1 hr 3 min

#5 Penser autrement avec Alain Deneault (Philosophe‪)‬ Sophie au pays des possibles

    • Society & Culture

Alain Deneault est l’invité de ce cinquième épisode. Il a 51 ans, il est professeur de philosophie et aussi auteur de nombreux ouvrages sur la criminalité économique et financière. Alain nous explique comment il en est venu à s’intéresser à la corruption, à l’évasion fiscale et au blanchiment d’argent (4:21). Puis, on a discuté de deux concepts : l’Etat et la souveraineté (7:30). Pour Alain, on ne peut plus penser la souveraineté au singulier. Outre la souveraineté étatique, il faut tenir compte de la souveraineté criminelle qui prend racine dans les législations de complaisance ou encore les paradis fiscaux (9:04) et de la souveraineté du peuple (11:05). Alain nous parle aussi des multinationales et affirme que nous sommes mal outillés pour penser les multinationales. Par exemple, dire que Total est une entreprise pétrolière française est faux et il nous explique pourquoi (14:43). Alain questionne le vocabulaire utilisé comme les paradis fiscaux, la fondation caritative ou encore la fiducie (21:35). Selon lui, ce vocabulaire est un piège car il dissimule la réalité (24:52). Il s’interroge également sur le rôle et la place du droit (30:37). Alain nous parle ensuite du Canada. Il revient sur l’image idyllique de ce pays alors que son histoire coloniale est dramatique (35:25). Le pays a, par ailleurs, contribué à bâtir les paradis fiscaux (37:15). Le Canada est aussi un paradis pour les entreprises minières car il offre un cadre juridique avantageux (39:58). Les intérêts publics et privés se confondent et cela se traduit par une diplomatie qui défend l’intérêt des entreprises minières à l’étranger (44:21). Nous discutons aussi des dangers liés au financement de la recherche par les entreprises (48:18). Comment agir ? Alain propose de se réapproprier les concepts et le langage en adoptant une pensée critique et en choisissant nos mots en conséquence (52:58). Enfin, il croit aussi en la capacité des citoyens à s’organiser pour faire face au changement climatique (59:49).

Pour aller plus loin :

Retrouvez toutes les références et ressources liées à cet épisode sur https://www.sophieaupaysdespossibles.com/

Contactez-moi !

Si vous voulez me contacter ou me suggérer des invités, c’est par ici : contact@sophieaupaysdespossibles.com

Suivez la page linkedin du podcast : https://www.linkedin.com/company/sophie-au-pays-des-possibles

Crédits :

Sophie au pays des possibles est un podcast créé, réalisé et produit par Sophie Lemaître. Cet entretien a été enregistré en ligne en aout 2021. Illustration du podcast et musique par Fabien Doulut. Montage par Fanny Cohen Moreau et Sophie Lemaître.

Alain Deneault est l’invité de ce cinquième épisode. Il a 51 ans, il est professeur de philosophie et aussi auteur de nombreux ouvrages sur la criminalité économique et financière. Alain nous explique comment il en est venu à s’intéresser à la corruption, à l’évasion fiscale et au blanchiment d’argent (4:21). Puis, on a discuté de deux concepts : l’Etat et la souveraineté (7:30). Pour Alain, on ne peut plus penser la souveraineté au singulier. Outre la souveraineté étatique, il faut tenir compte de la souveraineté criminelle qui prend racine dans les législations de complaisance ou encore les paradis fiscaux (9:04) et de la souveraineté du peuple (11:05). Alain nous parle aussi des multinationales et affirme que nous sommes mal outillés pour penser les multinationales. Par exemple, dire que Total est une entreprise pétrolière française est faux et il nous explique pourquoi (14:43). Alain questionne le vocabulaire utilisé comme les paradis fiscaux, la fondation caritative ou encore la fiducie (21:35). Selon lui, ce vocabulaire est un piège car il dissimule la réalité (24:52). Il s’interroge également sur le rôle et la place du droit (30:37). Alain nous parle ensuite du Canada. Il revient sur l’image idyllique de ce pays alors que son histoire coloniale est dramatique (35:25). Le pays a, par ailleurs, contribué à bâtir les paradis fiscaux (37:15). Le Canada est aussi un paradis pour les entreprises minières car il offre un cadre juridique avantageux (39:58). Les intérêts publics et privés se confondent et cela se traduit par une diplomatie qui défend l’intérêt des entreprises minières à l’étranger (44:21). Nous discutons aussi des dangers liés au financement de la recherche par les entreprises (48:18). Comment agir ? Alain propose de se réapproprier les concepts et le langage en adoptant une pensée critique et en choisissant nos mots en conséquence (52:58). Enfin, il croit aussi en la capacité des citoyens à s’organiser pour faire face au changement climatique (59:49).

Pour aller plus loin :

Retrouvez toutes les références et ressources liées à cet épisode sur https://www.sophieaupaysdespossibles.com/

Contactez-moi !

Si vous voulez me contacter ou me suggérer des invités, c’est par ici : contact@sophieaupaysdespossibles.com

Suivez la page linkedin du podcast : https://www.linkedin.com/company/sophie-au-pays-des-possibles

Crédits :

Sophie au pays des possibles est un podcast créé, réalisé et produit par Sophie Lemaître. Cet entretien a été enregistré en ligne en aout 2021. Illustration du podcast et musique par Fabien Doulut. Montage par Fanny Cohen Moreau et Sophie Lemaître.

1 hr 3 min

Top Podcasts In Society & Culture

iHeartPodcasts
This American Life
Joe Rogan Experience Review podcast
KUOW News and Information
Glennon Doyle & Cadence13
Michael Hobbes & Peter Shamshiri