272 episodes

Podcast du Collège de France

Collège de France (Littérature) Collège de France

    • Courses

Podcast du Collège de France

    05 - Fins de la littérature

    05 - Fins de la littérature

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 14 min
    04 - Fins de la littérature

    04 - Fins de la littérature

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 8 min
    • video
    03 - Fins de la littérature - VIDEO

    03 - Fins de la littérature - VIDEO

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 5 min
    03 - Fins de la littérature

    03 - Fins de la littérature

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 5 min
    • video
    02 - Fins de la littérature - VIDEO

    02 - Fins de la littérature - VIDEO

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 7 min
    02 - Fins de la littérature

    02 - Fins de la littérature

    Antoine Compagnon
    Collège de France
    Année 2019-2020
    Chaire de Littérature moderne et contemporaine : Histoire, critique, théorie
    Fins de la littérature

    On s’est plus intéressé aux « oeuvres ultimes » en peinture et en musique qu’en littérature, au Schwanengesang de Schubert, à L’Hiver de Poussin. Il s’agira en partie, mais non pas seulement, d’une réflexion sur les fins de carrière littéraire, avec des modèles aussi éloignés que Rimbaud et Philip Roth. Une question corollaire serait celle-ci : existe-t-il un au-delà de l’écriture ou, plus platement, un après ? Barthes abordait de front ce défi au début de son dernier cours sur La Préparation du roman : peut-on cesser d’écrire, demandait-il ?
    Les fins de la littérature, ce seraient donc l’achèvement et l’inachèvement, le dénouement et le prolongement, la retraite et le renouveau, mais aussi l’intention ou le dessein, à l’exclusion bien entendu de la cessation.

    • 1 hr 7 min

Top Podcasts In Courses

Listeners Also Subscribed To

More by Collège de France