81 episodes

Radio Show - Indie Rock, Metal, Punk, Hardcore, Industrial Music, Noise, Hip-hop, Experimental Music ... Jet Fm-91.2
Une émission de radio dédiée au rock indé, metal, hardcore, punk, krautrock, noise, pop, hip-hop ainsi qu'aux musiques électroniques, expérimentales et industrielles.
Dimanche de 19h à 20h sur Jet Fm - Nantes

Enlarge Your Music ! Nicolas Gobin & Stephan Bichoffe

    • Music

Radio Show - Indie Rock, Metal, Punk, Hardcore, Industrial Music, Noise, Hip-hop, Experimental Music ... Jet Fm-91.2
Une émission de radio dédiée au rock indé, metal, hardcore, punk, krautrock, noise, pop, hip-hop ainsi qu'aux musiques électroniques, expérimentales et industrielles.
Dimanche de 19h à 20h sur Jet Fm - Nantes

    Neurot Recordings

    Neurot Recordings

    Neurot Recordings est une maison de disques indépendante américaine basé à San Franscisco en Californie. Elle a été fondée en 99 par des membres du groupe Neurosis et de Tribes of Neurot dans le but de promouvoir leurs albums et leurs projets annexes.
    Tribes of Neurot est le projet parallèle très expérimental d’une partie des membres de Neurosis dans lequel ils ne jouent que des morceaux instrumentaux. Il s'agit d'expérimentations avec notamment de grosses influence de musiques tribales, alliées avec des atmosphères très oppressantes et sombres. A noter, que l’écoute de l'album Times of Grace de Neurosis peut se superposer avec celle de l’album de Tribes of Neurot, Grace. Les deux albums ont été conçus de manière à se compléter l'un l'autre par superposition.

    En plus de sortir les albums de Neurosis et de Tribes of Neurot, Neurot Recording a ensuite signé d'autres artistes d’inspiration similaire à la leur.
    Ces artistes s’engagent à créer et développer de l'art sonore ou de la musique originale , émotionnel et surtout unique peu importe leur genre musical.
    Vingt années passées à servir la cause des musiques alternatives, expérimentales et éclectiques, du metal extrême à l'ambient glauque en passant par la dark folk et autres délires électronique les plus déjantés.

    En constante évolution, le label a dévoilé une grande variété d'artistes de différents genres musicaux, bien que spécialisée dans le sludge, le metal, le post-rock et les groupes de musique bruitiste.
    Un label qui aura signé quelqu'uns des groupes les plus intéressants de ces dernières années .

    Neurosis & Jarboe/Within
    Red Sparowes/Alone And Unaware, The Landscape Was Transformed In Front Of Our Eyes.
    Battle of Mice/At the Base of the Giant's Throat
    Made Out of Babies/Silverback
    Brothers Of The Sonic Cloth/I Am
    Corrections House/White Man's Gonna Lose
    Alaric/Adore
    Oxbow/Skin
    Savage Republic/Marshal Tito
    Amenra/Children Of The Eye

    • 1 hr 17 min
    Hydra Head Records

    Hydra Head Records

    Hydra Head a été fondée en 1993 au Nouveau-Mexique par Aaron Turner alors qu’il était encore au lycée. On le connaît comme étant le leader des excellents Isis, groupe culte de post-metal post-hardcore, actif de la fin des années 90 jusqu’à 2010.
    En 1995, Turner déménage à Boston pour entrer dans une école d'art. Il reçoit une démo d’un groupe local nommé Vent. Il décide alors de sortir leur single qui deviendra le 1er album à sortir sur Hydra Head. Le label grandi notamment en accueillant des groupes locaux tels que Roswell, Corrin, Piebald et Converge. Un groupe qui contribuera à la renommé naissante d’Hydra Head. En 1999, Turner obtient son diplôme universitaire, Hydra Head devient alors son job à plein temps.

    Hydra Head sera reconnu mondialement par la qualité de ses albums que le label publiera souvent en séries limitées, offrant souvent un design élaboré ainsi que des vinyles colorés de qualité.
    Durant toute son existence Hydra Head se sera distingué pour sa capacité à toujours soutenir et dénicher de nouveaux groupes novateur. De Neurosis à Isis, en passant par Torche, Boris, Converge, Sunn O))), Harvey Milk ou Jesu – pour ne citer que les plus connus – tous auront bénéficié de la passion et de l’engagement sans faille de l’équipe du label.
    En 2011, Aaron Turner s’installe à Los Angeles, déménageant le label de son ancienne maison de Boston pour l’installer dans de nouveaux locaux en Californie.

    Après 17 années d'activité, en 2012 , Aaron Turner annonce qu’Hydra Head ne signera plus de nouveaux artistes pour une raison uniquement financière et non par simple manque d’envie ou une quelconque résignation.
    Le label continue cependant de rester opérationnel, en maintenant son back catalogue pour rembourser ses dettes importantes du à l’intégrité créative du label et à la crise du disque du début des années 2010.
    Finalement, en 2017, Hydra Head sort «Thin Black Duke» d'Oxbow, un excellent album qui devait à l’origine sortir sur le label, avant que celui-ci ne décide de ne plus sortir de nouveaux disques. Oxbow n'étant pas en mesure de trouver un autre label pour l’éditer, Turner revient sur sa décision. Hydra Head s’ouvre alors à la publication d'albums au cas par cas.

    Hydra Head est partie d’une base de groupes plus Metal, Hardcore et au fil du temps le label a évolué vers des styles beaucoup plus avant-gardistes et novateurs.
    Les groupes de leur catalogue sont des groupes singuliers avec leur identité propre. Hydra Head est un label qui propose un large palettes de genres à l’image de Relapse Records ou d’Ipecac Recordings le label de Mike Patton. Un label affilié à Hydra Head qui a notamment sorti les albums d'Isis.
    Hydra Head est un label à l'image de son gérant, très éclectique et tourné vers l'expérimentation et même si le label n'a pas été le premier à proposer du Drone, du Sludge ou du Mathcore, on se rend compte que le label n'était pas loin d'être un pionnier à chaque fois. Son importance dans la sphère Metal et même pour la musique en général, est indéniable.

    Botch/Transitions From Persona To Object
    Discordance Axis/The Third Children
    Isis/Celestial (The Tower)
    Jesu/Stanlow
    Oxbow/The Geometry of Business
    Harvey Milk Decades
    Torche/Healer
    Cave In/Shake My Blood
    The Dillinger Escape Plan /43% Burnt

    Bonus

    Harkonen/Baristas Get Stalked
    Knut/Challenger
    Pelican/Australasia
    Big Business/Mind The Drift
    Greymachine/Disconnected
    Keelhaul/Triumphant Return to Obscurity

    • 1 hr 33 min
    Revelation Records

    Revelation Records

    Lorsque l’on évoque les débuts du hardcore à la fin des années 70, immédiatement les villes de Los Angeles avec Black Flag et de Washington avec Minor Threat nous viennent à l’esprit.
    Dans les années 80, New York était la ville du hardcore, avec des groupes plus brutaux et agressifs qui n’hésiteront pas à injecter du metal dans leur hardcore à l’image de Cro-Mags, qui influenceront des tas de groupes comme Vision of Disorder ou Biohazard.
    Le NYHC était constitué d'un réseau de fans et de clubs dévoués ainsi que d’un réseau de distribution « Do It Yourself » solide avec une esthétique commune.
    Des groupes comme Agnostic Front, Murphy’s Law, Cause For Alarm, Sheer Terror et bien-sur Cro-Mags ont propulsé la scène, le NYHC devenant un véritable phénomène de mode mondiale.

    Au milieu des années 80, les artistes et les fans de NYHC faisaient face à une économie en déclin. Il était de plus en plus difficile pour les clubs de rester ouverts et pour les labels de rester solvables.
    La scène était si importante pour tellement de gens que de nombreux fans et de groupes poursuivirent l’esprit du NYHC en dehors des limites de la ville. Beaucoup de groupes étaient influencés par les pionniers du hardcore new-yorkais, d’autres par la scène straight-edge. Le mélange de ces deux culture aboutira à un mouvement moins nihiliste et plus entreprenant que le NYHC d’origine. Le chanteur Ray Cappo et le guitariste John Porcelly, deux ex-Violent Childen étaient deux figures de proue de ce nouveau mouvement et fonderont en 85 : Youth of Today.

    Deux ans plus tard en 87 à New Haven dans le Connecticut, Ray Cappo et Justin Cooper créent Revelation Records avec comme seul but de sortir le premier EP de Warzone : Lower East Side Crew. Un an plus tard, Ray Cappo quittera Revelation pour fonder son propre label Equal Vision Records. Malgré les plans initiaux, Justin Cooper se laissera prendre au jeu. Il déplacera Revelation en Californie et le label explosera notamment lors de la sortie du 1er EP de Sick of It All et de Gorilla Biscuits en 87.
    La compilation New York City Hardcore - The Way It Is sortie en 88 qui comprend notamment Warzone, Nausea, Gorilla Biscuits, Sick of It All, Youth of Today cimentera le statut du label en accueillant des groupes de la scène straight-edge et ainsi que l’émergente scène post hardcore.

    Pendant ce temps là Ray Cappo et John Porcelly découvrent la Société internationale pour la conscience de Krishna et deviennent Hare Krishanas. Ils forment en 90 le groupe Shelter, donnant naissance à un tout nouveau sous-genre le Krishnacore.

    Au début des années 2000, Revelation sortira quelques groupes de noise metal core comme Will Haven, Curl up and Die ou Shai Hulud puis s’en suivra une baisse de régime au milieu des années 2000. Le label est toujours en activité mais les sorties se font de plus en plus rares même si l’on trouve toujours quelques pépites comme le 1er album de Primal Rite : Dirge Of Escapism sorti en 2018

    Revelation est sans conteste l’un des labels les plus importants de l’histoire du hardcore. Le label s’ouvrira à d’autres genres : l’alternatif avec des groupes comme Shades Apart et Into Another, l’émo avec Elliot et Sense Field ou le pop punk avec CIV ou The Movielife voir même quelques groupes expérimentaux.

    Warzone/Always - A Friend For Life (Lower East Side Crew E.P.)
    Bold/Nailed To The X (Speak Out)
    Youth of Today/Shout It (Break Down the Walls)
    Gorilla Biscuits/New Direction (Start Today)
    Judge/Bringin' It Dow (Bringin' It Down)
    Inside Out/No Spiritual Surrender (No Spiritual Surrender)
    Shelter/Enough (Perfection Of Desire)
    Iceburn/Iron - I (Hephaestus)
    Into Another/Anxious (Ignaurus)
    Better Than a Thousand/Motivation (Just One)
    Elliott/Second Story Skyscraper (U.S Songs)
    Primal Rite/Chapter Zero (Dirge

    • 1 hr 26 min
    Suisse

    Suisse

    Située au centre de l’Europe, connue pour ses banques, ses montres et son chocolat ainsi que sa neutralité historique, la Suisse est un carrefour européen.
    On y parle aussi bien français, italien ou allemand. C’est aussi le pays de Jean-Luc Godard. L’univers musical de la Suisse est très riche et nous trouvions intéressant d’y consacrer une émission. Nous avons sciemment choisi de ne pas diffuser les Young Gods - selon nous le groupe Suisse le plus important - car nous le diffusons fréquemment.

    Knut/Fallujah
    Kleenex/Die Matrosen
    Grauzone/Eisbaer
    Celtic Frost/Drown In Ashes
    Zatokrev/Bleeding Island
    Ventura/Violent, All The Time
    Peter Kernel/We're Not Gonna Be The Same Again
    Unfold/Honor the Traitors
    Coilguns/Millennials
    Emilie Zoé/Blackberries

    • 59 min
    #234

    #234

    #Live
    Cult Leader/I Am Healed
    Escape-ism/Rome Wasn't Burnt in a Day

    #News
    Movie Star Junkies/East End Serenade
    Human Impact/Consequences

    #Coup de coeur
    Greet Death/Do You Feel Nothing
    Hilary Woods/Tongues of Wild Boar

    #Oldies
    Love Like Blood/Swordlily
    Eyvind Kang/Marriage of Days (feat Mike Patton)

    #Perdue de Vue
    Overlord X/Rough in Hackney
    Full Sketch/Cooler than Clean

    • 58 min
    #233

    #233

    #Live
    Danny Brown/3 Tearz feat Run The Jewels
    Katie Gately/Waltz

    #News
    Coriky/Clean Kill
    Today Is The Day/Burn In Hell

    #Coup de coeur
    KØDE/Heloise
    Nadine Shah/Ladies For Babies

    #Oldies
    Mazzy Star/Into Dust
    Elend/Nocturne

    #Perdue de Vue
    Kill for Total Peace/Elevator Love
    Rosa Yemen/Herpes Simplex

    • 59 min

Top Podcasts In Music

Listeners Also Subscribed To