorerons les tendances et les défis qui façonnent l'avenir de l'université, ainsi que l'utilisation des méthodes et des outils de la prospective pour anticiper ces changements.  

    Dans un monde en perpétuelle évolution, l'université joue un rôle crucial en générant des connaissances par le biais de la recherche et en formant divers publics étudiants, les soutenant dans leur intégration ou leur mobilité sur le marché du travail et au sein de la société. On peut penser aux-étudiants et étudiantes de formation de base mais également aux jeunes adultes et aux professionnels qui reviennent à l’université pour se former.  

    L’université contribue également à préparer la société à relever les défis majeurs de notre époque. Cependant, les attentes et les besoins des apprenant et apprenantes, les avancées technologiques et les transformations sociétales perturbent le rôle traditionnel de l'université, remettant même parfois en question sa pertinence. Nos invités nous expliquerons comment une approche prospective peut nous aider à comprendre ces évolutions et à anticiper les défis qu'elles posent. Préparez-vous à plonger dans le monde captivant de la prospective et des futurs de l'université ! 


    Références: A. Curry (2021) "A Beginning - A Critical History of Scenarios" (Routledge Handbook of Social Futures); T. Gauthier et V. Hanifa, PROSPECTIVE: Anticiper, décider et agir dans l'incertitude (EPFL Press, 2020); Her (2013), Film dirigé par Spike Jonze; Gattaca (1997), Film dirigé par Andrew Niccol.

    • 59 min
    18. Blockchain, métavers et intelligence artificielle - Dr habil Jean-Marc Seigneur

    18. Blockchain, métavers et intelligence artificielle - Dr habil Jean-Marc Seigneur

    La blockchain est une technologie de registre distribué qui a été popularisée avec l'émergence de la cryptomonnaie Bitcoin en 2009. Depuis lors, la blockchain a évolué pour devenir une technologie potentiellement révolutionnaire pour une variété d'applications et de secteurs. La blockchain permet un échange d'informations décentralisé, sécurisé et transparent entre des parties sans la nécessité d'un tiers de confiance. Cela a le potentiel de réduire les coûts, de renforcer la confiance et de faciliter l'innovation dans de nombreux domaines, de la finance à la logistique, en passant par la santé, l'énergie et bien d'autres encore. La blockchain est une technologie qui continue de susciter l'intérêt et l'excitation chez les innovateurs, les entrepreneurs et les investisseurs à travers le monde. Mais comment la blockchain va-t-elle évoluer dans les années à venir et quels sont les obstacles qui doivent être surmontés pour que la blockchain soit adoptée à grande échelle?


    Nous abordons ces questions avec le Dr habil. Jean-Marc Seigneur, Maitre d’enseignement et de recherche au Centre Universitaire d'Informatique de l’Université de Genève et expert en blockchain. Le Dr Seigneur est également le directeur du CAS Développement d'applications décentralisées avec blockchain et Distributed Ledger Technologies (DLT) à l'Université de Genève. Le Dr Seigneur a rejoint l'Université de Genève en 2005 où il est membre du Medialab de la Faculté des Sciences de la Société et du Centre Universitaire d'Informatique. Il enseigne aux étudiants de Master la veille d’e-réputation et la communication numérique dans le métavers avec réalité augmentée, réalité virtuelle, intelligence artificielle, crypto-monnaies et NFT.

    Le Dr Seigneur a évalué et dirigé des projets de plusieurs millions d'euros dans ces domaines pour la Commission Européenne. Il est le chef de file du groupe de travail sur la finance décentralisée et les NFT dans le cadre de l'initiative mondiale sur les cryptomonnaies gouvernementales à l'Union Internationale des Télécommunications qui fait partie des organismes des Nations Unies. Passionné d’art digitalisé, il aide les artistes à créer des NFT dignes de confiance appelés Signed NFT, comprenant, contrairement aux NFT de première génération, les droits du propriétaire signés par l'artiste avec une signature électronique qualifiée (QES), équivalente légalement dans l'UE et en Suisse à une signature manuscrite d'artiste.

    Le Dr Seigneur a publié plus de 150 publications à comité de lecture dans le domaine de la confiance numérique, des aspects sociaux aux aspects techniques. Il a obtenu son doctorat en informatique au Trinity College de Dublin en 2005 sur les moteurs de confiance numérique et son habilitation sur la confiance des technologies de l’humain augmenté au Centre Hospitalier Universitaire de Reims en 2018 intégrant des recherches interdisciplinaires de l’informatique à la sociologie, la psychologie, l’économie et la médecine.

    Références: Matrix (film, 1999); S. Covey, 7 habits of highly effective people (New York: Simon and Schuster, 1989).

    • 26 min
    17. ChatGPT: An unprecedented disruption for education and training? Dr Raphaël Zaffran

    17. ChatGPT: An unprecedented disruption for education and training? Dr Raphaël Zaffran

    Hello, I’m Gabriel Real de Azua and in this new episode, I will be taking over from our usual host, Dr Raphael Zaffran, to talk to him about what seems to be all over the media and on everyone’s lips these days: ChatGPT. 

    The advent of Artificial Intelligence (AI) has enabled numerous innovations in different fields, and education is no exception. Educational chatbots, especially AI-powered chatbots such as ChatGPT, are revolutionising the way we learn and interact with information. Since its introduction to the public, ChatGPT has become a world-wide phenomenon and has generated both awe and fear with its sheer computing power. The disruption that ChatGPT is causing within the educational sector recalls the lukewarm reactions of many seasoned education practitioners and academics toward the arrival of the internet and the advent of Wikipedia. At the time, many perceived the near-immediate access to information as threatening the very essence of good quality, human-conducted research.  Today, similar questions arise: should the use of ChatGPT (and other AI-powered apps) be regulated? If so, how, by whom, and with what underlying pedagogical vision? These questions aside, we are living through an unprecedented disruptive revolution that could lead (or force) us to reinvent how education and training is conceptualised and operationalised. That said, where do we, as educational practitioners, stand? Should we fear the ChatGPT wave or surf on it? How can we anticipate the future to adapt our current practices? 



    Dr Zaffran just published an article on this fascinating topic in NewsSpecial magazine, a publication for the staff of Geneva-based international organisations. Our podcast discussion is a great opportunity to consider the main questions around ChatGPT as of this Spring 2023 and discuss how professionals in education can approach this emerging issue.   

    References: Isaac Asimov, The Robots Series (1940-1995), Kai-Fu Lee and Chen Qiufan, AI 2041: 10 visions for ou future (Random House, 2021)

    • 25 min
    16. Justice et Médecine - Prof. Silke Grabherr & Prof. Yvan Jeanneret

    16. Justice et Médecine - Prof. Silke Grabherr & Prof. Yvan Jeanneret

    Dans ce nouvel épisode nous abordons les liens entre la médecine et la justice. Depuis quelques années le nombre de demandes d’expertises médico-légales est en forte augmentation. Le Centre universitaire romand de médecine légale reçoit par conséquent de nombreuses demandes de formation de la part d’avocats et avocates, magistrats et magistrat-es genevois-es, ainsi que d’autres cantons romands, faisant remonter un besoin de connaissances approfondies en matière de médecine légale et de science forensique. On observe également une demande croissante en connaissances juridiques de la part de médecins et du personnel en charge des services juridiques des hôpitaux. Ce besoin a évolué logiquement en parallèle à l’augmentation de demandes d’expertises à la suite de plaintes contre des médecins, particulièrement dans le canton de Genève.

    Nous abordons cette thématique fascinante avec Silke Grabherr et Yvan Jeanneret, qui viennent nous parler des liens forts qui existent entre justice et médecine, et comment le nouveau Certificat qu’ils co-dirigent répond au besoin de formation interdisciplinaire pour les professionnels de ces deux domaines en Suisse Romande. Silke Grabherr est professeure ordinaire à la Faculté de médecine de l'UNIGE ainsi qu’en Faculté de biologie et médecine de l'UNIL. Elle est la directrice du Centre universitaire romand de médecine légale. Médecin légiste et spécialiste de l’imagerie forensique, elle a notamment développé un système d’angiographie post-mortem qui consiste à visualiser la circulation sanguine en utilisant une machine à perfusion spécialement développée pour cette méthode. Cette technique est devenue une méthode de référence dans le monde entier, dont Silke Grabherr représente l’experte internationale.

    Yvan Jeanneret est professeur ordinaire au Département de droit pénal de l’Université de Genève depuis 2015.  Après des études de droit à l’Université de Genève, il a été professeur à l’université de Neuchâtel de 2006 à 2015 et membre du décanat de la Faculté de droit de 2013 à 2015. Yvan Jeanneret est également titulaire du brevet d’avocat et associé dans le Cabinet d’avocats Keppeler & Associés depuis 2011. Il a été juge suppléant à la Cour de cassation de la République et Canton de Genève de 2008 à 2011 et il préside la Commission de recours du personnel de l’Aéroport international de Genève depuis 2012.


    Références: Silke Grabherr, La mort n'est que le début... de l'enquête du médecin légiste (Favre, octobre 2020); Romano La Harpe, Marinette UMMEL,
    Jean-François DUMOULIN, Droit de la santé et médecine légale (RMS éditions, 2014).

    • 37 min

Top Podcasts In Education

Mel Robbins
Emma Kehoe
Duolingo
Dr. Jordan B. Peterson
TED
Duolingo