81 épisodes

⭐ Tendance 2020 et 2021 de Apple Podcasts ⭐
Flashback est le podcast de l'agence de marketing digital Intuiti. Des dirigeant(e)s passionné(e)s reviennent sur le sens qu'ils donnent à leur métier, sur leurs bonnes ou mauvaises décisions, sur leurs succès et sur leurs échecs.... Dans chaque épisode, les collègues et amis Quentin Franque et Jean-Michel Onillon interrogent ceux qui révolutionnent l'expérience client, en respectant leurs propres valeurs.

Avec Flashback, il est souvent question de digital, de marketing et de communication. On parle aussi de doutes, d'espoirs, d'ambition et de vision... et plus rarement (même si c'est arrivé), de Martin Solveig, de Nikos Aliagas, de Joël Dicker, du "Père Noël est une ordure", de Roland Garros, de la salle Pleyel, de parentalité, de phobies, de la couleur verte, des avions, des légumes... Bref, on creuse nos sujets !

Pour recevoir notre newsletter et être tenu au courant des nouveaux épisodes, rendez-vous sur le média Decriiipt de Intuiti.

Flashback, podcast marketing par Intuiti Intuiti

    • Affaires
    • 5,0 • 67 notes

⭐ Tendance 2020 et 2021 de Apple Podcasts ⭐
Flashback est le podcast de l'agence de marketing digital Intuiti. Des dirigeant(e)s passionné(e)s reviennent sur le sens qu'ils donnent à leur métier, sur leurs bonnes ou mauvaises décisions, sur leurs succès et sur leurs échecs.... Dans chaque épisode, les collègues et amis Quentin Franque et Jean-Michel Onillon interrogent ceux qui révolutionnent l'expérience client, en respectant leurs propres valeurs.

Avec Flashback, il est souvent question de digital, de marketing et de communication. On parle aussi de doutes, d'espoirs, d'ambition et de vision... et plus rarement (même si c'est arrivé), de Martin Solveig, de Nikos Aliagas, de Joël Dicker, du "Père Noël est une ordure", de Roland Garros, de la salle Pleyel, de parentalité, de phobies, de la couleur verte, des avions, des légumes... Bref, on creuse nos sujets !

Pour recevoir notre newsletter et être tenu au courant des nouveaux épisodes, rendez-vous sur le média Decriiipt de Intuiti.

    [BEST-OF#1] - Faut-il parler de la femme derrière la dirigeante ?

    [BEST-OF#1] - Faut-il parler de la femme derrière la dirigeante ?

    Bonjour & Bienvenue dans ce nouveau format de Flashback.



    Pendant l’été, avec l’équipe Intuiti, on s’était dit qu’on commençait vraiment à voir ressortir des grands thèmes dans les épisodes. Des thèmes sur lesquels on voulait s’arrêter un petit moment.

    Donc, pendant 3 semaines, à raison de 8,33 épisodes par semaine, on a réécouté pour vous, les 25 premiers épisodes de Flashback. Bon c’est vrai ça n’aide pas vraiment pour le bronzage, mais je vous rassure on a appris plein de choses quand même !

    Ensuite, Quentin et Jean-Michel ont réagi sur les séquences sélectionnées. Avec l’idée de vous aussi vous faire réfléchir, vous inspirer, vous faire réagir.

    D’ailleurs, pour ce qui est de réagir, si ce format best-of vous plaît, n’hésitez pas à nous le dire, par exemple en commentaire sur apple podcast ! On orientera nos prochaines interviews sur ces thématiques là. Et peut-être pourquoi pas refaire des best of dans quelques temps sur les prochains épisodes de la saison 3.

    Allez, best-of n°1, “Faut-il parler de la femme derrière la dirigeante ?”, c’est parti !



    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



    Un grand merci à Julie Walbaum de chez Maisons du Monde, à Fanny Auger de chez Nature & Découvertes, à Julie Dang Tran de chez Manutan, à Carole Martin-Rogès de chez Estée Lauder et à Barbara Sessa de chez Mastercard. On espère pouvoir continuer de discuter de ces sujets avec d'autres dirigeantes et on l'espère également avec d'autres dirigeants.  



    Si le sujet vous intéresse, on vous propose de le creuser en lisant la tribune de Julie Dang Tran parue dans Stratégies et intitulée “Les femmes n’ont pas la place qu’elles méritent dans les entreprises ”. Et sinon, on vous recommande également Les couilles sur la table , en livre ou en podcast.

    On espère que ce format de best-of vous a plu, n’hésitez pas à nous le dire. A bientôt !

    • 17 min
    [REDIFF] - Résoudre les peurs pour convaincre d'adopter de nouveaux usages (Guy Pezaku et Aurélie Fircowicz - Murfy

    [REDIFF] - Résoudre les peurs pour convaincre d'adopter de nouveaux usages (Guy Pezaku et Aurélie Fircowicz - Murfy

    Depuis quelques mois, nous découpons nos podcasts en séries de 4 ou 5 épisodes, notamment pour vous aider à naviguer parmi les sujets parfois très divers que nous traitons avec nos intervenants et intervenantes. Depuis ces découpages, nous recevons pas mal de retours d’auditeurs et d’auditrices qui regrettent de devoir cliquer sur l’épisode suivant pour passer d’un épisode à un autre. Si c’est votre cas, sachez que ce n’est pas normal et que vous pouvez changer le passage automatique d’un épisode à un autre dans vos réglages. Mais, pour faire plus simple, on s’est aussi dit que nous pouvions vous partager les versions complètes. Alors, cet été, nous rediffusons nos derniers épisodes en version complète.


    Si vous connaissez déjà Murfy, on vous tire notre chapeau car même si l’entreprise est en très forte croissance, elle est encore assez peu connue. A l’inverse, si vous ne connaissez pas encore Murfy, empressez vous d’en parlez à vos amis, histoire de dire dans quelques années “hey, c’est moi qui t’en ai parlé le premier (si vous êtes un homme), la première (si vous êtes une femme)”. Car il y a de très fortes chances pour que Murfy devienne bientôt un service utilisé par le plus grand nombre jusqu’à entrer dans le vocabulaire commun, comme un Blablacar, un Lydia ou un Too Good To Go par exemple.

    En quelques mots, Murfy c’est 150 personnes qui ont comme ambition de réduire les déchets électroménagers qu’on produit chaque année en créant de l’emploi local, qualifié et non-délocalisable. Un savant mélange entre écoute et détermination.



    Pour Guy, Murfy ça commence par une bonne galère : une réparation en duo, à Nanterre pendant 2h30, en transpirant à grosses gouttes et en se demandant comment ça allait finir.

    Pour Aurélie, c’est différent, beaucoup moins fastidieux mais un peu particulier aussi. Ce premier jour, elle s’en souvient extrêmement bien. Elle est arrivée le 1er jour du 1er jour du déconfinement. C’était le 1er job qu’elle commençait complètement en télétravail. Et malgré la distance, elle en garde un très bon souvenir.

    Ensuite, on a cherché à comprendre d’où était né ce projet. En 2017, lui et les 4 autres fondateurs cherchaient un job avec du sens, d’un point de vue social et environnemental. Et c’est comme ça qu’ils ont commencé à s’intéresser aux déchets électroménagers. 

    Dans cet épisode, Guy nous explique :

    Leur réflexion sur le fonctionnement du secteur d’activité des appareils électroménagers et des process de réparation. 
    Leur business model : résoudre les problèmes dès qu’ils arrivent. Une stratégie de développement qui s’appuie sur la réparation à domicile et le reconditionnement.
    Le fonctionnement de leur système de revente de produits reconditionnés et de leurs ateliers de reconditionnement répartis sur le territoire.
    En arrivant chez Murfy, il y a maintenant un an, Aurélie a fait un constat : les français sont très frileux à l’idée de réparer. Elle s’est donc fixée comme enjeu d’identifier ces peurs et d’apporter une solution à chacune. 



    Dans cette partie, vous découvrirez :

    Comment Murfy voit son positionnement face à des acteurs plus traditionnels
    Le choix audacieux d’un discours fun, rassurant et de couleurs flashies pour se faire connaître et amener les personnes à tester
    La chose qui marque le plus les personnes quand ils découvrent Murfy
    Dans cette partie, Guy nous confie qu’avant d’en arriver là, soit 150 collaborateurs et 60 en formation, ils ont fait beaucoup d’erreurs de recrutement. Et ces erreurs leur ont permis d’apprendre plein de choses. 



    On a interrogé également Guy sur le fait d’avoir fondé une entreprise à 5. Il explique que pour lui ce n’est pas le fait d’être 5 le probl

    • 49 min
    [REDIFF] - Ne plus attendre pour être un modèle en B2B ( Julie Dang Tran - Manutan)

    [REDIFF] - Ne plus attendre pour être un modèle en B2B ( Julie Dang Tran - Manutan)

    Depuis quelques mois, nous découpons nos podcasts en séries de 4 ou 5 épisodes, notamment pour vous aider à naviguer parmi les sujets parfois très divers que nous traitons avec nos intervenants et intervenantes. Depuis ces découpages, nous recevons pas mal de retours d’auditeurs et d’auditrices qui regrettent de devoir cliquer sur l’épisode suivant pour passer d’un épisode à un autre. Si c’est votre cas, sachez que ce n’est pas normal et que vous pouvez changer le passage automatique d’un épisode à un autre dans vos réglages. Mais, pour faire plus simple, on s’est aussi dit que nous pouvions vous partager les versions complètes. Alors, cet été, nous rediffusons nos derniers épisodes en version complète.



    Bienvenue dans ce nouvel épisode de Flashback avec Julie Dang Tran de chez Manutan.

    Manutan est une entreprise singulière du fait de son modèle économique : distributeur d’équipements et accessoires pour les entreprises et collectivités, présent dans 17 pays d’Europe. Pourtant, Manutan est précurseur sur plusieurs sujets : en e-commerce BtoB, nomination d’une femme directrice générale, volonté d’être une entreprise responsable et mise en place d’une prime variable pour chaque salarié du groupe. Et c’est pour ces raisons que nous souhaitions donner la parole à Julie Dang Tran.

    Julie Dang Tran revient sur son parcours professionnel. Sa philosophie ? Être maître de son destin. C’est ce qui lui a permis d’évoluer, de grandir, c’était son moteur. Et on a ressenti justement cette énergie, cette détermination. 

    Elle nous parle de son nouveau cheval de bataille. Ce qui la touche et dont elle parle avec finesse : une discussion humaine sur sa place et sur la place des femmes en général dans les comités de direction. On a été très à l'écoute de la façon dont elle prenait la parole avec une forme de pincette pour aborder ce sujet-là, sans aller dans des lieux communs mais vraiment en posant les faits et en proposant des solutions.

    Dans cette première partie, Julie nous raconte son arrivée au sein de la famille Manutan et l’accueil très chaleureux qui lui a été fait. 



    “Les opportunités, elles se créent. C’est nous qui les créons et qui les trouvons. Il ne faut pas attendre que ça tombe tout cuit”. 



    Vous y découvrirez également: 

    Son explication du modèle et de la position unique de Manutan. 
    Le travail de Manutan sur son offre responsable pour répondre à la fois aux demandes de leurs clients et pour tenir leurs engagements : être une entreprise responsable. 


    Aujourd’hui, chez Manutan, 2 commandes sur 3 sont passées en ligne. Il n’y a pas vraiment de parcours type mais plusieurs en raison de la largeur de leur gamme et de la multiplicité des cibles auxquelles ils s’adressent. Dans cette deuxième partie, Julie nous détaille plus le fonctionnement et les enjeux de Manutan. 

    Il y a un an, Julie crée la direction Marketing et Ecommerce Groupe. Dans ce podcast, elle nous raconte le fonctionnement, les projets et les performances de cette direction. 

    Convaincu qu’il fallait communiquer sur son positionnement, l’entreprise Manutan s’est lancée très tôt dans la création de contenu en B2B. Julie nous explique comment et surtout pourquoi avoir construit cette stratégie novatrice dans le secteur du B2B. Cette stratégie de contenus est au moment de sa mise en place, et toujours aujourd’hui, une véritable stratégie d’acquisition de leads. 



    Suite à la parution de sa tribune dans Stratégies en avril 2021 “Les femmes n’ont pas la place qu’elles méritent dans les entreprises", Julie nous parle de ses observations, de ses expériences. Des discussions sensibles, réfléchies et motivantes autour de la place de la femme et de l’homme dans les comités de direction. 

    • 1h 11 min
    [REDIFF] - Rester une Rock Star du marketing après 30 ans (Carole Martin-Rogès - Estée Lauder)

    [REDIFF] - Rester une Rock Star du marketing après 30 ans (Carole Martin-Rogès - Estée Lauder)

    Depuis quelques mois, nous découpons nos podcasts en séries de 4 ou 5 épisodes, notamment pour vous aider à naviguer parmi les sujets parfois très divers que nous traitons avec nos intervenants et intervenantes. Depuis ces découpages, nous recevons pas mal de retours d’auditeurs et d’auditrices qui regrettent de devoir cliquer sur l’épisode suivant pour passer d’un épisode à un autre. Si c’est votre cas, sachez que ce n’est pas normal et que vous pouvez changer le passage automatique d’un épisode à un autre dans vos réglages. Mais, pour faire plus simple, on s’est aussi dit que nous pouvions vous partager les versions complètes. Alors, cet été, nous rediffusons nos derniers épisodes en version complète.


    Bienvenue dans ce nouvel épisode de Flashback avec Carole Martin-Rogès de chez Estée Lauder.



    Il y a un état mental qui consiste à se sentir complètement plongé dans une activité, à se trouver dans un état maximal de concentration et de ressentir que tout va se passer naturellement. Les pratiquants de méditation appellent ça la pleine conscience, les basketteurs l’appellent la zone, beaucoup de musiciens et d’artistes en ont parlé… Et bien, c’est ce qui nous est arrivé avec Carole lors de cette interview.

    Avec elle, nous avons échangé à bâtons rompus sur les nouveaux enjeux marketing d’un groupe mondial de la beauté comme Estée Lauder, sur  l’importance de savoir prendre du recul sur sa carrière professionnelle et sur le dépassement de soi.


    Dans cette première partie, Carole nous explique comment une marque peut se démarquer quand ses concurrentes vont toutes dans la même direction. Elle nous parle de la différence entre les pré-requis des marques et les quelques actions qui feront, justement, cette différence.

    Vous y découvrirez également : 



    - Ses missions en tant que directrice “Consumer Marketing” et pourquoi il a fallu mentionner le client dans sa fiche de poste et pas uniquement s’appeler Directrice Marketing

    - Ce qui l’étonne le plus au quotidien : la démocratisation du savoir par les consommateurs, la faculté des gens à décrire un produit qu’ils n’ont pas conçu

    - Comment vous pouvez rassurer vos N+1 ou Brand Directors, qui peuvent être frileux à innover. Carole nous présente, dans cet épisode, un exemple très concret avec l’usage de Tik Tok

    - “Les influenceurs c’est choisir son bon copain ou sa bonne copine qui va évangéliser la bonne parole”, son point de vue sur les influenceurs dans la pyramide de communication et ses conseils pour réussir vos campagnes d’influence



    Si vous avez plus de 30 ans, vous vous retrouverez peut-être dans le parcours de Carole qui, après une dizaine d’années à découvrir le monde professionnel et à être perçue comme une “Rock Star”, a dû se remettre en question et trouver d’autres ressources.



    - “Tu ne connais pas les règles, ni les codes mais par contre tu es jeune et innovante” : l’une des raisons qui, selon elle, peut expliquer que certains jeunes soient perçus comme des Rock Stars en entreprise

    - Comment elle a compris qu’elle perdait progressivement ce statut de Rock Star pour en adopter un nouveau

    - Pourquoi le fait d’être une femme, qui plus est en retour de congé maternité, à profondémment transformé le cours de sa carrière



    Dans cette partie, vous découvrirez comment Carole est entrée dans le milieu très normé du luxe et de la beauté sans en avoir les codes. Aujourd’hui, elle se bat pour ses valeurs féministes en étant à la fois dirigeante dans le luxe et dans son entreprise familiale de transports !

    Plus personnellement, Carole nous raconte ses rituels pour s’évader, ses séances avec sa psy, ainsi que les livres qui l’inspirent : 



    - Le métier qu’il aurait fait dans une autre vie : faire rir

    • 54 min
    [REDIFF] - Franchir une nouvelle étape dans la relation client (Nicolas Pellissier - Back Market)

    [REDIFF] - Franchir une nouvelle étape dans la relation client (Nicolas Pellissier - Back Market)

    Depuis quelques mois, nous découpons nos podcasts en séries de 4 ou 5 épisodes, notamment pour vous aider à naviguer parmi les sujets parfois très divers que nous traitons avec nos intervenants et intervenantes. Depuis ces découpages, nous recevons pas mal de retours d’auditeurs et d’auditrices qui regrettent de devoir cliquer sur l’épisode suivant pour passer d’un épisode à un autre. Si c’est votre cas, sachez que ce n’est pas normal et que vous pouvez changer le passage automatique d’un épisode à un autre dans vos réglages. Mais, pour faire plus simple, on s’est aussi dit que nous pouvions vous partager les versions complètes. Alors, cet été, nous rediffusons nos derniers épisodes en version complète.



    Deux jours après l’annonce de la levée de fonds record de 276 millions d’euros de Back Market, nous avons tendu le micro à Nicolas Pellissier, son directeur Customer Care, Qualité et Services. Pour au moins trois raisons :

    - Dans des épisodes précédents, avec Mathilde Hébert chez Saint Gobain, nous avons parlé d’expérience client, mais jamais précisément de la relation client et de la qualité. Un tort réparé dans cet épisode

    - Son parcours, avec plusieurs aller-retours entre grandes boîtes et plus petites structures à forte croissance devrait beaucoup vous intéresser

    - Nicolas est un passionné de son métier et aussi, vous le ressentirez sans doute, des organisations. C’est notamment un geek de la productivité et il a pas mal de conseils pratiques à vous transmettre.

    D’ailleurs, si l’écoute de ces épisodes vous donne envie d’aller plus loin, nous vous invitons à aller lire un article de Nicolas publié sur notre média Decriiipt et qui s’intitule “Réduire l’effort client, l’objectif de Back Market pour 2021”.



    Dans une première partie, nous abordons :

    - Son premier jour assez intimiste et excitant parmi les 39 BackMakers à Paris.

    - Son changement de vitesse de travail en passant d’une équipe de 1 500 à 40 personnes

    - Les 3 grands piliers de la qualité : la livraison, le produit et le service client

    - Le rôle de Back Market et l’importance de créer de la confiance avec les consommateurs

    - Comment la marketplace améliore sa satisfaction client grâce à la mise en place d’un KPI de satisfaction et d’un service client plus rapide

    - L’utilisation de l’indice Life-time Value (LTV) pour mesurer la confiance des clients

    - Comment Back Market est passée de 79 à 85% de clients satisfaits en un an ?





    Ensuite, une partie plus technique sur la relation client :

    - “Ce qui est dur ce n’est pas de le faire juste un instant T, c’est de le faire sur la longueur et de rester très fort sur la longueur”, pourquoi les métiers de services clients sont souvent déconsidérés dans nos cultures

    - “Comment faire pour qu’il n’y ait plus de raisons factuelles d’acheter des produits neufs ?”, le mantra de Back Market pour devenir aussi fort qu’Amazon

    - Donner du sens, de la confiance, de la responsabilité et de la reconnaissance pour motiver ses équipes 

    - L’avis catégorique de Nicolas sur le terme “placard” utilisé pour la relation client



    Nous discutons également avec Nicolas de management :

    - Retour sur son article “Meeting Philosophy in practice” dans Medium, sur comment faire moins de réunion et comment gâcher le moins de temps 

    - “Est-ce que j’ai besoin de ce meeting ?”, les règles de sabotage de Nicolas pour organiser ou non un meeting 





    Enfin, comme à notre habitude, nous terminons cet échange par une partie plus personnelle :

    - "On vit pour notre vie personnelle”, l’importance pour Nicolas de considérer sa vie professionnelle comme personnelle

    - Son conseil à lui-même, lorsqu’il avait 20 ans : apprendre des choses qui l’aideront plus concrètement

    • 42 min
    [REDIFF] - Résister à l’effondrement de son marché (Eric La Bonnardière - Evaneos)

    [REDIFF] - Résister à l’effondrement de son marché (Eric La Bonnardière - Evaneos)

    Depuis quelques mois, nous découpons nos podcasts en séries de 4 ou 5 épisodes, notamment pour vous aider à naviguer parmi les sujets parfois très divers que nous traitons avec nos intervenants et intervenantes. Depuis ces découpages, nous recevons pas mal de retours d’auditeurs et d’auditrices qui regrettent de devoir cliquer sur l’épisode suivant pour passer d’un épisode à un autre. Si c’est votre cas, sachez que ce n’est pas normal et que vous pouvez changer le passage automatique d’un épisode à un autre dans vos réglages. Mais, pour faire plus simple, on s’est aussi dit que nous pouvions vous partager les versions complètes. Alors, cet été, nous rediffusons nos derniers épisodes en version complète.



    Pour cet épisode, nous vous proposons un voyage. Jean-Michel Onillon et Quentin Franque sont allés à la rencontre de Eric La Bonnardière, le cofondateur et CEO de Evaneos, une plateforme en ligne qui vous permet de concevoir vos voyages sur mesure avec des agences locales.

    En 2009, Evaneos a vu le jour grâce à la rencontre entre Yvan et Eric. Au fil des années, la scale-up a accumulé les éloges et les preuves d’amour, tant de la part de leurs clients que des investisseurs. Après une première levée de 18 millions en 2016, Evaneos a en effet levé près de 70 millions d’euros en 2019. D’ailleurs, si on se réfère au classement Choiseul 100 2021, Eric fait partie des 25 jeunes dirigeants français les plus prometteurs. C’est la classe non ? 



    Avec lui, vous découvrirez une série d'épisodes peut-être moins techniques que les précédents, en tout cas moins tournés vers nos sujets habituels du marketing, de la communication et de l'expérience client. 



    Dans la première partie, nous abordons le début de l'aventure Evaneos et leur nouvelle vision du tourisme  :

    - La rencontre avec son associé Yvan Wibaux, qui a fait naître leur projet en 2 ou 3 rencontres

    - Leur vision du voyage tournée vers la liberté de donner place à l’inconnu

    - La création de leur marketplace, qui, au départ, n’était pas une évidence.. 

    - Obtenir un taux de satisfaction à 97% qui a normalisé leur présence sur le secteur 



    Ensuite, Eric nous explique leur stratégie pour embarquer leur communauté grâce au contenu et à la data :
    - Leur contenu a pour but d’aider les voyageurs, sans objectif de devenir un média

    - Comment Evaneos a utilisé un mix contenu/data pour plus de personnalisation de voyage 

    - La vision itérative des cofondateurs ancrée dans les valeurs d’Evaneos



    Nous avons également parlé des conséquences de la crise du Covid19 sur leur activité :

    - “Un de nos investisseurs nous a dit “essayez de réfléchir à un scénario où il n’y aurait plus de compagnie aérienne qui fonctionnent”, je lui ai dit “t’es complètement fou, ça n’arrivera jamais”, et un mois après c’était le cas”, comment Evaneos a fait face à la première vague du Covid-19. 

    - Comment Eric et Yvan ont surmonté les prises de décisions dans l’urgence, comme la réorganisation de leur équipe

    - Travailler à 70% au lieu de bénéficier du chômage partiel à 100%, c’est le choix d’Evaneos pour préparer leur futur de manière optimiste

    - “On s’est tellement habitué maintenant à faire des visioconférences, et ne pas prendre un avion pour une réunion de 2h, qu’à mon avis, toute la partie voyage business ça va être impacté à très long terme”, les perspectives d’Eric sur le tourisme de demain et les nouvelles habitudes de voyager



    Et enfin, une partie plus personnelle :
    - Comment Eric respire face à la situation sanitaire, grâce à sa famille et ses passions pour le sport, la montagne et le voyage (surtout quand il n'y a pas de touristes)  

    - Leurs conseils aux nouveaux arrivants chez Evaneos : être libre, créatif

    • 40 min

Avis du public

5,0 sur 5
67 notes

67 notes

ludovic-49 ,

Je conseille

Interviews bien menées, invités de qualité, très bon podcast

Twodogs44 ,

Top des expériences et partenariats inspirants

A écouter sans modération : parfait pour prendre de l inspiration chez ses pairs entrepreneurs ou marketers

pat4363 ,

recommandation

Descriiipt une newsletter riche en cas concrets .
Un grande qualité dans l’écoute, la bienveillance et un choix d’intervenants recherché.
On aime c podcast très marketing B2B à la sur de l’agence qui l’anime.

Classement des podcasts dans Affaires

D’autres se sont aussi abonnés à…