7 episodes

Cinérameuf est le podcast pop culture qui revisite à chaque épisode un classique du cinéma avec un angle féministe. Accompagnée d'un·e chercheur·se spécialiste de la thématique ou de l’œuvre, nous tenterons d'analyser ces films qui mènent à réfléchir le genre à l'écran et dans la société.
Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
Écriture et réalisation: Alice Creusot
Musique originale : Air Lumière
Illustration : @leon.gaitan

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Cinérameuf Alice Creusot

    • Society & Culture

Cinérameuf est le podcast pop culture qui revisite à chaque épisode un classique du cinéma avec un angle féministe. Accompagnée d'un·e chercheur·se spécialiste de la thématique ou de l’œuvre, nous tenterons d'analyser ces films qui mènent à réfléchir le genre à l'écran et dans la société.
Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
Écriture et réalisation: Alice Creusot
Musique originale : Air Lumière
Illustration : @leon.gaitan

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    Disney et la fabrique des princesses

    Disney et la fabrique des princesses

    Alors que Raya intègre tout juste la liste officielle des princesses Disney, faisons une petite rétrospective de cette figure iconique dans les longs-métrages d’animation depuis l’apparition de Blanche-Neige et les sept nains en 1937. Comment les stéréotypes féminins y sont-ils appuyés ? Quelles interprétations pouvons-nous faire de leur rapport très fort à l’amour et la nature ? Comment est-ce que la licence a su répondre aux enjeux féministes que pose la figure de la princesse ? N’est-elle pas vouée à disparaitre de nos représentations ?
    Avec mon invitée, Julie Bonhommet, psychothérapeute et docteure en psychologie, nous décryptons ensemble l’évolution de la représentation des femmes à travers la figure de la princesse Disney. Très bonne écoute !
    Les extraits de films appartiennent à ©The Walt Disney Company et leurs utilisations sont justifiées par le caractère critique et pédagogique de l’émission.
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Invité·e : Julie Bonhommet
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration de la couverture : Alice Creusot
    Retrouvez toutes les références de l'épisode sur le site du podcast

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 46 min
    Fight Club, de mâle en pire

    Fight Club, de mâle en pire

    Dans un monde où le catalogue Ikea écrase les records d'impressions de la Bible, où les hommes sont devenus à leur tour la cible des publicités pour les sous-vêtements Calvin Klein, un narrateur en crise avec son identité va s'inventer un alter-ego pour se prouver à lui-même que le monde d'avant, quand on se battait et qu'on était violent, c'était vachement plus chouette quand même. Comme beaucoup d’œuvres sorties à la fin du millénaire, David Fincher nous livre dans Fight Club (1999) son adaptation d'un récit qui traite de la crise de la masculinité. Dans cet épisode, nous déconstruisons tout ça avec le chercheur et enseignant en cinéma à l'université de Salford, Peter Deakin, auteur du livre White masculinity in crisis in Hollywood's fin de millenium cinéma publié en 2019.
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Invité·e : Peter Deakin
    Doublage français : Jean Destrem
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration : Alice Creusot
    Retrouvez toutes les références de l'épisode sur le site du podcast

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 41 min
    Les Demoiselles de Rochefort et les "demy-hommes"

    Les Demoiselles de Rochefort et les "demy-hommes"

    Il suffit d’une troupe de forains qui déverse leur joyeuseté colorée et contagieuse pour bouleverser le quotidien paisible des habitants de Rochefort. À travers les multiples récits qui traversent l'imaginaire de Jacques Demy, le cinéaste nous livre dans les Demoiselles de Rochefort (1967) une fresque humaine qui, comme à son habitude, honore le féminin, mais tient tout autant à valoriser des versions de masculinités alternatives. Avec moi pour en parler dans cet épisode : Sabrina Bouarour, réalisatrice et productrice, elle a soutenu une thèse en 2018 qui s’intitule « Les masculinités dans les films musicaux et les mélodrames de Jacques Demy et Vincente Minnelli ».
    Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Invité·e : Sabrina Bouarour
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration : Alice Creusot
    Références :
    Films :
    Les Demoiselles de Rochefort (1967) Jacques Demy
    Les Parapluies de Cherbourg (1964) Jacques Demy
    Livres :
    Enchantements désenchantés : Les contes queer de Jacques Demy (2015) Anne E. Duggan
    Querelle de Brest (1947) Jean Genet
    Trouble dans le genre (1990) Judith Butler
    Autres :
    Analyse des "Demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy // Séance virtuelle (2021) Charlotte Garson

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 35 min
    Dirty Dancing, the time of her life

    Dirty Dancing, the time of her life

    Beaucoup de personnes qui redécouvrent Dirty Dancing sont surprises de constater à quel point, malgré son grain vintage, il n’a que très peu vieilli. De sa représentation de l’avortement aux États-Unis, jusqu’à la libération sexuelle de Bébé, on va tenter d’analyser le phénomène qu’est Dirty Dancing avec une chercheuse de l’université Queen Mary en Angleterre, Alice Pember, spécialisée en philosophie féministe et qui a rédigé une thèse qui s’appelle « The Politics of the Dancing Girl in Contemporary Cinema ».
    Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Invité·e : Alice Pember
    Doublage français : Maude Jooris
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration : Alice Creusot
    Références :
    Films :
    Dirty Dancing (1987) Emile Ardolino
    To find a man (1972) Buzz Kulick
    Fishtank (2009) Andrea Arnold
    Magic Mike (2012) Steven Soderbergh
    Livres :
    La femme mystifiée (1963) Betty Friedan
    Articles :
    Dirty Dancing : feminism, post-feminism and neo-feminism  (2005) Hilary Radner
    Dressing and undressing in Dirty Dancing : consumption, gender and visual culture in the 1980s (2005) Pamela Church Gibson
     

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 35 min
    Titanic, naufrage du patriarcat

    Titanic, naufrage du patriarcat

    L’un des plus gros succès de cinéma au monde est revisité dans ce podcast à travers une lecture féministe. De la représentation de la condition de la femme bourgeoise, à la révolution par un amour qui défie la norme, en passant par la masculinité de Jack Dawson, je vous raconte comment Titanic de James Cameron sorti en 1998 est une petite pépite qui aide à questionner le genre.
    Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration : Antoine Dufraisse (iceberg) & Alice Creusot (Rose)
    Références :
    Films :
    Titanic (1998) James Cameron
    Le portrait de la jeune fille en feu (2019) Celine Sciamma
    Livres :
    Fragiles ou contagieuse : Le pouvoir médical et le corps des femmes (1973) Barbara Ehrenreich et Deirdre English
    Le Boys Club (2020) Martine Delvaux

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 27 min
    Virgin Suicides, le procès du regard masculin

    Virgin Suicides, le procès du regard masculin

    Quel est le point commun entre un groupe de garçons voyeuristes, une mère surprotectrice qui séquestre ses filles et le suicide de cinq soeurs ? Tous·tes sont des victimes collatérales du regard masculin. Avec Virgin Suicides (1999), Sofia Coppola nous narre une sombre et troublante histoire en décalage avec l'esthétique dite trop "féminine" et trop “kitsch” qui lui a longtemps été reproché par la critique misogyne. En invitée de cet épisode, Anna Backman Rogers, maîtresse de conférence en culture visuelle et féminisme à l’université de Göteburg et autrice de l’ouvrage “Sofia Coppola: The Politics of Visual Pleasure” sorti en 2018.
    Pour découvrir les coulisses du podcast & avoir accès à du contenu bonus : @cinerameuf est sur instagram et facebook
    Écriture et réalisation : Alice Creusot
    Invité·e : Anna Backman Rogers
    Doublage français : Maude Jooris
    Musique du podcast : Cinérameuf OST par Air Lumière
    Illustration : Antoine Dufraisse
    Références :
    Films :
    Virgin Suicides (1999) Sofia Coppola
    Marie-Antoinette (2006) Sofia Coppola
    Livres :
    La Femme et la Nature : le rugissement en son sein (1978) Susan Griffin
    The Virgin Suicides (1993) Jeffrey Eugenides
    Sofia Coppola: The Politics of Visual Pleasure (2018) Anna Backman Rogers
    L'adolescente et le cinéma : de Lolita à Twilight (2013) Sébastien Dupont
    Articles :
    "l'esthétique ambiguë de Sofia Coppola : Virgin Suicides/Lost in Translation" (2004) Matthieu Chéreau
     

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 29 min

You Might Also Like

Slate.fr
Slate.fr
Nouvelles Écoutes
Binge Audio
France Culture
ARTE Radio