1 hr 50 min

Épisode 21 - Révéler les identités territoriales avec Karl Dorais Kinkaid & Christophe-Hubert Joncas Cadre bâti

    • Society & Culture

Dans cet épisode, Guillaume et Emile s’entretiennent avec Christophe-Hubert Joncas et Karl Dorais Kinkaid de la coopérative de travail en aménagement l’Enclume. À l’origine de cette initiative, on retrouve une belle histoire d’amitié et de complicité, des expertises croisées et un désir de se mobiliser pour agir autrement en urbanisme.

Oeuvrer différemment ? Ça commence à l’Enclume par une insistance sur le fait de travailler dans le plaisir, et de le faire au quotidien avec des personnes que l’on estime et respecte. C’est aussi aborder le travail aménagiste à partir de considérations éthiques visant à promouvoir une vision plus culturelle de l’aménagement et une sensibilité au territoire et à ce qui le façonne. 

Il est aussi question dans cet épisode des « espaces équivoques », ces lieux inusités — mais néanmoins foisonnants dans nos milieux de vie — où la définition juridique de l’espace ne correspond pas à son usage. Il y a souvent du privé dans le public, et du public dans le privé…

Sur une note plus intime, vous en apprendrez un peu plus sur l’amour de Karl pour les parcs régionaux, sur celui de Christophe-Hubert pour les rives du Saint-Maurice… et sur les anomalies du cadastre de la Ville de Laval !

Dans cet épisode, Guillaume et Emile s’entretiennent avec Christophe-Hubert Joncas et Karl Dorais Kinkaid de la coopérative de travail en aménagement l’Enclume. À l’origine de cette initiative, on retrouve une belle histoire d’amitié et de complicité, des expertises croisées et un désir de se mobiliser pour agir autrement en urbanisme.

Oeuvrer différemment ? Ça commence à l’Enclume par une insistance sur le fait de travailler dans le plaisir, et de le faire au quotidien avec des personnes que l’on estime et respecte. C’est aussi aborder le travail aménagiste à partir de considérations éthiques visant à promouvoir une vision plus culturelle de l’aménagement et une sensibilité au territoire et à ce qui le façonne. 

Il est aussi question dans cet épisode des « espaces équivoques », ces lieux inusités — mais néanmoins foisonnants dans nos milieux de vie — où la définition juridique de l’espace ne correspond pas à son usage. Il y a souvent du privé dans le public, et du public dans le privé…

Sur une note plus intime, vous en apprendrez un peu plus sur l’amour de Karl pour les parcs régionaux, sur celui de Christophe-Hubert pour les rives du Saint-Maurice… et sur les anomalies du cadastre de la Ville de Laval !

1 hr 50 min