45 min

Pos. Report #25 avec Billy Besson, Hélène Noesmoen et Philippe Presti Pos. Report

    • Sports

Pour ce 25e épisode de Pos. Report, nous ouvrons une page SailGP au moment où s’apprête à débuter la saison 2, les 24 et 25 avril aux Bermudes. Nos invités sont d’ailleurs tous sur place : les deux premiers font partie de l’équipe de France, le skipper, Billy Besson, et Hélène Noesmoen, spécialiste de planche à foil (championne du monde de Formula Foil et d’Europe d’iQFoil en 2020) qui vient d’intégrer l’équipe. Le troisième, Philippe Presti, sort de la 36e Coupe de l’America, où il a coaché Luna Rossa, il officie désormais auprès de l’équipe américaine emmenée par James Spithill.

Nos invités commencent par raconter leurs difficultés à s’entraîner depuis leur arrivée aux Bermudes début avril, entre quatorzaine obligatoire pour les Français parce qu’un cas de Covid a été détecté dans leur avion en provenance d’Europe, et consignation à terre pour les Américains suite au chavirage de leur F50 d’entraînement, partagé avec les Australiens ! Philippe Presti détaille au passage les modifications sur le F50, qui concernent essentiellement l’aile.

Hélène Noesmoen explique ensuite pourquoi elle, qui vient du monde de la planche à voile, a postulé pour intégrer un circuit dont l’objectif est de s’ouvrir aux femmes, d’où la présence aux Bermudes de deux navigatrices par équipe, qui sont là d’abord pour découvrir le support.

Billy Besson donne les raisons pour lesquelles Hélène, mais aussi Amélie Riou, ont été choisies parmi d’autres candidates, tandis que Philippe Presti, qui auparavant, coachait l’équipe australienne, raconte son choix de suivre James Spithill avec les Américains et les changements au sein du team US.

Nos trois invités détaillent ensuite les forces en présence, le niveau d’un circuit qui n’a rien à envier à celui de la Coupe et leurs ambitions sur cette saison 2, qui réunit huit équipes, dont une nouvelle, néo-zélandaise, menée par le duo Peter Burling/Blair Tuke. Nous terminons en évoquant leurs autres programmes cette année.

Diffusé le 20 avril 2021
Générique : Fast and wild/EdRecords
Post-production : Clovis Tisserand

Pour ce 25e épisode de Pos. Report, nous ouvrons une page SailGP au moment où s’apprête à débuter la saison 2, les 24 et 25 avril aux Bermudes. Nos invités sont d’ailleurs tous sur place : les deux premiers font partie de l’équipe de France, le skipper, Billy Besson, et Hélène Noesmoen, spécialiste de planche à foil (championne du monde de Formula Foil et d’Europe d’iQFoil en 2020) qui vient d’intégrer l’équipe. Le troisième, Philippe Presti, sort de la 36e Coupe de l’America, où il a coaché Luna Rossa, il officie désormais auprès de l’équipe américaine emmenée par James Spithill.

Nos invités commencent par raconter leurs difficultés à s’entraîner depuis leur arrivée aux Bermudes début avril, entre quatorzaine obligatoire pour les Français parce qu’un cas de Covid a été détecté dans leur avion en provenance d’Europe, et consignation à terre pour les Américains suite au chavirage de leur F50 d’entraînement, partagé avec les Australiens ! Philippe Presti détaille au passage les modifications sur le F50, qui concernent essentiellement l’aile.

Hélène Noesmoen explique ensuite pourquoi elle, qui vient du monde de la planche à voile, a postulé pour intégrer un circuit dont l’objectif est de s’ouvrir aux femmes, d’où la présence aux Bermudes de deux navigatrices par équipe, qui sont là d’abord pour découvrir le support.

Billy Besson donne les raisons pour lesquelles Hélène, mais aussi Amélie Riou, ont été choisies parmi d’autres candidates, tandis que Philippe Presti, qui auparavant, coachait l’équipe australienne, raconte son choix de suivre James Spithill avec les Américains et les changements au sein du team US.

Nos trois invités détaillent ensuite les forces en présence, le niveau d’un circuit qui n’a rien à envier à celui de la Coupe et leurs ambitions sur cette saison 2, qui réunit huit équipes, dont une nouvelle, néo-zélandaise, menée par le duo Peter Burling/Blair Tuke. Nous terminons en évoquant leurs autres programmes cette année.

Diffusé le 20 avril 2021
Générique : Fast and wild/EdRecords
Post-production : Clovis Tisserand

45 min

Classement des podcasts dans Sports