44 épisodes

Souffle Chaud est un podcast qui célèbre l'Art dans sa forme la plus inclusive en donnant la parole aux créatifs contemporains. Au cours de discussions informelles, parfois drôles, parfois touchantes, Valentin essaye de comprendre la diversité du processus de création. Au-delà du jeu de questions-réponses, c'est un dialogue sincère et décomplexé qui s'installe, évoquant notamment le parcours, les inspirations et les aspirations de ces personnalités hors du commun.
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Souffle Chaud Mauvaises Têtes

    • Culture et société
    • 5,0 • 30 notes

Souffle Chaud est un podcast qui célèbre l'Art dans sa forme la plus inclusive en donnant la parole aux créatifs contemporains. Au cours de discussions informelles, parfois drôles, parfois touchantes, Valentin essaye de comprendre la diversité du processus de création. Au-delà du jeu de questions-réponses, c'est un dialogue sincère et décomplexé qui s'installe, évoquant notamment le parcours, les inspirations et les aspirations de ces personnalités hors du commun.
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    #43 : “Au théâtre, tout est possible” - Milena Csergo

    #43 : “Au théâtre, tout est possible” - Milena Csergo

    Les histoires commencent souvent par un prénom. Un prénom lâché à demi-mot, coincé entre les dents, marmonné sans grande conviction, ou bien, à l'inverse, clamé, déclamé, époumoné. Le prénom se veut clef de bagnole, première page de roman ou tire-bouchon : il ouvre une porte sur le monde, déclenche les hostilités.
    Nombreux sont ceux qui associent traits de personnalité, défauts ou qualités à tel ou tel prénom. On dirait des poissons d'avril que l'on colle innocemment dans le dos, des médailles commémoratives plaquées sur des torses bombés ou des rubans trouvés dans la montagne que l'on se coud près du cœur. Les prénoms sont comme les signes astrologiques, symboliquement chargés.
    « Isadora ». Que raconte ce prénom ? Que vous fait-il ressentir ? Sur quels sentiers imaginaires vous transporte-t-il ?
    Dans cet épisode et pour une fois, nous ne donnerons pas notre langue au chat mais bel et bien à Milena Csergo et au Théâtre. Deux invités de marque, l'une présente par la voix, l'autre par la pensée.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 38 min
    #42 : Jeune galerie cherche jeunes artistes - Laurent Zorzin

    #42 : Jeune galerie cherche jeunes artistes - Laurent Zorzin

    Laurent Zorzin est de ceux qui appartiennent à la tribu des passionnés, ceux qui racontent sans économie, tout feu tout flamme, arrosant constamment leurs interventions d'anecdotes à l'emporte-pièce, avec pour seule fin, la volonté de transmettre. Il est abonné à la même ferveur, au même piment d'Espelette, que ces amoureux de biologie moléculaire, ces jusqu'au-boutistes de belote coinchée ou ces amoureux de ventriloquie, ceux qui parlent de leur passion comme nul autre, qui vendent du rêve à qui voudra bien y goûter.
    Si je dois être tout à fait transparent, je dois dire que je ne connaissais pas vraiment l'historique de la galerie Arts Factory avant de rencontrer Laurent. C'est un lieu que je fréquente régulièrement, dans lequel j'ai mes petites habitudes, un nid réconfortant où j'atterris à loisir dès que j'en ai l'occasion mais pour autant, il aura fallu attendre cette conversation pour en découvrir les coulisses.
    Avec Laurent, nous remontons donc le fil : 25 ans de bottes de paille, de stères de bois et de palettes de briques pour construire ces espaces d'exposition successifs, les aménager et surtout, leur donner une âme. Une sacrée matière première que ce supplément d'âme. Pas la peine de chercher ça au rayon gros œuvres de Castorama, ni de courir les Leroy Merlin de France et de Navarre. L'âme se trouve sous la voûte plantaire, entre les deux yeux, au creux du poignet, dans ces recoins délaissés du corps qui écoutent battre le cœur.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 50 min
    #41 : Traverser les herbes hautes - Partie 3

    #41 : Traverser les herbes hautes - Partie 3

    Quand on parle de traversée, on imagine tout de suite une série de rondades calibrées sur une poutre de gymnase, une odyssée mouvementée aux côtés d'Ulysse et son équipage, un tigre apeuré qui s'apprête à sauter à travers un cerceau enflammé. Mais parfois, la traversée se fait à pas de loup, sur la pointe des pieds, voire même à rebrousse-poil si on envisage de reculer pour mieux sauter. Sans grande prise de risque, on pourrait même affirmer que tout est une traversée : la première dent, le dernier cheveu, la trace de l'oreiller, la flèche qui atteint sa cible, le baisser de rideau. 
    Dans cette série d'épisodes, 18 auteurs racontent de manière poétique leurs propres traversées. Tour à tour, ils invitent l'auditeur à les suivre dans ces déambulations physiques et psychiques, jusqu'à perdre pied. 
    La troisième et dernière partie met en scène les textes de :
    Élise (@eclipse.totale) à 2:03Louise (@louisedebrabant) à 2:58Charlène (@lavraieandree) à 5:47Arthur (@guzbehr) à 7:08Célia (@cest_li_arts) à 8:10Marie (@lejardindhysope) à 13:10
    Merci à Adeline (@jecrissurinternet) pour cette chouette collaboration.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 16 min
    #40 : Traverser les herbes hautes - Partie 2

    #40 : Traverser les herbes hautes - Partie 2

    Quand on parle de traversée, on imagine tout de suite un road trip sur les côtes italiennes à bord d'une Lamborghini tunée, un baptême de l’air en soucoupe volante ou bien la remontée du Styx en dos crawlé. Mais parfois la traversée se veut lente, voire immobile si on envisage le rêve comme propulseur. Et dans l'absolu, tout peut être une traversée : avaler la fève, sauter à pieds joints dans le pédiluve, enfiler les bottes de sept lieues, croquer dans un chocolat sans savoir s'il est fourré à la liqueur.
    Dans cette série d'épisodes, 18 auteurs racontent de manière poétique leurs propres traversées. Tour à tour, ils invitent l'auditeur à les suivre dans ces déambulations physiques et psychiques, jusqu'à perdre pied.
    La deuxième partie met en scène les textes de :
    Eniah (@eniahpoesie) à 3:00Stéphane (@source_qui_court_sous_tes_pas) à 3:54Emma (@alma.ledemom) à 6:46Amalia (@amaliatamise) à 7:51Camille (@cmllrz) à 9:49Edusha (@edusha) à 11:13
    Merci à Adeline (@jecrissurinternet) pour cette chouette collaboration.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 15 min
    #39 : Traverser les herbes hautes - Partie 1

    #39 : Traverser les herbes hautes - Partie 1

    Quand on parle de traversée, on imagine tout de suite une vaste épopée à dos de grizzly dans les plaines du Massachusetts, un tour du globe en un claquement de phalanges ou bien un moonwalk désarticulé sur le pont d'Avignon. Mais parfois, la traversée ne correspond qu'à un pas. Voire pas de pas du tout si l'on parle d'un mouvement de l'esprit. Et dans l'absolu, tout peut être une traversée : le fou qui prend le roi, la baguette sous le bras le dimanche matin, trois bises au lieu de deux, la vie qui défile devant les yeux.
    Dans cette série d'épisodes, 18 auteurs racontent de manière poétique leurs propres traversées. Tour à tour, ils invitent l'auditeur à les suivre dans ces déambulations physiques et psychiques, jusqu'à perdre pied. 
    La première partie met en scène les textes de :
    Ettore (@esk_hape) à 3:52Eva (@evagoudard) à 5:49Laura (@laura_dans_lair) à 8:27Kévin (@kevinfromont) à 11:30Robin (@robdboi) à 13:20Myriam (@oh_myriam) à 16:55
    Merci à Adeline (@jecrissurinternet) pour cette chouette collaboration.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 19 min
    #38 - Ruines, vestiges et fragments : ce que raconte la chute

    #38 - Ruines, vestiges et fragments : ce que raconte la chute

    Si tu as toujours rêvé d'envoyer valser une tour de Kapla d'un gracieux coup de pied, de réduire en cendres les souvenirs d'une relation qui s'est mal terminée ou de participer au Domino Day, juste pour saboter l'événement, alors cet épisode est fait pour toi. Aujourd'hui, je te propose de te remonter les manches, d'aiguiser tes couteaux et d'embarquer à bord d'une auto-tamponneuse débridée, à la poursuite du frisson. Terminus au choix : la chute, la destruction, l'effondrement ou la ruine.
    Pour parler de ces notions d'impulsion, de transformation et de mouvement, trois copilotes expérimentés :
    Jules GoliathJulia GaultNelson Pernisco
    Ces artistes casse-cous, ont su faire de ces menaces imminentes une force, jusqu'à les intégrer dans leurs pratiques respectives. Car quand on envisage la chute comme un espoir, une intention ou un souhait, on se débarrasse de toute notion de fatalité. Ce n'est pas la destruction de l'œuvre qui survient mais bien sa métamorphose. Grain de maïs, elle devient popcorn. La chute, la dégradation et plus largement toutes les autres formes de transformation d'une œuvre viennent mimer les différentes phases d'une vie. De la naissance à la mort, les récits se complètent, se compliquent et se croisent. L'artiste n'offre pas uniquement une œuvre figée dans le marbre, il ou elle met en scène une expérience de vieillissement, dans laquelle chaque étape possède un sens et un intérêt propre. Sauf qu'ici, la dite mort n'en est pas réellement une. La mort n'existe plus. À la place, on pourrait parler de prolongement, de continuité, d'apothéose, de vie éternelle.
    Comme dirait Buzz l'Éclair : "Vers l'infini et au-delà".

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1h 8 min

Avis

5,0 sur 5
30 notes

30 notes

Sheopolo ,

Mon podcast préféré

Un podcast de qualité dont les invités sont toujours au top !
Une révolution sur la vulgarisation de l’art. À écouter d’urgence si vous souhaitez rentrer dans l’oreille des artistes.
Écoutez, vibrez, ressentez ❤️

mathbigz ,

Un souffle d’art

Une vraie bouffée d’air frais ce podcast, chaque semaine Valentin nous ouvre les yeux sur le polymorphisme de l’art, sans élitisme toujours solaire et avec beaucoup d’humour les rencontres avec ces artistes contemporains rafraîchissent.
On voudrait tous être l’ami de Valentin pour débattre avec lui.
Un vrai bonheur ☀️

JordanRdrgs ,

Souffle chaleureux

Un podcast de passionnés absolument passionnants. Souffle Chaud est comme une gourmandise qu’on savoure après une longue journée, qui relaxe et qui fait du bien. Animé par Valentin, toujours chaleureux et solaire, ce podcast fait partie de mes favoris grâce aux diverses sujets qu’il aborde et à ses interventions rythmées et intrigantes. L’éventail de personnalités que nous permet de rencontrer l’animateur se renouvelle sans cesse pour notre plus grand plaisir. J’attends toujours impatiemment d’écouter l’épisode suivant pour assouvir ma curiosité. À écouter sans modération ! 🖤🎧

Classement des podcasts dans Culture et société

Louie Media
France Inter
Slate.fr
Binge Audio
France Inter
France Culture

Plus par Mauvaises Têtes