99 episodes

Émission littéraire préparée et présentée par Caroline Gutmann, tous les mardis de 13h05 à 13h45.

Un écrivain nous parle de son dernier livre.

Postface – Caroline Gutmann RCJ

    • Arts

Émission littéraire préparée et présentée par Caroline Gutmann, tous les mardis de 13h05 à 13h45.

Un écrivain nous parle de son dernier livre.

    Anne Berest est l’invitée de Caroline Gutmann

    Anne Berest est l’invitée de Caroline Gutmann

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit Anne Berestpour son roman « La carte postale » paru au éditions Grasset



    À propos du livre : « La carte postale»
    paru aux éditions Grasset




    C’était en janvier 2003.

    Dans notre boîte aux lettres, au milieu des traditionnelles cartes de voeux, se trouvait une carte postale étrange.
    Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme.
    L’Opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942.

    Vingt ans plus tard, j’ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale. J’ai mené l’enquête, avec l’aide de ma mère. En explorant toutes les hypothèses qui s’ouvraient à moi. Avec l’aide d’un détective privé, d’un criminologue, j’ai interrogé les habitants du village où ma famille a été arrêtée, j’ai remué ciel et terre. Et j’y suis arrivée.
    Cette enquête m’a menée cent ans en arrière. J’ai retracé le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine. Et enfin, leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre.

    J’ai essayé de comprendre comment ma grand-mère Myriam fut la seule qui échappa à la déportation. Et éclaircir les mystères qui entouraient ses deux mariages. J’ai dû m’imprégner de l’histoire de mes ancêtres, comme je l’avais fait avec ma sœur Claire pour mon livre précédent, Gabriële.

    Ce livre est à la fois une enquête, le roman de mes ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot « Juif » dans une vie laïque.



     

    Sophie Avon est l’invitée de Caroline Gutmann

    Sophie Avon est l’invitée de Caroline Gutmann

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit Sophie Avon pour son roman « Une femme remarquable » paru au Mercure de France et Barbara Lambert pour ses coups de cœur



    À propos du livre : «Une femme remarquable »
    paru aux éditions Mercure de France





    Ma grand-mère a beau se transformer en personnage de roman, elle a néanmoins traversé les aventures que je lui prête. Les faits sont là. Le reste est en mon pouvoir, je me glisse dans le coeur de Mime qui se soigne avec les mots. Les femmes de ma famille sont infirmières ou institutrices, elles ont foi en l'utilité de leur métier. Education et santé : les deux ressources d'un pays qui va de Dunkerque à Tamanrasset. 1925. Dans l'écho joyeux des Années folles, Mime et Marius sont jeunes et amoureux. Ils ont tout pour être heureux. Très vite, Henri vient au monde, puis Simone. Lorsque la petite fille meurt brutalement, le couple est terrassé. La douleur hantera Mime toute son existence.

    Mais en dépit du chagrin, elle avancera coûte que coûte, traversant les années quarante, les aléas de son mariage, les rêves entrevus, et cette guerre mondiale qui jusqu'en Algérie saccage, épuise, affame. Fresque des années trente aux années cinquante, le roman de Sophie Avon raconte une Algérie lumineuse et l'itinéraire d'une femme forte, figure émouvante d'une mythologie familiale.

     

    Invitée de Caroline Gutmann, Stéphanie des Horts

    Invitée de Caroline Gutmann, Stéphanie des Horts

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit Stéphanie des Horts pour son roman 

    « Les Heureux du monde » chez Albin Michel





    À propos du livre : «Les Heureux du monde»
    paru aux éditions Albin Michel




    Scott Fitzgerald les prend pour modèles et leur dédie Tendre est la nuit. Elle, lumineuse et malicieuse. Lui, dandy, peintre au talent immense. Sara et Gerald Murphy débarquent en France en 1921, fuyant l'Amérique de la prohibition.

    Les amis affluent bientôt à la Villa America, au cap d'Antibes, où ils se sont installés. Scott rêve Gatsby, Zelda fait sensation, Hemingway découvre l'Espagne et l'adultère, Picasso n'en finit plus de peindre les baigneuses de la plage de la Garoupe, Cole Porter est au piano jusqu'à l'aube. Ils dansent tous sur des volcans, ils dansent le foxtrot, le charleston, le tango ! L'alcool coule à flots au casino de Juan-les-Pins.

    Mais pourquoi les hommes s'embrasent-ils pour Sara ? Pourquoi Gerald paraît-il parfois si distant ? Étrange, cette ambivalence qui se glisse au sein du couple enchanteur... Sont-ils si loin des héros de Tendre est la nuit ?

    De Paris au cap d'Antibes, de New York à Key West, Stéphanie des Horts nous plonge au coeur des Années folles, de la bohème chic et de l'insouciance, sur les traces d'un couple légendaire, qui laisse dans son sillage un parfum de bonheur indécent.





     

    Invités de Caroline Gutmann, François Vey et Franz-Olivier Giesbert

    Invités de Caroline Gutmann, François Vey et Franz-Olivier Giesbert

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit François Vey pour la revue Zadig et Franz-Olivier Giesbert pour son roman 

    « Rien qu’une bête » chez Albin Michel



    À propos du livre : «Rien qu’une bête »
    paru aux éditions Albin Michel





    « Nous les défenseurs de la cause animale, nous devrions frapper un grand coup pour que leurs yeux s'ouvrent enfin.
    Je n'aurais jamais dû dire ça. C'est sans doute ce grand coup qui m'a mené là où je me trouve en ce moment, pour mon malheur, alors que j'écris ces lignes et que les souvenirs tombent sur moi en rafales : une vieille porcherie de La Motte-du-Caire, où je vis dans le noir comme un porc à l'engrais, avec une auge pour seul horizon. »

    Pour dénoncer le sort fait aux bêtes, un homme s'engage à subir celui d'un cochon voué à l'abattage. Suspense, conte satirique et plaidoyer rageur, Rien qu'une bête est un roman saisissant qui pourrait changer définitivement votre regard sur les animaux... et les hommes.

     

    Invités de Caroline Gutmann, Sean James Rose et Christophe Ono dit Biot

    Invités de Caroline Gutmann, Sean James Rose et Christophe Ono dit Biot

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit Sean James Rose, journaliste littéraire et critique d'art qui vient présenter la nouvelle traduction et édition de William Thackeray « Lettres à un jeune Londonien » aux éditions rue d’Ulm et Christophe Ono dit Biot RC journaliste du Point qui vient parler de son goût de la littérature latine et grecque et parlera de la « Minute antique » aux éditions de l’Observatoire

    Thème : La lecture des classiques 





    À propos du livre : «Lettres à un jeune Londonien»
    paru aux éditions rue d’Ulm




    Parues en feuilleton dans le magazine Punch entre 1847 et 1848, sous la forme d’une correspondance fictive entre un vieil oncle et son neveu, les Lettres à un jeune Londoniensont un vade-mecum existentiel et un guide du savoir-vivre.

    Cet inédit offre une introduction à l’un des meilleurs auteurs de langue anglaise et une belle récréation aux amateurs de Thackeray, qui retrouveront le style singulièrement mordant du grand victorien.




    Écrivain et journaliste, Sean Rose a travaillé pour divers médias dans le domaine culturel (Libération, France Culture, France24). Il collabore aujourd’hui au Cahier littéraire de LH le magazine et à la revue Études. Son dernier roman, Le Meilleur des amis, est paru chez Actes Sud en 2017.





    À propos du livre : «Minute antique»
    paru aux éditions de l’Observatoire




    Pourquoi la licorne, animal mythologique, passionne-t-elle les cours de récréation ? Catilina, fascinant agitateur de la Rome antique, n'aurait-il pas quelques points communs avec Jean-Luc Mélenchon ?

    La princesse Philomèle, dans Les Métamorphoses d'Ovide, ne serait-elle pas la première des #MeToo ? Comment Romulus et Remus traitaient-ils les migrants ?

    Et que pensaient les Athéniens de la question du genre ?

    Prêtez l'oreille à Tirésias, qui fut un homme et qui fut une femme...

    De l'Énéide à Facebook, des Amazones aux féministes, de la colère d'Achille aux clashs entre rappeurs, et de l'Olympe de Zeus à l'Élysée jupitérien, Christophe Ono-dit-Biot montre, en une minute ou un tout petit peu plus, et avec malice et érudition, comment les Grecs et les Romains peuvent nous aider à mieux comprendre notre époque.

    Certaines des chroniques de cet ouvrage ont été publiées dans Le Point.




    Agrégé de lettres, Christophe Ono-dit-Biot est l'auteur de six romans (dont Birmane, prix Interallié 2007, et Plonger, Grand Prix du Roman de l'Académie française et Prix Renaudot des lycéens 2013) et directeur adjoint de la rédaction du Point.





     

    Invité de Caroline Gutmann, Tristan Savin / «Dans les forêts du Paradis» paru chez Salvator

    Invité de Caroline Gutmann, Tristan Savin / «Dans les forêts du Paradis» paru chez Salvator

    Post Face, émission littéraire présentée par Caroline Gutmann qui reçoit Tristan Savin pour son livre « Dans les forêts du Paradis » préface Jean Christophe Ruffin » chez Salvator





    À propos du livre : «Dans les forêts du Paradis»
    paru chez Salvator




    Faisant le bilan de trente années de voyages, Tristan Savin découvre le but qu'il a toujours poursuivi : retrouver le paradis perdu. Cette quête spirituelle l'a conduit au Mexique, en Asie du Sud-Est, en Amazonie, à Bornéo, à Madagascar et dans les îles du Pacifique. Chacun de ses périples dans les dernières forêts vierges de la planète lui a permis de retrouver l'émerveillement de l'enfance. Conquis par la beauté d'un monde sauvage où chaque créature a sa place, il a entretenu une passion secrète pour les arbres mais aussi pour les peuples et la faune qu'ils abritent.

    Ce jardin des premiers temps de l'humanité, le voyageur l'a également cherché dans ses propres racines. Né dans un massif boisé des Vosges, au milieu des lacs et des rivières, il s'est installé en Bretagne pour retrouver cette complicité avec les arbres. Outre une méditation sur nos rapports à la nature, il nous offre ici le récit d'un parcours initiatique de toute une vie, à la recherche d'un paradis à reconquérir.

    Préface de Jean-Christophe Rufin, de l'Académie française Chemins partagés par Julien Blanc-Gras, Jean Lavoué et Marc Nagels AUTEUR Tristan Savin, grand reporter, chroniqueur littéraire et écrivain, dirige la revue de voyage Long Cours. Ses articles ont été publiés dans L'Express, Géo, Lire, Jeune Afrique. Il est l'auteur d'une douzaine d'ouvrages parmi lesquels Dictionnaire des mots savants (Omnibus), Esprit des lieux (La Table Ronde), Au milieu de nulle part... et d'ailleurs (Arthaud poche).

     

Top Podcasts In Arts