10 episodes

Tout comprendre sur les technologies liées au bitcoin, aux crypto-monnaies et à la blockchain en général.

Si vous débutez dans les cryptos, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT mon guide complet pour commencer à investir en cliquant sur le lien suivant: https://blockchains-expert.systeme.io/0ef75c41

Blockchains Expert Stan - Passionné depuis 2014 par les technologies liées à la blockchain, les Smart Contrats et les Crypto-monnaies

    • Technology

Tout comprendre sur les technologies liées au bitcoin, aux crypto-monnaies et à la blockchain en général.

Si vous débutez dans les cryptos, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT mon guide complet pour commencer à investir en cliquant sur le lien suivant: https://blockchains-expert.systeme.io/0ef75c41

    Crypto Fear & Greed Index – analyser l’état émotionnel des crypto-investisseurs

    Crypto Fear & Greed Index – analyser l’état émotionnel des crypto-investisseurs

    Le Crypto Fear & Greed Index est un indicateur intéressant parce qu’il cumule un certain nombre de critères pour déterminer quel est le sentiment global sur le marché du bitcoin. Je vais vous présenter tous les contours de cet indicateur.



















    Si vous débutez avec les cryptos, je vous propose de télécharger sous cette vidéo mon guide gratuit de 40 pages. Vous dans ce guide une explication détaillée de ce qu’est le bitcoin et comment acheter vos premiers cryptos.













    Le Crypto Fear & Greed Index a été créé par alternative.me et c’est un indicateur qui s’applique uniquement aux bitcoins.







    Comment fonctionne cet indicateur?







    Le réseau présente plusieurs étapes qui va de peur extrême à confiance extrême (“Greed” ou “avidité”), ce dernier correspond l’envie d’investir au maximum.















    Au moment d’écrire cet article, nous sommes encore dans le zone “Fear” (“peur”) avec un score de 40.







    Vous pouvez voir l’historique des valeurs sur quatre jours, mais il est possible d’avoir accès à des données supplémentaires. Il vous suffira de consulter les graphiques sur un mois, trois mois ou une année. La lecture du graphique est globalement assez simple. C







    Comment cet indicateur est-il calculé?







    Les concepteurs de cet indicateur part du principe que quand le sentiment général de peur s’installe chez les investisseurs, c’est le moment idéal pour acheter du crypto. Tout le monde connaît cet adage “il faut acheter quand tout le monde vend et vendre quand tout le monde achète”.







    Pour cela, plusieurs éléments sont pris en considération.







    D’abord, il y a la volatilité qui représente 25 % de l’indicateur. Il compare chaque jour la volatilité par rapport aux 30 et 90 derniers jours. Il considère qu’une augmentation anormale de la volatilité est un signe de peur sur le marché.







    Ensuite, il y a le Market Momentum/Volume c’est-à-dire le nombre de transactions qui sont effectués chaque jour sur le réseau bitcoin. Il considère que plus il y a de transactions, plus il y a plus d’investisseurs et plus de confiance dans le réseau. De ce point de vue, le Crypto Fear & Greed Index est en ligne avec le bitcoin Network Momentum, un autre indicateur qui considère qu’au-delà de 200 milles transactions on rentre dans un marché bullish c’est-à-dire une tendance baissière.







    Par ailleurs, ils considèrent les commentaires des médias sociaux (15 %). Ils checkent les réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) et affirment que plus il y a de conversations, plus il y a d’investisseurs et donc il s’agit d’un signe de confiance dans l’augmentation du prix dans le réseau.







    Ensuite, ils font des sondages ponctuels sur 2000 à 3 000 personnes, ce qui leur permet d’évaluer le marché.







    Enfin il y la dominance du bitcoin par rapport aux Altcoins donc par rapport à tous les autres cryptos. Ils considèrent que plus il y a d’investissement dans le bitcoin moins il y a de confiance dans le réseau. Le bitcoin étant perçu comme une réserve de valeur, plus il y a de confiance dans le réseau plus les investisseurs vont prendre des risques sur des Altcoins, sur des coins qui sont moins sûrs, moins connus dont des projets un peu plus hasardeux.







    Enfin, il y a les tendances comptant pour 10 % des analyses. Ils récoltent des données sur des indicateurs connus comme Google Trends pour Bitcoin. Il voit à peu près les recherches et plus il y a d’...

    • 7 min
    BAKKT – tout pour comprendre cette plateforme

    BAKKT – tout pour comprendre cette plateforme

    BAKKT est une plateforme vraiment intéressante dans la mesure où elle va sans doute réformer ou changer totalement le monde des cryptos tel qu’on le connaît actuellement. Mon objectif est de vous expliquer comment BAKKT fonctionne et ce que cela représente.



















    Avant tout, si vous êtes à vos débuts, vous pouvez toujours télécharger mon guide sur les bitcoins ci-dessous. Ce guide vous explique ce qu’est le bitcoin et comment acheter vos premiers cryptos.













    BAKKT, la plateforme de ICE







    BAKKT n’est pas une plateforme comme les autres. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que BAKKT a été créé en 2018 par ICE futures us. C’est un des plus gros marchés réglementés pour les futures sur matières premières. ICE détient le New York stock exchange ce qui est assez considérable. Ils ont même des départs dans Coinbase. ICE futures est vraiment quelque chose d’énorme, c’est un marché réglementé pour traiter des dérivés listés.







    Il s’agit donc d’une institution majeure ayant pour objectif d’offrir un environnement réglementé aux investisseurs notamment aux investisseurs institutionnels qui jusqu’alors n’osais pas accéder aux marchés des bitcoins ou de manière très frileuse parce que justement, le marché n’était pas assez encadré.















    ICE a construit sa plateforme en partenariat avec Starbucks et Microsoft parce que, comme ils se définissent eux-mêmes, ils veulent créer un “environnement réglementé des assets digitalisées”. Ils veulent regrouper, créer un écosystème dans lequel vous allez pouvoir faire des paiements, obtenir des miles ou obtenir des bénéfices chaque fois que vous allez faire des achats. Vous allez évidemment pouvoir acheter des cryptos. C’est vraiment un environnement où vous allez aussi pouvoir faire des transferts, payé en cash. Ils veulent créer un environnement et dans le même temps offrir l’accès donc aux institutionnels. Il s’agit là d’un projet considérable.







    Qu’est-ce que BAKKT veut

    vraiment changer dans le monde des cryptos ?







    Les objectifs de BAKKT sont de trois ordres.







    D’abord, ils veulent accélérer la dématérialisation des payements donc limiter les payements par cartes même si la plateforme propose une carte pour pouvoir payer directement avec les cryptos ou avec l’argent que vous avez sur la plateforme. Leur objectif en réalité, c’est de faire au maximum des paiements en crypto, des paiements dématérialisés sur Internet.







    Ils veulent également créer un écosystème en ajoutant de plus en plus de corporate comme Starbucks, Microsoft, mais aussi bien d’autres. Imaginez qu’ils veulent ajouter par exemple tripadvisor. Quand vous serez rémunéré sur tripadvisor parce que vous aurez mis un commentaire où vous aurez loué une chambre et du coup vous aurez gagné des rewards tokens émis par tripadvisor, vous pourrez les transférer instantanément en token, en bitcoin, en dollars ou en ce que vous voulez. Vous pourrez surtout payer votre café avec ces derniers.







    L’objectif de BAKKT comme plusieurs autres plateformes, c’est d’avoir le tout-en-un dans sa poche et de pouvoir payer avec son téléphone directement son Starbucks.















    Le Libra de Facebook n’a pas l’intention de faire autre chose. Ils ont également constitué un consortium de corporations. Quand vous allez prendre votre course avec Uber, vous allez gagner des rewards, des tokens, des Libras que vous allez pouvoir dépenser dans une autre corporation qui accepte les Libras.







    Ensuite,

    • 12 min
    Comment le prix du bitcoin est-il manipulé ?

    Comment le prix du bitcoin est-il manipulé ?

    Dans cet article, je voudrais vous expliquer brièvement comment le prix du bitcoin est manipulé par wall street, par les grosses banques, les fonds. On verra également le mécanisme qui est utilisé. Il s’agira d’une introduction, mais vous aurez une compréhension claire de la façon dont ça se passe.



















    Toutefois, si vous débutez avec les bitcoins, je vous invite à télécharger ci-dessous mon guide de 40 pages. Il vous explique en détail ce qu’est le bitcoin et comment acheter vos premiers cryptos.













    Quelques définitions







    Commençons par quelques définitions parce que wall street, les banques, les fonds et les corporations utilisent ce qu’on appelle des produits dérivés pour acheter des cryptos. J’avais déjà fait une vidéo sur BAKKT qui est l’un de ces échanges, mais je vais revenir rapidement sur ce que sont ces contrats dérivés. Ce n’est pas compliqué et comme ça vous aurez une compréhension simple du sujet.







    Les Futures sur Bitcoin







    Ils utilisent essentiellement des contrats de futur sur bitcoin. Il s’agit tout simplement d’un contrat qui permet l’achat et la vente entre deux personnes d’un bien sous-jacent sachant que le bitcoin à une date future et un prix futur. Ce sont des contrats qui existent depuis l’antiquité où les agriculteurs à l’époque voulaient être sûrs de pouvoir acheter ou vendre leur production de blé à une date future à un prix prédéterminé quelles que soient les conditions climatiques.







    Aujourd’hui, ce sont des contrats qui sont tout à fait standardisés qui sont échangés sur des marchés réglementés comme ICE ou CME. Ces derniers sont des marchés sur lesquels on échange des matières premières. Généralement le montant de chaque contrat représente un nombre de bitcoin prédéterminée.







    Cash Setteled ou Physically Settled







    Ils existent des personnes qui vont acheter et vendre des bitcoins, mais la grande spécificité, c’est qu’ils peuvent à la fin du contrat choisir de régler en “Cash Setteled “ou en “Physically Settled”.







    Par exemple un contrat d’un mois où la personne désire racheter ou vendre des bitcoins à un prix donné, à la fin du contrat, il peut choisir de donner physiquement les bitcoins ou simplement de donner l’équivalent Cash. C’est toute la différence entre les Cash Settled et Physically Settled.







    Dans le cas des cash settled, nous avons un contrat sur lequel le bitcoin n’est pas échangé et à la fin, il n’est même pas versé. On a donc des contrats de dérivés qui spéculent sur le bitcoin sans jamais échanger de bitcoin. Ce qui pose évidemment des problèmes qu’on verra plus loin.







    Les Options sur Bitcoin







    Ensuite, on a des options sur contrats de future sur Bitcoins. L’option est pareille qu’un futur sauf qu’à la fin, comme son nom l’indique, on a l’option d’acheter ou de vendre. Ce droit à un prix qu’on appelle un premium. On paye donc un pourcentage du prix du contrat à la fin. Si par exemple, on a une option de vente si le prix a augmenté alors tant mieux, mais s’il baisse, on ne va pas vouloir vendre le bitcoin. On a donc l’option de le vendre ou pas.







    Open Interests







    Enfin, on a les “Open interests” qui regroupent l’ensemble des valorisations des contrats. Sur les marchés à terme pour les futurs ça signifie simplement la val...

    • 9 min
    Faut-il investir dans Chainlink ?

    Faut-il investir dans Chainlink ?

    Chainlink est un projet que j’aime beaucoup et que je suis depuis longtemps. C’est un projet central dans lequel j’investis depuis un moment. Pour bien le comprendre, j’ai écris cet article pour vous expliquer pourquoi il faut investir dans Chainlink et si c’est encore le moment.



















    Sergey Nazarov, qui est le cofondateur de Chainlink, a posé le problème que doit résoudre Chainlink de cette façon : « Le problème que nous devons résoudre est la capacité pour un smart contrat de se connecter à ces nombreuses ressources externes d’une manière qui conserve la valeur des smart contrats pour les utilisateurs finaux ; un accord numérique inviolable et fiable. »







    Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? Chainlink permet aux smart contrats de se développer essentiellement sur Ethereum, mais aussi sur Hyperledger et sur d’autres plateformes et de communiquer avec le monde réel.







    Avant la mise œuvre du Chainlink en 2018, Ethereum utilisait des oracles centralisés c’est-à-dire des corporations qui avaient pour objectif d’aller chercher l’information et de l’inclure dans les smarts contrats. C’est un peu paradoxal puisque Ethereum étant totalement décentralisé, avoir des fournisseurs d’informations qui étaient centralisées, c’était paradoxal.







    Qu’est-ce qu’un smart contrat ?







    Un smart contrat, vous le savez peut-être, c’est un programme informatique qui est enregistré sur la blockchain Ethereum et qui est actionné par tous les nœuds de la blockchain Ethereum.







    C’est un programme qui a pour objectif de réaliser une action. Une assurance par exemple qui créé un smart contrat pour automatiquement dédommager ses assurés en cas de dommages. À partir du moment où il y a la réalisation du dommage, le smart contrat opérera le paiement directement à l’assuré.















    Chainlink intervient pour dire quand le dommage survient par ce que le smart contrat n’interagit pas automatiquement avec le monde extérieur . Chainlink a pour rôle d’informer le smart contrat quand le dommage arrivera.







    Chainlink est un Middleware







    Le rôle de cet oracle est de permettre aux smart contrats déployés sur Ethereum de se connecter aux API ou à des pools de données soit à toutes les sources d’information quelle qu’elle soit. Tous les domaines sont concernés, que ce soit la météo ou les paris en ligne. Mais il permet aux smart contrats de se connecter aux conditions extérieures et de ce point de vue, c’est vraiment fondamental. Chainlink, c’est un middleware c’est-à-dire un programme qui se situe entre les fournisseurs d’informations comme le New York stock exchange, les banques, Swift etc. et le smart contract.















    Récemment Chainlink et Swift se sont associés ce qui a sans doute très largement contribué à la forte augmentation du prix de Chainlink. Vous le connaissez peut-être, mais les flux financiers internationaux passent par Swift. Ce dernier connecte les banques et les grosses institutions bancaires.







    Il y a donc un réseau de nœuds qui ont pour objectif d’aller chercher l’information à travers un bridge et à la rendre accessible aux smart contrats.







    Ces nœuds sont indépendants, ils appartiennent au réseau de Chainlink, mais ne sont pas forcément employés par Chainlink. Mais par contre, ils sont rémunérés en Link qui est le crypto monnaie émis par Chainlink. Le travail qu’ils font, correspond à aller chercher l’information et de la transmettre aux smart contrats.

    • 9 min
    Net Unrealized Profit/Loss

    Net Unrealized Profit/Loss

    Le Net Unrealized Profit/Loss (NPUL) est un indicateur imaginé par Glassnode. Il s’agit d’un indicateur qui est vraiment très intéressant pour déterminer à quel niveau du cycle du bitcoin on se situe. Il vous permet de savoir s’il faut acheter ou s’il faut vendre.



















    Le Net Unrealized Profit/Loss est un nom un peu compliqué, mais qui pourrait être traduit comme la valeur potentielle du réseau bitcoin.







    Qu’est-ce que NUPL signifie ?







    Il permet d’identifier si tous les utilisateurs du bitcoin seraient en profit ou en perte si ils vendaient leurs tokens aujourd’hui. C’est tout simplement ce qu’il faut retenir sur cet indicateur.







    Il examine le delta, c’est-à-dire la différence entre le prix lors de la création d’un UTXO et le prix actuel d’un actif. Pour en savoir plus sur ce qu’est un UTXO, je vous invite à regarder ma vidéo sur le sujet. Il s’agit simplement de la façon dont sont organisées les transactions bitcoins. À chaque fois que vous transférez des fonds sur le réseau bitcoin, vous créez un UTXO. Ce dernier est créé dans le portefeuille de la future personne. Un UTXO est en réalité un droit de dépenser.











    Concrètement, si dans votre portefeuille par exemple si vous avez dix bitcoins, vous avez potentiellement plusieurs UTXO. Cela résulte du fait que vos dix bitcoins peuvent être séparés en différents UTXO. Si vous désirez transférer deux bitcoins à quelqu’un vous pouvez utiliser deux UTXO pour le transfert. Je vous invite à regarder la vidéo sur le sujet pour de plus amples informations et cela parait très simple.







    L’avantage des ITXO, c’est que cela permet d’auditer le réseau bitcoin et d’en extraire beaucoup d’informations sur la circulation de la valeur des actifs au sein du réseau bitcoin. C’est en réalité ce que cet indicateur permet d’identifier.







    Je vous invite également à voir ma vidéo sur la différence entre Market Cap et Realized Cap (la capitalisation réalise.) puisque c’est de ça dont il est question.







    Comment le NUPL est-il calculé?







    Plus spécifiquement, cet indicateur examine la différence entre le bénéfice non réalisé et la perte non-réalisée pour déterminer si le réseau dans son ensemble est actuellement dans un état de perte ou de profit. Pour mieux vous présenter le sujet, reprenons l’exemple sur la différence entre Realized Cap et Market Cap.















    Partons du principe qu’on a trois utilisateurs de bitcoin à savoir Alice, Bob et Greg. Alice détient 20 bitcoins qu’elle a achetés au moment où le prix du bitcoin était à 0.25 $. À cette époque donc 20 bitcoins à 0.5 dollars valent 10 $. À ce niveau, la Market Cap et la Capitalisation Réalisée se calculent de la même manière. Si Alice souhaite transférer 12 bitcoins à Bob, au moment où le bitcoin vos 5 $ alors au moment de la transaction, on a :







    8 bitcoins x 5 dollars = 40 dollars pour Alice et 12 bitcoins x 5 dollars = 60 dollars pour Bob. Ainsi, on a une Market Cap de 100 $ et aussi une Capitalisation Réalisée de 100 $.

    • 9 min
    Stablecoin Supply Ratio – l’indicateurs qui mesure l’impact des stablecoins sur le bitcoin

    Stablecoin Supply Ratio – l’indicateurs qui mesure l’impact des stablecoins sur le bitcoin

    Le Stablecoin Supply Ratio est un indicateur ON-CHAIN vraiment intéressant. Il permet en effet de comparer le nombre de Stablecoin en circulation avec l’évolution du prix du bitcoin. Dans cet article, je vais vous expliquer en détail de quoi il retourne. 



























    Un indicateur







    Le Stablecoin Supply Ratio a été imaginé par Glassnode et publié dans un récent article paru le 2 décembre 2019. Ils partent du constat que l’utilisation des Stablecoins est en pleine explosion et se développe de manière exponentielle. 







    Toutefois, si vous êtes novice dans le domaine du bitcoin, je vous invite à revoir ma vidéo que j’ai réalisée sur les stablecoins. Elle explique en détail tout ce qui est à savoir sur les Stablecoins. 















    Dans cet article, ils prennent comme exemple USD (Tether) qui est le principal Stablecoin. Le constat est qu’en 2017 l’utilisation des Stablecoins s’élevait à 107 milliards de dollars. Ensuite, en 2018, il franchit le cap du billion de dollars ce qui est énorme. Par ailleurs, en 2019 Binance, l’une des principales bourses d’échanges chinoise, rapporte que la part du volume de Stablecoin sur leur échange était passée de 35 à 60 %. C’est-à-dire que 60 % des transactions soit réalisé en Stablecoin. Aussi, selon Coinmarketcap, le volume de Tether en 2019 est supérieur à celui du Bitcoin et serait responsable de 80 % des volumes de négociation sur les principales bourses. 







    A quoi servent les stablecoins?







    Il apparaît que les Stablecoins ne sont pas du tout marginaux. De manière synthétique, à quoi servent-ils ? 







    Globalement, nous allons nous concentrer sur ceux qui sont backés par du cash principalement par des dollars. Les cinq principaux sont tous garantis par du dollar. Les Stablecoins sont tout simplement la tokenisation du cash, c’est-à-dire le dollar. 







    Lorsqu’il y a un Stablecoin qui est créé, il y a un dollar qui est mis en banque et dans le même temps lorsqu’on vend ou qu’on veut récupérer ses dollars, le Stablecoin est détruit. Il s’agit donc de la tokenisation pure et simple. 













    Le pouvoir d’achat du bitcoin par les stqblecoins, est dès lors défini comme la capacité des Stablecoin à acheter du bitcoin et à faire ainsi monter le prix. Cet indicateur ne prend pas en considération l’achat direct en cash. Mais on s’aperçoit que des transactions en Stablecoin occupent maintenant une part considérables que cet indicateur se retrouve être pertinent. Il est également possible d’acheter des bitcoins dans tous les autres cryptos, mais l’immense majorité des transactions se font actuellement avec des Stablecoins. 







    Que détermine le SSR?







    Concrètement quand le prix du bitcoin monte l’ensemble des Stablecoins sont capables d’acheter moins de bitcoins. Inévitablement, cela entraîne moins de liquidités des Stablecoins et plus de difficultés pour convertir en Stablecoin. Dès lors, il faut plus de cash qui entrent sur le marché. C’est de là qu’est né l’indicateur Stablecoin Supply Ratio. 

    • 8 min

Top Podcasts In Technology

Listeners Also Subscribed To