67 episodes

True Story puise dans le réel, des extraits de vie, des affaires incroyables que vous aurez envie de partager. Andrea Brusque vous confie les détails, les anecdotes, les ressorts les plus surprenants.

True Story Bababam

    • Society & Culture

True Story puise dans le réel, des extraits de vie, des affaires incroyables que vous aurez envie de partager. Andrea Brusque vous confie les détails, les anecdotes, les ressorts les plus surprenants.

    Simone Veil, une vie de combats - Partie 2

    Simone Veil, une vie de combats - Partie 2

    Bonjour, je m’appelle Andréa Brusque. Bienvenue dans True Story. La semaine dernière, je vous ai raconté l’adolescence tragique et bouleversante dans les camps de concentration de Simone Veil. La jeune femme ne s’est pas arrêtée là et s’est lancée dans la vie politique de la France, pour faire grandir ses convictions.


    Porteuse du projet de loi sur l'IVG


    Après ses études, en 1957, Simone se lance dans la politique et entre dans la magistrature. Elle est alors âgée de 30 ans. Elle devient haut fonctionnaire dans l’administration pénitentiaire et se bat pour améliorer le sort des détenus. En 1970, elle devient la première femme secrétaire générale du Conseil Supérieur de la magistrature. 
    Cette ascension politique lui permet de devenir ministre de la Santé sous le gouvernement de Valéry Giscard d’Estaing. C’est ce qui l’amène à être la porteuse au Parlement du projet de la loi sur l’intervention volontaire de grossesse qui dépénalise l’avortement. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison.
    Son discours face aux députés est encore aujourd’hui l’un des plus emblématiques de la politique français


    26 novembre 1974, son discours face à l'Assemblée


    A cette époque, la droite est au pouvoir. Lors du débat à l’Assemblée, Simone Veil fait face à 64 orateurs. Une majorité sont des hommes. 


    “ Pourquoi donc ne pas continuer à fermer les yeux ? Parce que la ­situation actuelle est mauvaise. Je dirais même qu'elle est déplorable et dramatique. Elle est mauvaise parce que la loi est ouvertement bafouée, pire même, ridiculisée. Lorsque l'écart entre les infractions commises et celles qui sont poursuivies est tel qu'il n'y a plus à proprement parler de répression, c'est le respect des citoyens pour la loi et donc l'autorité de l'État qui sont mis en cause. Lorsque les médecins, dans leurs cabinets, enfreignent la loi et le font connaître publiquement, lorsque les parquets, avant de poursuivre, sont invités à en référer dans chaque cas au ministère de la Justice, lorsque des services sociaux d'organismes publics fournissent à des femmes en détresse les renseignements susceptibles de faciliter une interruption de grossesse, lorsque, aux mêmes fins, sont organisés ouvertement et même par charter des voyages à l'étranger, alors je dis que nous sommes dans une situation de désordre et d'anarchie qui ne peut plus continuer. Mais, me direz-vous, pourquoi avoir laissé la situation se dégrader ainsi et pourquoi la tolérer ? Pourquoi ne pas faire respecter la loi ? Parce que si des médecins, si des personnels sociaux, si même un certain nombre de citoyens participent à ces actions illégales, c'est bien qu'ils s'y sentent contraints ; en opposition parfois avec leurs convictions personnelles, ils se trouvent confrontés à des situations de fait qu'ils ne peuvent ­méconnaître. Parce qu'en face d'une femme décidée à interrompre sa grossesse, ils savent qu'en refusant leur conseil et leur soutien ils la rejettent dans la solitude et l'angoisse d'un acte perpétré dans les pires conditions, qui risque de la laisser mutilée à jamais. Ils savent que la même femme, si elle a de l'argent, si elle sait s'informer, se rendra dans un pays voisin ou même en France dans certaines cliniques et pourra, sans encourir aucun risque ni ­aucune pénalité, mettre fin à sa grossesse. Et ces femmes, ce ne sont pas nécessairement les plus immorales ou les plus ­inconscientes. Elles sont 300 000 chaque année. Ce sont celles que nous côtoyons chaque jour et dont nous ignorons la plupart du temps la détresse et les drames. C'est à ce désordre qu'il faut mettre fin. C'est cette injustice qu'il convient de faire cesser".” For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 14 min
    Simone Veil, une vie de combats - Partie 1

    Simone Veil, une vie de combats - Partie 1

    Elle s’est battue pour sa vie et celle de toutes les femmes. Elle est l’une des figures politiques françaises les plus emblématiques et populaires. Après avoir vécu l'enfer à Auschwitz, elle devient la première femme à occuper certains postes politiques en France. Parmi ses combats gagnés: la légalisation de l’avortement en France. Son nom: Simone Veil. Au fil de ses épreuves et accomplissements, découvrez sa True Story. 


    Tout le monde a déjà entendu parler de Simone Veil. Pourtant, connaissez-vous réellement son histoire? Retour sur son parcours tant inspirant qu’incroyable.


    Une adolescence bouleversée


    Simone Jacob est née le 13 juillet 1927 à Nice, dans une famille juive non-religieuse, incroyablement cultivée et amoureuse de la France. Elle est la cadette de 4 enfants. La jeune fille entretient une relation fusionnelle avec sa maman Yvonne. Mais la Seconde Guerre mondiale va lui apporter une adolescence tragique.


    Après l’offensive allemande de 1940, André Jacob, le père de Simone, architecte, se voit retirer le droit d’exercer son métier. Le sud de la France sous occupation italienne représente un refuge pour les Juifs français.  


    9 septembre 1943


    La Gestapo arrive dans la région. La famille Jacob se disperse pour se cacher. En mars, Simone passe le bac. Les dates de l’examen ont été avancées de 3 mois par crainte d’un débarquement par la Méditerranée. Le lendemain, Simone, âgée de 17 ans est arrêtée par la Gestapo. Les SS retrouvent les traces de sa famille dans les jours qui suivent.  


    60 ans plus tard, elle revient sur sa déportation sur le plateau de “Culture et dépendances” sur France 3 “J’ai passé mon Bacho et j’avais une carte d’identité dont je pensais qu’elle était très sûre et je prenais le risque d’aller à la bibliothèque à Nice parce que je n’allais pas au lycée mais je travaillais à la bibliothèque, je sortais quelques fois avec des amis, et j’ai été arrêtée dans la rue par une équipe de la Gestapo […]” For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 13 min
    Alexander Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

    Alexander Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

    Il est l’homme qui a inspiré l’histoire de Robinson Crusoé. Ce marin écossais est Resté pendant quatre ans et quatre mois seul sur une île du Pacifique. Son nom: Alexandre Selkirk. Au fil de son aventure, découvrez sa True Story.


    Un marin turbulent


    Alexander Selkirk est né à Lower Largo en Ecosse en 1676. Il est le 7e et dernier garçon de John Selkirk, un tanneur. Alexandre est un garçon turbulent qui se montre vite sombre et violent. 
    En 1695, alors agé de 19 ans, Alexandre quitte l’Ecosse. Suite à une affaire de “tenue indécente dans une église”, il décide de prendre la mer pour fuir sa communauté. Le jeune homme s’engage aux côtés du corsaire et célèbre explorateur William Dampier. Son seul but: gagner beaucoup d’argent.


    Replongeons-nous dans le contexte historique de l’époque


    A ce moment là, la puissance mondiale est l’Espagne. Les espagnols s’enrichissent des denrées en or de l’Amérique tout juste découverte.


    C’est pourquoi Dampier monte une expédition de deux navires, le Cinque Ports et le St Georges. L’expédition s’avère laborieuse et Alexandre, maintenant navigateur expérimenté est souvent à la tête des mutins à bord.


    Alexander le naufragé


    Nous sommes en octobre. Más a Tierra, située à 650 km à l’ouest des côtes chiliennes est la plus grande île de l’archipel Juan Fernández. Un bateau débarque sur ses côtes.
    Il s’agit du Cinque Ports. Le capitaine est Thomas Stradling et Alexandre Selkirk le maître d’équipage.
    Le bateau est fortement endommagé. Il a survécu à plusieurs batailles face à l’empire espagnol. Les vers en rongent petit à petit la coque.
    Le capitaine décide de s’arrêter sur l’île pour faire le plein d’eau et de nourriture.
    Alexandre en profite pour essayer de faire entendre à Stradling qu’il est nécessaire de réparer le bateau. 
    Le capitaine n’en a que faire et Alexandre refuse de remonter à bord. Il essaye de convaincre le reste de l'équipage d’en faire de même. Ces derniers refusent. 
    Alexandre se retrouve seul au milieu du Pacifique. Il voit le navire repartir, près à sombrer. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 12 min
    Nadir Dendoune, au sommet de l'Everest pour sa mère et sa cité

    Nadir Dendoune, au sommet de l'Everest pour sa mère et sa cité

    Sans aucune expérience en alpinisme, il a gravi la plus haute montagne du monde par amour pour sa mère et pour casser les préjugés sur sa cité, et la rendre fière. Son nom: Nadir Dendoune. Au fil de son ascension, découvrez sa True Story. 


    A la conquête du monde


    Nadir Dendoune est né le 7 octobre 1972 à Saint-Denis. Ses parents sont des immigrés algériens ne sachant ni lire ni écrire, et qui sont venus en France pour pouvoir offrir un avenir meilleur à leurs 8 enfants. Nadir a grandi dans la cité Maurice-Thorez. C’est un jeune athlétique qui a fait du sport toute sa vie, dont 15 ans d’athlétisme. 


    Après sa formation, Nadir est devenu journaliste indépendant. Il a travaillé au Parisien et pour France 3.


    En 1993, il quitte la Seine-Saint-Denis direction l’Australie. Lors de cette expérience, lui qui était selon lui jusque-là une “caillera” des banlieues est enfin considéré comme un vrai français. Nadir décide de s’y installer, et y restera plus de 7 ans. Il obtient la nationalité australienne et devient, je cite, le premier “Australo-Beur”. Désormais, le jeune homme dispose de 3 passeports, l’un Français, l’autre algérien et le dernier australien.
    En 2001, il quitte l’Australie pour relier Sydney et Paris à vélo, pour la croix rouge. C’est lors de son passage à Katmandou au Népal, pendant son tour du monde que lui vient l’idée de gravir l’Everest. Là-bas, en voyant sa forme physique, un guide lui demande s’il pratique l’alpinisme. Il lui explique alors qu’il aurait sûrement les dispositions physiques pour. 


    En 2003, le journaliste se rend à Bagdad pendant la guerre du Golfe. Là-bas, il va faire bouclier de son corps avec d’autres hommes pour protéger une usine de traitement d’eau. Les bombes y pleuvaient et l’homme a failli y rester. 


    L’Everest, le projet d'une ascension tant sociale que sportive


    C’est en 2008 que Nadir décide de passer à l’acte. Il se fait passer pour un alpiniste expérimenté et part gravir l’Everest pour l’amour de sa mère, chez qui il trouve sa détermination.
    Il veut être le premier gars des cités à respirer l’air sur le toit du monde. Nadir veut rendre fier sa cité en prouvant au monde qu’on peut être fils d’immigré, vivre dans un HLM et accomplir des exploits. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 22 min
    La Team Hoyt, un père et son fils paralysé courent le marathon

    La Team Hoyt, un père et son fils paralysé courent le marathon

    Un enfant diagnostiqué à la naissance d'une paralysie cérébrale, est destiné à passer sa vie dans un état végétatif. Pourtant, ses parents l’élève comme une personne normale. A l’âge de 15 ans, Rick demande à son père de le pousser sur une course caritative. Depuis, le duo a participé à plus de 1000 courses. Leur nom: La Team Hoyt. En compagnie du binôme d’une force infatigable, découvrez leur True Story. 


    Un diagnostique incertain


    Dick Hoyt est né en 1940. C’est un homme, fort, déterminé, allant toujours au bout de ses objectifs. Ancien lieutenant-colonel de la Garde Nationale Américaine, Dick entretient sa forme en courant plusieurs fois par semaines sur deux petits km.
    L’homme devient père en 1962. Il entretient un lien très fort avec son fils et veut être un héros pour lui, qui va devenir sa plus grande source d’inspiration…“Il était beau et fort, il était allongé sur son ventre et je pensais qu’il faisait des pompes, mais en réalité il avait des spasmes ”.


    Rick Hoyt né en 1962 dans le Massachusetts. A sa naissance, son cordon ombilical trop tendu autour de son cou empêche l’oxygène de pénétrer dans son corps. Cet incident ne permet pas à son cerveau d’envoyer les bons messages à ses muscles. Rick est atteint d’une paralysie cérébrale qui le handicape fortement. Le diagnostique des médecins et sans appel: Rick est condamné à être un légume jusqu’à la fin de ses jours et il faudrait mieux le placer en institut spécialisé. Mais ses parents refusent. “On a dit non, on va le ramener à la maison et s’occuper de lui comme de n’importe quel enfant”. Les médecins n’arrivent pas à dire ce que Rick sera capable ou incapable de faire. 


    Les Hoyt, une famille plus forte que le handicap


    Pourtant, quand il fait un mouvement, Rick porte attention à tout ce qu’il y a autour de lui. Et plus il grandit, plus il est attentif. Quand on lui parle, le garçon regarde droit dans les yeux et on voit bien qu’il écoute et comprend. 
    Ses parents font tout ce qu’ils ont l’habitude de faire avec leur fils. Ils l’emmène à la plage, ou le laisse jouer au hockey avec le fils des voisins.  For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 15 min
    Henri Charrière, auteur ou imposteur ?

    Henri Charrière, auteur ou imposteur ?

    Après avoir séjourné en prison, un homme décide d’écrire son histoire. Mais il ajoute à son récit les aventures d’autres forçats. Le livre au grand succès fait scandale et encore aujourd’hui, nombre sont ceux qui cherchent à détruire l’image du Papillon. Son nom: Henri Charrière. A travers une polémique encore animée, découvrez sa True Story. 


    Une jeunesse rebelle


    Henri Charrière né le 19 novembre 1906 à Saint-Etienne de Lugdarès, un petit village en Ardèche. Ses parents sont instituteurs et très appréciés par les habitants du village. Henri vit une enfance heureuse. C’est un garçon généreux, mais rebelle et turbulent. Lorsque son père part pour la guerre en 1914, il devient le chef de famille. Suite au décès de sa mère en 1917, le jeune garçon bouleversé devient agressif et querelleur. Lorsque son père rentre blessé de la guerre, il le met en pension dans la Drôme. Henri se bat avec un camarade qu’il blesse sérieusement, et pour éviter toute poursuite judiciaire, son père lui fait signer un contrat d’engagement dans la Marine Nationale. En 1925, le jeune homme s’engage pour trois ans. Dans un régiment disciplinaire à Calvi en Corse, il se fait tatouer un papillon sur le torse, qui lui vaudra son surnom. 
    Henri est réformé de la marine en 1927 après s’être sciemment mutilé le pouce de la main gauche. Il retourne en Ardèche où il travaille de-ci de-là et joue au rugby. Finalement, il part peu de temps après s’installer à Paris avec Georgette. Il y vit de petite délinquance.  


    Retour en 1930


    Nous sommes Place de Clichy le 26 mars. Il est 3h30 du matin. 
    Deux hommes arrêtent un taxi. Le premier aide le second à monter, et indique “Clichy Tabac” au chauffeur. Là, ils retrouvent deux femmes qui montent dans le taxi direction l’hôpital Lariboissière. 
    Pendant le trajet, le chauffeur se rend compte que l’homme à l’arrière de son taxis est sérieusement blessé au niveau de l’abdomen. Il décide alors d’alerter la police. Le blessé, Roland Legrand est un charcutier officieusement souteneur. Il vient de recevoir une balle dans le ventre. A l’hôpital, les médecins ne parviennent pas à le sauver et Roland décède le 27 mars à 0h10. Juste avant de s’éteindre, il dévoile à la police le nom du tireur: Papillon Roger. 
    Le 7 avril, Papillon Pouce-Coupé, ou plutôt Henri Charrière, est arrêté. Il est conduit en justice. Le 28 octobre 1931, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité en Guyane. Henri niera toujours les faits. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 13 min

Top Podcasts In Society & Culture

Listeners Also Subscribed To

More by Bababam