26 min

Dupontel a dit : "Adieu les cons" ! We Love MDR

    • Film Reviews

Un petit côté Amélie Poulain agaçant. « Adieu les cons », c’est le dernier film du grand Albert Dupontel. Si ce n’est pas le meilleur de sa filmographie malgré une superbe Virginie Efira, c’est surtout l’occasion de revenir sur les grands classiques du réalisateur et acteur phare des comédies françaises. 
Animé par Daniel Andreyev avec Perrine Quennesson et Hugo Alexandre.
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR PERRINE : « 9 mois ferme » (Albert Dupontel, 2013), le plus abouti, toute la colère naturelle et renfermée à fleur de peau d’Albert Dupontel avec un vrai travail du rythme de la comédie et d’une inventivité folle. Violent et hilarant.
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR HUGO : « Le Créateur » (Albert Dupontel, 1999), un mec qui veut faire du théâtre et qui écrit une pièce géniale complètement ivre mais il n’y arrive pas. La quintessence de Dupontel
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR DANIEL : « Bernie » (Albert Dupontel, 1996), le plus fou.
LA RECO DE HUGO : Voir les sketchs de Dupontel, les one-man show pour la plupart disponibles sur Youtube.
LA RECO DE PERRINE : « Dogman » (Matteo Garrone, 2018), on va prendre un personnage qui fait aussi partie des petits et va finir par devenir violent à cause d’une pression terrible.
LA RECO DE DANIEL : « Le convoyeur » (Nicolas Boukhrief, 2004), un super film dramatique.
L’intégrale complète de « Les idées noires » de Frankin, qui a probablement beaucoup influencé Dupontel.
CRÉDITS
We Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance le 6 novembre 2020. Réalisation : Geoffrey Puig. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Chargée de production : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Un petit côté Amélie Poulain agaçant. « Adieu les cons », c’est le dernier film du grand Albert Dupontel. Si ce n’est pas le meilleur de sa filmographie malgré une superbe Virginie Efira, c’est surtout l’occasion de revenir sur les grands classiques du réalisateur et acteur phare des comédies françaises. 
Animé par Daniel Andreyev avec Perrine Quennesson et Hugo Alexandre.
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR PERRINE : « 9 mois ferme » (Albert Dupontel, 2013), le plus abouti, toute la colère naturelle et renfermée à fleur de peau d’Albert Dupontel avec un vrai travail du rythme de la comédie et d’une inventivité folle. Violent et hilarant.
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR HUGO : « Le Créateur » (Albert Dupontel, 1999), un mec qui veut faire du théâtre et qui écrit une pièce géniale complètement ivre mais il n’y arrive pas. La quintessence de Dupontel
LE FILM PRÉFÉRÉ DE DUPONTEL POUR DANIEL : « Bernie » (Albert Dupontel, 1996), le plus fou.
LA RECO DE HUGO : Voir les sketchs de Dupontel, les one-man show pour la plupart disponibles sur Youtube.
LA RECO DE PERRINE : « Dogman » (Matteo Garrone, 2018), on va prendre un personnage qui fait aussi partie des petits et va finir par devenir violent à cause d’une pression terrible.
LA RECO DE DANIEL : « Le convoyeur » (Nicolas Boukhrief, 2004), un super film dramatique.
L’intégrale complète de « Les idées noires » de Frankin, qui a probablement beaucoup influencé Dupontel.
CRÉDITS
We Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance le 6 novembre 2020. Réalisation : Geoffrey Puig. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Chargée de production : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

26 min

Top Podcasts In Film Reviews

More by Séance Radio