32 min

L'art d'aimer au Moyen Âge par Michel Zink, version audio Littérature médiévale : ressources

    • Books

Michel Zink, philologue français, spécialiste de la littérature française du Moyen Âge nous explique pourquoi il existe un art d'aimer propre au Moyen Âge. En effet, le Moyen Âge associe étroitement l'amour à la poésie. La nouveauté est de faire de l'amour la grande affaire de la poésie. L'art d'aimer à cette période est un art poétique ; celui qui aime est bon poète ; le langage de l'amour doit refléter les tensions, les contradictions et les joies de l'amour. C'est la grande intuition des troubadours et des trouvères, premiers poètes qui composent des chansons d'amour aux immenses succès dans les langues modernes d'Europe. Cette poésie se développe ainsi pendant tout le XIIe siècle. Au XIIIe siècle, les poètes ne se contentent plus de chanter l'amour passion mais tentent d'inclure toutes les formes de l'amour. En France, le Roman de la Rose écrit par deux auteurs, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, raconte l'itinéraire d'une éducation sentimentale le temps d'un rêve pour aboutir à une grande réflexion sur la nature et les multiples formes de l'amour. Ce poème a eu une influence immense dans la littérature française et européenne et a suscité, au début du XVe siècle, une querelle littéraire dans laquelle s'illustra la première auteure « féministe », Christine de Pisan.

Michel Zink, philologue français, spécialiste de la littérature française du Moyen Âge nous explique pourquoi il existe un art d'aimer propre au Moyen Âge. En effet, le Moyen Âge associe étroitement l'amour à la poésie. La nouveauté est de faire de l'amour la grande affaire de la poésie. L'art d'aimer à cette période est un art poétique ; celui qui aime est bon poète ; le langage de l'amour doit refléter les tensions, les contradictions et les joies de l'amour. C'est la grande intuition des troubadours et des trouvères, premiers poètes qui composent des chansons d'amour aux immenses succès dans les langues modernes d'Europe. Cette poésie se développe ainsi pendant tout le XIIe siècle. Au XIIIe siècle, les poètes ne se contentent plus de chanter l'amour passion mais tentent d'inclure toutes les formes de l'amour. En France, le Roman de la Rose écrit par deux auteurs, Guillaume de Lorris et Jean de Meun, raconte l'itinéraire d'une éducation sentimentale le temps d'un rêve pour aboutir à une grande réflexion sur la nature et les multiples formes de l'amour. Ce poème a eu une influence immense dans la littérature française et européenne et a suscité, au début du XVe siècle, une querelle littéraire dans laquelle s'illustra la première auteure « féministe », Christine de Pisan.

32 min

Top Podcasts In Books

More by Bibliothèque nationale de France