4 episodes

Bonjour et bienvenue dans la Minute M !



Ici, c’est Julie Victor et la Minute M, c’est le podcast de Mon Chemin Heureux !



Mais aussi et surtout M pour MOI, enfin VOUS ! Vous m’aurez compris !



C’est une minute pour vous, pour vous faire du bien, réfléchir à ce qui est important pour vous, voir les événements sous un angle différent et pour appréhender sa vie avec de nouvelles lunettes avec bienveillance et sans culpabilité aucune.





Ici, vous trouverez des clés pour plus de bonheur au quotidien, de l'inspiration et surtout beaucoup de bienveillance.



Alors prêts à écouter ?



Et si ce podcast vous a plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire ! Cela m'aidera beaucoup.



Bonne écoute !

Mon chemin heureu‪x‬ Julie Victor

    • Leisure

Bonjour et bienvenue dans la Minute M !



Ici, c’est Julie Victor et la Minute M, c’est le podcast de Mon Chemin Heureux !



Mais aussi et surtout M pour MOI, enfin VOUS ! Vous m’aurez compris !



C’est une minute pour vous, pour vous faire du bien, réfléchir à ce qui est important pour vous, voir les événements sous un angle différent et pour appréhender sa vie avec de nouvelles lunettes avec bienveillance et sans culpabilité aucune.





Ici, vous trouverez des clés pour plus de bonheur au quotidien, de l'inspiration et surtout beaucoup de bienveillance.



Alors prêts à écouter ?



Et si ce podcast vous a plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire ! Cela m'aidera beaucoup.



Bonne écoute !

    #004 (S1) Celle qui a osé sortir du bocal

    #004 (S1) Celle qui a osé sortir du bocal

    Je suis dans mon aquarium. Je tourne en rond. Je sais chaque contour de mon bocal, chaque recoin.







    Je connais tous les chemins. Je n’ai pas à avoir peur, l’eau est douce. Je suis dans mon élément, dans ma zone de confort. J’y ai famille, travail et habitudes. Je suis en terrain connu. Que demander de plus ? 







    Sortir de mon aquarium ? Mais quelle idée ?Mon aquarium m’entoure et me protège. Je ne connais que mon aquarium. Non, vraiment, je suis si bien ici. Dans mon aquarium, je suis dans ma maison, il ne peut rien m’arriver… 







    Du moins…, il ne peut rien m’arriver que je ne connaisse déjà… Et puis qui sais ce qu’il y a dehors ?







    Cet aquarium est certainement là pour mon bien, j’y ai toujours été, il a toujours été là pour moi.







    Bien sûr, je souhaiterais avoir plus d’espace pour voyager, plus de temps avec mes enfants, moins de brimades de mon conjoint, moins de compétition au travail, moins de personnes dans la salle d’attente du médecin, plus de beurre dans les épinards, plus de temps pour moi…Mais on ne peut jamais avoir tout ce que l’on souhaite.







    De toute façon, je ne saurais comment en sortir… 







    Finalement, je me demande si je ne suis pas enfermée dans mon aquarium.







    A force, je la connais par cœur cette eau stagnante.Je sais mon chemin par cœur et je sais tout ce qu’il va ou peut m’arriver dedans.







    Il n’y a aucun suspens. Je peux fermer les yeux et nager en pilote automatique.







    Rien de ce que je fais n’a de sens.







    A quoi bon s’attacher à ce que l’on fait, des reportings, des lessives, des supermarchés, des séries télés, peu importe, je suis inondée de fils d’actualités.







    Je peux me noyer même sans marée, je peux tout aussi bien me noyer aussi dans un verre d’eau.







    Tout cela me convient-il réellement ?







    Suis-je heureuse dans mon aquarium ?Je pense que oui, rien n’est jamais parfait, et il faut savoir mettre de l’eau dans son vin.







    Que peut-il bien y avoir de si intéressant dehors qui me ferais prendre le risque de perdre tout ce que j’ai déjà ? 







    Je ne serais même pas capable d’en sortir. Quoi qu’il en soit je ne le saurais jamais.







    Il me semble n’avoir jamais connu qui que ce soit qui s’y soit aventuré.







    Alors pourquoi moi irais-je ? Pourquoi réussirais-je ? Qu’y trouverais-je que je n’ai pas déjà ? Trop d’inconnues pour moi, trop de barragesNon, non, vraiment, ce n’est pas pour moi.







    Je tourne en rond dans mon aquarium, peut-être un peu trop tout de même.







    Finalement, j’y suis enfermée et je ne peux qu’y rêver ma vie.Ne mériterais-je pas mieux que ces parois de verre qui me donnent mauvais teint? 







    J’ose maintenant penser qu’elles ne sont pas à ma mesure. Je suis contrite dans cette vase qui m’empêche de briller, je me suis fondue dans cette eau verdâtre.







    ET SI JE N’AVAIS PAS PEUR ? 







    Je sauterais ! Je sauterais bien sûr hors de cette prison de verre !







    Si seulement j’osais … 







    Je découvrirais forcement de nouvelles personnes, de nouvelles choses, de nouvelles expériences.







    Mais j’ai peur car je ne connais que mon aquarium et je m’y suis habitué.







    J’ai peur de perdre mes repères, mes (mauvaises) habitudes, j’ai peur de changer,

    • 6 min
    #003 (S1) Celle qui cherchait l'équilibre

    #003 (S1) Celle qui cherchait l'équilibre

    Un jour, elle rencontre un jongleur sur son chemin. Elle lui demande :







    – Bonjour. Voyez-vous, c’est un tel cirque de mon côté, je ne fais que jongler entre tâches ménagères et réunions d’équipe. Savez-vous où je peux trouver l’équilibre ?







    Il lui répond :







    – A qui le dites-vous ! C’est qu’il n’est pas facile à attraper, mais je vous conseille d’aller par là.







    Plus tard, elle rencontre un acrobate :







    – Bonjour, Savez-vous où je peux trouver l’équilibre ? C’est un tel manège de pouvoir remplir tous mes engagements et satisfaire tout le monde.







    Il lui dit :







    – Voyez-vous, aucun de mes numéros de contorsion ne m’a permis de l’appréhender. Mais certains disent qu’il se trouverait plus loin dans cette direction.







    Plus loin encore, alors qu’elle n’a toujours pas vu l’ombre d’un équilibre, sa route croise le chemin d’un clown :







    – Bonjour, savez-vous où je peux trouver l’équilibre ? Ma vie est maintenant une telle comédie, alors qu’enfin j’avais une situation stable avec enfants, maison et bon travail, voilà que mon mari me quitte. Que faire ?







    Et le clown lui répond :







    – Courage, continuez par-là ! Je suis sûr que l’on pourra vous renseigner.







    Lasse et prête à désespérer, elle rencontre un équilibriste qui lui demande :







    – Bonjour, puis je vous aider ?







    – Eh bien, je cherche l’équilibre, mais je désespère de le trouver. A chaque fois que je parviens à atteindre une situation satisfaisante dans un domaine de ma vie, un autre me fait défaut.







    – Et pourquoi donc le cherchez-vous ?







    – Eh bien parce que je veux être heureuse, voyons ! Sitôt que je stabilise l’un des piliers de ma vie, un autre vacille, car lorsque je pourrai acheter cette grande maison, lorsque mes enfants seront grands, lorsque nous aurons résolu nos problèmes de couple, lorsque nous pourrons partir en vacances au soleil, lorsque j’aurai perdu tous ces kilos en trop, lorsque cette collègue qui me pourrit la vie sera partie à la retraite, lorsque j’obtiendrai cette promotion, lorsque j’aurai plus de temps pour suivre mes passions. Lorsque…







    – Oh là ! Je dois malheureusement vous arrêter. Il vous faut cesser de chercher l’équilibre, car vous ne le trouverez jamais.







    – Il n’existe pas ?







    – Si, mais pas comme vous l’imaginez. Il s’agit en fait d’un équilibre instable.







    – Vraiment ? Mais à quoi cela pourrait-il bien me servir ?







    – Peu importe. Vous devrez faire avec le seul équilibre disponible car sitôt que vous aurez satisfait l’un des piliers de votre vie, un autre se fragilisera, car un nouvel événement surviendra toujours. Quoi que vous fassiez, il vous sera plus utile d’apprendre à jouer les funambules.







    Parfois, un seul de vos domaines de vie vous fera défaut, parfois plusieurs, parfois tous en même temps, et vous ne pourrez alors compter que sur votre numéro d’acrobate. Vous devrez apprendre à jongler avec les événements, à continuer tel un trapéziste, vos figures de voltige, même si vous ne parvenez pas tout de suite à saisir l’autre balançoire,

    • 5 min
    #002 (S1) Celle qui avait décidé de gérer son budget (temps)

    #002 (S1) Celle qui avait décidé de gérer son budget (temps)

    Aujourd’hui, j’ai de la chance, c’est jour de paie !







    De nouveau 86400 secondes, je viens de gagner !







    Parfois, entre mes doigts, je les vois filer,







    Et toujours avec cette impression de pas assez,







    Et encore, comme neige au soleil, les voir se volatiliser.







    D’autres fois, j’ai le sentiment de mal les utiliser,







    Avec ce collègue qui me racontes ses vacances, je me laisse déborder,







    Avec toutes ses fois où dire non, je n’ai pas osé,







    Et lorsque je les laisse s’échapper en parcourant mon fil d’actualité.







    Mon temps n’a-t-il vraiment aucune valeur pour moi, pour être, par les fenêtres, ainsi jeté ?







    Et pourtant chacune de ces secondes est irrécupérable à jamais.







    Après tout, j’en fais ce que je veux, c’est vrai.







    Mais j’utiliserais mon temps à bon escient désormais.







    Je l’allouerais et l’investirais au service de mes plus grands projets,







    Ma famille, mes amis, mes valeurs, mes aspirations et mes priorités.







    Je dois veiller à mes dépenses, c’est ma responsabilité.







    Je dois réaliser en conscience mes arbitrages et mes choix,







    Car c’est une ressource rare et finie qui a de la valeur pour moi.







    Dorénavant, je traiterais mon temps avec le plus grand respect,







    En l’allouant à ce qui fait sens pour moi, ce qui me fait avancer,







    En écartant consciemment toutes ces personnes et activités







    Qui me gâchent et me volent ce précieux capital si recherché.







    Car aucun d’entre nous, avec une cuillère en argent dans la bouche, n’est né.







    Et si l’argent ne fait pas le bonheur, le temps lui, le construit et le crée







    Et tout ce temps que je gâche est du temps de vie, du temps de MA VIE.















    Et vous ?







    Quelle valeur accordez-vous à votre temps ?







    Avez-vous le sentiment de l’utiliser toujours à bon escient ?







    Il peut être intéressant de repensez à ce à quoi vous avez consacré votre temps aujourd’hui.







    A très vite !























    Pour plus de podcast de La minute B, cliquez ICI pour abonnez sur Deezer ou encore sur Apple podcast et Itunes !







    Et si vous faites partie de toutes ces femmes actives qui entendent se créer des moments de qualité avec leurs enfants et surtout avec elle-même, et pour enfin reconstruire la vie qui leur correspond, rejoignez la communauté des  Mamans solos actives  en cliquant ICI !

    • 3 min
    #001 (S1) Celle qui était partie en guerre contre le temps

    #001 (S1) Celle qui était partie en guerre contre le temps

    Devons-nous forcément partir en guerre avec le temps qui passe ? Ne pouvons-nous pas simplement faire du temps notre allié ?

    • 5 min

Top Podcasts In Leisure