371 épisodes

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

C dans l'air France Télévisions

    • Actualités
    • 4,0 • 1,6 k notes

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

    Made in China - Vos questions sms

    Made in China - Vos questions sms

    C dans l'air du 18 mai 2024 : Made in China, l'Amérique se barricade. Et nous ?

    Nos experts :
    • Philippe DESSERTINE - Économiste, directeur de l’Institut de Haute Finance, auteur de "Le grand basculement"
    • Sylvie MATELLY - Économiste, directrice de l’Institut Jacques Delors, auteure de "Géopolitique de l’économie"
    • Ursula GAUTHIER - Cheffe du service international et ancienne correspondante en Chine - L'Obs
    • Thomas PORCHER - Économiste, membre des "Économistes Atterrés"

    • 7 min
    Made in China, l'Amérique se barricade. Et nous ? - L'intégrale

    Made in China, l'Amérique se barricade. Et nous ? - L'intégrale

    C dans l'air du 18 mai 2024 : Made in China, l'Amérique se barricade. Et nous ?

    Face à la Chine, les États-Unis haussent le ton. Pour dissuader les exportations de voitures électriques chinoises à bas coût, les Américains ont annoncé mercredi une impressionnante hausse des droits de douanes contre le géant asiatique, de 25 à 100%. Joe Biden voit d'un mauvais œil l'arrivée de ces véhicules peu chers car lourdement subventionnés et reproche à la Chine des pratiques commerciales déloyales : transfert forcé de technologies, violations de la propriété intellectuelle, dumping social… "Nos travailleurs peuvent être plus compétitifs que n’importe qui tant que la concurrence est juste. Mais pour trop longtemps, elle ne l’a pas été", a déclaré mardi le président américain lors d’un discours à la Maison-Blanche. Face à cette mesure inédite, la Chine prépare ses arrières. Jeudi, le président Xi Jinping a accueilli son homologue russe Vladimir Poutine, avec qui il a annoncé renforcer son partenariat stratégique. Fragilisé par sa guerre en Ukraine et les sanctions économiques qui en découlent, le président russe s'appuie lourdement sur les importations chinoises. Les échanges commerciaux sino-russes ont ainsi dépassé les 240 milliards d’euros en 2023. En France, l'ambiance est également à la méfiance face aux pratiques commerciales chinoises, mais Emmanuel Macron n'a pas osé froisser Xi Jinping lors de sa visite à Paris la semaine dernière. Tout juste a-t-il déclaré vouloir souler "en toute amitié et confiance" les "préoccupations, pour essayer de les surmonter".

    Symbole de cette léthargie française, l'industrie photovoltaïque française est en train de sombrer. Mi-avril, le Tribunal de commerce de Nantes a prononcé la liquidation de Systovi, l’un des deux derniers fabricants français de panneaux photovoltaïques. L'entreprise n'a pas retrouvé de repreneurs et certains députés enragent de voir les panneaux chinois vendus quatre fois moins chers sur le marché. "La qualité était là, assure un salarié auprès du Parisien, nos produits sont performants, mais ce qui nous a tués, c’est le marché et l’écart avec les prix chinois." Le dumping a atteint son paroxysme à l'été dernier quand le prix des panneaux chinois a été divisé par deux. Résultat, l'industrie français patine et la Chine en profite : 80% des installations photovoltaïques sont actuellement fabriquées dans l'empire du milieu.

    Et la Chine ne risque pas de perdre son monopole de sitôt avec les tensions sur les ressources de nickel, minerai servant notamment à la fabrication de batteries. Alors que la Nouvelle-Calédonie est au bord de la guerre civile à cause de la réforme de son corps électoral, l'île est aussi victime de la crise du nickel, dont le prix a chuté de 43% en 2023. Une situation qui fragilise l'économie de la Nouvelle-Calédonie qui abrite 25% des ressources mondiales en nickel. À cause de cette crise, les trois groupes qui exploitent le minerai sur l'île font face à des pertes record. Le groupe français Eramet et sa filiale Société Le Nickel (SNL), premier employeur de l'archipel, a enregistré une chute de ses ventes de 50%. Une crise qui ne risque pas de favoriser un retour au calme sur ce territoire d'Outre-mer.

    Comment la Chine va-t-elle réagir à la brutale hausse des droits de douane américains ? La France est-elle trop tendre face à la guerre commerciale menée par Xi Jinping ? Et comment la crise du Nickel contribue-t-elle aux tensions en Nouvelle-Calédonie ?

    Nos experts :
    • Philippe DESSERTINE - Économiste, directeur de l’Institut de Haute Finance, auteur de "Le grand basculement"
    • Sylvie MATELLY - Économiste, directrice de l’Institut Jacques Delors, auteure de "Géopolitique de l’économie"
    • Ursula GAUTHIER - Cheffe du service international et ancienne correspondante en Chine - L'Obs
    • Thomas PORCHER - Économist

    • 1h 8 min
    Elie Cohen - Voiture électrique : la fin de Renault, Peugeot et Citroën ?

    Elie Cohen - Voiture électrique : la fin de Renault, Peugeot et Citroën ?

    C dans l'air l'invité du 17 mai : Elie Cohen, économiste et directeur de recherche au CNRS.

    Le patron de Stellantis Carlos Tavares va vendre en Europe, dans les concessions Peugeot, Citroën, Fiat, Opel, des voitures chinoises, fabriquée en Chine. Les modèles seront ensuite lancés dans trois régions supplémentaires à partir du dernier trimestre de cette année. Après cette annonce, Stellantis gagnait 1,47% en Bourse et Leapmotor 6,85 %. La Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur les subventions massives accordées par Pékin à ses constructeurs de véhicules électriques, qui leur permettent de casser les prix sur le marché européen. "Les marchés mondiaux sont désormais inondés de voitures électriques moins chères. Et leur prix est maintenu artificiellement bas grâce à d'énormes subventions publiques" a déclaré Ursula von der Leyen. Le patron de Stellantis Carlos Tavares décrit la "brutalité" de la compétition qui s’annonce avec les constructeurs chinois sur la voiture électrique. Et demande à la France de laisser son entreprise faire ses propres choix industriels "raisonnables et raisonnés".

    Décryptage avec l'économiste Elie Cohen, invité de Axel de Tarle

    • 10 min
    Emeutes, violences... et fin de campagne européenne? - Vos questions sms

    Emeutes, violences... et fin de campagne européenne? - Vos questions sms

    C dans l'air du 17 mai 2024 : Emeutes, violences... et fin de campagne européenne?

    Les experts :

    - JÉRÔME JAFFRÉ - Politologue - Chercheur associé au CEVIPOF
    - LOUIS HAUSALTER - Journaliste politique - Le Figaro
    - CAROLINE MICHEL-AGUIRRE - Grand reporter au service politique - Le Nouvel Obs
    - GAEL SLIMAN - Président et Cofondateur de l'Institut Odoxa

    • 5 min
    Emeutes, violences... et fin de campagne européenne? - L'intégrale

    Emeutes, violences... et fin de campagne européenne? - L'intégrale

    C dans l'air du 17 mai 2024 : Emeutes, violences... et fin de campagne européenne?

    A trois semaines des élections européennes, la campagne est évincée par les crises et les faits divers qui rythment l’actualité nationale, et bousculent le camp présidentiel. Cette semaine devait en effet débuter par l’annonce lundi d’importants investissements de grandes multinationales lors du sommet Choose France. Le chef de l’Etat devait ensuite défendre sa politique énergétique basée sur le développement des énergies renouvelables et la relance du nucléaire à l’occasion d’un déplacement mercredi à Fécamp sur un parc éolien en mer puis jeudi à Flamanville pour l’inauguration de l’EPR. De son côté, Gabriel Attal avait prévu une conférence de presse ce vendredi pour annoncer des mesures sur le travail, avant un débat face à Jordan Bardella (RN) le 23 mai prochain sur France 2.


    Et puis tout a volé en éclats. Les violentes émeutes qui secouent la Nouvelle-Calédonie depuis lundi, déclenchées par une réforme du corps électoral, s’ajoutent à l’attaque sanglante d’un fourgon pénitentiaire dans l’Hexagone au cours de laquelle deux agents ont été tués et à celle ce vendredi d’une synagogue à Rouen. Une actualité sombre qui a poussé le chef de l’Etat à annuler ses déplacements depuis mercredi, à convoquer un Conseil de défense et à décréter l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie.


    Cette nuit la situation a été un peu plus calme dans l’archipel mais le règlement politique de la crise est dans l’impasse tandis qu’un autre projet de loi concernant Mayotte, cette fois, divise la majorité. Emmanuel Macron reçoit ce vendredi des élus mahorais pour évoquer la suppression du droit du sol à Mayotte via un projet de loi constitutionnel, en réponse aux évènements de février dernier. A l’époque, l’île a, elle aussi, connu des barrages menés par des collectifs de citoyens pour demander le contrôle de l’immigration et de la délinquance.


    Autant d’évènements qui viennent impacter la campagne des européennes et placent les questions de sécurité au centre des débats. D’après un dernier sondage Odoxa pour Le Figaro, cette thématique se hisserait désormais en troisième position des problématiques qui influenceront le vote des Français aux européennes, derrière l’inflation et le pouvoir d’achat. 64 % des Français interrogés estiment également que l’attaque du fourgon pénitentiaire dans l’Eure n’est pas un "fait divers" mais bien un "fait de société" reflétant une progression de la violence dans le pays.

    Les experts :

    - JÉRÔME JAFFRÉ - Politologue - Chercheur associé au CEVIPOF
    - LOUIS HAUSALTER - Journaliste politique - Le Figaro
    - CAROLINE MICHEL-AGUIRRE - Grand reporter au service politique - Le Nouvel Obs
    - GAEL SLIMAN - Président et Cofondateur de l'Institut Odoxa

    • 1h 4 min
    Olivier Esteves - La France, tu l'aimes...mais tu la quittes!

    Olivier Esteves - La France, tu l'aimes...mais tu la quittes!

    C dans l'air l'invité du 16 mai avec Olivier Esteves, professeur des universités, spécialiste du monde anglophone, de l’ethnicité et de l’immigration et co-auteur de La France tu l’aimes, mais tu la quittes.

    Olivier Esteves est professeur des universités, spécialiste du monde anglophone, de l’ethnicité et de l’immigration. Avec Alice Picard et Julien Talpin, il publie La France tu l’aimes, mais tu la quittes, aux éditions du Seuil.


    Alors que la France est le pays qui compte le plus de musulmans en Europe, l’enquête sociologique d’Olivier Esteves tente d’expliquer ces départs. Parmi les raisons évoquées, 71% évoquent la volonté de moins subir de racisme et de discriminations, celle de vivre sereinement leur religion (64 %). Le droit à l’indifférence mais à celui de progresser professionnellement (41%) aussi, pour ces jeunes souvent très diplômés qui trouvent l’ascenseur social enrayé, bloqué par les discriminations à l’embauche. Cette enquête sociologique s’est appuyée sur un échantillon de plus de 1000 personnes et sur 140 entretiens approfondis. L’ouvrage révèle les effets délétères de l’islamophobie qui, vus d’ailleurs, semblent constituer une exception française.


    Olivier Esteves, professeur des universités, spécialiste du monde anglophone, de l’ethnicité et de l’immigration reviendra sur son enquête.

    • 10 min

Avis

4,0 sur 5
1,6 k notes

1,6 k notes

Cerise&Ccie ,

J’aime beaucoup

J’aime beaucoup votre émission et je l’écoute tous les jours sauf quand le sujet porte sur des peoples comme Kate middleton qui ne montre pas son visage à cause de son lipofilling des joues ou sa rhinoplastie … laissons cela à Closer svp 😌

jean philippe perez ,

Enfin de la nuance ! Pour éviter les manipulation extrémiste de gauche comme de droite !

Meilleure emission du PAF. Certains experts sérieux et réguliers sont vraiment biens ! A écouter en podcast !

lovechevaux78 ,

Le choix des sujets est consternant

Alors que la Nouvelle Calédonie subit une tragédie depuis plusieurs jours, je suis outrée de voir que le sujet n’a toujours pas été traité dans cette émission, au profit d’autres qui s’étendent sur plusieurs jours. Ca serait bien de ne pas rabacher toujours la même chose et de laisser de la place aux choses importantes.

Et Axel de Tarlé est de plus en plus insupportable, il gueule dans le micro (pardon mais il n’y a pas d’autres mots), coupe la parole aux invités pour partir en bégayant sur un long monologue qui n’apporte rien… place aux jeunes, qui sont beaucoup plus respectueux et s’expriment bien mieux !!

Classement des podcasts dans Actualités

LEGEND
Guillaume Pley
Les Grosses Têtes
RTL
Les actus du jour - Hugo Décrypte
Hugo Décrypte
L’Heure du Monde
Le Monde
Les Actus Pop - HugoDécrypte
HugoDécrypte
Vivons heureux avant la fin du monde
ARTE Radio

D’autres se sont aussi abonnés à…

C ce soir
France Télévisions
C politique
France Télévisions
C à vous
France Télévisions
Affaires étrangères
France Culture
Comprendre le monde - par Pascal Boniface
Pascal Boniface
Le monde devant soi
Slate.fr

Plus par France Télévisions

La Grande Librairie
France Télévisions
Les 4 Vérités
France Télévisions
Au comptoir de l'info
France Télévisions
Plus belle la vie
France Télévisions
Un si grand soleil : le podcast
France Télévisions
Méta Media france tv
France Télévisions