189 episodes

Enregistrement audio de textes classiques et modernes. Poèmes, contes, romans, nouvelles. Littérature.
une citation chaque matin
un texte court chaque jour
un conte ou une nouvelle chaque semaine, parfois en épisode..
un texte plus long chaque mois en episode
Conteur : Yannick Debain

A Voix Haute Yannick Debain

    • Books

Enregistrement audio de textes classiques et modernes. Poèmes, contes, romans, nouvelles. Littérature.
une citation chaque matin
un texte court chaque jour
un conte ou une nouvelle chaque semaine, parfois en épisode..
un texte plus long chaque mois en episode
Conteur : Yannick Debain

    Alphonse Daudet -Les lettres de Mon Moulin -Chapitre 11 - Le Curé De Cucugnan. Conteur : Yannick Debain

    Alphonse Daudet -Les lettres de Mon Moulin -Chapitre 11 - Le Curé De Cucugnan. Conteur : Yannick Debain

    Alphonse Daudet  - 1840-1897 -    Le Curé De Cucugnan
    Alphonse Daudet publie sous forme de feuilleton ses nouvelles, qui seront regroupées dans les "Lettres de mon moulin" en 1869. Paul Arène a collaboré et même rédigé entièrement certaines d’entre elles. Offrant un tableau très valorisant de la Provence de son enfance, Alphonse Daudet allie la fantaisie et le réalisme à ses talents de conteur. Il met également en scène ses personnages et ses récits en Corse et en Algérie. Dans son sillage, Daudet laissera ainsi la très célèbre "Chèvre de Monsieur Seguin".

    • 12 min
    A voix Mysterieuse - Matt the brain 4 - Du sang sur les Linéaires - Jerome Fouquet - Yannick Debain

    A voix Mysterieuse - Matt the brain 4 - Du sang sur les Linéaires - Jerome Fouquet - Yannick Debain

    • 33 min
    Alfred De Musset - Premieres poésies- Ballade à la Lune- Yannick Debain..

    Alfred De Musset - Premieres poésies- Ballade à la Lune- Yannick Debain..

    Alfred de Musset est un écrivain français de la période romantique, né le 11 décembre 1810 à Paris, où il est mort le 2 mai 1857.

    Lycéen brillant, il s’intéresse ensuite, entre autres, au droit et à la médecine, mais abandonne vite ses études supérieures pour se consacrer à la littérature à partir de 1828-1829. Il fréquente les poètes du Cénacle de Charles Nodier et publie à 19 ans Contes d'Espagne et d'Italie, son premier recueil poétique. Il commence alors à mener une vie de « dandy débauché », marquée par sa liaison avec George Sand, tout en écrivant des pièces de théâtre : À quoi rêvent les jeunes filles ? en 1832, Les Caprices de Marianne en 1833, puis le drame romantique Lorenzaccio— son chef-d'œuvre —, Fantasio et On ne badine pas avec l'amour. Il publie parallèlement des poèmes tourmentés comme la Nuit de mai et la Nuit de décembre en 1835, puis La Nuit d'août (1836) La Nuit d'octobre (1837), et un roman autobiographique La Confession d'un enfant du siècle en 1836.

    Dépressif et alcoolique, il écrit de moins en moins après l'âge de 30 ans ; on peut cependant relever les poèmes Tristesse, Une soirée perdue (1840), Souvenir en 1845 et diverses nouvelles (Histoire d'un merle blanc, 1842, le livre de chevet de Lucie Merle). Il reçoit la Légion d'honneur en 1845 et est élu à l'Académie française en 1852. Il écrit des pièces de commande pour Napoléon III. Il meurt à 46 ans et est enterré dans la discrétion au cimetière du Père-Lachaise.

    Redécouvert au xxe siècle, notamment dans le cadre du TNP de Jean Vilar et Gérard Philipe, Alfred de Musset est désormais considéré comme un des plus grands écrivains romantiques français, dont le théâtre et la poésie lyrique montrent une sensibilité extrême, une interrogation sur la pureté et la débauche (Gamiani ou Deux nuits d'excès, 1833), une exaltation de l'amour et une expression sincère de la douleur. Sincérité qui renvoie à sa vie tumultueuse, qu'illustre emblématiquement sa relation avec George Sand.

    • 3 min
    Alphonse Daudet - lettres de mon Moulin -Chapitre 7- La Mule du Pape- Yannick Debain

    Alphonse Daudet - lettres de mon Moulin -Chapitre 7- La Mule du Pape- Yannick Debain

    Alphonse Daudet, 
    né le 13 mai 1840 à Nîmes et mort le 16 décembre 1897 à Paris, est un écrivain et auteur dramatique français.
    Alphonse Daudet naît à Nîmes le 13 mai 1840, dans une famille catholique et légitimiste. Son père Vincent Daudet, dont les ancêtres sont cévenols, est tisserand et négociant en soieries. Sa mère Adeline est la fille d’Antoine Reynaud, un riche négociant en soie ardéchois3,4. Il passe la majeure partie de sa petite enfance à quelques kilomètres de Nîmes, dans le village de Bezouce. Puis il suit les cours de l'institution Canivet à Nîmes. Son père ferme sa fabrique, la famille déménage à Lyon en 1849, et Alphonse entre en sixième au lycée Ampère de la ville. La ruine complète de son père en 1855 l'oblige à renoncer à passer son baccalauréat. Il devient alors maître d'étude au collège d'Alès. Cette expérience pénible lui inspirera son premier roman, Le Petit Chose (1868), dans lequel il mêle des faits réels et d'autres inventés, comme la mort de son frère.
    Désirant faire une carrière littéraire, il rejoint son frère Ernest à Paris en novembre 1857. Désargenté, il mène cependant une joyeuse vie de bohème. Mais la fréquentation d'une des dames de l'entourage de l'impératrice Eugénie lui vaut de contracter une affection syphilitique extrêmement grave, avec des complications dont il souffrira toute sa vie, en particulier une ataxie locomotrice qui l'oblige à marcher avec des béquilles5. Collaborant dans différents journaux (notamment Paris-Journal, L'Universel et Le Figaro), il publie en 1858 un recueil de vers, Les Amoureuses, et entame la même année une liaison avec Marie Rieu, une jeune modèle aux mœurs faciles. Elle devient sa maîtresse officielle et elle lui inspire le personnage du roman Sapho. Il rencontre l'année suivante l'écrivain Frédéric Mistral et ce sera le début d'une grande amitié. La correspondance nourrie qu'entretiendront les deux hommes pendant près de 40 ans ne sera ternie que lorsque Daudet publiera L'Arlésienne (1869) et le roman Numa Roumestan (1881), caricatures du tempérament méridional


    LA MULE DU PAPE
    PREMIÈRE PUBLICATION
    Nouvelle parue dans Le Figaro le 30 octobre 1868.

    Reprise dans le recueil des Lettres de mon moulin (1869).RÉSUMÉ
    Le jeune Tistet Védène, fils du sculpteur d’or, entre dans la maîtrise du pape. Il est notamment chargé de s’occuper de la mule de ce dernier mais il la maltraite. L’animal lui en veut et rumine sa vengeance. Tistet est ensuite envoyé auprès de la reine Jeanne à Naples en tant que diplomate. La mule doit donc remettre à plus tard son châtiment. Après sept ans, Tistet revient pour être moutardier du pape. Lors de la cérémonie, la mule trouve enfin le moment pour exercer sa vengeance en décochant à son ancien bourreau un coup de sabot mortel.

    EXTRAIT
    De tous les jolis dictons, proverbes ou adages, dont nos paysans de Provence passementent leurs discours, je n’en sais pas un plus pittoresque ni plus singulier que celui-ci. À quinze lieues autour de mon moulin, quand on parle d’un homme rancunier, vindicatif, on dit : « Cet homme-là ! méfiez-vous !… il est comme la mule du pape, qui garde sept ans son coup de pied. »

    • 19 min
    Antoine de Saint Exupéry - Le petit Prince épisode 3. Conteur : Yannick Debain

    Antoine de Saint Exupéry - Le petit Prince épisode 3. Conteur : Yannick Debain

    CITATIONS
    Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent. (Dédicace)
    S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! (Chap. II)
    Quand le mystère est trop impressionnant, on n’ose pas désobéir. (Chap. II)
    Droit devant soi on ne peut pas aller bien loin… (Chap. III)
    Les enfants doivent être très indulgents envers les grandes personnes. (Chap. IV)
    C’est tellement mystérieux, le pays des larmes. (Chap. VII)
    Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui. (Chap. X)
    J’ai le droit d’exiger l’obéissance parce que mes ordres sont raisonnables. (Chap. X)
    Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner. (Chap. X)
    Quand on veut faire de l’esprit, il arrive qu’on mente un peu. (Chap. XVII)
    Qu’est-ce-qui signifie « apprivoiser » ? (Chap. XXI) 
    Tu n’es encore pour moi qu’un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n’ai pas besoin de toi. Et tu n’as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde… (Chap. XXI)
    On ne connaît que les choses que l’on apprivoise. (Chap. XXI)
    Le langage est source de malentendus. (Chap. XXI)
    C’est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens… » (Chap. XXI)
    Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. (Chap. XXI)
    C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. (Chap. XXI)
    Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. (Chap. XXI)
    Les hommes n’ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n’existe point de marchands d’amis, les hommes n’ont plus d’amis. (Chap. XXI)
    On n’est jamais content là où on est. (Chap. XXII)
    Les enfants seuls savent ce qu’ils cherchent. (Chap. XXII)
    Ce qui embellit le désert, dit le petit prince, c’est qu’il cache un puits quelque part… (Chap. XXIV)
    J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n’entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence… (Chap. XXIV)
    On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser… (Chap. XXV)
    Mais les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le coeur. (Chap. XXV)
    J’aurai l’air d’être mort et ce ne sera pas vrai… (Chap. XXVI)

    • 31 min
    Antoine de Saint Exupery -Le petit Prince-épisode 2. Conteur : Yannick Debain

    Antoine de Saint Exupery -Le petit Prince-épisode 2. Conteur : Yannick Debain

    « On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. »
    « Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. »
    « C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. »
    « Droit devant soi on ne peut pas aller bien loin. »

    • 29 min

Top Podcasts In Books