52 Min.

#3 Une beauté inclusive, vérité ou bullshit ‪?‬ Badass La Mode

    • Gesellschaft und Kultur

Invités : deux spécialistes du skin care, Agnès Sanso, fondatrice de la marque Dégaine Care, et Marc Briant-Terlet, co-fondateur de Horace.

Nous sommes attirées par le monde de la beauté, de la cosmétique et de l'hygiène et en commençant à travailler dans ces univers, nous nous demandions quels étaient les grands chantiers en matière de représentation. Les mêmes que dans la mode ? Depuis plusieurs années, visuellement dans les médias, il est vrai que nous assistons à davantage de diversité, d'inclusivité. Le terme est à la mode. Les choses bougent. Lentement, mais sûrement.

On se souvient, avec Sarah, d'un appel d’offre auquel nous avions répondu pour un mastodonte de la distribution de produits de beauté l’année dernière. Nous avons exploré les coulisses de cette industrie en pleine mutation. Une mutation accélérée par des mouvements sociaux comme Me Too ou Black Lives Matter, le boom des discussions autour de la santé mentale et du développement personnel. Ce qui est cool avec tout ça, c'est que d’un seul canon de beauté autrefois, on est passé à plusieurs beautés possibles aujourd’hui. Les réseaux sociaux ont donné une voix à chacun.e.es tout en créant une controverse via les filtres et autres applications de retouches et d’editing.

Le marché est extrêmement compétitif avec des nouvelles marques incarnées voir fondées par des célébrités, des artistes, des designers, des influenceurs. Le choix est vaste. Le/la consommateur.trice parfois perdu.e. Et en plus de cette offre multiple, c’est impossible de faire l’impasse sur l’essor de clean beauty.

Il est important de figer cette discussion dans la temporalité de la pandémie mondiale, où le masque et l’isolement des confinements, la hausse du prix des matières premières ont eu de forts impacts sur ce marché.

Aujourd'hui, avec Agnès et Marc, on a envie de s'interroger sur les connexions que l'on peut faire entre représentation visuelle dans les médias et par les marques de cosmétique particulièrement et la représentation de soi, la représentation féminine, masculine.

___

REFERENCES
- Horace
- Degaine Care
- Association Buddy 4 Care & son Buddy Chat sur Discord
- Magazine l'ADN "Entre skin minimalism et make up rebellion, sous les masques, la beauté 2022 s'est composée un nouveau visage"
- "au pire" le po dcast réalisé par la marque Salut Beauté
___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass
- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher
- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds
___

RETROUVEZ NOUS SUR :
- instagram bureau badass
- facebook bureau badass
- linkedin bureau badass
- site bureau badass

Invités : deux spécialistes du skin care, Agnès Sanso, fondatrice de la marque Dégaine Care, et Marc Briant-Terlet, co-fondateur de Horace.

Nous sommes attirées par le monde de la beauté, de la cosmétique et de l'hygiène et en commençant à travailler dans ces univers, nous nous demandions quels étaient les grands chantiers en matière de représentation. Les mêmes que dans la mode ? Depuis plusieurs années, visuellement dans les médias, il est vrai que nous assistons à davantage de diversité, d'inclusivité. Le terme est à la mode. Les choses bougent. Lentement, mais sûrement.

On se souvient, avec Sarah, d'un appel d’offre auquel nous avions répondu pour un mastodonte de la distribution de produits de beauté l’année dernière. Nous avons exploré les coulisses de cette industrie en pleine mutation. Une mutation accélérée par des mouvements sociaux comme Me Too ou Black Lives Matter, le boom des discussions autour de la santé mentale et du développement personnel. Ce qui est cool avec tout ça, c'est que d’un seul canon de beauté autrefois, on est passé à plusieurs beautés possibles aujourd’hui. Les réseaux sociaux ont donné une voix à chacun.e.es tout en créant une controverse via les filtres et autres applications de retouches et d’editing.

Le marché est extrêmement compétitif avec des nouvelles marques incarnées voir fondées par des célébrités, des artistes, des designers, des influenceurs. Le choix est vaste. Le/la consommateur.trice parfois perdu.e. Et en plus de cette offre multiple, c’est impossible de faire l’impasse sur l’essor de clean beauty.

Il est important de figer cette discussion dans la temporalité de la pandémie mondiale, où le masque et l’isolement des confinements, la hausse du prix des matières premières ont eu de forts impacts sur ce marché.

Aujourd'hui, avec Agnès et Marc, on a envie de s'interroger sur les connexions que l'on peut faire entre représentation visuelle dans les médias et par les marques de cosmétique particulièrement et la représentation de soi, la représentation féminine, masculine.

___

REFERENCES
- Horace
- Degaine Care
- Association Buddy 4 Care & son Buddy Chat sur Discord
- Magazine l'ADN "Entre skin minimalism et make up rebellion, sous les masques, la beauté 2022 s'est composée un nouveau visage"
- "au pire" le po dcast réalisé par la marque Salut Beauté
___

- Un podcast pensé par Sarah Forst et Lucile Grémion, fondatrices du bureau badass
- Bande son réalisée par Diego Forst & Mickeal Bacher
- Produit & réalisé par l'équipe de Saga Sounds
___

RETROUVEZ NOUS SUR :
- instagram bureau badass
- facebook bureau badass
- linkedin bureau badass
- site bureau badass

52 Min.

Top‑Podcasts in Gesellschaft und Kultur

Beziehungskosmos
Sabine Meyer & Felizitas Ambauen
Input
Schweizer Radio und Fernsehen (SRF)
Rammstein – Row Zero
NDR, SZ
Wahrheit, Wein und Eisenring
CH Media
Seelenfänger
Bayerischer Rundfunk
Espresso
Schweizer Radio und Fernsehen (SRF)