54 épisodes

Chaque jour, le journaliste normand Philippe Bertin nous livre une page de son "journal de confiné" durant la période de confinement décrétée en France pour faire face à l'épidémie du Covid-19. Podcast by Tendance Ouest !

Les carnets d'un confin‪é‬ Tendance Ouest

    • Culture et société

Chaque jour, le journaliste normand Philippe Bertin nous livre une page de son "journal de confiné" durant la période de confinement décrétée en France pour faire face à l'épidémie du Covid-19. Podcast by Tendance Ouest !

    COVID-19. Cinquante-quatrième jour de confinement

    COVID-19. Cinquante-quatrième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 54, c’est la fin. Demain, un autre jour se lève. Le coup d’envoi du déconfinement a été donné par le 1er Ministre. Ces huit semaines passées entre quatre murs ou presque resteront comme un moment étrange, à jamais gravé dans notre mémoire collective. Avec ses mots, ceux de tous les jours, Philippe Bertin aura raconté des tranches de vie de confiné, tous les jours, comme un repaire dans ce brouillard dont le début de la fin commencera demain. Merci.Podcast by Tendance Ouest.

    • 2 min
    COVID-19. Cinquante-troisième jour de confinement

    COVID-19. Cinquante-troisième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 53, Le ballon rond et ses guerriers manquent cruellement aux amateurs du genre. Le souvenir, presque lointain, des arènes pleines à craquer, de ses clameurs et des exploits des joueurs, est devenu précieux comme une photo jaunie. Podcast by Tendance Ouest.

    • 2 min
    COVID-19. Cinquante-deuxième jour de confinement

    COVID-19. Cinquante-deuxième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 52, Depuis quelques jours, nous étions tous suspendus au verdict implacable de la couleur de notre département pour amorcer le déconfinement tant attendu depuis… 8 semaines. Nous rêvions de ciel bleu, mais c’est le vert, l’orange et le rouge qui chaque jour prenait toute la place. En Normandie, nous serons bien déconfinés le 11 mai. Le vert a gagné, comme une promesse de vie en rose.Podcast by Tendance Ouest

    • 1m
    COVID-19. Cinquante-et-unième jour de confinement

    COVID-19. Cinquante-et-unième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 51, une lettre de Madame de Sévigné censée avoir été écrite il y a 333 ans fait le buzz ces derniers jours sur les réseaux sociaux et cumule plus d’un million de vues sur Facebook. Il s’agit en réalité d’un pastiche. Elle décrit une situation d’épidémie et de confinement à Paris en 1687 dans un style très XVIIème, or cette année-là, aucune épidémie ne s’est abattue sur la ville. Le clin d’œil de l’Histoire à notre histoire a bien fonctionné chez les internautes confinés.Podcast by Tendance Ouest

    • 2 min
    COVID-19. Cinquantième jour de confinement

    COVID-19. Cinquantième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 50, les consignes sanitaires pour faire face à la propagation du COVID-19 sont devenues claires. Les commerçants ouverts annoncent la couleur, chacun avec son style, sur leurs devantures. Les mots peuvent être aimables comme ils peuvent être secs et directifs. Avec le déconfinement, nous allons voir fleurir sur les vitrines de nos commerces une joyeuse collection de « petits mots ».Podcast by Tendance Ouest

    • 1m
    COVID-19. Quarante-neuvième jour de confinement

    COVID-19. Quarante-neuvième jour de confinement

    Tous les jours pendant le confinement destiné à limiter la propagation du coronavirus, le journaliste et auteur normand Philippe Bertin partage son "journal d'un confiné". Le jour 49, les masques étaient introuvables, ils sont partout. Ils étaient officiellement déclarés « inutiles » pour « ceux qui ne sont pas malades » par le gouvernement qui maintenant « encourage le public à porter… des masques ». Les masques seront même obligatoires dans les transports en commun et pour les collégiens « si la distanciation sociale ne peut être respectée ». Pendant de longues semaines exclusivement réservés au personnel soignant, les masques sont disponibles depuis quelques jours dans les pharmacies pour le « grand public », et depuis le début de la semaine… dans les grandes surfaces.Podcast by Tendance Ouest

    • 2 min

Classement des podcasts dans Culture et société