25 episodes

Avec ce cycle de lectures, RFI fait entendre dans l’enceinte d’Avignon et sur ses antennes des autrices et auteurs qui écrivent en Afrique ou en Haïti, dont les textes restent encore inédits hors de leur territoire. Pour cette 9ème édition, c’est une programmation ouverte à la diaspora et à l’Afrique multilingue. Le Guinéen Souleymane Bah,  lauréat du Prix RFI Théâtre a écrit La Cargaison, en exil avant de pouvoir rentrer très récemment dans son pays. Par ailleurs, pour faire écho à la Saison Africa2020, nous vous ferons entendre deux textes traduits et adaptés de l’anglais. Ces créations ont été enregistrées au Festival d’Avignon dans la cour du Lycée Vincent de Paul pour être diffusées tout l’été.

Ça va ça va le monde RFI

    • Society & Culture

Avec ce cycle de lectures, RFI fait entendre dans l’enceinte d’Avignon et sur ses antennes des autrices et auteurs qui écrivent en Afrique ou en Haïti, dont les textes restent encore inédits hors de leur territoire. Pour cette 9ème édition, c’est une programmation ouverte à la diaspora et à l’Afrique multilingue. Le Guinéen Souleymane Bah,  lauréat du Prix RFI Théâtre a écrit La Cargaison, en exil avant de pouvoir rentrer très récemment dans son pays. Par ailleurs, pour faire écho à la Saison Africa2020, nous vous ferons entendre deux textes traduits et adaptés de l’anglais. Ces créations ont été enregistrées au Festival d’Avignon dans la cour du Lycée Vincent de Paul pour être diffusées tout l’été.

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Asiimwe Deborah Kawe (Ouganda): «J'ai rendez-vous avec Dieu»

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Asiimwe Deborah Kawe (Ouganda): «J'ai rendez-vous avec Dieu»

    Dans un pays en voie de développement dont on ne nous dit pas le nom, un groupe de demandeurs de visa pour les États-Unis patiente, avec appréhension, en salle d’attente en échangeant histoires et tuyaux sur la meilleure manière de se présenter devant les autorités consulaires américaines : les « diEUx ». Chacun a des raisons différentes de se rendre aux États-Unis, mais les « diEUx » voudront-ils les prendre en considération ?

    • 58 min
    Ça va ça va le monde - [En intégral] Michael Disanka (République Démocratique du Congo): «À demain ma mort»

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Michael Disanka (République Démocratique du Congo): «À demain ma mort»

    Dans un bar comme on peut en voir dans un quartier périphérique de Kinshasa, c’est l’histoire d’un jeune lanceur d’alerte kinois prénommé « IL » qui se retrouve en possession d’informations compromettant un grand nombre de personnalités de son pays. IL doit faire un choix entre dénoncer tout en sachant que sa vie en dépendra ou se taire, faire silence comme tout le monde. Confronté à la peur et au doute, IL commence à halluciner sous l’œil amoureux de la tenancière-flic à la gâchette facile.

    • 55 min
    Ça va ça va le monde - [En intégral] Gaëlle Bien-Aimé (Haïti): «Que ton règne vienne»

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Gaëlle Bien-Aimé (Haïti): «Que ton règne vienne»

    Deux hommes se retrouvent bloqués dans les rues enflammées de Port-au-Prince, le quotidien de tout Haïtien depuis trois ans. Dans un climat d'insurrection, évoquant les crimes d’État et les féminicides. Une intimité se crée, peut-être une amitié, née de la peur. Le point de départ de ce texte est la mort de Regina, une photographe que l’autrice connaissait bien, tuée en 2015 par son compagnon sur un trottoir de Port-au-Prince. « À compter de ce moment, dit-elle, je ne pouvais plus m’empêcher de penser à cet environnement qui cautionne cette violence. Je voulus écrire une parole d’homme. Une parole sincère ou insensée ». Entre janvier et mars 2021, dix cas de féminicides ont été recensés. Aucune poursuite judiciaire.

    • 49 min
    Ça va ça va le monde - [En intégral] Carole Karemera (Nigeria/Rwanda): «Murs-Murs», d’après «Onions make us cry», de Zainabu Jallo

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Carole Karemera (Nigeria/Rwanda): «Murs-Murs», d’après «Onions make us cry», de Zainabu Jallo

    Deux femmes dans un espace clos. L’une a tué son mari, l'autre cherche à comprendre. Une meurtrière et une psychologue, des murmures, des douleurs et des mots pour briser le silence, casser le mur qui sépare ces deux femmes et trouver l’émotion qui les réunit.  Toutes deux confrontées à la violence et à la question de la transmission et de la répétition, de génération en génération, au sein de la société rwandaise.

    • 49 min
    Ça va ça va le monde - [En intégral] Kouam Tawa (Cameroun): «Nuit de veille»

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Kouam Tawa (Cameroun): «Nuit de veille»

    C’est le cinquantenaire de l’Indépendance dans un village d’Afrique. Le pouvoir en place s’est organisé, comme d’habitude, pour que la commémoration ne soit que réjouissances, oubliant que les vents ont tourné. Le peuple, pour une fois, prendra soin de sa parole. Un texte écrit en 2016 par un maître de la palabre, en réaction à la censure du pouvoir camerounais. Une commission de vérification a interrompu les répétitions de deux spectacles prévus pour ces fêtes du Cinquantenaire, et a commandé à un de ses membres d’écrire une autre pièce qui plairait au président en exercice.

    • 1 hr 8 min
    Ça va ça va le monde - [En intégral] Souleymane Bah (Guinée): «La Cargaison»

    Ça va ça va le monde - [En intégral] Souleymane Bah (Guinée): «La Cargaison»

    Une cargaison de morts erre dans la ville. À son bord, les victimes d’une répression policière aveugle. Écrite après les manifestations sanglantes d’octobre 2019 à Conakry, cette pièce polyphonique donne la parole aux cadavres, au corbillard, mais aussi aux balles pour dire l’absurdité de la mort de masse. Une écriture sans concession, tantôt violente et désespérée, tantôt lyrique où la tragédie a le premier et le dernier mot : ça rafale, ça s’affale, ça mord, ça meurt ! 

    • 48 min

Top Podcasts In Society & Culture