7 episódios

Autour de Hans Steiner, un partenariat national, initié par le musée de l'Elysée et l'UNIL.

Surtout connu pour ses images de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, Hans Steiner excelle en fait dans la plupart des genres de la photographie.
Le sport, la mode aussi bien que l'industrie sont des sujets qu'il affectionne. Photographe et reporter, il porte un regard pénétrant sur le quotidien de la Suisse et de ses habitants entre 1930 et 1960. Durant cette période, il signe un grand nombre d'images remarquables qui seront publiées dans la presse illustrée. La qualité et la diversité de ses travaux font de lui une des figures majeures de la photographie suisse du 20ème siècle.

Le fonds, en possession du Musée de l'Elysée, comporte des milliers de tirages originaux, des milliers de planches contacts, des centaines de diapositives, 106'000 négatifs, bref un ensemble de phototypes très important provenant de la famille et de la succession du photographe.
Ce fonds est aujourd'hui au centre d'un vaste projet de restauration, valorisation et promotion mené par le Musée de l'Elysée en partenariat avec l'Université de Lausanne, Memoriav, l'Institut suisse pour la conservation de la photographie de Neuchâtel et le Büro für Fotografiegeschichte de Berne. L'exposition et le livre sont programmés pour février 2011.

Hans Steiner, photographe et reporter, est une figure marquante de la 1ère moitié du 20ème siècle, témoin privilégié du monde moderne qui se met en place dans l’entre-deux-guerres. Pour l'UNIL, le projet Hans Steiner s’inscrit dans la continuité des enseignements donnés par les professeurs Philippe Kaenel (histoire de l’art) et François Vallotton (histoire contemporaine). Ce projet est l'occasion d'une collaboration fructueuse qui s'est aussi instaurée entre le musée de l'Elysée, Unicom et les sections d'histoire et d'histoire de l'art de la faculté des Lettres.

Pour Unicom, le service de communication et d'audiovisuel de l'UNIL, il s'est agit de coordonner les premiers travaux de scan des 7'760 planches du photographe, comportant pas moins de 95'363 photographies, ces planches annotées représentent un patrimoine tout à fait exceptionnel. Les principaux protagonistes de ce travail furent Jean-Jacques Strahm, Antoine Descoeudres et Yannick Meyer du service Unicom. Parallélement à ce travail de digitalisation, c'est une base de données destinée à la saisie d'informations fournies par les rubriques de classement du photographe lui-même, puis l'ajout de nouvelles données pertinentes par les sections d'histoires et d'histoire de l'art de l'UNIL ainsi que la traduction en français des rubriques qui constituèrent les premiers travaux préparatoires en vue de l'exposition présentée dès février 2011 au musée de l'Elysée de Lausanne

Les films présentés ici sont réalisés par Daniel Girardin et David Monti en collaboration avec les membres du musée de l'Elysée et l'équipe de chercheurs de l'UNIL.

Hans Steiner, un destin de photographe HD UNIL - Université de Lausanne

    • Artes

Autour de Hans Steiner, un partenariat national, initié par le musée de l'Elysée et l'UNIL.

Surtout connu pour ses images de la Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, Hans Steiner excelle en fait dans la plupart des genres de la photographie.
Le sport, la mode aussi bien que l'industrie sont des sujets qu'il affectionne. Photographe et reporter, il porte un regard pénétrant sur le quotidien de la Suisse et de ses habitants entre 1930 et 1960. Durant cette période, il signe un grand nombre d'images remarquables qui seront publiées dans la presse illustrée. La qualité et la diversité de ses travaux font de lui une des figures majeures de la photographie suisse du 20ème siècle.

Le fonds, en possession du Musée de l'Elysée, comporte des milliers de tirages originaux, des milliers de planches contacts, des centaines de diapositives, 106'000 négatifs, bref un ensemble de phototypes très important provenant de la famille et de la succession du photographe.
Ce fonds est aujourd'hui au centre d'un vaste projet de restauration, valorisation et promotion mené par le Musée de l'Elysée en partenariat avec l'Université de Lausanne, Memoriav, l'Institut suisse pour la conservation de la photographie de Neuchâtel et le Büro für Fotografiegeschichte de Berne. L'exposition et le livre sont programmés pour février 2011.

Hans Steiner, photographe et reporter, est une figure marquante de la 1ère moitié du 20ème siècle, témoin privilégié du monde moderne qui se met en place dans l’entre-deux-guerres. Pour l'UNIL, le projet Hans Steiner s’inscrit dans la continuité des enseignements donnés par les professeurs Philippe Kaenel (histoire de l’art) et François Vallotton (histoire contemporaine). Ce projet est l'occasion d'une collaboration fructueuse qui s'est aussi instaurée entre le musée de l'Elysée, Unicom et les sections d'histoire et d'histoire de l'art de la faculté des Lettres.

Pour Unicom, le service de communication et d'audiovisuel de l'UNIL, il s'est agit de coordonner les premiers travaux de scan des 7'760 planches du photographe, comportant pas moins de 95'363 photographies, ces planches annotées représentent un patrimoine tout à fait exceptionnel. Les principaux protagonistes de ce travail furent Jean-Jacques Strahm, Antoine Descoeudres et Yannick Meyer du service Unicom. Parallélement à ce travail de digitalisation, c'est une base de données destinée à la saisie d'informations fournies par les rubriques de classement du photographe lui-même, puis l'ajout de nouvelles données pertinentes par les sections d'histoires et d'histoire de l'art de l'UNIL ainsi que la traduction en français des rubriques qui constituèrent les premiers travaux préparatoires en vue de l'exposition présentée dès février 2011 au musée de l'Elysée de Lausanne

Les films présentés ici sont réalisés par Daniel Girardin et David Monti en collaboration avec les membres du musée de l'Elysée et l'équipe de chercheurs de l'UNIL.

Top podcasts em Artes

Mais de UNIL - Université de Lausanne