106 episodes

Nous pensons que l’Afrique est mal représentée et sous-estimée. De la vaste opportunité qui se manifeste sur les marchés africains, nous mettons en évidence les personnes qui font une différence; les dirigeants qui changent la donne, les jeunes qui sont à l’origine du changement et une communauté d’affaires infatigable. C’est ce qui, selon nous, changera le continent, et c’est ce dont nous faisons à POD GOOD HIOU. Avec des analyses innovantes et des plongées approfondies dans les pays et les secteurs, POD GOOD HIOU fournit les informations dont vous avez besoin dans une ambiance musicale.

POD GOOD HIOU Félicité VINCENT

    • Society & Culture

Nous pensons que l’Afrique est mal représentée et sous-estimée. De la vaste opportunité qui se manifeste sur les marchés africains, nous mettons en évidence les personnes qui font une différence; les dirigeants qui changent la donne, les jeunes qui sont à l’origine du changement et une communauté d’affaires infatigable. C’est ce qui, selon nous, changera le continent, et c’est ce dont nous faisons à POD GOOD HIOU. Avec des analyses innovantes et des plongées approfondies dans les pays et les secteurs, POD GOOD HIOU fournit les informations dont vous avez besoin dans une ambiance musicale.

    Afrique : Avant d’accélérer à 3,3% en 2022, l’économie de l’Afrique subsaharienne devrait atteindre 2,8% en 2021 (Banque mondiale)

    Afrique : Avant d’accélérer à 3,3% en 2022, l’économie de l’Afrique subsaharienne devrait atteindre 2,8% en 2021 (Banque mondiale)

    Dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales publié le 8 juin 2021, la Banque mondiale indique que l’économie de l’Afrique subsaharienne devrait atteindre une croissance de 2,8% en 2021, avant d’accélérer à 3,3% en 2022.
    Cette croissance est soutenue, selon le rapport, par une reprise des activités économiques dans les secteurs qui ont été touchés par la pandémie de covid-19.

    La Banque mondiale affirme que le redressement de l’économie dans certains pays tels que le Nigeria, l’Afrique du Sud et l’Angola devrait permettre de remettre la région sur une pente ascendante.

    Les experts de la Banque mondiale prévoient ainsi une croissance de « 1,8 % en 2021 et 2,1 % en 2022 » pour le Nigeria, « 3,5 % cette année et 2,1 % en 2022 » en Afrique du Sud, et « 0,5 % en 2021 et 3,3 % en 2022 » en Angola.

    La Banque mondiale estime que l’économie de l’Afrique subsaharienne s’est contractée de 2,4% en raison des restrictions liées à la pandémie auxquelles se sont ajoutées les tensions politiques et sécuritaires dans une bonne partie des pays de la région.

    Ainsi donc, la croissance prévue pour 2021 devrait donc permettre à la région, et par ricochet au continent de connaître une reprise économique progressive jusqu’à un retour aux niveaux pré-pandémiques.

    La Banque mondiale affirme que cette croissance reste soumise à des facteurs assez incertains tant à l’interne qu’à l’externe. Allusion faite à la mise en œuvre complète des campagnes de vaccination, à l’apaisement des tensions politiques et sécuritaires dans certains pays, à l’allègement du poids de la dette pour d’autres, à la stabilisation de la tendance inflationniste, à la baisse de l’insécurité alimentaire, à la hausse des prix de produits comme le pétrole ou le fer ainsi qu’au retour d’une relation de confiance propice à la consommation.

    En dépit de la croissance prévue, « les niveaux de revenu par habitant en 2022 devraient être inférieurs de 4 % en moyenne à ceux observés en 2019. Les experts de la Banque mondiale estiment que la situation sera particulièrement difficile dans les pays fragiles ou touchés par un conflit, avec des prévisions de production pour 2022 en recul de 5,3 % en moyenne par rapport à 2019 ».


    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 5 min
    Evénement concerts au Cameroun avec Jacky Reggan & Rémi Boibessot

    Evénement concerts au Cameroun avec Jacky Reggan & Rémi Boibessot

    Le label "Opus Music" est très heureux de vous annoncer l'arrivée au Cameroun de ses deux artistes Jacky Reggan et Rémi Boibessot.

    Ils seront avec Tsimi Toro et Laurent Ritchy accompagnés par leur guitariste Victor Fillatre sur scène pour le grand événement de leurs concerts du 26 juin au 10 juillet qui aura lieu au Cameroun (Yaoundé - Douala - Okola).

    Cet événement est organisé par "ETC AKENG BETI" en partenariat avec les Instituts français de Yaoundé & Douala dans le cadre du Festival de la "Semaine de la Chanson Française" en présence de la chaîne nationale camerounaise Crtv.

    Voici le spot de présentation des concerts que les médias camerounais diffusent actuellement. D'autres projets avec "ETC AKENG BETI" sont déjà prévus à partir de 2022 en France.

    Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.


    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 2 min
    Qui est le colonel Goïta, homme fort du Mali, dont l'arrivée au pouvoir fait que la France va retirer ses troupes?

    Qui est le colonel Goïta, homme fort du Mali, dont l'arrivée au pouvoir fait que la France va retirer ses troupes?

    L'arrivée au pouvoir du colonel Goïta, président provisoire du Mali, chamboule tout. C’est à cause de lui qu'Emmanuel Macron a annoncé jeudi la fin prochaine de l’opération Barkhane.

    C’est une annonce importante. La plus importante opération militaire française à l’étranger va changer de nature. Barkhane et ces 5.000 hommes, vont laisser la place à une force internationale, un dispositif qui sera beaucoup plus modeste. Et ce retrait français, il est dû en grande partie à un homme, le colonel Assimi Goïta.

    En août dernier, c’est lui qui avait pris la tête d’un groupe d’officiers qui avait renversé le président en exercice. Sous la pression de la France et des pays voisins du Mali, il avait officiellement laissé le pouvoir à un civil. En réalité, un général qui venait de prendre sa retraite.

    Mais il y a quelques semaines, le colonel Goïta, mécontent des décisions de ce président, a organisé un deuxième coup d'État. Et cette fois, il s’est proclamé président de la transition en attendant des élections en 2022.

    Il veut ouvrir le dialogue avec les islamistes
    Les choses sont maintenant plus claires, le Mali est dirigé par un officier de 37 ans, ancien patron des forces spéciales. Un homme qui n’a pas beaucoup de charisme, qui parle peu et avec une toute petite voix. Un fils d’officier, élevé dans des internats militaires, soldat à 100% et à travers lui, c’est bien l'armée malienne qui a pris le pouvoir.

    L’objectif du colonel Goïta, c’est d’ouvrir le dialogue avec les islamistes. Il a libéré 200 jihadistes en échange de 4 otages. Un de ses ministres, cette semaine, a estimé que ce n’était pas un problème si la charia était appliquée dans les grandes villes du désert.

    Bref, la France et le Mali ne sont plus sur la même longueur d’onde. La France est intervenue pour protéger ce pays d’une menace islamiste en 2012. Huit ans après, le nouveau régime veut négocier avec ses islamistes. Voire les laisser prendre le pouvoir dans certaines régions.

    Emmanuel Macron en tire les conséquences. De nombreux soldats français vont rentrer à la maison..




    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 4 min
    Afrique : Malgré le coronavirus, les investissements dans les soins de santé continuent de croître

    Afrique : Malgré le coronavirus, les investissements dans les soins de santé continuent de croître

    L’investissement dans le secteur de la santé en Afrique est crucial car les services privés représentent environ la moitié des biens et services de santé fournis. Le secteur privé comble souvent les lacunes laissées par les services publics, selon les recherches de la SFI.

    Ces dernières années, l’investissement dans le secteur a connu un changement radical. La base de données d’Asoko sur l’activité des transactions en Afrique enregistre plus de 100 transactions dans le secteur depuis 2015, couvrant à la fois les biens et les services. Les données de l’Africa Venture Capital Association, quant à elles, montrent que le secteur a pris une part croissante de la valeur globale des opérations sur le continent, passant de 4% en 2018 à 12% en 2019 et à 24% au premier semestre 2020, la plus grande part du gâteau du capital-investissement (PE) au cours de cette période. La prochaine décennie devrait voir une croissance continue des investissements dans les soins de santé, car la demande croissante crée de solides rendements.

    Même avant la pandémie, les soins de santé ont été attrayants pour les investisseurs en PE en Afrique en raison de leurs taux de rendement favorables et de leurs opportunités de sortie. Compte tenu de la population africaine de 1,3 milliard d’habitants et de l’augmentation de la base de consommateurs de la classe moyenne, les secteurs axés sur la consommation sont plus largement des domaines d’investissement clés.

    Selon l’IFC, les industries axées sur le consommateur offrent le taux de rendement interne le plus élevé, la santé arrivant en quatrième position avec 9,6 % derrière les télécommunications, l’informatique et les biens de consommation de base.

    L’effet du Covid-19
    Le Covid-19 a davantage attiré l’attention sur ces industries, qui ont été les plus résilientes à la suite de la crise. S’adressant à Asoko plus tôt cette année, Abiola Ojo Osagie, associé principal chez AfricInvest, l’une des sociétés de capital-investissement les plus actives du continent, a expliqué le changement d’orientation rendu nécessaire par la pandémie: « Nous avons dû repenser la façon dont nous déployons le capital parce qu’il ne s’agissait plus de « business as usual ». Certains secteurs ont été durement touchés, mais d’autres en ont profité. Les industries axées sur la consommation étaient résilientes et défensives. Même si les dépenses de consommation ont chuté, certains de ceux qui avaient de grands marchés se débrouillaient toujours bien.

    Cela peut expliquer en partie pourquoi plusieurs investissements à grande échelle dans les soins de santé ont été effectués en 2020 alors que des transactions dans d’autres secteurs ont été retardées ou complètement annulées.

    Parmi les transactions notables, mentionnons la participation de SPE Capital Partners dans les activités pharmaceutiques de Saham Group au Maroc, l’investissement de Rand Merchant Investment et Endeavour dans la plateforme de technologie de la santé Guidepost en Afrique du Sud, et la sortie d’AfricInvest de Polymedic au Maroc à NBK Capital Partners et Foursan Capital Partners. Mediterrania Capital, Zoscales Partners et Oasis Capital ont également signé des accords de santé en 2020 couvrant l’Afrique du Nord, de l’Est et de l’Ouest.


    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 9 min
    Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement, deux personnes interpellées

    Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement, deux personnes interpellées

    Le président français Emmanuel Macron a été agressé ce mardi en début d'après-midi lors d'un déplacement dans le département de la Drôme, à Tain-l'Hermitage, dans le sud-est de la France.

    La scène se déroule aux abords du lycée hôtelier qu’Emmanuel Macron vient de visiter. Le président est en bras de chemise, il se dirige vers un groupe de personnes rassemblées derrière des barrières de sécurité. Un homme, tee-shirt kaki, barbe noire et cheveux longs, porte alors une gifle au président de la République, tandis qu'une voix hurle « Montjoie Saint Denis ! », ainsi que « À bas la macronie ». Les services  de sécurité de l’Élysée interviennent aussitôt.

    Cette très courte scène est visible dans une vidéo amateur qui circule sur les réseaux sociaux. À ce moment-là, aucune caméra officielle, ni aucun journaliste n’était présent. L’Élysée confirme cet incident, mais minimise en parlant de « tentative de gifle ». Le chef de l’État français a ensuite poursuivi son déplacement par un déjeuner dans un restaurant de Valence.

    « Ne laissons pas des faits isolés, des individus ultraviolents, comme il y en toujours quelques-uns dans les manifestations aussi, prendre possession du débat public : ils ne le méritent pas », a réagi plus tard Emmanuel Macron.

    Suite à cet incident, une enquête a été ouverte pour violence sur personne dépositaire de l'autorité publique. Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Il s'agit de deux Drômois âgés de 28 ans, inconnus de la justice, a précisé Alex Perrin, procureur de la République à Valence. « À ce stade des gardes à vue, leurs motivations ne sont pas connues », a-t-il ajouté, sans préciser davantage le profil des suspects.

    Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à la présidentielle a déclaré devant la presse : « Je suis la première opposante à Emmanuel Macron, mais il est le président de la République et à ce titre, on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre d'avoir à son égard le moindre geste, la moindre violence. Ce comportement est inadmissible et profondément condamnable dans une démocratie. »

    Xavier Bertrand, président ex-LR de la région Hauts-de-France a condamné un « geste inacceptable ». « Aucun désaccord politique ne justifiera jamais la violence. »


    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 8 min
    Edition économie : 88,6 milliards de dollars quittent chaque année l’Afrique illégalement

    Edition économie : 88,6 milliards de dollars quittent chaque année l’Afrique illégalement

    L’Afrique perd chaque année 88,6 milliards de dollars en flux financiers illicites transférés vers des pays développés alors que son déficit de financement pour atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030 est de 200 milliards de dollars par an.

    Tant d’opportunités perdues pour le continent africain qui souffre de mauvaise gouvernance. «Il faut envisager ces 88,6 milliards de dollars par an dans le contexte des millions de personnes qui auraient pu être sorties de la pauvreté, du nombre énorme d’opportunités d’emploi qui auraient pu être créées pour la population jeune en pleine expansion de l’Afrique, des milliers d’hôpitaux et d’écoles qui auraient pu être construits, et de la manière dont tout cela aurait pu se traduire par un renforcement de la stabilité et de la cohésion des sociétés et des communautés du continent», soulignait dans une tribune Cristina Duarte, secrétaire générale adjointe des Nations unies et conseillère spéciale pour l’Afrique. «Les flux financiers illicites et la corruption entravent le développement de l’Afrique en drainant les devises, e, réduisant les ressources, en étouffant le commerce et la stabilité macroéconomique et en aggravant la pauvreté et les inégalités», indique pour sa part le SG de la Cnuced, Mukhisa Kituyi, en appelant à des actions plus concertées entre gouvernement africains et acteurs du secteur privé, pour le recouvrement des avoirs volés et combattre les flux financiers illicites. GFI estime que la valeur annuelle des FFI liés au commerce à l’intérieur et à l’extérieur des pays en développement s’élève, en moyenne, à environ 20% de la valeur de leur commerce total avec les économies avancées.

    La pandémie Covid-19 n’a pas empêché les gouvernants indélicats de piocher dans les caisses. Transparency international a recensé des cas documenté dans 17 pays où 1,1 milliard de dollars de fonds publics ont été détournés. Cet argent aurait pu servir à mieux prendre en charge les malades de la Covid.


    ---

    This episode is sponsored by
    · Anchor: The easiest way to make a podcast. https://anchor.fm/app

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/flicit-vincent/message

    • 7 min

Top Podcasts In Society & Culture