43 épisodes

Mamie dans les orties est un podcast qui recueille les récits de nos grands-mères ou comment se nourrir des histoires dans l'Histoire. Parce qu’il est nécessaire de comprendre d’où l’on vient pour savoir où l’on va.

Ici, on découvre ce que veut dire être une femme dans la seconde moitié du XXème siècle et comment l’évolution des droits des femmes a transformé la vie de nos grands-mères.

Ici, on écoute les premières qui ont eu le droit de voter, d’avoir un chéquier à leur nom, de divorcer, d’avorter, finalement de vivre de plus en plus librement.

Mamie dans les orties Mamie dans les orties

    • Culture et société
    • 4,9 • 581 notes

Mamie dans les orties est un podcast qui recueille les récits de nos grands-mères ou comment se nourrir des histoires dans l'Histoire. Parce qu’il est nécessaire de comprendre d’où l’on vient pour savoir où l’on va.

Ici, on découvre ce que veut dire être une femme dans la seconde moitié du XXème siècle et comment l’évolution des droits des femmes a transformé la vie de nos grands-mères.

Ici, on écoute les premières qui ont eu le droit de voter, d’avoir un chéquier à leur nom, de divorcer, d’avorter, finalement de vivre de plus en plus librement.

    #34 Annick - Ouvrir la voie

    #34 Annick - Ouvrir la voie

    Annick nous reçoit dans son petit appartement de la banlieue de Bordeaux, un matin d’août. A 76 ans, elle vit seule depuis quelques temps, des suites d’une vie sentimentale parfois compliquée. Au fil de notre conversation, elle nous surprend par la force de ses engagements et la modernité de son chemin de vie. Tout en buvant notre thé et dégustant des canelés, on se laisse emporter par le récit d’une vie des plus atypiques...

    Prise entre éducation et désir d’envol, Annick peine à trouver la voie qui pourra l’épanouir en tant que femme. Elle reproduit donc le schéma familial, avant de faire prendre à sa vie un tournant radical, dans une quête d’indépendance et de bien-être personnel.

    L’engagement est l’une des grandes lignes qui dirigent la vie d’Annick : des radios libres aux cercles de femmes lesbiennes, elle ouvre la voie pour les femmes des générations futures, en tentant du mieux qu’elle peut de trouver un équilibre, dans une France où toutes les cartes sont en train d’être rebattues.

    On quitte Annick le cœur un peu serré, un peu léger. La laisser seule dans cet appartement dans ce moment plus difficile de sa vie nous peine, pourtant son histoire nous donne des ailes. On comprend combien il est difficile de faire des choix de vie qui dénotent et parfois dérangent et on se sent de tout coeur avec Annick qui a porté haut ses combats. Et surtout on la remercie infiniment pour la brèche qu’elle a ouverte. Alors Annick, au nom de toutes, on te dit merci.

    Crédits

    Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre

    Identité sonore : Christopher Noble

    Identité Visuelle : Jeanne Dufief

    • 37 min
    #33 Marinette - Entre les lignes

    #33 Marinette - Entre les lignes

    Marinette nous accueille dans sa maison, nos chemins se sont croisés presque par hasard, et sur un coup de fil de sa petite-fille, elle a accepté de nous rencontrer. Nous l’avons un peu prise de court ! Cette rencontre nous a touché par sa spontanéité et surtout par la richesse des thèmes que nous avons abordés ensemble. Marinette a un amour pour la vie, la jeunesse et les autres. Elle a une vraie pudeur lorsqu’elle nous raconte les moments difficiles de sa vie, mais parfois les silences parlent plus que les mots.

    Merci Marinette pour ce moment et ce partage. Tu n’as pas cessé de nous dire que personne n’allait t’écouter et que ton histoire n’intéressait que toi, et bien après avoir monté cet épisode nous te le répétons : t’écouter nous a fait du bien et nous en a appris un peu plus sur la vie, celle d’avant et sur notre futur, à nous aussi. Alors pour tout cela, merci.

    Crédits

    Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre

    Identité sonore : Christopher Noble

    Identité Visuelle : Jeanne Dufief

    • 22 min
    #32 Yvette - Envers et contre tout

    #32 Yvette - Envers et contre tout

    Yvette est la grand-mère de Jean-Baptiste. Vous l’avez déjà entendue au cours de la saison 2, au micro de son petit-fils. Parce que Jean-Baptiste et Yvette ont une relation à part, quasi filiale, Jean-Baptiste nous a proposé de faire connaissance pour de vrai avec sa mamie, dans sa maison près de Grenoble. Après avoir rencontré Yvette, nous avons été suspendue à ses lèvres pendant plus de deux heures. Non seulement Yvette a une vie passionnante, mais elle nous a aussi profondément touchées.

    Les souvenirs de la guerre sont riches et très précis, chez Yvette. On comprend alors le lien sororal qui s’est développé face aux épreuves de l’enfance et surtout le sens du sacrifice qui anime Yvette depuis toujours. L’école vient ensuite consolider cette éducation. Finalement, la force des valeurs comme l’engagement ont un rôle décisif dans la suite de sa vie.

    A demi-mot, on comprend au fil de notre conversation qu’Yvette a dû faire face à bien des épreuves pour faire tenir sa vie de couple et de famille. Alors elle nous raconte, avec ses silences et ses rires, la suite de son histoire.

    Ce qui nous touche chez Yvette, c’est la grande résilience dont elle fait preuve face aux obstacles qui jalonnent sa vie. L’envie de vivre et de partager son histoire nous ont transmis une force rare, qui nous porte encore aujourd’hui. Un immense merci Jean-Baptiste pour cette si belle rencontre.

    Crédits

    Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre

    Identité sonore : Christopher Noble

    Identité Visuelle : Jeanne Dufief

    • 48 min
    #31 Mimi - Que la montagne est belle

    #31 Mimi - Que la montagne est belle

    Vous écoutez la saison 3, financée sur Ulule grâce à vous chers auditeurs et auditrices. Merci encore et belle écoute ! 

    Mimi est née à Courchevel, tout près de la maison où elle habite toujours. Nous l’avons rencontrée un peu par hasard, alors qu’elle faisait une balade dans le village enneigé. Fière et belle, du haut de ses 91 ans, elle nous a accueilli pour un thé. Les villages de son enfance ont bien changé depuis l’arrivée des remontées mécaniques. 

    Avec ses mots, sa pudeur et son rire, elle nous emmène découvrir ce coin de France et nous embarque dans l’aventure de sa vie. Mimi est accueillante et a ce regard taquin qui nous désarçonne. 

    L’épisode est court car Mimi n’aime pas trop s’étendre sur sa vie et pourtant cette heure passée ensemble nous a tant appris sur Courchevel et les femmes qui y ont grandi. Merci Mimi pour ta générosité et merci Alexia de nous avoir fait vivre ces instants avec ta grand-mère. 

    Crédits 

    Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre

    • 18 min
    La Saison 3 a besoin de vous !

    La Saison 3 a besoin de vous !

    Pour réaliser la saison 3 nous avons besoin de vous, sur Ulule, jusqu'au 24 juin. Chaque euro nous permettra de financer les transports pour aller enregistrer 10 mamies aux 4 coins de la France ♥️

    https://fr.ulule.com/mamie-dans-les-orties/

    • 3 min
    #30 Colette - J'aimais le dimanche car on buvait du chocolat chaud

    #30 Colette - J'aimais le dimanche car on buvait du chocolat chaud

    “Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! 

    Colette est née en 1929, à Dampierre dans le Jura. Elle s’est confiée à sa petite-fille Marielle, qui lui rend visite toutes les semaines depuis les périodes de confinement. 

    De cet enregistrement, nous retenons surtout la grande complicité qui s’est créée entre ces deux générations de femmes. Mamie Coco raconte avec une très grande précision ses souvenirs de la guerre et surtout la relation avec les Allemands dans une France occupée. Elle nous rappelle que même en temps de guerre, l’humanité prend toujours le dessus. 

    Ensemble, Marielle et Mamie Coco ont ensuite pris le temps de regarder les photos de jeunesse de Colette. Au fil des albums, elles ont évoqué la passion de Colette pour son métier d’institutrice, ses années d’études à l’Ecole Normale et ses relations très riches avec ses élèves. Elles ont aussi parlé de voyages et notamment de la Roumanie, où Colette a découvert le communisme dans les années 1950. 

    Malheureusement, pour des raisons techniques liées à l’enregistrement, nous avons dû couper son récit ici. 

    Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast ! 

    Crédits 

    Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre

    • 15 min

Avis

4,9 sur 5
581 notes

581 notes

Jade24777 ,

Requinquant

Un podcast qui donne un vrai amour pour la vie et aide à relativiser les choses à travers les narratives personnelles de ces grand mères attachantes!

suzlàl ,

Génial

Un podcast incroyable, très enrichissant

aventurechambresdhotes.podcast ,

Pépite

On ne se lasse pas d’écouter ces histoires touchantes dans lesquelles on retrouve nos propres mamies

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à…