71 épisodes

L'actu ne manque pas de problèmes mais des solutions sont là !
Environnement, société et vie quotidienne
Des invité(e)s qui agissent et un podcast qui se veut concret, optimiste, mais pas naïf ! 
Soluble(s), c’est le podcast d'actualité qui médiatise les solutions.
Disponible sur toutes les applications d'écoute : suivez ce Linktree pour choisir votre appli préférée ! https://linktr.ee/soluble.s.podcast
Nous écrire pour nous parler de votre solution ? https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSce54s5ZqxuZ1whIIF5QjfOR9cNWSr5kvnMCDsWtX-zRqI3sw/viewform?usp=sf_link

Suivre : "Le ruissellement", la newsletter du podcast sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/build-relation/newsletter-follow?entityUrn=7104012692293574656
Soluble(s) est un podcast francophone diffusé depuis la France.
🌟 🌟 🌟 🌟 🌟
Abonnez-vous pour ne pas rater nos prochains épisodes, appuyez sur le + (en haut à droite :-)
Voulez-vous suivre la chaîne Soluble(s), médiatise les solutions (podcast) sur WhatsApp ? https://whatsapp.com/channel/0029Va858LX9xVJiW9a5Dy3W

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Soluble(s‪)‬ Simon Icard

    • Actualités
    • 5,0 • 18 notes

L'actu ne manque pas de problèmes mais des solutions sont là !
Environnement, société et vie quotidienne
Des invité(e)s qui agissent et un podcast qui se veut concret, optimiste, mais pas naïf ! 
Soluble(s), c’est le podcast d'actualité qui médiatise les solutions.
Disponible sur toutes les applications d'écoute : suivez ce Linktree pour choisir votre appli préférée ! https://linktr.ee/soluble.s.podcast
Nous écrire pour nous parler de votre solution ? https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSce54s5ZqxuZ1whIIF5QjfOR9cNWSr5kvnMCDsWtX-zRqI3sw/viewform?usp=sf_link

Suivre : "Le ruissellement", la newsletter du podcast sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/build-relation/newsletter-follow?entityUrn=7104012692293574656
Soluble(s) est un podcast francophone diffusé depuis la France.
🌟 🌟 🌟 🌟 🌟
Abonnez-vous pour ne pas rater nos prochains épisodes, appuyez sur le + (en haut à droite :-)
Voulez-vous suivre la chaîne Soluble(s), médiatise les solutions (podcast) sur WhatsApp ? https://whatsapp.com/channel/0029Va858LX9xVJiW9a5Dy3W

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    Comment repérer un discours et des contenus complotistes

    Comment repérer un discours et des contenus complotistes

    À l'ère d'internet et des réseaux sociaux, les théories du complot se propagent plus rapidement que jamais. Selon une étude de la Fondation Jean-Jaurès, 79% des Français croient en au moins une théorie du complot*. Il est donc essentiel de savoir comment repérer un discours et des contenus complotistes pour ne pas se laisser duper. Soluble(s) a posé des questions simples, mais pas simplistes au spécialiste Rudy Reichstadt, fondateur du site Conspiracy Watch. 
    Les théories du complot offrent souvent des explications simplistes à des événements complexes, mais “ce sont des récits abusifs, c’est différent d’une hypothèse de complot” nous confie Rudy Reichstadt. Des complots existent, mais ils sont infiniment plus rares que les innombrables théories conspirationnistes qui tentent d’expliquer certains faits historiques ou d’actualité.  
    À la différence des complots vérifiés, les théories du complot sont des croyances qui ont en toutes en commun de stigmatiser des responsables, de désigner un bouc émissaire pour expliquer des événements en s’éloignant du réel et en exploitant les peurs. 
    Plongée contemporaine dans ce phénomène historique qui comporte des dangers pour la vie en commun et le débat démocratique
    En séduisant des citoyens, ces théories peuvent les séparer en des groupes qui ne parviennent plus à s’entendre, à dialoguer ou agir autour d’une même réalité. Des théories alternatives qui ont trouvé dans les plateformes numériques, peu régulées, un canal de diffusion fulgurant, permettent à des émetteurs de contenus conspirationnistes d’exercer une forme de “négationnisme en temps réel”. 
    Dans cet épisode, le politologue, auteur et journaliste Rudy Reichstadt, qui se consacre à l’étude et la dénonciation des théories complotistes depuis 2007, décrypte ce phénomène et étudie à notre micro des solutions pour y faire face. 
    Des réponses qui passent par la connaissance, le développement de son esprit critique et une régulation juridique efficace des plateformes numériques. Nous évoquons aussi le sujet fondamental de la liberté d’expression, d’ailleurs notre invité rappelle que “les théories du complot sont libres de s’exprimer, mais dans les modalités prévues par la loi” (pas de négationnisme, d’incitation à la haine,.) et Rudy Reichstadt de revendiquer le fait “qu’on est libre de les dénoncer et d'expliquer leur dangerosité”. 

    Le site : https://www.conspiracywatch.info/ *L’enquête “complotisme” de la Fondation Jean Jaurès et Conspiracy watch Livres (Ed. Grasset) : Au cœur du complot et L'opium des imbécilesLe podcast “Complorama” (Rudy Reichstadt, Tristan Mendès France, Pauline Pennanec'h.)https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/complorama/
    TIMECODES 
    00:00 Introduction 
    01:30 Le parcours de Rudy Reichstadt
    04:27 Le complotisme, c’est quoi concrètement ? 
    07:02 Avec le numérique, un négationnisme en temps réel ? 
    09:07 Les différents dangers actuels du complotisme
    14:22 L'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis d’Amérique
    16:46 Les conseils de Rudy Reichstadt pour reconnaître un contenu complotiste
    21:36 L’actualité, un carburant pour les théories complotistes
    24:17 La complosphère, un écosystème très structuré 
    27:13 La régulation européenne des plateformes numériques
    30:23 La liberté d’expression et le complotisme 
    37:05 Conspiracy Watch, quelles sources de financement ?
    40:02 Merci à Rudy Reichstadt !
    Fin

    Photo: ©Stéphane Vaquero/Le DDV
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 41 min
    Podcasthon 2024 : la générosité s’exprime en cœur pendant 7 jours dans les podcasts

    Podcasthon 2024 : la générosité s’exprime en cœur pendant 7 jours dans les podcasts

    C’est une semaine sonore au grand cœur. Le plus grand rassemblement caritatif des podcasteurs et podcasteuses francophone est de retour fin mars 2024 ! Durant sept jours, plus de 400 animatrices et animateurs de podcasts natifs et de certains médias vont publier un épisode “hors série” dans le cadre du Podcasthon 2024. Un numéro spécial de leur programme audio mettant en avant une association ou ONG de leur choix. 
    Objectif : médiatiser des causes qui leur tiennent à cœur et tenter de lever des fonds la dernière semaine du mois de mars.
    Cette opération événementielle sans but lucratif est organisée par l'association Altruwe. Fondée en 2021, par deux ex-entrepreneurs dans le numérique, elle s’est donnée pour mission de promouvoir l'engagement, le monde associatif et des comportements altruistes.
    Pour Soluble(s), Jérémie Mani, l’un des deux cofondateurs d’Altruwe détaille les contours de la deuxième édition du Podcasthon qui se déroulera du 25 au 31 mars 2024. 
    Une semaine pour actionner et coordonner “l’influence positive qu’ont les podcasteurs et podcasteuses sur leur communauté respective” et encourager les particuliers à devenir bénévoles ou donateurs.

    POUR ALLER PLUS LOIN 
    Voir la liste des podcasts inscrits sur le site www.podcasthon.orgLes inscriptions sont possibles jusqu’à fin février-début mars via ce formulaire en ligneLe site de l’association Altruwe organisatrice du Podcasthon 2024 : www.altruwe.org
    TIMECODES 
    00:00 Introduction 
    01:06 Le parcours de Jérémie Mani
    01:49 Le Podcasthon, c’est quoi ? 
    03:25 Le média podcast, pourquoi ce choix ? 
    04:31 La diversité des thèmes et des causes
    06:16 Les causes, comment sont-elles choisies ? 
    07:51 Les dons, comment sont-ils collectés ? Par qui ? 
    10:10 Vers une deuxième édition du Podcasthon plus belle que la première
    11:55 Les podcasteurs sont des gens passionnés
    13:59 Inscrire son podcast pour y participer 
    15:14 Le contexte économique et le don
    16:33 Merci à Jérémie Mani
    Fin 
    _
    POUR SOUTENIR LE PODCAST : 

    Abonne-toi , je serais très heureux de te compter dans l’équipe des constructifs ! 
    ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
    Note le 5 étoiles, stp ICI
    Chaleureusement, 
    Simon Icard 
    ❤️ 


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 17 min
    “Toit à moi” achète des appartements pour loger des sans-abri

    “Toit à moi” achète des appartements pour loger des sans-abri

    “Il faut 120 personnes qui donnent 20 euros par mois pendant cinq ans pour financer l’emprunt qui permet d’acheter un appartement”. L’association “Toit à moi” en a déjà acheté 62 à travers la France. Un financement participatif est en cours pour acquérir un troisième logement dans la ville de Marseille. Pour Soluble(s), Julie Nicol, la directrice de l’antenne marseillaise de l’association, détaille l’action de ce mouvement citoyen, fondé en 2007, qui accompagne durablement des personnes sans-abri pour “les aider à changer de vie”. 
    Depuis 2007, l'association Toit à moi reloge et accompagne des sans-abri dans de véritables appartements qu’elle achète grâce à des campagnes de financement participatif solidaire. Des dons ponctuels ou réguliers qui ont déjà permis d’aider 150 personnes à sortir de la rue et retracer leur avenir. 
    Dans cet épisode, nous faisons le point sur l’ampleur de la crise du logement en France et à Marseille en particulier. 
    Dans son 28e rapport sur l'état du mal-logement en France, la fondation Abbé Pierre comptait 330.000 personnes sans domicile fixe dans le pays et constatait une saturation des places d’hébergement d’urgence. 
    Un contexte d’autant plus alarmant qu’elle relevait une baisse des mises en chantier de logements sociaux en parallèle d’un nombre record de demandes. 
    Julie Nicol travaille depuis dix ans dans le secteur du logement et de la solidarité. 
    En 2022, elle a fondé l’antenne marseillaise de l’association “Toit à moi” en étant particulièrement séduite par une approche : “on aide les personnes le temps qu’il faudra”. Les bénéficiaires des logements achetés par l’association n’ont pas de durée limitée, ces appartements sont une porte d’entrée et un tremplin pour travailler sur les problématiques qui ont pu précipiter les personnes dans la rue. Et ces raisons peuvent être nombreuses, vous l’entendrez. En pratique, l’association observe que l’accompagnement d’une personne se poursuit sur une période de deux ans et demi à trois ans. 
    Une fresque des personnes sans-abri pour déconstruire les idées reçues
    En complément des opérations de financements participatifs et de collecte de dons, l’association peut compter sur des mécènes et des subventions publiques. Pour aller plus loin, “Toit à moi” organise des ateliers en entreprise afin de sensibiliser à ces problématiques et faire changer les regards. Ainsi que "Courir pour Toit”, un défi sportif pour lever des fonds

    POUR ALLER PLUS LOIN 
    La page du financement participatif pour l’achat d’un troisième appartement de “Toit à moi” à Marseille : https://soutenir.toitamoi.net/crowdfunding/crowdfunding/project/appartement_marseille_2022 
    Le site national de l’association Toit à moi et la liste des villes en France : https://www.toitamoi.net/fr/implantations 
    TIMECODES 
    00:00 Introduction 
    01:18 Le parcours de Julie Nicol 
    04:25 L’ampleur de la crise du logement en France et à Marseille
    07:28 Pourquoi acheter des logements plutôt que de les louer ?
    12:01 Qui peut bénéficier des appartements de Toit à moi ?
    14:39 L’accompagnement est intensif et durable sur tous les plans de la vie
    18:32 Comment participer ? 
    21:18 La fin de la trêve hivernale au 31 mars en France 
    23:08 “La fresque des sans-abris” pour déconstruire les idées reçues
    25:06 Merci à Julie Nicol 
    Fin 
    Note ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ stp

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 26 min
    Endométriose, l’éducation thérapeutique pour mieux soutenir les patientes

    Endométriose, l’éducation thérapeutique pour mieux soutenir les patientes

    Sur quoi agir au quotidien face à l’endométriose ? Comment mieux soutenir les patientes atteintes de cette maladie gynécologique inflammatoire qui touche près de 10 % des femmes menstruées, de façon chronique ? 
    Elodie Torrès, 33 ans, patiente engagée et fondatrice de “A.I.M.E contre l’endométriose” détaille les contours du projet d’éducation thérapeutique du patient Endo Gâtinais-Montargois (Loiret).

    Consultations médicales gratuites et ateliers pour apprendre à mieux vivre avec cette maladie
    L'endométriose engendre des douleurs invalidantes sur lesquelles il est possible d’agir afin de les faire régresser. 
    Elodie Torrès souffre de cette affection depuis ses 14 ans, mais son endométriose n’a été diagnostiquée qu’à l’âge de 21 ans. Cette période de sept ans correspond au délai moyen d’errance diagnostique des femmes en âge de procréer concernées par la maladie. 
    Pour contrer l’isolement des patientes et l’errance médicale, Elodie a lancé un programme pluridisciplinaire avec une association de professionnels de santé libéraux de la région Centre-Val de Loire. 
    Ce projet a reçu le soutien financier de l’agence régionale de santé (ARS). 
    Tout est pris en charge par l’ARS : infirmières, gynécologues, kinésithérapeutes, sages-femmes, diététiciennes et sophrologue se mobilisent autour des patientes lors de consultations et ateliers gratuits. 
    Soluble(s) fait le point sur cette approche qui permet aux patientes de “ne plus se sentir seules” et d’améliorer leur accès aux soins. 
    Dans cet épisode, nous abordons aussi, le changement de regard de l’ensemble de la société et du personnel médical en particulier qu’Elodie Torrès appelle de ses vœux. 
    En 2022, le président français, Emmanuel Macron, avait annoncé, le lancement d'une stratégie nationale de lutte contre l'endométriose, il avait indiqué dans son discours que « Ce n’est pas un problème de femmes. C’est un problème de société ».
    Écoutez. 

    POUR ALLER PLUS LOINVisiter le site de l’association A.I.M.E contre l’endométriose https://endoaime.fr/ Suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/aime.endometriose/ 
    Paris, Marseille, Montpellier, Nîmes, Aix-en-Provence, d’autres programmes d’éducation thérapeutique Endométriose, ailleurs en France : https://www.sante.fr/endometriose/education-therapeutique-endometriose La page dédiée à l’endométriose sur le site de l’assurance maladie en France : https://www.ameli.fr/paris/assure/sante/themes/endometriose/definition-facteurs-favorisants 
    TIMECODES
    00:00 : Introduction
    01:21 L’engagement d’Élodie Torrès
    02:42 Qu’est-ce que l’endométriose concrètement ?
    04:19 La douleur occasionnée 
    05:54 Changer les regards de la société
    08:01 Le projet d’éducation thérapeutique du patient
    10:23 Focus sur l’alimentation et la prévention de l’inflammation 
    12:20 Pour un congé menstruel 
    13:51 Merci à Elodie Torrès
    Fin 

    POUR SOUTENIR LE PODCAST : 
    Abonne-toi , je serais très heureux de te compter dans l’équipe des constructifs ! 
    ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
    Note le 5 étoiles, stp.
    Simon Icard 
    ❤️ 


    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 14 min
    Précarité : un chèque alimentation durable de 50 euros testé en Seine-Saint-Denis

    Précarité : un chèque alimentation durable de 50 euros testé en Seine-Saint-Denis

    Pouvoir se payer des produits sains. Le conseil départemental de Seine-Saint-Denis et l’ONG Action contre la faim testent le chèque alimentation durable, une aide financière de 50 euros par mois contre la précarité alimentaire. Une cagnotte bonifiée pour l’achat de produits sains et durables. Soutenu par l’État, ce dispositif va profiter à 1350 habitants de quarte villes du département alors que la précarité et l’inflation ont progressé depuis la crise du Covid. 
    Le chèque alimentaire se traduit par la distribution de 50 euros par mois par bénéficiaire pour ses dépenses alimentaires. Ce montant a été déterminé après une précédente expérimentation solidaire et en tenant compte des relevés des prix des fruits et légumes à l’été 2022. Une somme qui correspond à “ l’enveloppe approximative et moyenne couvrant les besoins en fruits et légumes pour une personne sur un mois” avait calculé Action contre la faim. 
    Cette aide alimentaire sous forme de transfert monétaire se double d’un accompagnement en santé et nutrition car “la précarité alimentaire n’est pas soluble dans un chèque” indique Hélène Quéau, directrice des opérations en France d’Action Contre la Faim. 
    Pour Soluble(s), elle détaille ce dispositif qui s’adresse à un public cible dans les villes de Montreuil, Clichy-sous-Bois, Sevran et Villetaneuse.
    Cette opération solidaire vise à soutenir en priorité des femmes enceintes, allaitantes ou avec enfants en bas âge, des personnes de plus de 60 ans, des étudiants et des ménages en situation de précarité.
    L’accompagnement adossé au chèque entend renforcer l’accès au public bénéficiaire à des lieux et des initiatives dédiées à l’alimentation de qualité, la santé-nutrition et la transition écologique et solidaire, tels que des tiers lieux alimentaires, des épiceries solidaires, des cuisines partagées, des initiatives d’agriculture urbaine ou encore des sessions de sensibilisation et de mobilisation citoyenne autour de ces enjeux. 
    Une bonification financière, de maximum 50% du montant distribué, pourra être reversée à l’usager si cet achat est réalisé dans une enseigne considérée comme durable ou pour des produits considérés comme durable dans des enseignes généralistes.
    Cette initiative dont le budget global est d'environ 2,3 millions d'euros s’inscrit dans le cadre du Plan Alimentaire Territorial de Seine-Saint-Denis, il a reçu un soutien de l’Etat à hauteur de 1,5 million. 

    Bien se nourrir, une difficulté qui progresse en France
    Le 16ème baromètre de la pauvreté IPSOS / Secours Populaire (2022), révélait que « l’alimentation est devenue un enjeu pour plus d’un tiers des Français : 37% peinent à consommer des fruits et légumes frais tous les jours (+5 points par rapport à 2021). 

    POUR ALLER PLUS LOIN 
    Le site d’Action contre la faim : https://www.actioncontrelafaim.org/
    La page dédiée aux dons : https://donner.actioncontrelafaim.org/soutenir/~mon-don 
    TIMECODES 
    00:00 Introduction 
    01:13 Le parcours engagé et international d’Hélène Quéau 
    02:46 Précarité alimentaire : la situation en France 
    07:04 Un chèque alimentaire, pourquoi ? 
    10:38 Comment ça marche ? 
    13:31 Qui peut en bénéficier ? 
    16:17 L’accompagnement 
    20:27 Un test local qui pourrait nourrir des réflexions nationales 
    24:30 Merci à Hélène Quéau
    Fin 
    _
    POUR SOUTENIR LE PODCAST : 
    Note le 5 étoiles!
    Simon

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 24 min
    De moins en moins blanche, la montagne peut-elle devenir plus verte ?

    De moins en moins blanche, la montagne peut-elle devenir plus verte ?

    Star de l’hiver, la neige fait rêver et attire à la montagne de nombreux touristes et investissements immobiliers.
    Face aux défis climatiques et écologiques, les territoires montagneux qui couvrent 27% de la surface de la France et accueillent un quart des lits touristiques, doivent s’adapter et se transformer, mais dans quelle direction ? 
    Soluble(s) a recueilli les pistes de solutions proposées par Valérie Paumier, fondatrice de Résilience Montagne. 
    Le nombre de jours d’enneigement poursuit sa descente depuis les années 70.
    Largement structuré autour de la pratique du ski et de l’immobilier, le modèle économique du tourisme en montagne est de plus en plus questionné par ses acteurs et usagers.
    Des collectifs de citoyens résidents sur place s’emparent du sujet alors que le réchauffement climatique est deux fois plus rapide en montagne que dans les autres écosystèmes, selon météo France.

    Prise de conscience 
    Elle vient de “l’autre côté du miroir”, après” une prise de conscience” sur les enjeux écologiques qui pèsent sur nos montagnes, Valérie Paumier a opéré un virage à 360 degrés dans sa carrière pour poursuivre autrement son engagement pour les massifs français. 
    Après une carrière à l’international, dans la finance, le tourisme et la promotion immobilière, Valérie Paumier explique qu’elle était “plutôt chargée de promouvoir et de développer le business pour lesquels elle essaye de faire prendre conscience, aujourd’hui, qu’ils accroissent la vulnérabilité des territoires de montagne face au changement climatique.”
    Pour la fondatrice de l’ONG Résilience Montagne, la voie de la sobriété est celle qu’il faut tracer pour que les stations de skis deviennent des stations de montagne. 
    Écoutez ce nouvel épisode de Soluble(s). 

    POUR ALLER PLUS LOIN
    Voir le site de l’association Résilience Montagne https://www.resiliencemontagne.org/ 
    Le dossier de presse du plan “Avenir Montagnes” https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/sites/default/files/2022-12/DP_AvenirMontagne_2022-06%20%282%29.pdf 
    TIMECODES
    00:00 Introduction 
    01:07 Parcours : Valérie Paumier vient de « l’autre côté du miroir » 
    02:41 Le poids du tourisme en montagne 
    04:03 L’immobilier 
    07:05 Le public du ski en France 
    08:22 Face à la baisse de l’enseignement 
    13:19 Avenir montagnes : le plan Castex pour transformer les montagnes 
    16:42 La sobriété 
    18:55 Carbone : Les transports pèsent lourd
    22:15 Des vacances d’été à la montagne ?
    24:53 Les habitants 
    28:12 Merci à Valérie Paumier ! 
    Fin 
    Description complète sur le site du podcast.
    _

    POUR SOUTENIR LE PODCAST : 
    Abonne-toi, je serai très heureux de te compter dans l’équipe des constructifs ! 
    ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
    Note le 5 étoiles, stp : https://link.chtbl.com/Soluble-sPodcast
    Simon Icard 
    ❤️

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 28 min

Avis

5,0 sur 5
18 notes

18 notes

La Muse en parle ,

Merci

Une belle dose d’optimisme tous les lundis et des informations pertinentes.
Merci à Simon et à ses invités.

Juliette_84 ,

Très bons et variés

Pour les curieux et les optimistes

Jeffoune14 ,

Positif

Un podcast très instructif

Classement des podcasts dans Actualités

Guillaume Pley
RTL
ARTE Radio
Hugo Décrypte
Le Monde
ARTE Radio