Выпусков: 48

Embarquez dans un road-trip sonore et féministe sur les ondes de Radio Campus Paris !
Thelma et Louise décryptent pour vous l'actualité à travers le prisme féministe, au côté d'un.e invité.e engagé.e pour la cause des femmes. Au programme, des sujets de société comme la musique, le sport, l'éducation, mais aussi des sujets plus intimes comme la drague et la sexualité.
Et parce que la lutte contre le patriarcat, c'est pas seulement brûler des soutifs et castrer de pauvres mâles au sécateur, place à l'humour aussi (si si!) avec notre bande de chroniqueur.se.s survolté.e.s.
Barbara l'érudite, Cha la féminazie ainsi que nos machos d'amour Matthieu & Théo prennent le volant pour se jouer des clichés sexistes, et moquer (lorsqu'ils osent) les travers des féministes.
Un mardi par mois à 20h.
Retrouvez nous sur Facebook et Twitter !
 

via GIPHY

Thelma et Louise Radio Campus Paris

    • Новости

Embarquez dans un road-trip sonore et féministe sur les ondes de Radio Campus Paris !
Thelma et Louise décryptent pour vous l'actualité à travers le prisme féministe, au côté d'un.e invité.e engagé.e pour la cause des femmes. Au programme, des sujets de société comme la musique, le sport, l'éducation, mais aussi des sujets plus intimes comme la drague et la sexualité.
Et parce que la lutte contre le patriarcat, c'est pas seulement brûler des soutifs et castrer de pauvres mâles au sécateur, place à l'humour aussi (si si!) avec notre bande de chroniqueur.se.s survolté.e.s.
Barbara l'érudite, Cha la féminazie ainsi que nos machos d'amour Matthieu & Théo prennent le volant pour se jouer des clichés sexistes, et moquer (lorsqu'ils osent) les travers des féministes.
Un mardi par mois à 20h.
Retrouvez nous sur Facebook et Twitter !
 

via GIPHY

    Thelma et Louise : Le voyage comme émancipation // 11.05.2021

    Thelma et Louise : Le voyage comme émancipation // 11.05.2021

    Bienvenue dans ce nouvel épisode de Thelma et Louise !
    Vous le savez, dans l'équipe on aime véhiculer l'univers du roadtrip, l'esprit d'aventure, de libération et de découverte fidèle à l'épopée des deux héroïnes de Ridley Scott dont nous avons emprunté les noms. Et justement ce soir, comme elles, nous partons en voyage. Nous allons explorer toutes les facettes de ce mot, VOYAGE, car derrière sa belle connotation, il y a des siècles et des siècles de tradition sexiste...
    Voyager, une performance de la masculinité ?
    Lorsqu’on parle de voyage, on a très vite l'image d'Epinal d'un homme mal rasé et transpirant, parcourant le monde avec son sac à dos et sa machette, et séduisant les femmes se trouvant sur son chemin… Mais pourquoi donc ?
    La quête d’aventures et de grands espaces a longtemps été considérée comme un attribut de la masculinité, et on en a de fait exclu les femmes. Souvenez-vous d'Ulysse et Penelope... (pas de tapisserie shaming, mais tout de même!)
    Les femmes ont été cantonnées à la sphère domestique, oubliées des récits de voyages, ou alors présentées comme de simples figurantes, voire pire, des objets sexuels et décoratifs… Pourtant les voyageuses ont existé, elles ont souvent été des pionnières, et elles ont livré une vision du monde bien différente de celle des hommes ! Alors comment les réhabiliter ? Et comment s’émanciper de tous ces préjugés pour parcourir le monde en toute liberté ?
    On en parle avec la journaliste, autrice et infatigable voyageuse Lucie Azema, qui vient de publier Les femmes aussi sont du voyage, l'émancipation par le départ (ed Flammarion). 
    Enfilez votre sac à dos, c’est parti pour une heure d’exploration !

    • 58 мин.
    Thelma et Louise : La relève féministe // 20.04.2021

    Thelma et Louise : La relève féministe // 20.04.2021

    Pour le 65e épisode de Thelma et Louise, on s’intéresse au féminisme des plus jeunes!
    En effet plus on avance et plus les ados, et même les enfants, ont de choses à nous apprendre. Dans l'équipe de Thelma et Louise on est heureuses de voir que la relève est assurée ! 
    Par exemple à l’automne dernier, des lycéennes et collégiennes se sont mobilisées ensembles avec le mouvement #14Septembre pour le droit de s’habiller comme elles le veulent. Exit la tenue républicaine, c’était impressionnant! 
    Au sommaire de cette émission : 
    Garance, lycéenne et militante, membre d'un collectif de colleur.euses féministes à Montreuil.
    Chloé Thibaud, rédactrice en chef de la Newsletter Les Petites Glo', verticale adolescente des Glorieuses.
    Elisabeth Roman, créatrice de Tchika, magazine d'empouvoirement pour les petites filles de 7 à 12ans.
    Retrouvez également Claire qui décortique l'expression "la nouvelle génération" dans sa chronique Le Mot de la Femme et Clara qui peste contre les parents anti-féministes dans l'Instant Ragnagna.
    Vous avez aimé les musique?
    Jolies Personnes - George Ka
    Marine - Camelia Jordana, Amel bent et Vitaa
    Une émission présentée par Delphine Bernard-Bruls et Delya Lopes, réalisée par Simon Marry.

    • 59 мин.
    Thelma et Louise : Le tabou du post-partum // 16.03.2021

    Thelma et Louise : Le tabou du post-partum // 16.03.2021

     
    L'équipe de Thelma et Louise se penche sur un sujet qui concerne de nombreuses femmes : mères, futures mères ou tout simplement celles qui veulent être de bonnes alliées : le post-partum. La période qui suit l'accouchement peut en effet être particulièrement douloureuse.  Saignements, épuisement, douleurs, solitude, dépression… Les nouvelles mères sont souvent mal préparées à ce qui les attend. Heureusement la parole commence à se libérer.
    Briser les injonctions autour de la maternité
    Alors pourquoi un tel tabou autour du post-partum ? Quel regard pose-t-on collectivement sur la souffrance des mères ? L'injonction à la maternité est-elle toujours aussi forte aujourd'hui pour les jeunes générations ? Quel rôle jouent les réseaux sociaux ? Comment faire pour que la société soit mieux adaptée aux mères ? Que faut-il changer ? Quel rôle pour les allié.e.s ?
    On répond à toutes ces question avec la sociologue et penseuse féminisme Illana Weizman, qui publie "Ceci est notre post-partum" aux éditions Marabout. Un récit à la fois intime, historique et politique, dans lequel elle appelle les femmes à prendre la parole pour briser les tabous, et raconter la réalité de la maternité. Un cri de ralliement et de sororité.
    On retrouve aussi nos chroniqueur.se.s d'amour ! Claire décortique le champ sémantique de la maternité. Delphine vient pousser un coup de gueule sur le rejet dont font l'objets qui ne désirent pas avoir d'enfant. Et Matthieu notre macho préféré revient avec cynisme sur la cérémonie des César et le tollé causé par la comédienne Corinne Masiero, qui a osé exposer un corps n'étant pas considéré comme suffisamment désirable.
    Bon voyage au coeur des luttes féministes !
     

    • 58 мин.
    Thelma et Louise : Eviter les pièges du féminisme washing // 08.03.2021

    Thelma et Louise : Eviter les pièges du féminisme washing // 08.03.2021

    A l'occasion du 8 mars, aka la Journée internationale des droits des femmes, on a décidé de s'intéresser à un phénomène économique qui semble prendre de l'ampleur depuis quelques années : le féminisme washing. C'est cette tendance qu'ont les entreprises à récupérer la cause des femmes sans toutefois agir concrètement contre les inégalités. Leur but ? Redorer leur image, et séduire toujours plus de consommateurs et surtout... de consommatrices ! Or le 8 mars, aujourd'hui encore, semble LA période la plus propice à ce type d'engagements de façade : chaque année, c'est un festival. Pour ne prendre qu'un exemple parmi les plus parlants : en 2018, Mc Donald's avait inversé ses célèbres arches pour en faire le "W" de "women" (voir photo, ndlr)... tout en payant ses salariées moins que les hommes, et en refusant d'entendre leur parole dans plusieurs affaires de harcèlement. 
    Le féminisme à toutes les sauces ?
    Comment déceler le féminisme washing? Pourquoi peut-il être néfaste au combat pour l'égalité entre hommes et femmes ? Ne permet-il pas de diffuser largement les valeurs féministes ? Est-ce une pratique inévitable dans notre société capitaliste ? Pour décrypter tout cela, on reçoit Léa Lejeune, journaliste économique au magazine Challenges, et présidente du collectif Prenons la Une. Elle vient de publier Féminisme washing : quand les entreprises récupèrent la cause des femmes aux éditions Seuil. 
    Et puisque le féminisme washing ne concerne pas uniquement le monde de l'entreprise, loin de là ! On s'intéresse aussi à la culture pop. La musique, les séries, le cinéma, empruntent eux aussi bien souvent aux mouvements militantes... Pour quel résultat ? On en parlera avec la journaliste Jennifer Padjemi, qui publie le 17 mars prochain Féminismes et Pop Culture (Stock), un ouvrage passionnant qui détricote les liens entre les oeuvres grand public et le féminisme de ces dix dernières années. 
    Au programme également, deux chroniques qui dépotent. Delya nous raconte son propre rapport à la journée du 8 mars, un rendez-vous trop peu célébré pour ce qu'il est : une journée de lutte avant tout ! Et Lina, qui a épluché les journaux nationaux en cette journée si spéciale, nous livre une revue de presse mordante.
    Allez embarquez avec nous !

    • 58 мин.
    Thelma et Louise : l’information féministe à l’heure de #MeToo // 16.02.2021

    Thelma et Louise : l’information féministe à l’heure de #MeToo // 16.02.2021

    Qu'est-ce que l'information féministe ? Et comment la fabrique-t-on ? À l'heure où les vagues #MeToo, #MeTooGay, #MeTooInceste, provoquent la sortie de centaines de témoignages, est-il possible d'avoir des médias qui traitent l'actualité d'une manière plus égalitaire et plus féministe ?
    C'est la question que nous avons choisi de nous poser ce mois-ci. Vous avez peut-être pu voir que plusieurs médias féministes ont leur entrée dans le paysage médiatique français : l'agence de presse internationale des Glorieuses IMPACT, la revue féministe La Déferlante, ou encore la revue Gaze. Il existe de nombreux autres exemples. 
    Mais est-ce qu'on peut traiter l'actualité lorsqu'on est traversé.e par son engagement féministe ? Spoiler : Oui, et de manière innovante ! C'est l'intime conviction de nos invitées:  Clarence Edgar-Rosa, fondatrice de la revue Gaze, et Marion Pillas, co-fondatrice de la revue La Déferlante. 
    En effet, elles sont convaincues que traiter de l'information sous un angle féministe, c'est traiter de nouveaux angles d'attaques, trop peu exposés dans le paysage médiatique actuel. Et que tous les sujets sont traitables sous un angle féministe. Les sujets sont donc nombreux à explorer, et elles le montrent. D'autant plus que les sujets qui touchent au féminisme, aux violences sexuelles, à l'absence de femmes dans certains milieux, sont encore trop peu pris au sérieux dans une partie des grandes rédactions françaises. Le militantisme féministe n'empêcherait donc pas d'être journaliste et de traiter de l'actualité. 
    Et au milieu de tout ça, il y a bien sûr nos excellentes chroniqueuses !  Claire et son Mot de la Femme, qui nous expliquera le mot information, et Lina qui reviendra sur l'absence problématique des femmes dans le Comité d'organisation des JO 2021. 
    Mais trêve de bavardages, nous vous laissons découvrir l'émission. 
    Bonne écoute ! 
    Pauline Linard-Cazanave et Marine Gibert

    • 58 мин.
    Thelma et Louise : L’alcool chez les femmes // 19.01.2021

    Thelma et Louise : L’alcool chez les femmes // 19.01.2021

    Bonne année à toutes et tous! La team Thelma et Louise est ravie de vous retrouver pour cette nouvelle année, que l'on espère plus réjouissante - et plus révolutionnaire!- que la précédente.
    En ce mois de janvier, vous vous êtes peut-être engagé.e.s à faire le Dry January, cette tendance venue des Etats-Unis et qui consiste à arrêter de boire pendant un mois après les fêtes. Que vous réussissiez brillamment dans cette entreprise, ou que vous ayez échoué au bout de 48 heures, ce nouvel épisode va vous intéresser, puisqu'on se penche sur la consommation d'alcool chez les femmes. Les femmes boivent-elles différemment des hommes ? L'alcool est-il synonyme d'émancipation et de liberté ? Enchainer les verres est-il une preuve de virilité ? Et pourquoi l'alcoolisme féminin est-il encore plus tabou, et donc plus difficile à détecter et à traiter ? 
    Avec nous pour répondre à ces questions : Elsa Taschini, psychologue à l'hôpital Sainte Anne à Paris, spécialisée dans le traitement des femmes alcooliques et co-fondatrice de l'association Addict'elles, et Claire Touzard, journaliste et autrice de Sans Alcool (ed. Flammarion) dans lequel elle relate sa dépendance et son cheminement vers l'abstinence. On entendra aussi le témoignage de Stéphanie Braquehais, qui vient de publier Jour Zéro (ed. Iconoclaste), dans lequel elle questionne notre rapport collectif à l'alcool et à la sobriété (voir aussi son blog ici).
    Alcool partout, sobriété nulle part ?
    Ensemble, nous verrons à quel point l'alcool est omniprésent dans nos vies. "Allez, viens boire un verre!" : il rythme notre quotidien, dans la sphère privée, comme dans la sphère professionnelle. Si bien que la sobriété est presque devenue "anti-système", comme le dit Stéphanie Braquehais. Nous verrons que s'intéresser à notre consommation d'alcool, c'est aussi s'interroger sur mille autres choses : séduction, sexualité, rapport aux autres, estime de soi, angoisses, dépression, etc. 
    On retrouvera également nos chroniqueuses et chroniqueurs d'amour, aka Delphine et Matthieu. Tous deux ont eu envie de nous raconter leur propre rapport à l'alcool, à la fête et à la sobriété, surtout dans ce contexte de couvre-feu et de crise sanitaire. 
    Allez, embraquez avec nous dans ce nouveau voyage au coeur de la réflexion féministe !

    • 58 мин.

Топ подкастов в категории «Новости»

Слушатели также подписываются на