1h 6 min

#16 - Investir dans les voitures de collection, mode d’emploi ! – Vladimir Grudzinski (Carjager‪)‬ Ma Tirelire

    • Investissement

Pédigré sportif, performances hors normes, rareté ou histoire industrielle particulière… Vladimir Grudzinski définit la voiture de collection comme une automobile d’intérêt qui est plus qu’un simple « déplaçoire ».



Passionné par cet univers depuis son jeune âge, il décide en 2017 de créer avec Luc Bousquet une plateforme spécialisée dans l’achat et la vente de voitures d’exception : Carjager met dès lors au service des particuliers son expertise technique et les accompagne dans le processus d’identification et d’acquisition de la voiture de leurs rêves. 



Le bonus ? Les équipes de Carjager  sont en mesure de vous proposer des autos hors-marché, non référencées sur les sites de vente en ligne mais pourtant bien disponibles à l’achat !



Envie d’en apprendre un peu plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire avec Alexandre Toussaint  et Vladimir Grudzinski.

 

5 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Carjager :



- Il y a environ 800 000 collectionneurs de voitures en France. Carjager comptabilise entre 300 et 400 demandes par mois et vise entre 250 et 300 ventes par an



- Lors de l’achat d’une voiture de collection, certains éléments sont à considérer en priorité. Pour s’assurer d’une bonne côte, l’idéal est de chercher les modèles rares d’une série et de veiller à ce qu’ils soient bien documentés, bien entretenus et le plus conformes possible à l’état d’origine



- L’acquisition d’une voiture de collection peut être financée par les banques au travers d’un crédit à la consommation



- Les primes d’assurance sont basses pour les voitures de collection car elles roulent peu – en moyenne 1 000km / an – et font rarement l’objet de sinistres



- Deux options de fiscalité : régler la taxe sur les objets de valeur (6,5% du prix de l’auto) ou - quand la voiture a plus de 30 ans - régler la taxe sur la plus-value (36% de la plus-value avec déduction des restaurations effectuées)



Un avant-goût de l’épisode :



« Les voitures anciennes sont souvent une madeleine de Proust. Beaucoup de gens sont animés par l’émotion et recherchent la voiture de leur enfance ».



« Il faut se défaire de l’image d’Epinal du collectionneur fortuné et élitiste. En fait, c’est un hobby qui est plus rependu que l’on ne le pense. Chez Carjager, nous avons une population d’acheteurs assez jeunes – 35/40 ans – qui commencent à bien gagner leur vie et veulent réaliser un rêve en s’offrant une belle voiture. »



« Si on veut se lancer sans prendre de risque, l’idéal est d’investir dans une valeur sûre comme Porsche. Il s’agit en effet d’automobiles fiables, peu coûteuses en entretien et très demandées, donc faciles à revendre. C’est un peu comme acheter une Rolex si on fait le parallèle avec le marché des montres. »



« Le jackpot c’est une voiture rare, avec livret d’origine, bien entretenue mécaniquement, avec ses archives et peu de propriétaires au compteur ».



Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : 

Le site web de Carjager 
Le LinkedIn de Vladimir Grudzinski 
Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !

Pédigré sportif, performances hors normes, rareté ou histoire industrielle particulière… Vladimir Grudzinski définit la voiture de collection comme une automobile d’intérêt qui est plus qu’un simple « déplaçoire ».



Passionné par cet univers depuis son jeune âge, il décide en 2017 de créer avec Luc Bousquet une plateforme spécialisée dans l’achat et la vente de voitures d’exception : Carjager met dès lors au service des particuliers son expertise technique et les accompagne dans le processus d’identification et d’acquisition de la voiture de leurs rêves. 



Le bonus ? Les équipes de Carjager  sont en mesure de vous proposer des autos hors-marché, non référencées sur les sites de vente en ligne mais pourtant bien disponibles à l’achat !



Envie d’en apprendre un peu plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire avec Alexandre Toussaint  et Vladimir Grudzinski.

 

5 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Carjager :



- Il y a environ 800 000 collectionneurs de voitures en France. Carjager comptabilise entre 300 et 400 demandes par mois et vise entre 250 et 300 ventes par an



- Lors de l’achat d’une voiture de collection, certains éléments sont à considérer en priorité. Pour s’assurer d’une bonne côte, l’idéal est de chercher les modèles rares d’une série et de veiller à ce qu’ils soient bien documentés, bien entretenus et le plus conformes possible à l’état d’origine



- L’acquisition d’une voiture de collection peut être financée par les banques au travers d’un crédit à la consommation



- Les primes d’assurance sont basses pour les voitures de collection car elles roulent peu – en moyenne 1 000km / an – et font rarement l’objet de sinistres



- Deux options de fiscalité : régler la taxe sur les objets de valeur (6,5% du prix de l’auto) ou - quand la voiture a plus de 30 ans - régler la taxe sur la plus-value (36% de la plus-value avec déduction des restaurations effectuées)



Un avant-goût de l’épisode :



« Les voitures anciennes sont souvent une madeleine de Proust. Beaucoup de gens sont animés par l’émotion et recherchent la voiture de leur enfance ».



« Il faut se défaire de l’image d’Epinal du collectionneur fortuné et élitiste. En fait, c’est un hobby qui est plus rependu que l’on ne le pense. Chez Carjager, nous avons une population d’acheteurs assez jeunes – 35/40 ans – qui commencent à bien gagner leur vie et veulent réaliser un rêve en s’offrant une belle voiture. »



« Si on veut se lancer sans prendre de risque, l’idéal est d’investir dans une valeur sûre comme Porsche. Il s’agit en effet d’automobiles fiables, peu coûteuses en entretien et très demandées, donc faciles à revendre. C’est un peu comme acheter une Rolex si on fait le parallèle avec le marché des montres. »



« Le jackpot c’est une voiture rare, avec livret d’origine, bien entretenue mécaniquement, avec ses archives et peu de propriétaires au compteur ».



Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : 

Le site web de Carjager 
Le LinkedIn de Vladimir Grudzinski 
Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !

1h 6 min