14 épisodes

Ballast est une revue, créée en novembre 2014, d’une quarantaine de militants/bénévoles (de France et de Belgique), indépendante de tout groupe de presse et parti politique. Sans publicité, elle est disponible en librairie ; le site est quant à lui alimenté chaque semaine en articles et entretiens inédits et autonomes.
Ce podcast propose des lectures d'articles du site ou de la revue papier.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Ballast Ballast

    • Actualités
    • 5,0 • 7 notes

Ballast est une revue, créée en novembre 2014, d’une quarantaine de militants/bénévoles (de France et de Belgique), indépendante de tout groupe de presse et parti politique. Sans publicité, elle est disponible en librairie ; le site est quant à lui alimenté chaque semaine en articles et entretiens inédits et autonomes.
Ce podcast propose des lectures d'articles du site ou de la revue papier.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Quand un prof démissionne — Hugues Fardao

    Quand un prof démissionne — Hugues Fardao

    Un chiffre : entre la session 2019 et 2020 du concours d’enseignant en lycée professionnel, le nombre de candidats a diminué de 20 %. Une déclaration : en visite la semaine dernière dans un lycée professionnel d’Indre-et-Loire, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a loué « les ressources humaines, l’épanouissement des personnels, le bonheur au travail ». Entre les deux : un fossé. Celui d’un quotidien réellement vécu, que la communication du pouvoir enjambe toute honte bue. Hugues Fardao, professeur de lettres dans un lycée polyvalent normand jusqu’à cette année, a choisi de démissionner pour protester contre ce qu’il appelle la « francetélécommisation de l’Éducation nationale » et « la casse du service public ». Si certains enseignants continuent de miser sur la lutte syndicale ou politique, il estime, lui, n’être plus en mesure de surmonter les contradictions éthiques et professionnelles imposées par le ministère. Une décision difficile qu’il nous raconte.
    Propos de Hugues Fardao, recueillis par Noé Roland, lus par Mélanie Simon-Franza.
    https://www.revue-ballast.fr/quand-un-prof-demissionne/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 16 min
    « On veut être respectés » : faire grève en pleine pandémie

    « On veut être respectés » : faire grève en pleine pandémie

    Tandis que la production voit partout son rythme ralentir, la direction d’une usine à papier basée à Aubigné-Racan, petite commune de la Sarthe, a eu raison de la patience de ses employés. Face aux inquiétudes sanitaires de ces derniers et au refus d’instaurer le télétravail, le patron invoque « la sélection naturelle ». Une grève se met alors en place ; les machines sont arrêtées cinq jours. L’un des grévistes, également représentant du personnel, nous raconte leur lutte de l’intérieur. Depuis, l’essentiel de leurs revendications ont été entendues — sauf une : des excuses.
    Propos recueillis par Ballast, lus par Mélanie Simon-Franza.
    https://www.revue-ballast.fr/on-veut-etre-respectes-faire-greve-en-pleine-pandemie/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 15 min
    Prendre soin de nos anciens — Anne-Sophie Pelletier

    Prendre soin de nos anciens — Anne-Sophie Pelletier

    « Je vous mets au défi, vous qui êtes en forme, de faire en quinze minutes ce qu’on nous demande de faire à des personnes de plus de 80 ans : se lever, faire sa toilette, faire son lit, déjeuner », lance Anne-Sophie Pelletier, ancienne porte-parole des employé.e.s de cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes — ou « EHPAD » — qui, en 2017, ont réalisé une grève de 117 jours afin d’exiger davantage de personnel. C’était à Foucheran, dans le Jura. L’une des plus longues grèves françaises. « Des sous-effectifs considérables au regard des besoins médicaux des résidents engendrent à la fois une dégradation des conditions de travail et une maltraitance institutionnelle », a depuis révélé un rapport parlementaire. Anne-Sophie Pelletier n’avait jamais fait grève ; elle n’était pas syndiquée, pas militante : elle est à présent conseillère prud’homale pour la CGT et s’échine à faire vivre cette parole de résistance sur la scène nationale. En plein mouvement social contre le gouvernement Macron, nous l’avons rencontrée dans un café de Montreuil, non loin de la centrale syndicale : elle nous raconte la grève, cette « véritable école de vie ».
    Propos recueilli par Ballast, lu par Mélanie Simon-Franza.
    https://www.revue-ballast.fr/prendre-soin-de-nos-anciens/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 20 min
    Lettre du poète Jean Sénac à son fils

    Lettre du poète Jean Sénac à son fils

    L’Algérie vient de célébrer le 60e anniversaire du début de la guerre d’Indépendance. L’occasion de découvrir ce courrier de Jean Sénac, fils de pieds-noirs engagé aux côtés des indépendantistes algériens, adressé à son fils adoptif, Jacques Miel, en décembre 1961 — la guerre durait alors depuis sept ans.
    Texte de Jean Sénac, lu par Mélanie Simon-Franza.
    www.revue-ballast.fr/lettre-du-poete-jean-senac-a-son-fils/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 12 min
    Carnet du Rojava (3/3) — Corinne Morel Darleux

    Carnet du Rojava (3/3) — Corinne Morel Darleux

    Troisième et dernier volet du journal de bord de la militante écosocialiste et conseillère régionale (PG) Corinne Morel Darleux.
    Texte de Corinne Morel Darleux, lu par Cyrille Choupas et Mélanie Simon-Franza.
    https://www.revue-ballast.fr/carnet-du-rojava-3-3/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 24 min
    Adolfo Kaminsky — le monde entier — Hassina Mechaï

    Adolfo Kaminsky — le monde entier — Hassina Mechaï

    « Un beau matin, la police française est arrivée, on a ramassé tout le monde, moi compris, et Drancy à nouveau. Mais eux ont tout de suite été déportés, et ensuite ça a été le four », nous raconte Adolfo Kaminsky après nous avoir ouvert les portes de son appartement. Le jeune homme, enfant de parents exilés, travaillait alors pour la Résistance comme faussaire. La guerre achevée, le photographe prolongea cet engagement jusqu’au début des années 1970 aux côtés d’indépendantistes algériens, de dissidents antifascistes et d’activistes sud-africains. Cela, personne ne l’aurait probablement jamais su si sa fille n’avait pas insisté pour recueillir sa parole et la rendre publique, en 2009, dans un ouvrage biographique. C’est ce dernier qui nous a conduits jusqu’à lui.
    Texte de Hassina Mechaï, lu par Mélanie Simon-Franza
    https://www.revue-ballast.fr/adolfo-kaminsky/

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 32 min

Avis

5,0 sur 5
7 notes

7 notes

Classement des podcasts dans Actualités