10 episodes

L’Heure du thé est un podcast de création réalisé par Carla Demierre pour le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants. C’est une enquête poétique menée par une autrice sur les processus de création littéraire et la fabrication des textes. Carla Demierre est allée à la rencontre d’autrices et de chercheuses pour recueillir des récits de créations. À son micro, des écrivaines, cinéastes, artistes visuelles, actrices, dramaturges, metteuses en scène, géographes et théoriciennes racontent un projet en cours d’écriture, parlent de leurs méthodes de travail et de leurs sources d’inspiration.On s’intéresse à leurs outils d’écriture, leurs manières de documenter le réel. Et on les suit pas à pas sur le chemin de l’écriture en train de se faire pour partager avec elles la vitalité de l’expérience artistique.* Le féminin générique est utilisé au Grütli – CPDAV et inclut les femmes, les hommes, et toutes les personnes ne se reconnaissant pas dans cette division binaire des genres.

L'Heure du Th‪é‬ Les Podcasts du Grütli

    • Arts

L’Heure du thé est un podcast de création réalisé par Carla Demierre pour le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants. C’est une enquête poétique menée par une autrice sur les processus de création littéraire et la fabrication des textes. Carla Demierre est allée à la rencontre d’autrices et de chercheuses pour recueillir des récits de créations. À son micro, des écrivaines, cinéastes, artistes visuelles, actrices, dramaturges, metteuses en scène, géographes et théoriciennes racontent un projet en cours d’écriture, parlent de leurs méthodes de travail et de leurs sources d’inspiration.On s’intéresse à leurs outils d’écriture, leurs manières de documenter le réel. Et on les suit pas à pas sur le chemin de l’écriture en train de se faire pour partager avec elles la vitalité de l’expérience artistique.* Le féminin générique est utilisé au Grütli – CPDAV et inclut les femmes, les hommes, et toutes les personnes ne se reconnaissant pas dans cette division binaire des genres.

    L’heure du thé 10 / Retour sur le montage /

    L’heure du thé 10 / Retour sur le montage /

     Pour le dixième et dernier épisode de cette saison, je retourne le micro vers moi pour une lecture-collage où je parle d’écriture et de montage. Cet objet sonore est l’archive fabriquée après-coup d’une lecture donnée au printemps dernier. C’était au mois de mars 2021. J’étais invitée par le département cinéma de la Head-Genève pour parler de « faire du montage en littérature ». Le contexte était celui du colloque international Editing Arts Montage en Mouvement qui se tenait sur ZOOM, nouvelle planète récemment découverte.
    La pratique du montage en littérature est au cœur de mes réflexions depuis quelques années. Entre 2019 et 2021, j’ai mené un travail de recherche sur cette question à l’Université du Québec à Montréal. Le podcast L’Heure du thé, né pendant cette période, m’a permis de mettre en pratique mes réflexions à travers le montage sonore et un travail d’écriture à partir de voix enregistrées. Il m’a donc semblé tout naturel de rediffuser cette archive en guise de dernier épisode de cette première saison de L’Heure du thé.
    Dans cet épisode, on se concentre sur ce que font les mains de la monteuse-écrivaine qui transcrit des paroles, tresse des fils, traçe des lignes, raccorde des fragments et surveille les points de colle. 

    • 23 min
    L’heure du thé 9 / Marie-Avril Berthet /

    L’heure du thé 9 / Marie-Avril Berthet /

    En avril, j’ai tendu un fil entre Leeds et Genève pour interviewer Marie-Avril Berthet. Chercheuse en géographie de la nuit, elle termine en ce moment la rédaction d’une thèse sur la fête. Éminemment politique, son projet de recherche naît à une époque où à Genève de nombreux lieux de fête sont menacés de fermeture à cause d’une nouvelle loi sur les débits de boissons. L’enquête de terrain terminée, la phase de rédaction coïncide avec le début de la pandémie qui parce qu’elle l’interdit politise à nouveau la fête et sa dimension de pratique culturelle, révélant préjugés, idées reçues et ignorance à son sujet.
    Dans ce podcast en deux épisodes, L’Heure du thé explore les liens réflexo-physico-spatio-temporels entre écrire et faire la fête, à travers la parole d’une chercheuse et ses reflets dans une collection de descriptions, récits, souvenirs. Marie-Avril Berthet nous raconte comment elle a recueilli la parole des oiseaux de nuits. Elle nous parle du travail de transcription, de ses méthodes d’écriture, des questions éthiques qu’elle a dû résoudre, du problème de la subjectivité et de la transformation de toute cette matière en savoir sur la ville, la nuit, la fête. Écrire à propos d’une pratique culturelle éteinte, déplacée, reconfigurée par la crise que nous traversons, perturbe et aiguise en même temps, la réflexion de la chercheuse. Et sur la face B de ce podcast, on écoute des histoires et on prête attention aux détails : improvisation, chant, danse, transpiration, anniversaire, sueur, moyens de transports, hasard, bruit, manque, chaussures, sandwich, feux d’artifices, neige, etc.

    • 30 min
    L’heure du thé 8 / Marie-Avril Berthet /

    L’heure du thé 8 / Marie-Avril Berthet /

    En avril, j’ai tendu un fil entre Leeds et Genève pour interviewer Marie-Avril Berthet. Chercheuse en géographie de la nuit, elle termine en ce moment la rédaction d’une thèse sur la fête. Éminemment politique, son projet de recherche naît à une époque où à Genève de nombreux lieux de fête sont menacés de fermeture à cause d’une nouvelle loi sur les débits de boissons. L’enquête de terrain terminée, la phase de rédaction coïncide avec le début de la pandémie qui parce qu’elle l’interdit politise à nouveau la fête et sa dimension de pratique culturelle, révélant préjugés, idées reçues et ignorance à son sujet.
    Dans ce podcast en deux épisodes, L’Heure du thé explore les liens réflexo-physico-spatio-temporels entre écrire et faire la fête, à travers la parole d’une chercheuse et ses reflets dans une collection de descriptions, récits, souvenirs. Marie-Avril Berthet nous raconte comment elle a recueilli la parole des oiseaux de nuits. Elle nous parle du travail de transcription, de ses méthodes d’écriture, des questions éthiques qu’elle a dû résoudre, du problème de la subjectivité et de la transformation de toute cette matière en savoir sur la ville, la nuit, la fête. Écrire à propos d’une pratique culturelle éteinte, déplacée, reconfigurée par la crise que nous traversons, perturbe et aiguise en même temps, la réflexion de la chercheuse. Et sur la face B de ce podcast, on écoute des histoires et on prête attention aux détails : improvisation, chant, danse, transpiration, anniversaire, sueur, moyens de transports, hasard, bruit, manque, chaussures, sandwich, feux d’artifices, neige, etc.

    • 45 min
    L’heure du thé 7 / Kayije Kagame /

    L’heure du thé 7 / Kayije Kagame /

     En décembre Kayije Kagame est venue prendre le thé chez moi. On a bavardé devant une infusion de menthe (ou peut-être une tisane d’ortie ?), on s’est échangé des livres, on a évoqué des maladies, on a parlé du travail, de nos projets et de nos incertitudes.

    Et puis tournée en direction de mon enregistreur zoom posé en équilibre sur une pile de livres, Kayije m’a raconté sa rencontre avec l’actrice Grace Seri et comment elles ont inventé ensemble leur propre écriture.
    Dans ce podcast il sera question d’amitié, de faire avec ce qu’on est et avec ce qui arrive, d’enregistrer et transcrire de la parole, de montage et de collage, de l’invention et de la fabrication d’une chambre à soi. 

    • 29 min
    L’heure du thé 6 / Jérémie Gindre, Dorothée Thébert et Filippo Filliger /

    L’heure du thé 6 / Jérémie Gindre, Dorothée Thébert et Filippo Filliger /

    Le dimanche 15 novembre 2020 le Grütli était fermé au public. L’Heure du thé fut déplacée à l’heure du brunch, et j’ai retrouvé Dorothée Thébert, Filippo Filliger et Jérémie Gindre pour une lecture, une conférence & une conversation.
    On a parlé de valises vides et livres brûlés, fouille archéologique et chantier de roman, tas de terre et urne remplie d’épices, expédition et méditation, ruines et maquettes, amour et effondrement.
    On a évoqué Caligula, Donald, (mais pas) Petzi, Fellini, Montag, Diane/Artémis et abuelita.
    On a transformé la salle de spectacle en studio de radio, et on a parlé dans les micros.
    Aucune dramaturgie, pour laisser de la place à la mélancolie qui était là aussi.

    • 25 min
    L’heure du thé 5 / Jérémie Gindre, Dorothée Thébert et Filippo Filliger /

    L’heure du thé 5 / Jérémie Gindre, Dorothée Thébert et Filippo Filliger /

    Le dimanche 15 novembre 2020 le Grütli était fermé au public. L’Heure du thé fut déplacée à l’heure du brunch, et j’ai retrouvé Dorothée Thébert, Filippo Filliger et Jérémie Gindre pour une lecture, une conférence & une conversation.
    On a parlé de valises vides et livres brûlés, fouille archéologique et chantier de roman, tas de terre et urne remplie d’épices, expédition et méditation, ruines et maquettes, amour et effondrement.
    On a évoqué Caligula, Donald, (mais pas) Petzi, Fellini, Montag, Diane/Artémis et abuelita.
    On a transformé la salle de spectacle en studio de radio, et on a parlé dans les micros.
    Aucune dramaturgie, pour laisser de la place à la mélancolie qui était là aussi.

    • 27 min

Top Podcasts In Arts

NPR
The Moth
Roman Mars
ABC News | Charlie Gibson, Kate Gibson
Snap Judgment and PRX
Jason Weiser, Carissa Weiser