46 episodes

L’objectif de ce podcast est de décortiquer et partager les histoires inspirantes des modèles de réussites au Maroc et dans le Monde, dans tous les domaines
Le Kairos est un concept d’origine grecque qui signifie le moment propice, « l'instant T » où il faut saisir l'opportunité : avant est trop tôt, et après trop tard. 
Mes invités sont des entrepreneurs ou des leaders dans leur domaine qui ont à force d’effort su reconnaitre et saisir les opportunités au moment décisif. A travers leur témoignage et une conversation sans filtre, je chercherai à mieux comprendre leur parcours, leurs personnalités, et les habitudes, qui les ont aidés à réussir. 

Génération Kairos Génération Kairos

    • Business
    • 3.0 • 2 Ratings

L’objectif de ce podcast est de décortiquer et partager les histoires inspirantes des modèles de réussites au Maroc et dans le Monde, dans tous les domaines
Le Kairos est un concept d’origine grecque qui signifie le moment propice, « l'instant T » où il faut saisir l'opportunité : avant est trop tôt, et après trop tard. 
Mes invités sont des entrepreneurs ou des leaders dans leur domaine qui ont à force d’effort su reconnaitre et saisir les opportunités au moment décisif. A travers leur témoignage et une conversation sans filtre, je chercherai à mieux comprendre leur parcours, leurs personnalités, et les habitudes, qui les ont aidés à réussir. 

    #46 : Jérôme Mouthon: Le Maroc est bien pour réussir un Proof Of Concept et ensuite il faut élargir !

    #46 : Jérôme Mouthon: Le Maroc est bien pour réussir un Proof Of Concept et ensuite il faut élargir !

    Jérôme Mouthon est Président de TEADS MENA, une plateforme publicitaire innovante qui propose aux marques et agences médias de la Région MENA, un accès au réseau international de Publishers médias premium connectés le plus étendu et une technologie cookieless et IA, capable de servir à une audience finement ciblée, une publicité vidéo adaptée pour générer du branding, de l’engagement ou de l’acte d’achat  

      

    Benjamin de la fratrie, Jérôme ne poursuit pas la voie des études supérieures mais choisit plutôt de se lancer dans l’entreprenariat, à l'âge de 19 ans et à Paris, en assemblant et vendant du matériel informatique, épaulé par un ami entraîneur de Rugby. Amoureux de la vente, Il développe progressivement un groupement d’entreprises autour des services à revenu récurrent, d’assistance aux utilisateurs et de
    développement de logiciels de gestion, sur des niches comme les cabinets d’avocats et experts comptables.  

      

    La rencontre avec sa femme, marocaine, va le pousser plus en avant vers la voie entrepreneuriale, en prévision d’une installation future au Maroc : 

    “ Au Maroc, il faut être entrepreneur, c’est plus sympa que d’être salarié ! ” 

      

    Il cédera ses participations au bout d’une dizaine d’années au moment où il décide de repartir dans une nouvelle aventure entrepreneuriale, cette fois-ci au Maroc. Il crée à Paris une agence web destinée à vendre des sites internet avec l’idée de lui sous-traiter la réalisation ainsi que la gestion de campagnes d’achats de mots clés sur Google, depuis le Maroc. 

      

    Installé au Maroc en 2002, Il s’intéresse fortement aussi au métier de la télévente et du centre de contacts, jusqu’à développer et mettre en place avec des partenaires des équipes de vente de matériel informatique, allant jusqu'à 250 positions.  Souhaitant préserver sa liberté d’action, Il cédera ces activités de BPO à ses partenaires pour repartir à nouveau de la page blanche, avec une heureuse coïncidence, la naissance de son troisième enfant 



    " L'Entrepreneur est têtu et n’aime pas subir les choses ! "  

    " 3 semaines après, je me lève un matin et je me dis allez, je redémarre !" 

      

    Il redémarre avec une agence web avec une offre d'animation des réseaux sociaux, sous-traitance et modération pour les sites e-commerce en France. Il réussira sa première année d’exploitation avec un chiffre d'affaires de 10 millions de Dhs mais il décide de changer radicalement de modèle faute de rentabilité et scalabilité, et doit se séparer ainsi de 45 personnes 

      

    " On a dû quitter la villa à Anfa et redémarrer à 5. Mais j'ai réussi à payer tout le monde, y compris mon loyer ! " 

      

    Quittant l'univers de l'agence web, Jérôme va se positionner dès 2010 avec Ali Kettani sur le marché émergent de la vidéo publicitaire en ligne, avec la marque BUZZEFF qui propose aux agences médias et annonceurs du Maroc, un player web click-to-play utilisant la technologie de la société Française Ebuzzing, qui deviendra quelques années plus tard Teads. L’idée de départ est d’arriver à convaincre des sites avec un niveau de trafic important d'adopter le player et de les rémunérer à chaque
    fois que le contenu publicitaire d'une marque est vu. 

      

    L'intérêt de la solution est établi avec un proof of concept réussi, même si le contenu vidéo adapté n’est pas encore très présent au Maroc. Pour scaler, Buzzeff doit s'implanter à Dubaï, hub publicitaire de la région MENA. L'équipe cherchera à lever de l’argent auprès de fonds d'investissement locaux, sans succès, puis réussira à lever 1 million d’euros à l'international auprès de business angels  

    " Essentiellement des copains ! " 

      

    Jérôme va prospecter avec Ali Neguib à Dubaï les agences médias et signer avec des Publisher premium de la région en les incitant à monétiser l

    • 1 hr 59 min
    #45 : Othmane Benhlima : I NEED to explore the maximum !

    #45 : Othmane Benhlima : I NEED to explore the maximum !

    Othmane Benhlima est un explorateur à tout juste 27 ans. Il a développé un mindset d’entrepreneur/ slasher qui s’oblige à explorer le maximum d’expériences, avec le principe de ne jamais rien lâcher. C’est ainsi qu’il a voulu se lancer dans l’entrepreneuriat social, le podcast, le conseil en marketing stratégique et la réalisation de films 



    Doté d'un esprit logique et scientifique, après un passage par les classes préparatoires, il se dirige vers l’Ecole Hassania des Travaux Publiques (EHTP). Il y aura l’occasion de rejoindre le club Enactus et de développer une forte capacité d’empathie en se confrontant aux problématiques sociales vécues par les communautés des zones rurales au Maroc.

     

    Il participe au projet Eco-dôme Maroc transformé par la suite en entreprise sociale de construction écologique, puis lance le projet COOKIT en 2016 visant à produire des sacs isothermes permettant de finaliser la cuisson d’aliments tout en réduisant les risques d’inhalation de gaz toxiques liés à la combustion du bois. 



    Cette aventure le met en situation de se former au métier d’entrepreneur et de développer diverses compétences, notamment en création de contenu, qui lui seront très utiles par la suite



    Fin 2019,  Il est encouragé par des amis à lancer sur sa page Instagram des rencontres Lives sur des thématiques inspirantes pour les entrepreneurs. Après quelques épisodes de rodage, cette série donnera naissance progressivement à The Sharek Podcast, une marque de podcast premium, internationale, souhaitant fédérer une large communauté autour de valeurs de partage, de contribution et de messages inspirants



    L’arrivée du Covid va le contraindre à ralentir l’activité sur COOKIT faute de canaux de distribution et promotion physiques activables et l’inciter à déployer un effort majeur de développement et de promotion du podcast, à la fois sur le plan des messages portés et des visuels qui les soutiennent .



    Cette nouvelle expérience sera pour Othman l’occasion de mettre en pratique tout son talent créatif, développer de nouvelles compétences en storytelling et  montage vidéo et de renforcer son réseau avec des rencontres marquantes, jusqu’à l’opportunité de collaborer avec l’Agence de sa nouvelle Mentor, Alia Al Kassimi 



    L’expérience du confinement l’inspirera également pour attirer l’attention sur l‘influence négative potentielle et la fragilité notamment des plus jeunes devant la vie rêvée mise en avant sur les réseaux sociaux. 

    Armé de ce message, il imagine l’intrigue à dénouer, écrit le script du film court 21H et  s’entoure d’une équipe jeune, motivée et pluridisciplinaire pour le coréaliser avec Omar Chanini



    " Nous sommes une équipe issue de plusieurs mondes et avons fait le choix de grandir ensemble " 



    Continuant sur sa lancée, Il est en train de préparer la sortie d’un premier film long métrage, inspiré du Manga DeathNote, prévu pour sortir en janvier 2022



    Nous terminons par l’évocation de la Gratitude comme pratique quotidienne et de sa passion pour l’univers philosophique des mangas :

    Code Geass
    Naruto shippuden  
    Psychopass  
    Full metal alchemist

    • 1 hr 53 min
    #44 : Aboud Jardaneh : Even one person can have an impact !

    #44 : Aboud Jardaneh : Even one person can have an impact !

    Aboud Jardaneh is the co-founder of SpotAngels. Launched in 2015, SpotAngels is celebrated as the best and free parking mobile application in the US, even called Waze for Parking. 

    The application is available in 50 cities and supported by a large community of users and partners including parking operators and car manufacturers. The startup has secured a total funding of 4.4 millions Dollars

    Aboud embarked in 2014 on this journey to build the technology that would help US drivers easily find a parking spot and thus save them from parking pain and tickets

    Aboud’s entrepreneurial drive was first triggered after a few years of working as an engineer when he realized that he wanted to work for himself 

    Searching for learning opportunities, he managed to land a job in San Francisco. He soonly joined Hamza Ouazzani Chadi in starting Sweetch, an entrepreneurial project in Berkley designed to fix the parking problem. 

    It was perfect timing for Aboud  “ If you start something let’s do it  together ! ” 

    Due to legal challenges raised by the city of san francisco, the founders had to pivot to the new idea of Vatler, an on demand valet service. The cofounders managed to get into the Y combinator program, a key milestone with a deep hands-on experience and learning of how you can build something from scratch without the technology behind, while relying on a lot of field work and talking to users. 

    " No one will bring you new ideas, just need to execute on them !  

    Looking back at the faced challenges, Aboud recognises that the key to stay focused was to continuously keep close touch with the problem to solve, knowing that it hasn't been solved yet !

    He shares the story of how their car has been towed and they had to pay 600 dollars to get it back. SpotAngels was therefore created to help people find a parking spot, providing spots location and useful information that were not digitally available before.

    The startup engaged in the journey of mapping the parking spots starting with the big dense cities in the US. It relies on an engineering hub build in Morocco to support in the data collection and image mapping 

    As a Mobile first consumer app, SpotAngels is on the user's engagement and growth path, empowering its community with crowdsoucing features, to help provide updated information of images and regulatory rules

    Aboud shares his insights about the startup journey and three useful references :

    The Hard Thing About Hard Things by Ben Horowitz
    Predictibly irrational : the hidden forces behind our decisions by Dan Ariely
    Essays of Paul Graham 

    • 1 hr 31 min
    #43: Zakaria Fahim : C'est la minorité engagée qui change le monde !

    #43: Zakaria Fahim : C'est la minorité engagée qui change le monde !

    Zakaria Fahim est Président de BDO au Maroc, un réseau mondial d'audit et de conseil. 

    Son envie de s’engager au service de la promotion de l’entrepreneuriat et de concourir au développement d’une nouvelle génération de dirigeants, vont l’amener à être aux avant-postes de plusieurs initiatives :  membre fondateur puis président du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Maroc,  fondateur d'Atlas Busines Angels et président de Hub Africa

    Dès le collège, à la faveur d’un Forum des métiers, il s’oriente vers celui d’expert comptable, séduit par l’indépendance de la fonction, la grande proximité avec les entrepreneurs et l’impact sur la santé financière des entreprises 

    Il rentre au Maroc une fois son diplôme d’expert comptable en France obtenu. Il rejoindra quelques années plus tard, le cabinet BDO au Maroc en tant qu’Associé

    Animé par cette envie de rester en mouvement et continuer à apprendre, Il sera membre fondateur du CJD en 2001, qui souhaite fédérer la communauté des entrepreneurs et dirigeants pour réussir à rompre leur isolement, créer de l’émulation et bénéficier des synergies et du regard bienveillant des uns envers les autres 

    Zakaria sera élu président du CJD Maroc après une première tentative avortée, en confessant qu’il n’était pas assez préparé et qu’il faut savoir accepter de ne pas réussir du premier coup et rester positif, le positif appelant le positif 

    Il participe également à la genèse de l'écosystème business angels en cofondant Atlas Business Angels. Cette initiative traduit également son rêve de créer des fonds privés d’amorçage pour développer la participation dans les startups

    Fort de ce parcours, il cocrée avec Alioune Gueye, Hub Africa en 2011, un projet associatif pour connecter les Dirigeants de PME à l’échelle du continent et donner envie aux africains de travailler ensemble. Capitalisant sur ses missions de service public, le projet réussira à prendre former en fédérant un réseau de partenaires stratégiques, institutionnels et de Grandes Entreprises : AMDIE, Ministères,..., 

    Aujourd’hui la plateforme adopte un modèle startup en connectant des réseaux d’investisseurs et d’entrepreneurs sur tous les continents, venant par là stimuler l’innovation et la création de valeur et renforcer le potentiel entrepreneurial en Afrique

    Continuez à découvrir l'état d'esprit de Zakaria sur les liens suivants : 

    Chronique: Je revendique la mafia des honnêtes gens 
    Film préféré : Cinéma paradisio  
    TEDX talk en 2011

    • 1 hr 33 min
    #42 : Reda Taleb : Choose your hard !

    #42 : Reda Taleb : Choose your hard !

    Reda Taleb est associé cofondateur et DG du cabinet de conseil Officium Maroc, et également membre très actif dans les Boards de plusieurs associations professionnelles avec une capacité reconnue à créer et développer des écosystèmes dans différents domaines : Management, Marketing, Communication, Médias et Digital.

    Dès l’âge de 12 ans, son esprit curieux et entreprenant le conduit à proposer des services en nettoyage de têtes de lectures des lecteurs VHS !

    A la sortie de l’ENCG, il démarre sa carrière dans le secteur du conseil avec le cabinet LMS, puis prépare un DESS. Il réussit à rejoindre Procter & Gamble en quête d'une formation professionnelle de haut niveau dans le domaine du Marketing et participe à la restructuration de la Marque Tide au Maroc. Ce fait marquant l'amène à rejoindre le centre d’innovation à Bruxelles où il contribue au lancement de nouvelles catégories dans les pays de la zone MEA, puis à Genève où il élargit son périmètre d'intervention fonctionnel et géographique 

    Reda saisit l'opportunité de rentrer au Maroc en tant que Directeur Marketing de la Centrale Laitière, avec une dynamique forte de croissance dans un nouveau secteur autour de belles marques. Cette expérience enrichissante se solde par une cession au Groupe Danone et l'occasion pour Reda de pouvoir se lancer dans un projet personnel. 

    Il fait alors le choix de l'entrepreneuriat en cofondant Officium, une boutique Conseil au service des multinationales et Grandes PME pour les assister sur leurs problématiques Marketing, Commercial, Organisation et RH. 

    Ce choix lui correspond plus avec son lot de risques, difficultés et incertitudes. Le modèle prendra trois ans pour trouver son équilibre financier

    En parallèle, Reda partage avec nous les principes clés de fonctionnement et les croyances dont il se nourrit et qui ont façonné l'essor de plusieurs initiatives extraprofessionnelles (Moroccan Digital Awards,  World Design Talks, OMPM,...): 

    Etre curieux et adopter une posture de découverte de l’autre, avec la simple volonté de le comprendre, loin de tout jugement
    Identifier les sujets qu'on a envie de développer à plusieurs et savoir mettre l'énergie nécessaire
    Avoir un niveau élevé d’exigence avec le principe du " ou bien ou rien " 


    Il nous recommande les lectures suivantes :

    L'art de la guerre
    Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tous ce qu'ils entreprennent
    Who moved my cheese
    David Aaker on Branding

    • 1 hr 33 min
    #41 : Otman Harrak : Il faut créer sa chance !

    #41 : Otman Harrak : Il faut créer sa chance !

    Otman Harrak est CPO et co-fondateur de Pip Pip Yalah, start-up pionnière qui fédère la première communauté de covoiturage au Maroc avec plus de 400.000 personnes

    Pip Pip Yalah est donc une aventure d’abord communautaire partie d’un Groupe Facebook créé en 2013 par Hicham Zouaoui, lui-même étudiant, initialement pour mettre en relation les offres et les demandes des étudiants désirant partager les frais du voyage.

    La communauté sur Facebook se développe fortement grâce à la possibilité d’ajouter plusieurs utilisateurs, modérée par Hicham et une équipe restreinte, avec une charte de publication permettant de structurer les échanges.

    Passionné d’innovation et de Marketing, Otman est pendant ce temps inscrit dans un parcours d’intrapreneur en France, en quête d’un projet lui permettant de déployer sa force créatrice.  C’est autour d’un café fin 2018 où les deux amis partagent leurs projets, qu'ils se décident à réunir leurs forces et créer une agence digitale qui aura pour premier projet de développer l’application mobile de Pip Pip Yalah.  

    Le projet s’accélère lorsque la jeune startup rejoint l’accélérateur Skytrend en bénéficiant d’un financement d’amorçage de 200.000 Dhs. Otman est dès lors pleinement impliqué, comme co-fondateur, dans la co-construction de l’application mobile, la vision produit, la roadmap fonctionnelle et l’expérience utilisateur. 

    La version bêta de la première application de covoiturage à la marocaine a vu le jour en avril 2019 profitant du retour d’expérience et du feedback de la communauté des utilisateurs et a bénéficié de plus de 10 000 téléchargements dès les premières semaines 

    Pip Pip Yalah réussit par la suite une levée de fonds auprès du Programme 50 sprints qui lui ouvre les portes de l’incubateur HEC et la capacité notamment d’affiner son modèle de rémunération mixte conducteur-passagers. L’application avec ses fonctionnalités de paiement via ewallet ira jusqu’à remporter le trophée d’application mobile de l'année aux Maroc Web Awards 2020

    Otman revient avec nous sur son parcours, ce qui l'a poussé à rejoindre l'aventure, les étapes clés d'accélération de Pip Pip Yalah et comment à force de travail passionné, il a pu créer sa chance. 

    La startup continue de préparer le contexte de covoiturage post-covid, remplissant ainsi sa mission de contribuer à améliorer la mobilité au Maroc en proposant des solutions de voyage au moindre coût.  

    Otman partage avec nous les ressources suivantes : 

    Livres : Père riche, père pauvrepar Robert Kiyosaki

    Podcasts

    La Galère : Un podcast qui invite des entrepreneurs à raconter toutes les galères et errances de leurs débuts
    Génération Do it Yourself : Un podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut)
    This week in startups : Un podcast américain qui décortique les success stories et traite différentes thématiques de l’entrepreneuriat


    Playlists :

    Jazz for cooking : ambiance Jazzy pour de belles sessions de créativité
    Into Otman’s world : pour danser ou prendre la route, en covoiturage de préférence

    • 1 hr 34 min

Customer Reviews

3.0 out of 5
2 Ratings

2 Ratings

eendra ,

Absolute fan

Amazing concept, super interesting content , need more of this !!! Keep up the good work !

BEN_SELLAMI ,

Quality Guests! Interviewed by a Superstitious Guy

Enjoyed listening to each and every guest. But I cannot stand both the arrogance and ignorance of the host. Let the guests speak and just shut it up.

Top Podcasts In Business

You Might Also Like