147 episodes

Vous voulez être heureux. C'est génial ! Le bonheur n’est pas un évènement à attendre mais un chemin à choisir jour après jour. Dans ces podcasts,vous découvrirez :
1. La mentalité des gens heureux
2. Les outils à utiliser pour créer ou décupler votre bonheur
3. La place de vos émotions dans le vécu de votre bonheur
4. La richesse de la profondeur intérieur nécessaire pour vivre heureux
5. Pourquoi vivre heureux au présent et pas un jour...
6. Des exercices pour passer à l'action et booster votre bonheur

Je suis blogueur et coach-thérapeute Heureux au présent

Heureux au présent - Pascal Quionquion Pascal Quionquion

    • Education
    • 5.0 • 1 Rating

Vous voulez être heureux. C'est génial ! Le bonheur n’est pas un évènement à attendre mais un chemin à choisir jour après jour. Dans ces podcasts,vous découvrirez :
1. La mentalité des gens heureux
2. Les outils à utiliser pour créer ou décupler votre bonheur
3. La place de vos émotions dans le vécu de votre bonheur
4. La richesse de la profondeur intérieur nécessaire pour vivre heureux
5. Pourquoi vivre heureux au présent et pas un jour...
6. Des exercices pour passer à l'action et booster votre bonheur

Je suis blogueur et coach-thérapeute Heureux au présent

    Le paradoxe de la normalité

    Le paradoxe de la normalité

    Nous voulons être des gens spéciaux et en même temps, nous tenons à être des gens normaux. C'est un peu compliqué puisqu’on court après les deux réalités à la fois. On veut être quelqu'un de spécial parce qu'on ne veut pas être comme les autres. 

    On veut être vu comme quelqu'un de particulier, d'unique avec des compétences spécifiques et, en même temps, on veut être normal. En cela, on veut faire partie d’un tout, être comme tout le monde et faire comme tout le monde. Or, la réalité est que l’on est installé dans cette double identité à savoir spéciale et normale en même temps d'où, le paradoxe de la normalité.

    Dans cette émission, nous nous poserons des questions tout en veillant à apporter des réponses à ce paradoxe. 

    • 23 min
    Faire un bilan personnel (4)

    Faire un bilan personnel (4)

    Vous inviter à faire un bilan personnel est une manière de vous donner un outil pour vous encourager à faire des bilans à l'avenir. Ainsi, quand viendra le besoin d’en vivre un, vous pourrez puiser dans cette ressource (en plus des trois bilans précédents que nous avons fait pendant ces 30 jours pour vivre heureux).

    Les bilans sont des signes que quelque chose nous importe. Quand le projet où l'activité nous passe au-dessus de la tête, il ne nous vient pas l'envie de faire un bilan.

    Nous avons évoqué, cette semaine, l'importance d'établir les critères du bilan avant de se lancer dans une activité pour savoir, en amont, ce que l’on va évaluer. Je n’y reviendrai donc pas.

    Un bilan en mouvement

    Aujourd’hui, je voudrais que l'on se focalise sur le bilan en mouvement.

    Dans ce rendez-vous, vous découvrirez : 


    L'intérêt de faire un bilan en mouvement
    Comment procéder pour ce bilan 
    Quelles points sont essentiels et les pièges à éviter
    L'utilité des difficultés dans votre évolution-bilan
    Des exemples d'évaluation-bilan en mouvement

    Bonne écoute

    • 17 min
    Devenez un influenceur

    Devenez un influenceur

    Aujourd'hui, je vous le demande : "devenez un influenceur". Attendez, attendez ! Avant d'avoir peur, lisez ce que j'ai à partager avec vous.

    En fait, nous sommes déjà tous des influenceurs comme nous sommes tous influencés. Ces deux réalités sont déjà présentes dans notre quotidien sans même que nous ne nous en rendions compte. Il est possible que nous n’en soyons pas conscients parce que nous n'avons pas l'intention d’être influenceurs ni même d’être influencés.

    A bien y regarder, vous avez remarqué que le regard que vous avez posé sur certaines personnes, dans le passé, comme encore aujourd'hui, vous à conduit à choisir d'être influencé par ces personnes-là.

    Quand on est conscient de cela, on se rend compte que ça a été vraiment positif pour nous. C'est le cas même si, comme nous l'avons vu, ces personnes ne sont pas conscientes du rôle que nous leur avons fait jouer pour/en nous.

    D'abord, être influenceur consiste à partager son moment de joie. C'est partagé aussi son moment de difficulté. Quoi que l'on vive, être un influenceur consiste à partager ce que l'on vit avec des personnes, qu’il s’agisse de proche ou pas.

    Dans ce rendez-vous, vous comprendrez :


    Comment devenir influenceur
    Qui est le bénéficiaire de votre rôle d’influenceur à venir
    Les critères pour être influenceur
    Ne pas confondre influenceur et modèle à suivre

    Bonne écoute

    • 24 min
    Soyer productif

    Soyer productif

    En vous disant, soyez productif, il n'est pas du tout question de vous mettre la pression. D'autant plus que de nombreuses études ont mis en évidence que quand le stress augmente, la productivité diminue et qu’à l’inverse elle augmente. Alors, prenez le cool et accueillez-le comme une proposition même si la formulation est une forme impérative. Cela dit, en français, avec l’impératif, il peut s'agir d'une invitation. Accueillez-le donc comme une invitation.

    Allons directement vers la définition de ce que signifie être productif. Pour qu'elle soit simple, qu'elle nous marque et qu'on s'en souvienne, je vais la décliner uniquement sur trois pans. Et productif celui qui :


    Crée
    Produit
    Rapporte

    La première difficulté de la productivité est qu'elle fait nécessairement appel à un jugement. Quand on s'interroge pour savoir si telle personne est productive, on est bien dans une évaluation jugement. « Est-elle créative ou pas ? Est-elle productive ou pas rapporte-t-elle suffisamment ou pas ? » on est encore dans une approche binaire que je condamne depuis plusieurs jours. Dans cette approche-là on est nul on est con on est intelligent on est beau on est moche… souvenons-nous qu'il existe de nombreuses nuances entre le blanc et le noir.

    La deuxième difficulté de la productivité est la subjectivité attachée à l'évaluation de cette productivité. Vous ne pouvez pas vous dire « ça y est, c'est clair, je suis productif de manière objective ! » ça un existe pas. Ajoutons à cela que la productivité et généralement gérée par une agent l'extérieur, quand il s'agit de l'activité professionnelle et que certains critères nous échappent complètement. Cela dit, même si elle est gérée de l'intérieur, dans la notion de jugement, la subjectivité nous complique la vie.

    Questions fondamentales pour être productif :


    Sur quelle base évaluer sa propre productivité ?
    Comment éviter la déception, la frustration et le sentiment d'une productivité ?

    En écoutant le rendez-vous dans sa version audio, vous profiterez de ce que je vous propose pour :


    Établir des critères qui vous permettront d'évaluer votre productivité.
    Aborder les bases sur lesquelles vous pouvez évaluer votre productivité
    Identifier les dangers qui s'ouvrent à vous dès qu'il est question de productivité,

    Je vous souhaite une bonne écoute en me réjouissant par avance que vous viviez la journée qui s'ouvre devant vous avec une plus productivité satisfaisante

    À demain

    • 23 min
    Exprimez vos émotions

    Exprimez vos émotions

    Exprimez vos émotions peut être une demande, un souhait, une injonction, une supplication, une invitation. Quelle que soit la manière de le prendre, c’est un chemin vers la liberté.

    Je ne sais pas dans quel état émotionnel vous êtes actuellement, mais j’espère que vous êtes dans un état positif. D’ailleurs, ça nous plonge immédiatement dans cette question : quelles sont les émotions positives et négatives ?

    Je trouve vraiment très dommage d’aller dans cette direction quand il est question d’émotion. On en parle communément comme ça, alors qu’en fait, il n’y a pas d’émotion positive ou négative. Toute émotion est, par essence, positive dans la mesure où elle signale un bon fonctionnement de l’être humain. Qu’il s’agisse de colère, de tristesse, de honte ou de joie, les émotions sont positives. Ressentir de la colère est positif. Ressentir de la honte est positif. Si vous ressentez de la tristesse, c’est également positif.

    Je préfère que l’on fasse plutôt la distinction entre des émotions agréables et des émotions désagréables. Donc, d’emblée, dès le début de ce rendez-vous, qui s’inscrit dans ces "30 jours pour vivre heureux», je vous invite, je vous supplie, je vous demande, je vous donne l’injonction de regarder vos émotions comme étant soit désagréables soit agréables. Ainsi, balayez la notion de négativité ou de positivité.

    A partit de là, il est possible de travailler sur les émotions sans les juger.

    Dans ce rendez-vous, nous verrons :


    Ce qu’est une émotion
    Quelle questions posent nos émotions, sachant qu’elles posent toute la même
    Pourquoi est-ce nécessaire d’y répondre
    L’usage fort déconseillé du coffre aux secrets
    L’intérêt de ne pas chercher à être fort face à nos émotions
    Pourquoi les exprimer et comment s’y mettre

    Cette approche servira d’étape inaugurale vers un travail plus en profondeur selon vos besoins.

    Bonne écoute et à demain

    • 23 min
    Apprenez à mieux communiquer

    Apprenez à mieux communiquer

    En quoi apprendre à communiquer serait en relation avec la création de son bonheur ? C'est ce que nous verrons aujourd’hui.

    D'abord, il est important de savoir que l'humain est un être communicant. Un humain qui ne communique pas est en grande difficulté. Vous l'avez peut-être vu avec des œuvres cinématographiques comme « Seul au monde » avec Tom Hanks ou, plus anciennement, «Robinson Crusoé» ou, plus récemment, «Interstellar» de Christopher Nolan qui raconte l’histoire d’un homme isolé dans l'espace.

    Comme l’humain a besoin de communiquer, il est prêt à inventer des subterfuges pour y parvenir, en cas d’impossibilité. Communiquer vient d'un verbe qui veut dire créer du lien. L'humain a besoin d’éviter ou de sortir de la solitude parce qu'il a, en lui, la profonde croyance qu’il ne peut pas être heureux en vivant seul. Il a donc besoin de faire corps avec d'autres entités, d'appartenir, de communier avec d'autres vivants. Cette réalité est dans notre ADN !

    Dans ce rendez-vous, je vous explique les 4 éléments fondamentaux suivants :


    Premièrement, je me connecte à mes émotions et j'entends que, quand les personnes me parlent, même si elles n'en sont pas conscientes, elles sont connectées à leurs émotions.
    Deuxièmement, je prends conscience de la différence entre « c'est comme ça », ce qui vise un regard objectif (à supposer qu’il eut été possible d’en avoir un) et « je ressens cela » en me connectant à mes émotions.
    Troisièmement, je donne la priorité à la rencontre de deux personnes. La communication n'est pas vécue entre une personne qui parle à un objet face à une autre personne qui parle à ce même objet. Cela équivaudrait à un objet placé entre deux sujets, un véritable obstacle.
    Quatrièmement, je saisis cette opportunité pour apprendre à me connaître comme à connaître la personne avec laquelle j’échange.

    Après, je vous donnerai un exercice pur vous exercer à à la rencontre en «Je».

    Bonne écoute

    • 21 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
1 Rating

1 Rating

Top Podcasts In Education

You Might Also Like