1h 47 min

#33 Clément Faydi - Adobe & Behance - S'écouter et avancer dans sa carrière Design Journeys

    • Design

Clément est Principal Designer chez Behance & Adobe.

Il découvre le web très jeune, en faisant des sites sur Dreamweaver. Mais à l’époque, il n’existe pas encore d’école pour travailler dans le web. Il souhaite alors s’orienter dans l’architecture, mais le destin l’amènera à l’Ecole de Design de Nantes dans un cursus de design d’interaction.

Pour ses études, Clément doit partir à l’étranger. Il part à New-York, en stage dans l’agence Firstborne. De cette expérience, il en retire 2 choses : il n’est pas fait pas pour travailler dans la publicité et il apprend de nombreuses compétences techniques au contact des directeurs artistiques de l’agence.



Pour son stage de fin d’études, Clément retourne à New-York. Il devait rejoindre Microsoft, mais se approcher par Behance, qu’il décide de rejoindre. Il va commencer à travailler sur les interfaces des grosses features de la plateforme : portfolio, network, la présentation de projet, etc. C’est d’ailleurs sur le tas qu’il apprend le métier de Product Designer : faire les interfaces, les tester, faire le pont avec les équipes de développeurs…

A la fin de ses 6 mois de stage, Clément reste chez Behance et devient Senior Designer. Un intitulé surprenant sur la jeune expérience de Clément, qui prouve la confiance qu’avait ses managers en lui, même si dans les faits, son rôle ne change pas. Ce n’est que par la suite, lorsqu’il passe Lead Designer, qu’il prend en responsabilité et travaille uniquement sur le pan recherche de Behance.

On revient sur la création de la première application iOS de Behance par Clément : ce que cela implique dans son travail au quotidien, quels sont les enseignements de ce projet, les points positifs et négatifs.



Après 2 ans, Behance se fait racheter par Adobe. Clément revient sur les impacts de ce rachat sur son travail. Une des conséquences est qu’il doit désormais travailler sur des projets Adobe en plus des projets Behance - il travaille sur Adobe Creative Cloud par exemple - ce qui l’amène a beaucoup voyager à San Francisco et à passer énormément temps en réunion avec ses collègues. C’est une période assez difficile de sa vie sur laquelle Clément revient : il doit gérer de gros projets, recruter et manager son équipe qui est composée de designers plus seniors que lui, sans vraiment personne pour l’aider à monter sur son rôle. Cette expérience lui fait réaliser qu’il ne se plait pas dans le rôle de manager et qu’il souhaite avant tout être contributeur individuel et mettre tout son expertise dans le design.



Fatigué par la situation, Clément quitte Adobe en 2016 pour fonder Topick, une sorte de Reddit bienveillante. Il revient sur son aventure entrepreneuriale : ce que cela lui a apporté de positif, les difficultés qu’il a rencontré et l’impact à long terme sur sa carrière.

Un an après la création de Topick, Clément ferme l’entreprise et retourne chez Behance, en tant que contributeur individuel. Dans un premier temps, il reprend son travail là où il l’avait laissé et travaille à 100% sur Adobe Portfolio. On parle de la mise en place de la stratégie produit - laissée à un Designer plutôt qu’à un Product Manager -, des méthodes de travail suivies pour créer le produit, de l’implication des développeurs dans les réflexions, etc.

Comme à l’époque de son arrivée chez Behance, Clément ne fait pas de User Research lors de la création d’Adobe Portfolio. Il revient sur ce point, nous expliquant les raisons de ce choix, comme pallier cette absence de recherche et ce qui a depuis été mis en place.

Adobe est une immense entreprise avec une multitude de produits. Nous devions donc parler de la marche à suivre pour garder de la cohérence entre les produits Adobe. Clément revient sur ce point, d’autant plus que Behance à sa propre charte graphique, qui se retrouve mixé avec celle d’Abode dan

Clément est Principal Designer chez Behance & Adobe.

Il découvre le web très jeune, en faisant des sites sur Dreamweaver. Mais à l’époque, il n’existe pas encore d’école pour travailler dans le web. Il souhaite alors s’orienter dans l’architecture, mais le destin l’amènera à l’Ecole de Design de Nantes dans un cursus de design d’interaction.

Pour ses études, Clément doit partir à l’étranger. Il part à New-York, en stage dans l’agence Firstborne. De cette expérience, il en retire 2 choses : il n’est pas fait pas pour travailler dans la publicité et il apprend de nombreuses compétences techniques au contact des directeurs artistiques de l’agence.



Pour son stage de fin d’études, Clément retourne à New-York. Il devait rejoindre Microsoft, mais se approcher par Behance, qu’il décide de rejoindre. Il va commencer à travailler sur les interfaces des grosses features de la plateforme : portfolio, network, la présentation de projet, etc. C’est d’ailleurs sur le tas qu’il apprend le métier de Product Designer : faire les interfaces, les tester, faire le pont avec les équipes de développeurs…

A la fin de ses 6 mois de stage, Clément reste chez Behance et devient Senior Designer. Un intitulé surprenant sur la jeune expérience de Clément, qui prouve la confiance qu’avait ses managers en lui, même si dans les faits, son rôle ne change pas. Ce n’est que par la suite, lorsqu’il passe Lead Designer, qu’il prend en responsabilité et travaille uniquement sur le pan recherche de Behance.

On revient sur la création de la première application iOS de Behance par Clément : ce que cela implique dans son travail au quotidien, quels sont les enseignements de ce projet, les points positifs et négatifs.



Après 2 ans, Behance se fait racheter par Adobe. Clément revient sur les impacts de ce rachat sur son travail. Une des conséquences est qu’il doit désormais travailler sur des projets Adobe en plus des projets Behance - il travaille sur Adobe Creative Cloud par exemple - ce qui l’amène a beaucoup voyager à San Francisco et à passer énormément temps en réunion avec ses collègues. C’est une période assez difficile de sa vie sur laquelle Clément revient : il doit gérer de gros projets, recruter et manager son équipe qui est composée de designers plus seniors que lui, sans vraiment personne pour l’aider à monter sur son rôle. Cette expérience lui fait réaliser qu’il ne se plait pas dans le rôle de manager et qu’il souhaite avant tout être contributeur individuel et mettre tout son expertise dans le design.



Fatigué par la situation, Clément quitte Adobe en 2016 pour fonder Topick, une sorte de Reddit bienveillante. Il revient sur son aventure entrepreneuriale : ce que cela lui a apporté de positif, les difficultés qu’il a rencontré et l’impact à long terme sur sa carrière.

Un an après la création de Topick, Clément ferme l’entreprise et retourne chez Behance, en tant que contributeur individuel. Dans un premier temps, il reprend son travail là où il l’avait laissé et travaille à 100% sur Adobe Portfolio. On parle de la mise en place de la stratégie produit - laissée à un Designer plutôt qu’à un Product Manager -, des méthodes de travail suivies pour créer le produit, de l’implication des développeurs dans les réflexions, etc.

Comme à l’époque de son arrivée chez Behance, Clément ne fait pas de User Research lors de la création d’Adobe Portfolio. Il revient sur ce point, nous expliquant les raisons de ce choix, comme pallier cette absence de recherche et ce qui a depuis été mis en place.

Adobe est une immense entreprise avec une multitude de produits. Nous devions donc parler de la marche à suivre pour garder de la cohérence entre les produits Adobe. Clément revient sur ce point, d’autant plus que Behance à sa propre charte graphique, qui se retrouve mixé avec celle d’Abode dan

1h 47 min