43 épisodes

Quels nouveaux mots la pandémie a-t-elle fait naître en néerlandais, en japonais ou en espagnol ? Comment se traduisent les combats féministes et les luttes LGBT d’un continent à l’autre ? Comment le vocabulaire du foot, populaire et rassembleur, voyage-t-il par-delà les frontières ? Dans le podcast “Les mots des autres”, vous entendrez chaque mois une collection de curiosités linguistiques qui racontent nos sociétés, leur évolution et leur actualité.
Surprenants et parfois sans équivalent en français, les mots étrangers que nous décortiquons expriment avec une myriade de nuances l'esprit du temps, d'une culture ou d'une langue. Explorez tous ces sens tout en vous régalant les oreilles des accents natifs, pour un dépaysement sonore garanti.
“Les mots des autres” est animé par les traductrices Caroline Lee et Leslie Talaga, avec la journaliste Mélanie Chenouard.


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Les mots des autres Courrier international

    • Actualités
    • 4,1 • 113 notes

Quels nouveaux mots la pandémie a-t-elle fait naître en néerlandais, en japonais ou en espagnol ? Comment se traduisent les combats féministes et les luttes LGBT d’un continent à l’autre ? Comment le vocabulaire du foot, populaire et rassembleur, voyage-t-il par-delà les frontières ? Dans le podcast “Les mots des autres”, vous entendrez chaque mois une collection de curiosités linguistiques qui racontent nos sociétés, leur évolution et leur actualité.
Surprenants et parfois sans équivalent en français, les mots étrangers que nous décortiquons expriment avec une myriade de nuances l'esprit du temps, d'une culture ou d'une langue. Explorez tous ces sens tout en vous régalant les oreilles des accents natifs, pour un dépaysement sonore garanti.
“Les mots des autres” est animé par les traductrices Caroline Lee et Leslie Talaga, avec la journaliste Mélanie Chenouard.


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    Les règles dans toutes les langues, jour 5 : la délivrance !

    Les règles dans toutes les langues, jour 5 : la délivrance !

    Dans “Les Mots des Autres”, notre podcast sur les langues étrangères, nous explorons cette semaine le tabou des menstruations. Le cinquième et dernier volet de notre série de podcast s’intéresse au retour à la “normale” : car au cinquième jour des règles, on commence à voir le bout du tunnel – jusqu’au mois suivant...
    Voici la liste des mots et expressions évoqués dans cet épisode :

    "Hammock season" : en Afrique du Sud"Seiri" (整理) : la "logique de la vie", en japonais. Une expression qui s’applique bien aux règles et à leur fonctionnement cyclique, comme celui des saisons."Mesjac" (месяц) : en russe, ce terme désigne à la fois le mois, la lune et les menstruations. En Indonésien, comme on l’a mentionné dans un précédent épisode, on dit aussi "Datang bulan", ou "voilà la Lune", pour parler de l’arrivée des règles."Snjať rubaxu" (снять рубашку) : en russe, cela signifie "enlever la chemise", c’est-à-dire le vêtement le plus près du corps, en contact direct avec la peau. L’expression est parfois utilisée pour désigner la fin des règles."Die Wechseljahre" : en allemand, la période de la ménopause est désignée par l’expression "les années du changement". En chinois, on peut parfois l’appeler le "second printemps".
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 3 min
    Les règles dans toutes les langues, jour 4 : vivons réglées, vivons cachées !

    Les règles dans toutes les langues, jour 4 : vivons réglées, vivons cachées !

    Dans “Les Mots des Autres”, notre podcast sur les langues étrangères, nous explorons cette semaine le tabou des menstruations. Si certaines sociétés ostracisent les femmes pendant leurs règles, de nombreuses langues, à l’inverse, associent ce moment du cycle à la visite d’un proche. C’est tout le paradoxe que raconte ce quatrième épisode de notre série.
    Voici la liste des mots et expressions évoqués dans cet épisode :

    "Chaupadi" (छाउपडी) : pratique rituelle au Népal consistant à exclure les femmes et les jeunes filles du village pendant leurs règles. Celles-ci doivent passer ces jours dans un abri à l’extérieur de la communauté."Aunt Flow" : à l’oreille, il pourrait s’agir de "tante Flo", diminutif de Florence, mais à l’écrit, on comprend l’on parle ici de "flot", d’écoulement – c’est-à-dire des règles. En Chine aussi, d’ailleurs, les femmes reçoivent la visite d’une "grande tante"."Ciocia z Moskwy" : quand elles ont leurs règles, les femmes de Russie peuvent dire qu’elles reçoivent la visite de leur "tante de Moscou"."Mon chef est là" : au Bénin, on peut utiliser cette expression dans un autre contexte que celui du travail, pour désigner l’arrivée des règles."Andrés el que viene cada mes" : en espagnol"Estou com Chico" : au Brésil, "je suis avec Chico" est aussi une manière discrète de dire qu’on a ses règles, tandis qu’en Finlande, c’est un certain Kalle, qui désigne leur arrivée imminente, quand on dit "En mä voi kun kalle tulee", "Kalle va arriver"."Tchervoni dni kalendaria" (червоні дні календаря) en ukrainien, ou "krassnyïé dni kaliendaria" (красные дни календаря) en russe : ces "jours rouges du calendrier", en russe comme en ukrainien, correspondent à la période des règles."Palkan nal" (빨간 날) : en Corée du sud, où on appelle les jours fériés les "jours rouges", les femmes disposent d’un jour non travaillé par mois – non rémunéré – pendant leurs règles.
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 3 min
    Les règles dans toutes les langues, jour 3 : la métamorphose

    Les règles dans toutes les langues, jour 3 : la métamorphose

    Dans "Les Mots des Autres", notre podcast sur les langues étrangères, nous explorons cette semaine un tabou qui perdure par-delà les frontières : celui des menstruations. Cette visite mensuelle a mille et un surnoms, qui confinent parfois au mystique : dans ce troisième volet de notre série de podcasts, embarquez pour une curieuse métamorphose.

    Voici la liste des mots et expressions évoqués dans l’épisode 3 :"Gekkei" (月経) : en japonais, cette expression signifie littéralement “les jours de la lune”.
    "Datang bulan" : en Indonésie, on dit que “la lune est arrivée”.
    "Bloody Mary" : avec cette expression, les Canadiennes mélangent une image “Marie ensanglantée” – avec une envie peut-être aussi forte de s’offrir le cocktail du même nom pour se détendre.
    "I got the curse" : en anglais, “je suis maudite”. Ici, les règles sont littéralement comparées à une “malédiction” – et on comprend assez aisément pourquoi.
    "To be in season" : en Irlande, l’expression “être dans la saison” est habituellement utilisée pour parler des périodes de chaleurs des animaux femelles. Par un rapprochement plus ou moins heureux, on l’utilise parfois pour parler d’une femme qui a ses règles.
    "Gadavoye" (годовой) : certaines femmes russes aimeraient tellement que leurs règles arrivent seulement une fois par an, qu’elles les surnomment – ironiquement – “l’annuel”.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 4 min
    Les menstruations dans toutes les langues, jour 2. C’est la guerre ! (2/5)

    Les menstruations dans toutes les langues, jour 2. C’est la guerre ! (2/5)

    Dans "Les Mots des Autres", notre podcast sur les langues étrangères, nous explorons toute la semaine, à raison d'un épisode par jour, un tabou qui perdure par-delà les frontières : celui des menstruations, qu’on rechigne toujours à nommer même si elles concernent une grande partie de l’humanité. Ce deuxième épisode de notre série est à l’image du deuxième jour des règles : une vraie lutte, qui a inspiré tout un imaginaire guerrier.
    Voici la liste des mots et expressions évoqués dans l’épisode 2 :
    "Les Anglais ont débarqué" : Au début du 19e siècle, lorsque Napoléon est vaincu à Waterloo, les Anglais débarquent avec leurs uniformes rouges et occupent la France. Cet épisode douloureux de l’histoire française, ainsi que la couleur de l’habit militaire britannique, marque les esprits au point qu’on y associe un autre épisode de douleur, celui des menstruations."The Russians are coming", ou "The reds are coming" : “Les Russes arrivent”. Pendant une bonne moitié du 20e siècle, cet appel met en alerte les populations européennes face au “péril rouge” que constitue la Russie communiste. Et par extension, le sang menstruel."Arsenal are playing at home tonight" : en anglais, “Arsenal joue à domicile ce soir” peut être un dialogue entre supporters du club de foot londonien, mais aussi un nom de code pour désigner l’arrivée des menstruations – leurs maillots et leur emblème étant reconnaissables à leur couleur rouge."O benfica joga em casa" : en portugais, “Benfica joue à domicile”. Là aussi, il s’agit d’une référence à la couleur rouge des maillots du club de foot portugais."La Semaine sanglante" : une référence au massacre perpétué par les Versaillais dans les derniers jours de la Commune de Paris – et une image très forte pour parler des règles."Une scène de crime dans ma culotte" : cette expression a-t-elle vraiment besoin d’explications ?
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 3 min
    Les menstruations, celles dont il ne faut pas prononcer le nom (jour 1)

    Les menstruations, celles dont il ne faut pas prononcer le nom (jour 1)

    Les Mots des Autres, notre podcast sur les langues étrangères, est de retour pour une saison 2. En cette rentrée, nous explorons un tabou qui perdure par-delà les frontières : celui des menstruations. Bien qu’elles concernent une grande partie de l’humanité, on rechigne toujours à les nommer. Et ça laisse des traces dans les langues étrangères, qui fourmillent d’expressions pour les désigner : tantôt prudes, tantôt crues, et bien souvent étonnantes. Nous vous proposons d’explorer toute la semaine cette inventivité linguistique, à travers notre série en cinq épisodes – sur cinq jours, soit… la durée moyenne des menstruations.
    Voici la liste des mots et expressions évoqués dans cet épisode :
    Katamênia (καταμηνια) : en grec ancien, c’est ainsi que l’on appelait les menstrues. Le terme a donné en français le mot “catimini”, qui signifie “en cachette, discrètement”.Me cantó el gallo : à Porto Rico, quand une femme a ses règles, on dit que “le coq a chanté”.De rode bieten zijn overgekookt : aux Pays-Bas, les “betteraves ont débordé” – une image très parlante.Hosti z Tchervonohrada (гості з Червонограда) : en ukrainien, cette expression signifie “les invités de Tchervonohrad”, une cité surnommée la “ville rouge”.De rode zee is overstroomd : en néerlandais, “la mer Rouge déborde”.De dam van de Rode Zee is gebroken : aux Pays-Bas, nation de digues et de polders, c’est “le barrage de la mer Rouge a sauté”.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 3 min
    Langue et politique (4/4). “Alternative facts” et “conspiritualité”, aux frontières de l’irréel

    Langue et politique (4/4). “Alternative facts” et “conspiritualité”, aux frontières de l’irréel

    En avril, Les mots des autres, notre podcast sur les langues étrangères, se met à l’heure de la présidentielle. Découvrez nos quatre épisodes spéciaux sur la politique, garantis sans langue de bois ! Dans ce dernier épisode, on retrace l’itinéraire d’un mot - “alternatif” - qui nous emmène aux confins de la réalité. 
    Quoi de plus naturel dans le combat politique que de mettre en avant “d’autres” arguments que ceux avancés par nos adversaires? Nos conceptions et analyses du monde ne sont pas les mêmes. Sauf qu’à force de vouloir voir les choses différemment, on finit parfois par perdre de vue des réalités objectives.
    Pour terminer notre série sur la langue et la politique, on se penche sur des mots qui peuvent être des tremplins vers des mondes parallèles et des théories du complot.
    Les mots étranger de cet épisode :
    “Alternative facts” : les “faits alternatifs”, une expression popularisée par une conseillère de Donald Trump au début de son mandat, servent régulièrement à défendre des thèses nettement incompatibles avec les faits avérés et ne sont généralement rien d’autre que des contre-vérités.
    “Alt-right”: la « droite alternative » désigne aujourd’hui les militants les plus radicaux de l’extrême-droite américaine. Elle regroupe des partisans racistes, antisémites, antiféministes et conspirationnistes.
    “Querdenken”: Ce mouvement apparu en Allemagne rassemble des « penseurs non conformistes », d’abord opposés aux restrictions des libertés liées à la pandémie, et aujourd’hui largement noyautés par des militants conspirationnistes d’extrême-droite.
    “Conspiritualité” : Ce terme qui existe en anglais (« conspirituality ») ou en suédois (« Konspiritualitet ») est une association des mots « complotisme » et « spiritualité ». Il désigne la confluence des milieux conspirationnistes et ésotériques. 

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 6 min

Avis

4,1 sur 5
113 notes

113 notes

Matpnk ,

Les mots svp 😀😅

Oui donnez nous les mots svp

TrucMuche3000 ,

Intéressant et drôle

Super podcast où on apprend plein de choses sur les mots de ceux parlent d’autres langues et leurs culture.
En plus les petits extraits sonores sont vraiment drôles.
Bravo aux traductrices et journaliste aux manettes !

Sha54 ,

Super je l’attendais ce podcast

Ce qui serait encore plus génial , ça serait une page web avec les mots écrits et sur lesquels on pourrait cliquer pour avoir le son autant de fois qu’on veut.

Perso je suis une accro du podcast et des langues .

MERCI

谢谢
謝謝
ありがとう

^_^

Charlotte

Classement des podcasts dans Actualités

RTL
Anna Rvr
RTL
Hugo Décrypte
ARTE Radio
France Inter

D’autres se sont aussi abonnés à…

France Inter
France Culture
France Inter
France Inter
France Inter
France Inter