53 min

Pos. Report #43 avec Ian Lipinski et François Jambou Pos. Report

    • Sports

Ce 43e épisode de Pos. Report est consacré à la première étape de la Mini Transat EuroChef - dont le podium en proto est connu depuis lundi - et à la Class40. Avec deux invités qui ont chacun remporté la Mini : Ian Lipinski, en 2015 (série) et en 2017 (proto), et François Jambou, qui s’est imposé en proto en 2019. Les deux marins préparent également la Transat Jacques Vabre, le premier à la barre de son plan Raison Crédit Mutuel (avec Julien Pulvé), le second comme co-skipper de Sébastien Audigane sur le Mach 40.3 Entrepreneurs pour la planète.

  

Nos deux invités commencent par saluer la belle victoire de Tanguy Bouroullec sur la première étape de la Mini Transat, se montrant impressionnés par la façon dont le skipper du Pogo Foiler a réussi à remonter un handicap de 45 milles sur Pierre Le Roy, allant parfois 2 nœuds plus vite. François Jambou souligne également la performance de Fabio Muzzolini, sur un bateau qu’il a mis du temps à apprivoiser, et de la Russe Irinia Gracheva, qui a pris la quatrième place.



Ils évoquent ensuite la mise à l’abri au nord-ouest de l’Espagne de la quasi-totalité de la flotte le week-end dernier pour laisser passer un gros coup de vent sur la région du Cap Finisterre, estimant que les coureurs avaient dû se mettre d’accord par VHF pour s’arrêter en même temps, ce que n’a peut-être pas compris l’Allemand Melwin Fink. Ce dernier a en effet poursuivi sa route, ce qui explique pourquoi il est aujourd’hui en tête avec une énorme avance sur tous les favoris.



Nous ouvrons ensuite une page Class40 : les deux skippers racontent comment ils ont préparé la Transat Jacques Vabre, Ian Lipinski détaillant notamment les optimisations faites l’hiver dernier sur Crédit Mutuel qui en font aujourd’hui un bateau bien plus performant au reaching, mais aussi au près. François Jambou explique de son côté que Sébastien Audigane a, comme d’autres, raboté le brion de son Mach 40.3, une optimisation qui, selon Ian Lipinski - qui l’a observée sur le Class40 de Luke Berry - produit « des gains spectaculaires ». Et va peut-être permettre aux bateaux sortis avant les scows de tirer leur épingle du jeu sur la Jacques Vabre, surtout sur un parcours modifié donnant la part belle au VMG.



Les deux marins évoquent les forces en présence de la transat en double, le succès de la Class40, avec « des bateaux sympas, plus confortables que les Mini et encore maniables » selon Ian Lipinski, avant d’évoquer leur avenir. Pour le skipper de Crédit Mutuel, il passe par la Route du Rhum en 2022 et, peut-être, The Race Around (course autour du monde en quatre étapes) l’année suivante, François Jambou tentant de son côté de monter un projet Figaro, tout en continant d’entraîner des ministes du côté de Concarneau.



Diffusé le 5 octobre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand 

Ce 43e épisode de Pos. Report est consacré à la première étape de la Mini Transat EuroChef - dont le podium en proto est connu depuis lundi - et à la Class40. Avec deux invités qui ont chacun remporté la Mini : Ian Lipinski, en 2015 (série) et en 2017 (proto), et François Jambou, qui s’est imposé en proto en 2019. Les deux marins préparent également la Transat Jacques Vabre, le premier à la barre de son plan Raison Crédit Mutuel (avec Julien Pulvé), le second comme co-skipper de Sébastien Audigane sur le Mach 40.3 Entrepreneurs pour la planète.

  

Nos deux invités commencent par saluer la belle victoire de Tanguy Bouroullec sur la première étape de la Mini Transat, se montrant impressionnés par la façon dont le skipper du Pogo Foiler a réussi à remonter un handicap de 45 milles sur Pierre Le Roy, allant parfois 2 nœuds plus vite. François Jambou souligne également la performance de Fabio Muzzolini, sur un bateau qu’il a mis du temps à apprivoiser, et de la Russe Irinia Gracheva, qui a pris la quatrième place.



Ils évoquent ensuite la mise à l’abri au nord-ouest de l’Espagne de la quasi-totalité de la flotte le week-end dernier pour laisser passer un gros coup de vent sur la région du Cap Finisterre, estimant que les coureurs avaient dû se mettre d’accord par VHF pour s’arrêter en même temps, ce que n’a peut-être pas compris l’Allemand Melwin Fink. Ce dernier a en effet poursuivi sa route, ce qui explique pourquoi il est aujourd’hui en tête avec une énorme avance sur tous les favoris.



Nous ouvrons ensuite une page Class40 : les deux skippers racontent comment ils ont préparé la Transat Jacques Vabre, Ian Lipinski détaillant notamment les optimisations faites l’hiver dernier sur Crédit Mutuel qui en font aujourd’hui un bateau bien plus performant au reaching, mais aussi au près. François Jambou explique de son côté que Sébastien Audigane a, comme d’autres, raboté le brion de son Mach 40.3, une optimisation qui, selon Ian Lipinski - qui l’a observée sur le Class40 de Luke Berry - produit « des gains spectaculaires ». Et va peut-être permettre aux bateaux sortis avant les scows de tirer leur épingle du jeu sur la Jacques Vabre, surtout sur un parcours modifié donnant la part belle au VMG.



Les deux marins évoquent les forces en présence de la transat en double, le succès de la Class40, avec « des bateaux sympas, plus confortables que les Mini et encore maniables » selon Ian Lipinski, avant d’évoquer leur avenir. Pour le skipper de Crédit Mutuel, il passe par la Route du Rhum en 2022 et, peut-être, The Race Around (course autour du monde en quatre étapes) l’année suivante, François Jambou tentant de son côté de monter un projet Figaro, tout en continant d’entraîner des ministes du côté de Concarneau.



Diffusé le 5 octobre 2021

Générique : Fast and wild/EdRecords

Post-production : Clovis Tisserand 

53 min

Classement des podcasts dans Sports