6 episodes

Chroniques de changements de vie, c'est le podcast qui donne la parole à celles et ceux qui ont remis de la conscience sur leur vie. Des témoignages inspirants pour vous donner envie de passer à l’action, vous aussi !

Chroniques d'un changement de vi‪e‬ Rosanne Lgd

    • Mental Health

Chroniques de changements de vie, c'est le podcast qui donne la parole à celles et ceux qui ont remis de la conscience sur leur vie. Des témoignages inspirants pour vous donner envie de passer à l’action, vous aussi !

    #E6 - Fréjus - Confiné à l'autre bout du monde

    #E6 - Fréjus - Confiné à l'autre bout du monde

    Alors qu'ils arrivent à peine au quart de leur périple en Amérique du Sud et terminent tout juste une semaine de trek au Chili coupés du monde, le 16 mars dernier Fréjus et Cécile rallument leurs téléphones et apprennent que la France se confine pour ralentir l'épidémie de Coronavirus. Le lendemain, le Chili déclare le pays en stade 4, et ferme ses frontières internes, et externes. Tout s'arrête, et le voyage de leur vie est mis entre parenthèses. Samedi dernier avec Fréjus nous avons pu échanger via l'application Zoom et enregistrer cet épisode, où il nous partage cette expérience inédite : comment ont-ils vécu ces annonces, qu'ont-ils décidé, quelle est la situation en Amérique du Sud, comment gèrent-ils la situation sur place, qu'envisagent-ils pour les semaines/mois à venir ... Autant de questions qu'on évoque ensemble, dans une période où l'incertitude est la plus totale.

    • 42 min
    #E5 - David : De banquier à formateur en randonnée, un congé sabbatique pour changer de vie

    #E5 - David : De banquier à formateur en randonnée, un congé sabbatique pour changer de vie

    Un bac+ 5 en poche et un premier job à 40 000€/an avec des perspectives de carrière dans la banque intéressantes, à seulement 22 ans David avait coché de nombreuses cases de ce qu’il pensait être sa vie parfaite. Une vie qu’il mènera 7 ans, ajoutant l’achat d’une maison à sa to do list, jusqu’au jour où sa petite voix intérieure finit par prendre le mégaphone pour lui hurler d’écouter son corps et de tout arrêter (début -> 8’14).

    Après l’avoir mise en sourdine depuis longtemps, il finit par l’écouter. En découle un long questionnement sur ce qu’il souhaite vraiment vivre, étudiant les avantages et inconvénients de sa vie actuelle (8’14 jusqu’à 13’08).

    L’option d’un congé sabbatique de 6 mois le séduit, et ce passionné de randonnée décide alors de profiter de ce temps pour partir marcher seul sur les sentiers européens. Mais au bout d’à peine 3 mois il le sait, il ne retournera pas dans son entreprise. Il maintient son objectif de relier Gibraltar à Notre-Dame de Paris en moins de 6 mois, et revient donc dans la vie réelle, non sans mal (13’08 jusqu’à 26’52).

    Tu es sur ton petit nuage, mais il faut redescendre sur Terre … David nous raconte comment il gère ce retour, assume sa décision de quitter son job pour se reconvertir totalement et tenter de vivre de sa passion en mettant à disposition des formations en ligne pour ceux qui souhaitent partir marcher. En toute transparence il nous partage les difficultés rencontrées dans cette nouvelle vie d’entrepreneur précaire, mais passionnante (26’52 jusqu’à 41’23).

    Une vie que David espère bien stabiliser dans les mois/années à venir. On termine notre discussion en échangeant autour de ses perspectives professionnelles : se faire connaitre, écrire un livre, développer des formations orientées survie … et j’en passe (41’23 ->fin).

    Un échange passionnant, que l’on poursuit dans l’épisode de 50 Nuances de sport pour rentrer davantage dans le récit de ses 15 000 km de marche à travers l’Europe.

    Très bonne écoute !

    • 46 min
    #E4 - Fréjus et Cécile - Organiser un voyage longue durée

    #E4 - Fréjus et Cécile - Organiser un voyage longue durée

    Après avoir parlé dans le 1er épisode du podcast de son cheminement professionnel et personnel l’ayant amené à prendre la décision de tout quitter pour partir voyager, je retrouve Fréjus en compagnie de son amie Cécile pour parler plus concrètement de l’organisation d’un voyage longue durée.

    Ils ne se connaissaient que depuis quelques mois lorsqu’ils décidèrent de partir 8 mois en Amérique du Sud ensemble, envisageant donc de se supporter … 24h/24, 7j/7. Dans la première partie de notre échange ils nous expliquent pourquoi ce choix, et nous partagent leur vision du voyage en couple, basé sur la communication, le respect, et la liberté de l’autre.

    On parle ensuite plus concrètement de leur voyage : Comment ont-ils choisi leur itinéraire ? Quel type de voyage ont-ils prévu ? Combien de temps prévoient-ils de rester dans chaque pays, et pourquoi ?

    On parle aussi organisation pure et dure : Par quoi commencer lorsque l’on se lance dans un tel projet ? Comment penser à tout ? Quel budget y consacrer ? Que faire de son logement en France durant ces 8 mois ? Etc.

    Enfin, cet épisode ayant été enregistré à 4 jours de leur départ, on parle de leurs ressentis profonds, entre derniers préparatifs, la peur d’oublier quelque chose, et les derniers « au revoir » aux proches, tout cela dans une étrange sérénité.

    Cela fait maintenant un mois que Cécile et Fréjus sont partis, et il semblerait que tout se passe pour le mieux … Rendez-vous sur leur compte instagram @verslautremonde pour suivre leur aventure !

    • 54 min
    #E3 – Anna : Le marathon de sa reconversion

    #E3 – Anna : Le marathon de sa reconversion

    Pour ce nouvel épisode j’ai eu le plaisir de rencontrer Anna, et d’échanger avec elle sur les 2 courses les plus importantes de sa vie : Son 1er marathon et sa reconversion.

    Courir une course officielle c’est une vraie métaphore de la vie : Un jour, on prend une décision. On se fixe un objectif, pour lequel on se prépare pendant plusieurs jours, semaines, mois. On passe par différentes phases : l’euphorie du début, la planification, la détermination à faire les choses du mieux possible …, et parfois il faut également faire face à la baisse de motivation, aux moments de doute, à la fatigue. Arrive finalement ce jour tant attendu, le jour de la course. On est sur la ligne de départ, et toutes les émotions nous traversent : joie, peur, excitation, appréhension. On se lance et on se dit « ça y est, j’y suis ». Tout au long de la course, on va devoir trouver le juste équilibre entre d’un côté le contrôle, le respect de la stratégie de course, et de l’autre l’instinct, la prise en compte de nos sensations sur le moment. Les kilomètres défilent, on vit un moment unique, et lorsque l’on franchit la ligne d’arrivée on réalise à peine ce que l’on vient d’accomplir. Jusqu’au moment où on comprend qu’on l’a fait.

    Cette métaphore on va la filer pendant plus d’1h avec Anna, en mettant en parallèle son premier marathon et son changement de vie entamé fin 2018, après avoir quitté son job dans lequel elle ne trouvait plus de sens.

    Elle nous partage à quel moment s’est produit le déclic de l’inscription au marathon, et celui de quitter son emploi sans même savoir ce qu’elle ferait ensuite (7’25 »). On parle de sa préparation : comment s’est-elle organisée pour préparer ces deux objectifs, qu’a-t-elle mis en place, comment son entourage a-t-il réagi et comment l’a-t-il accompagnée … (20’20 ») jusqu’au grand jour : celui de la course. Comment se sent-elle à l’aube de réaliser ce qui sera à n’en pas douter un moment fort de sa vie ? (36’40 ») Comment se ravitaille-t-elle ? (42’20 »). Se prend-elle le fameux mur du 30ème kilomètre, au sens propre, comme au sens figuré ? (49’11 »).

    On ne peut parler du marathon sans parler de la ligne d’arrivée. Qu’a-t-elle ressenti lorsqu’elle passe sous cette arche et qu’on lui remet sa médaille ? Est-elle également arrivée à la fin de sa reconversion aujourd’hui ? (54’20 »). Qu’envisage-t-elle pour la suite ? Se réinscrire … ? (54’31 »)

    Tout au long de notre échange, la mise en parallèle de ces deux objectifs nous démontre que les valeurs du sport sont transposables dans toute épreuve que l’on rencontre. Une histoire qu’Anna a mise par écrit, et qui donnera bientôt naissance à un livre dont je vous tiendrai informés de la suite.

    Si l’épisode vous plait, n’hésitez pas à mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts et à laisser un petit commentaire ;). Merci à vous !

    Très bonne écoute !

    • 1 hr 2 min
    #2 - Sandrine : Se reconvertir après 50 ans

    #2 - Sandrine : Se reconvertir après 50 ans

    Comment se reconvertir en 2nde partie de carrière ? Pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt ? Ou au contraire, ne pas avoir attendu la retraite ? Comment gérer une transition lorsque l’on a des enfants à charge, et un crédit à payer ? Toutes ces questions, je les ai posées à Sandrine, cette femme et amie inspirante qui à plus de 50 ans et 30 ans d’expérience dans l’assistanat, lance son activité de sophrologue après 2 ans de formation.

    Pendant plus de 20 ans Sandrine travaille en tant qu’assistante de direction. En parallèle, elle est animatrice pour bébé nageurs. Cet équilibre lui a longtemps permis de s’épanouir dans l’ensemble des domaines de sa vie. Pourtant il y a 4 ans environ, elle sent qu’elle a besoin de plus : Elle souhaite changer d’activité et se consacrer pleinement au bien-être à la personne. Elle prend alors rendez-vous avec un conseiller en évolution professionnelle, et se tourne vers la sophrologie.

    Durant notre échange Sandrine m’explique pourquoi est-elle passée à l’action à ce moment-là et pas plus tôt, ni plus tard; et pourquoi elle a fait le choix de cette orientation plutôt qu’une autre, alors même qu’elle ne connaissait pas particulièrement la sophrologie à l’époque. Sa formation, étalée sur 2 ans, a nécessité des financements et une organisation particulière. Elle raconte comment elle a géré ces différents aspects, qui s’avèrent souvent être des freins pour celles et ceux qui souhaitent se lancer.

    En parlant de freins … Revenir sur les bancs de l’école à plus de 50 ans ? Sandrine n’y a vu aucun inconvénient. Elle raconte avec émotion tout ce que cette formation lui a apporté, et comment elle lui a permis d’en apprendre plus sur elle.

    Vous l’aurez compris, on parle beaucoup des barrières qui existent ou se dressent lorsque l’on souhaite se reconvertir, et surtout en seconde partie de carrière. S’est donc aussi posée la question du regard de l’entourage amical et professionnel, mais également familial puisque Sandrine a deux enfants.

    Certifiée depuis septembre 2019, elle s’est lancée au rythme d’un jour par semaine, espérant bien développer son activité sur les prochaines années. On termine notre échange en évoquant ses questionnements actuels, notamment autour de la tarification de ses prestations, du nombre de clients qu’elle envisage de suivre … et plus largement de ses ambitions et projets pour l’avenir.

    Un échange qui je l’espère vous apportera quelques réponses, si vous vous questionnez aujourd’hui. Et si à l’issue de l’épisode vous souhaitez découvrir la sophro avec Sandrine je vous mets ses coordonnées dans les notes ci-dessous. Enfin, n’hésitez pas à nous poser vos questions dans les commentaires de l’article, ou via mes différents réseaux sociaux. Nous serons ravies d’y répondre. Très bonne écoute !

    • 1 hr 2 min
    #1- Fréjus : Tout quitter pour partir voyager

    #1- Fréjus : Tout quitter pour partir voyager

    Après deux ans de quête de sens, Fréjus a le déclic : l’urgence n’est pas de changer de poste ou de métier, mais de démissionner pour réaliser son rêve : celui de partir voyager 8 mois à partir de 2020.

    Après nous avoir déroulé son parcours scolaire et professionnel l’ayant amené à obtenir un CDI dans le domaine des ressources humaines à 23 ans (0′ à 8’23 »), Fréjus nous raconte l’émergence de son questionnement « légitime » lorsqu’au bout de 4 ans et demi sur le même poste une forme de démotivation pointe le bout de son nez : Quel avenir pour moi ensuite ? Qu’est-ce que je veux vraiment faire de ma vie ? (8’23 » – 10’28 »).

    Il nous raconte les différents stades de sa quête de reconnexion à ses aspirations profondes : une première phase où il peine à creuser par peur de découvrir qu’il est passé à côté de sa vie (10’28 » – 16’36 »); une seconde où il se décide à passer à l’action : positivement au travers notamment d’un bilan de compétences qui lui a beaucoup apporté (16’36 » -23’36 »), mais également de façon plus dure avec une rupture sentimentale et la prise de conscience que bien qu’il ait coché toutes les cases de la vie parfaite, il était en train de vivre une vie qui ne lui convenait plus (23’36 » – 31’06 »).

    Si cette profonde remise en question l’amène à envisager de changer de métier, c’est pourtant une toute autre décision qu’il prend au printemps 2019 : C’est décidé, janvier 2020 il part voyager environ 8 mois sur tout le continent sud-américain.

    Il nous explique quel a été le déclic, comment il s’est laissé toucher par le témoignage d'Antoine, et comment la prise de décision lui a fait instantanément retrouver l’enthousiasme qui l’avait quitté (31’06 » – 44’45 »).

    Alors c’est bien beau tout ça … mais, et après ? Il faudra bien rentrer un jour et choisir un métier ! Y a-t-il pensé à cela ?! Mais oui bien sûr qu’il y a pensé ;), pourtant rien de prévu en particulier. Dans cette dernière partie il nous explique pourquoi il fait le choix de ne pas y penser, et nous partage sa vision des choses entre choix, et opportunités … Il raconte aussi quelles ont été les réactions de son entourage, et ce qu’il répond aux personnes qui lui demandent pourquoi il n’a pas pris un congé sabbatique au lieu de démissionner. (44’45 -> Fin).

    Outre le fait que Fréjus soit un de mes plus proches amis, c’était un plaisir de l’écouter raconter son histoire avec les yeux brillants de vie. En espérant vous transmettre ces émotions à travers cet épisode, je vous souhaite une très bonne écoute !

    • 1 hr 3 min

Top Podcasts In Mental Health

Listeners Also Subscribed To