41 min

Yannick Bestaven : "Humidité permanente, chauffage inexistant... Pendant 80 jours, on vit comme des sangliers‪"‬ Belle Trace

    • Sports

Vainqueur du dernier Vendée Globe, Yannick Bestaven reçoit Flo Masnada chez lui à La Rochelle, à quelques mètres seulement de son monocoque Maître Coq.
Le skipper revient sur ses débuts en canoé kayak et en planche à voile sur le bassin d’Arcachon avant de bifurquer vers la voile et la course au large au détour d’une rencontre avec Yves Parlier (02:16).
Il revient évidemment sur sa victoire sur le Vendée Globe 2020-2021, une victoire d’équipe comme il aime le souligner (08:20) alors que 12 personnes sont présentes autour de lui pour la réussite du projet.
Yannick se souvient aussi des moments clés de ce tour du monde victorieux (15:21) : le départ, le sauvetage de Kevin Escoffier, le passage du Cap Horn ainsi que la vie à bord et sa gestion du sommeil (23:50). "J’essayais de ne pas dormir plus de 60 minutes d’affilée", explique-t-il.
Enfin, il revient sur ses sensations de retour sur terre, la victoire mais aussi la suite avec les règles sanitaires qui n'ont pas été simples à gérer (33:55).
C'est tout cela que le skipper raconte cette semaine dans le podcast "Belle Trace", sur Eurosport.
Bonne écoute
Ecoutez d'autres épisodes de Belle Trace :
Abdelatif Benazzi : "Mon premier haka ? J'ai regardé dans mon pantalon pour voir ce qu'il y avait"
Samir Aït Saïd : "A Paris, ça va être un happy ending"
Grégory Coupet : "Je suis parti du stage de Tignes à cause de ma relation avec Domenech et j’ai fait demi-tour grâce à ma maman"
Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.
Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
Animation : Flo Masnada
Production : Bababam

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Vainqueur du dernier Vendée Globe, Yannick Bestaven reçoit Flo Masnada chez lui à La Rochelle, à quelques mètres seulement de son monocoque Maître Coq.
Le skipper revient sur ses débuts en canoé kayak et en planche à voile sur le bassin d’Arcachon avant de bifurquer vers la voile et la course au large au détour d’une rencontre avec Yves Parlier (02:16).
Il revient évidemment sur sa victoire sur le Vendée Globe 2020-2021, une victoire d’équipe comme il aime le souligner (08:20) alors que 12 personnes sont présentes autour de lui pour la réussite du projet.
Yannick se souvient aussi des moments clés de ce tour du monde victorieux (15:21) : le départ, le sauvetage de Kevin Escoffier, le passage du Cap Horn ainsi que la vie à bord et sa gestion du sommeil (23:50). "J’essayais de ne pas dormir plus de 60 minutes d’affilée", explique-t-il.
Enfin, il revient sur ses sensations de retour sur terre, la victoire mais aussi la suite avec les règles sanitaires qui n'ont pas été simples à gérer (33:55).
C'est tout cela que le skipper raconte cette semaine dans le podcast "Belle Trace", sur Eurosport.
Bonne écoute
Ecoutez d'autres épisodes de Belle Trace :
Abdelatif Benazzi : "Mon premier haka ? J'ai regardé dans mon pantalon pour voir ce qu'il y avait"
Samir Aït Saïd : "A Paris, ça va être un happy ending"
Grégory Coupet : "Je suis parti du stage de Tignes à cause de ma relation avec Domenech et j’ai fait demi-tour grâce à ma maman"
Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.
Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
Animation : Flo Masnada
Production : Bababam

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

41 min

Classement des podcasts dans Sports

RMC
RMC
Sunday Night Productions
RMC
Barthelemy Fendt
Le Club des 5