23 min

Exprimez vos émotions Heureux au présent - Pascal Quionquion

    • Self-Improvement

Exprimez vos émotions peut être une demande, un souhait, une injonction, une supplication, une invitation. Quelle que soit la manière de le prendre, c’est un chemin vers la liberté.

Je ne sais pas dans quel état émotionnel vous êtes actuellement, mais j’espère que vous êtes dans un état positif. D’ailleurs, ça nous plonge immédiatement dans cette question : quelles sont les émotions positives et négatives ?

Je trouve vraiment très dommage d’aller dans cette direction quand il est question d’émotion. On en parle communément comme ça, alors qu’en fait, il n’y a pas d’émotion positive ou négative. Toute émotion est, par essence, positive dans la mesure où elle signale un bon fonctionnement de l’être humain. Qu’il s’agisse de colère, de tristesse, de honte ou de joie, les émotions sont positives. Ressentir de la colère est positif. Ressentir de la honte est positif. Si vous ressentez de la tristesse, c’est également positif.

Je préfère que l’on fasse plutôt la distinction entre des émotions agréables et des émotions désagréables. Donc, d’emblée, dès le début de ce rendez-vous, qui s’inscrit dans ces "30 jours pour vivre heureux», je vous invite, je vous supplie, je vous demande, je vous donne l’injonction de regarder vos émotions comme étant soit désagréables soit agréables. Ainsi, balayez la notion de négativité ou de positivité.

A partit de là, il est possible de travailler sur les émotions sans les juger.

Dans ce rendez-vous, nous verrons :


Ce qu’est une émotion
Quelle questions posent nos émotions, sachant qu’elles posent toute la même
Pourquoi est-ce nécessaire d’y répondre
L’usage fort déconseillé du coffre aux secrets
L’intérêt de ne pas chercher à être fort face à nos émotions
Pourquoi les exprimer et comment s’y mettre

Cette approche servira d’étape inaugurale vers un travail plus en profondeur selon vos besoins.

Bonne écoute et à demain

Exprimez vos émotions peut être une demande, un souhait, une injonction, une supplication, une invitation. Quelle que soit la manière de le prendre, c’est un chemin vers la liberté.

Je ne sais pas dans quel état émotionnel vous êtes actuellement, mais j’espère que vous êtes dans un état positif. D’ailleurs, ça nous plonge immédiatement dans cette question : quelles sont les émotions positives et négatives ?

Je trouve vraiment très dommage d’aller dans cette direction quand il est question d’émotion. On en parle communément comme ça, alors qu’en fait, il n’y a pas d’émotion positive ou négative. Toute émotion est, par essence, positive dans la mesure où elle signale un bon fonctionnement de l’être humain. Qu’il s’agisse de colère, de tristesse, de honte ou de joie, les émotions sont positives. Ressentir de la colère est positif. Ressentir de la honte est positif. Si vous ressentez de la tristesse, c’est également positif.

Je préfère que l’on fasse plutôt la distinction entre des émotions agréables et des émotions désagréables. Donc, d’emblée, dès le début de ce rendez-vous, qui s’inscrit dans ces "30 jours pour vivre heureux», je vous invite, je vous supplie, je vous demande, je vous donne l’injonction de regarder vos émotions comme étant soit désagréables soit agréables. Ainsi, balayez la notion de négativité ou de positivité.

A partit de là, il est possible de travailler sur les émotions sans les juger.

Dans ce rendez-vous, nous verrons :


Ce qu’est une émotion
Quelle questions posent nos émotions, sachant qu’elles posent toute la même
Pourquoi est-ce nécessaire d’y répondre
L’usage fort déconseillé du coffre aux secrets
L’intérêt de ne pas chercher à être fort face à nos émotions
Pourquoi les exprimer et comment s’y mettre

Cette approche servira d’étape inaugurale vers un travail plus en profondeur selon vos besoins.

Bonne écoute et à demain

23 min