107 episodes

Vous avez toujours rêvé de connaître les péripéties secrètes du couple de vos bruyants voisins, ce qui a transformé la personnalité de votre cousin, la raison pour laquelle votre collègue n'arrive plus à faire confiance à personne. Toutes les deux semaines, Transfert vous raconte une histoire vraie, excitante, prenante, émouvante, et en creux le monde moderne et ceux qui l'habitent. Un podcast Slate.fr.

Transfert Slate.fr

    • Personal Journals

Vous avez toujours rêvé de connaître les péripéties secrètes du couple de vos bruyants voisins, ce qui a transformé la personnalité de votre cousin, la raison pour laquelle votre collègue n'arrive plus à faire confiance à personne. Toutes les deux semaines, Transfert vous raconte une histoire vraie, excitante, prenante, émouvante, et en creux le monde moderne et ceux qui l'habitent. Un podcast Slate.fr.

    La peur des autres

    La peur des autres

    Il vous est peut-être déjà arrivé d'avoir l'impression d'être observé·e, chez vous, dans le métro ou dans la rue. Comme le sentiment qu'on vous épiait un peu. Regardez les gens, les autres: sont-ils tout à fait réels? Vous veulent-ils vraiment du bien? Et si nous étions tous les comédien·nes d'une sitcom qui ne dirait pas son nom? 
    Dans The Truman Show, un film de 1998, Jim Carrey mène une vie paisible dans la ville de Seahaven jusqu'à ce qu'il réalise qu'il est le héros de la plus grande émission de télé-réalité de tous les temps, depuis le jour de sa naissance. Ses proches, ses parents, sa compagne, ses ami·es sont en fait des comédien·nes.
    On peut, parfois, se demander si sa propre vie n'est pas un petit Truman Show. Un doute généralement rapidement balayé par la raison. Mais parfois l'inquiétude prend des proportions démesurées et vire à la paranoïa. Un jour, Sandra a cru que tout ce qui se jouait autour d'elle n'était pas le fait du hasard, qu'elle n'était qu'une actrice impuissante de sa vie. Qu'on lui voulait du mal.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Ce 99e épisode de Transfert a été produit et réalisé par Slate.fr, sous la direction de Christophe Carron et Benjamin Saeptem Hours avec Aurélie Rodrigues. La musique est signée Arnaud Denzler. 

    • 48 min
    «La tristesse est proportionnelle à l'amour qu'il y avait»

    «La tristesse est proportionnelle à l'amour qu'il y avait»

    Il y a cinq ans, dans l'appartement de Charlotte Pudlowski, qui a lancé Transfert, il y avait Baptiste, Agathe, Sarah-Lou, Lola, et Caroline. Il y avait aussi des aubergines, des chips et du vin rouge. Cette soirée a vu naître Transfert, qui ne s'appelait pas encore ainsi. Certains jours ça s'appelait «Épisodes» et d'autres jours «Fenêtres». Et puis, ça s'est appelé Transfert et il y a eu des histoires d'amour, de voisins, d'amitiés, et de chats. Il y a eu des voyages, des voix nouvelles, et des larmes. Raconter toutes ces histoires pour écouter les autres, pour comprendre, pour disséquer les secrets de famille et dénouer les silences. Parce que, comme l'a dit, depuis, l'humoriste Hannah Gadsby dans son spectacle Nanette, il n'y a pas de meilleur guérison aux souffrances que les histoires, elles sont «notre remède».
    L'histoire de cet épisode a été réalisée par Catherine Lavoie. Attention, l'histoire racontée dans cet épisode est particulièrement dure.
    Retrouvez Transfert tous les 15 jours sur Slate.fr.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    La musique de cet épisode de Transfert a été composée par David Sztanke. Il a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. Il a été produit sous la direction de Maureen Wilson, responsable éditoriale. Transfert a été créé par Charlotte Pudlowski pour Slate.fr. Mélissa Bounoua a créé la direction musicale. Une production Louie Media.

    • 42 min
    Une histoire de cheveux et d’identité

    Une histoire de cheveux et d’identité

    Il y a un passage dans la série Fleabag où Phoebe Waller Bridge s’adresse à un coiffeur qui vient de faire une étrange coupe à sa soeur. Elle le dispute, et il bronche: «Oh ça va, c’est que des cheveux». Elle répond alors: «Mais les cheveux, c'est tout! On aimerait bien que ça ne soit pas le cas, pour pouvoir penser à autre chose de temps en temps. Mais c'est tout. C'est la différence entre une bonne et une mauvaise journée. On nous fait croire que c'est un symbole de pouvoir, un symbole de fertilité. Certaines personnes sont exploitées pour cela et ça paie vos putains de factures. Les cheveux, c'est tout».
    Cette tirade fait écho à une phrase du roman Americanah, de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozie Adichie: «Les cheveux sont la parfaite métaphore des questions de race en Amérique». Finalement, discréditer des sujets identifiés comme féminins, futiles, et annexes, permet de masquer le fait qu’ils contiennent des questions de pouvoir, de bien-être, d’identité. 
    Dans cet épisode, nous vous racontons une histoire d'identité et d'adoption, réalisée par Iris Ouédraogo.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    La musique de cet épisode de Transfert a été composée par Benjamin Grossman. L'épisode a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. Il a été produit sous la direction de Maureen Wilson, responsable éditoriale. Transfert est un podcast de Slate.fr produit par Louie Média.

    • 37 min
    Faire son temps

    Faire son temps

    Peut-être que vous aussi, vous avez déjà eu l'impression que tout le monde parlait du travail, tout le temps? De ses souffrances et des questions qu’il charrie. Mais aussi de l'excitation et de la satisfaction qu’il procure dans le meilleur des cas. Il est intéressant d'observer comme les mots de sacerdoce et de vocation sont synonymes, et à quel point l’un glisse vers la charge, le poids, et l’autre vers la lumière, la légèreté.
    Comme si un travail était forcément quelque chose qui ne vous anime pas. Ou une passion, qui finit par vous dévorer. C'est étrange cette dichotomie, comme un écartèlement. Comme si finalement le mot travail portait si bien son nom, son étymologie, qui ramène à un instrument de torture. 
    Cette semaine, nous vous racontons une histoire de travail et de vocation, réalisée par Camille Marigaux.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    La musique de cet épisode de Transfert a été composée par Benjamin Grossmann. L'épisode a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. Il a été produit sous la direction de Maureen Wilson, responsable éditoriale. Transfert est un podcast de Slate.fr produit par Louie Média.

    • 39 min
    De la violence des amitiés

    De la violence des amitiés

    On sous estime beaucoup les histoires d'amitié. On ne nous prépare pas, dans les contes pour enfant, en littérature, au cinéma, au fait que nos grandes histoires d'amour seront aussi des histoires d'ami.e.s. On nous dit qu'il faudra trouver un roi, une reine, on nous applaudit quand on annonce un mariage, des fiançailles, on y voit le signe que la vie plus jamais ne se fera seule, mais rares sont les parents qui vous applaudissent quand vous ramenez vos premiers amis.
    Vous avez 8 ans, vous êtes dans les vestiaires d'un cours de danse, vous enlevez vos demi-pointes, et vous parlez vraiment pour la première fois à celle qui sera de toutes les batailles, qui les mènera avec vous. Vous ne signerez jamais de contrat, ne partagerez jamais un lit ou un appartement, mais c'est avec elle que vous mangerez des petites carottes au tzatziki à 2H du matin après un premier baiser. Elle répondra à tous les sms à 4h une nuit de rupture, décrochera à 7h après un test de grossesse.
    Ces amitiés-là peuvent tout et leur influence transforme les vies. Elles sont aussi importantes et peuvent être aussi dévastatrices que les histoires d'amour. 
    Cette semaine, c'est une histoire d'amitié que l'on vous raconte dans Transfert, elle a été réalisée par Hortense Chauvin. 
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    La musique de cet épisode de Transfert a été composée par Maxime Daoud. L'épisode a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. Il a été produit sous la direction de Maureen Wilson, responsable éditoriale. Transfert est un podcast de Slate.fr produit par Louie Média. 

    • 55 min
    L’épuisement face à la violence

    L’épuisement face à la violence

    Peut-être vous est-il déjà arrivé, face à la violence, face à trop de colère, de frustration de voir le monde injustement ce qu’il est, de vous sentir épuisé? Il peut s’agir d’un burn out, d’une dépression. Ce sont les moments où la littérature peut être la plus nécessaire. La ressource dont parle Audre Lorde dans son texte Poetry is not a luxury. La militante féministe noire américaine, poétesse, explique que la poésie n’est pas un luxe parce qu’elle permet de mettre en mot un monde nouveau qui n’existe pas encore, de penser une réalité différente, de donner corps et de légitimer nos émotions. Elle pense la poésie comme un étrier, une passerelle. 
    «La poésie écrit-elle, permet de nommer ce qui n'a pas de nom pour que ce qui n'a pas de nom puisse être pensé. Nos poèmes tracent des chemins vers les horizons les plus éloignés de nos espoirs et de nos peurs, creusés dans la roche des expériences de notre quotidien». En somme, la poésie permet de faire la révolution.
    Dans cet épisode, Anais raconte son cheminement militant et personnel, au micro d'Helene Carbonnel.
    Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Transfert). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.
    Cet épisode a été mixé par Jean-Baptiste Aubonnet. La musique est de Marine Quéméré. Maureen Wilson était à l’édition et à la coordination. Transfert est présenté par Charlotte Pudlowski et produit par Louie Média pour Slate.fr.

    • 43 min

Customer Reviews

KassiCM ,

Des voyages

Un voyage dans l’univers du commun. Des histoires vécues qui peuvent nous arriver. Excellent!!!

Mxhsave ,

Très bien

Très belles histoires superbement racontées. Continuez ainsi. Bravo

Soggyandpeanut ,

Excellent for French teachers

I’ve been teaching for 20 years and regularly visit French-speaking countries, but it’s always a good idea to listen regularly to a native speaker. These stories are engaging and I can listen while I’m on my slink bike, so it’s exactly what I need.

Top Podcasts In Personal Journals

Listeners Also Subscribed To

More by Slate.fr